AccueilLes populations noires en France (2015-2016)

Les populations noires en France (2015-2016)

Black populations in France (2015-2016)

Nouvelles dimensions historiques et historiographiques

New historical and historiographical dimensions

*  *  *

Publié le mardi 01 décembre 2015 par João Fernandes

Résumé

Depuis quelques années, des travaux étudient les formes de racialisation subies ou revendiquées par certains groupes dans la société française, en particulier par les populations noires. Ils invitent également à analyser les usages sociaux de la notion de race (entendue comme un fait social et non biologique) en France et ils interrogent de façon générale la place à accorder à la « question raciale » dans l’historiographie française. Quelle histoire sociale des populations noires ces travaux permettent-ils de construire ? Dans quelle mesure, la catégorie « populations noires » est-elle pertinente et que peut-elle apporter ? Sur le plan empirique, force est de constater que les groupes susceptibles de s’inscrire dans cette catégorie sont plus ou moins bien connus. Comment dépasser la réduction de cette catégorie à des élites sociales ou militantes souvent bien étroites ?

Annonce

Argumentaire

Depuis quelques années, des  travaux  étudient les formes de racialisation subies ou revendiquées par certains groupes dans la société française, en particulier par les populations noires. Ils invitent également à analyser les usages sociaux de la notion de race  (entendue comme un fait social et non biologique) en France et ils interrogent de façon générale la place à accorder à la « question raciale » dans l’historiographie française. Quelle histoire sociale des populations noires ces travaux permettent-ils de construire ? Dans quelle mesure, la catégorie « populations noires » est-elle pertinente et que peut-elle apporter ? Sur le plan empirique, force est de constater que les groupes susceptibles de s’inscrire dans cette catégorie sont plus ou moins bien connus. Comment dépasser la réduction de cette catégorie à des élites sociales ou militantes souvent bien étroites ?

Destiné aux étudiants de master (1 et 2), ce séminaire réunit des chercheurs français et des chercheurs américains spécialistes de la France et plus familiers de la tradition historiographique des African American Studies. Il est également le lieu d’un dialogue entre historiens, sociologues et spécialistes de science politique.

Plusieurs pistes sont explorées. La première concerne les liens et les échanges entre les formes coloniales et métropolitaines de racialisation. L’hypothèse de la continuité ou d’un emprunt mécanique qui ne cesserait d’être inconsciemment reconduit est d’un faible recours. Quelles sont les formes et les conséquences, éventuellement contingentes, des migrations vers la métropole ? Aux analyses univoques de la représentation française des Noirs, il importe de substituer une histoire sociale capable d’analyser la pluralité dynamique des positionnements. Dans la même logique, il faut se demander sur quelles pratiques sociales exactement vient se greffer la racialisation, qu’elle soit imposée, négociée ou revendiquée ? Les travaux existant invitent en particulier à examiner ses traductions dans le monde du travail. 

Programme

Jeudi 15-18 h, Paris 8 ou Archives nationales

8 octobre

Introduction. Salle D 143.

12 novembre

  • Marie Hardy (AIHP/GEODE, Université des Antilles), « De l'esclave à la liberté dans le milieu caféier aux XVIIIe et XIXe siècles ». Salle G - 2

26 novembre

Journée aux Archives nationales (Pierrefitte sur Seine).

10 décembre 

  • Nicole Grégoire (FNRS, Laboratoire d'Anthropologie des Mondes Contemporains, Université Libre de Bruxelles), « Panafricanisme, afropolitanisme, nationalisme culturel… Formes de solidarité noire en Belgique post-coloniale ». Salle G - 2

7 janvier

  • Stéphane Beaud (Université Paris-Ouest Nanterre), « De la "garde noire" (Marius Tresor, Jean- Pierre Adams) aux "Blacks" : mode de catégorisation des Noirs dans le football français ». Salle G - 2

21 janvier

  • Sylvain Mary (Université Paris IV), « Etat, départementalisation et question raciale aux Antilles (1946-1981) » ; Salle G - 2

4 février

  • Bruno Maillard (CRESOI  et Université de Paris Est-Créteil) et Frédéric Régent (Université Paris I, IHRF), « Ecrire l'histoire des esclaves des colonies françaises », Salle G - 2

18 février

  • Silyane Larcher (CNRS, URMIS), « L’égalité désavouée. Race et citoyenneté aux Antilles françaises après l’abolition de l’esclavage de 1848 ». Salle D 143

17 mars

Exposés des étudiants. Salle D 143        

31 mars

  • Edouard Jacquot (Ministère de la Culture et de la Communication, Direction des affaires culturelles océan Indien), « Archéologie et populations noires en France : découvertes nouvelles dans les îles de l'océan Indien (La Réunion, Mayotte, TAAF) ». Salle G - 2

14 avril

  • Lila Belkacem (Université Paris-Est Créteil), « Mobilisation et construction des "origines" : le cas de descendants d'immigrants ouest-africains en région parisienne ». Salle G - 2

12 mai

  • Maxime Cervulle (Université Paris 8, CEMTI),« Race, racisme et visibilité ». Salle G - 2

26 mai

  • Lénita Perrier (Groupe de Recherche FIRA - Frontières identitaires et Représentations de l'altérité.), « L'expérience vécue par les émigrés Afro-Brésiliens à Paris: entre identification ethno-raciale et reconnaissance sociale ».Salle G - 2

16 juin

Journée d’étude : « Littérature(s) noire(s)? Usages et catégories ». Salle G - 2

Organisation

  • Jean-Pierre Bat (Archives nationales),
  • Audrey Célestine (Université Lille 3),
  • Sarah Fila-Bakabadio (Université de Cergy-Pontoise),
  • Soline Laplanche-Servigne (Université de Nice),
  • Anne Leblay-Kinoshita (Archives nationales),
  • Françoise Lemaire (Archives nationales),
  • Sylvain Pattieu (Université Paris 8),
  • Emmanuelle Sibeud (Université Paris 8)
  • Tyler Stovall (Université de Californie, Santa Cruz)

Avec le soutien du Centre de recherches historiques de l’université Paris 8 (EA 1571) ; de l’équipe Institutions et Dynamiques Historiques de l’Economie et de la Société (UMR 8533) ; des Archives nationales et de l’université de Californie (Santa Cruz)

Contact : esibeud@univ-paris8.fr 

Lieux

  • salle G - 2 / salle D 143 - 2, rue de la Liberté
    Saint-Denis, France (93)

Dates

  • jeudi 08 octobre 2015
  • jeudi 12 novembre 2015
  • jeudi 26 novembre 2015
  • jeudi 10 décembre 2015
  • jeudi 07 janvier 2016
  • jeudi 21 janvier 2016
  • jeudi 04 février 2016
  • jeudi 18 février 2016
  • jeudi 17 mars 2016
  • jeudi 31 mars 2016
  • jeudi 14 avril 2016
  • jeudi 12 mai 2016
  • jeudi 26 mai 2016
  • jeudi 16 juin 2016

Mots-clés

  • race, racisme, migration, identité noire, question raciale, esclavage, football, panafricanisme

Contacts

  • Emmanuelle Sibeud
    courriel : quelscitoyens [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Emmanuelle Sibeud
    courriel : quelscitoyens [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Les populations noires en France (2015-2016) », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 01 décembre 2015, http://calenda.org/339654