AccueilLa médiatisation du spectacle-sportif

La médiatisation du spectacle-sportif

The media-coverage of sport as spectacle

Des mass médias aux médias sociaux: permanences et mutations des modalités de consommation du sport

From mass media to social media. Continuity and change in the modes of consuming sport

*  *  *

Publié le lundi 16 novembre 2015 par João Fernandes

Résumé

Le spectacle-sportif s'est toujours accaparé les innovations successives dans le domaine des technologies de l'information et de la communication. A l'ère psot-digitale, la Revue européenne de management du sport, lance un appel à contribution pour une numéro thématique consacré au sport et aux médias. Il ambitionne d'interroger le rôle des (nouveaux) médias dans la production du spectacle sportif. Comment évoluent les modalités de production et de consommation du spectacle sportif ? Que reste t-il des mass médias traditionnels (Télévisions, radio, journaux) ? Comment les nouveaux médias affectent-ils les acteurs du sport ? Assiste t-on à l'émergence d'une nouvelle économie du sport-spectacle ?

Annonce

Argumentaire

Le spectacle sportif est une dramaturgie collective non scénarisée à l’énergie fournie par deux « carburants » : d’une part l’identification des spectateurs à une équipe ou un athlète qui les représente, d’autre part l’incertitude mobilisatrice (Yonnet, 2004). Ces deux leviers sont si puissants que l’on pourrait dire du spectacle sportif qu’il a pour fonction principale de générer une émotion et produire une information directement communiquée et commentée. De fait, pour se donner à voir, le sport qui se regarde s'est accaparé les innovations successives dans le domaine des technologies de l'information et de la communication. Dans l’ouvrage « The Elusive Fan », Rein, Kotler et Shields (2006) identifient trois générations du spectacle sportif. La première (1900-1950) se caractérisent par une consommation du sport dans les stades relayée par les journaux et la radio. La seconde génération (1950-1990) est celle du spectacle sportif télévisé. La troisième (1990-2006) correspond à l’émergence des nouvelles technologies de l’information et de la communication, dont internet. Helleu et Karoutchi (2013) proposent d’envisager une quatrième génération qui serait celle de l’expérience digitale. L'émergence du WEB2.0 interactif et participatif et le succès des terminaux mobiles (smartphones et tablettes) ont favorisé le déploiement de nouveaux services et de nouveaux médias. Depuis peu quelques chercheurs nord-américains n’hésitent plus a évoquer le caractère disruptif des nouveaux médias tant les modalités de consommation du spectacle sportif ont considérablement évolué en peu de temps (Clavio, 2010 – Pegoraro, 2014 – Sanderson, 2011).

Le rapport Know The Fan, The Global Sport Media Consumption Report montre comment les modalités de consommation du sport sont travaillées par des permanences (la diffusion télévisuelle) et des mutations (l'accès de plus en plus fréquent à l'information sportive sur internet ou les médias sociaux). Si 96% des fans ont recours à la télévision pour suivre un spectacle sportif, ils sont aussi 21% à utiliser les médias sociaux (contre 12% en 2011) et 30% à utiliser leur mobile (Deux fois plus qu'en 2011). De plus, 20% des fans français ont une activité connectée dans les stades et les programmes sportifs télévisés sont les plus commentés sur Twitter. Le spectacle sportif n'est plus seulement regardé, il est vécu et commenté par des spect'acteurs impliqués et soucieux de partager immédiatement leurs émotions au sein d'une communauté (Gantz, 2013).

L'émergence des nouveaux médias dans le sport fait l'objet de contributions académiques récentes (Filo et al. 2014). L'International Journal of Sport Communication et le journal Communication & Sport ont sorti des numéros spéciaux consacrés à l’utilisation de Twitter ou plus largement des nouveaux médias dans le sport. La revue Television & New Media a proposé un numéro spécial football à l’occasion de la Coupe du Monde au Brésil. Ce numéro thématique de la REMS ambitionne d'interroger le rôle des (nouveaux) médias dans la production du spectacle sportif. Comment évoluent les modalités de production et de consommation du spectacle sportif à l'ère post-digitale ? Que reste t-il des mass médias traditionnels (Télévisions, radio, journaux)? Comment les nouveaux médias affectent-ils les acteurs du sport? Assiste t-on à l'émergence d'une nouvelle économie du sport-spectacle? Loin de se cantonner à ces questions, les contributions peuvent s'inscrire dans la liste suivante :

  • Stratégie digitale des acteurs du sport (clubs, athlètes, ligues, fédérations, sponsors, fans) : Auparavant cantonnés à une stratégie de communication verticale articulée autour d’un site officiel, les clubs professionnels investissent les médias sociaux dominants (Facebook, Twitter, Instagram) ou de niche (Snapchat, Pinterest…). Cela soulève de nombreuses questions sur l’animation des communautés de fans, la stratégie de contenu et la monétisation de cette activité. (Voir : BEECH et al., 2000 - GARCIA, C., 2011 - HELLEU, B., 2014 - IOAKIMIDIS, M., 2010 -  MIRANDA et al., 2014 -  MCCARTHY, J. et al., 2014 -  PFAHL, M. E., et al., 2012.)
  • Que disent les athlètes sur les réseaux sociaux? Les sportifs les plus renommés parviennent à fédérer une large communauté de fans. En France, le footballeur Karim Benzema fédère une communauté de plus de 23 millions de fans sur ses plateformes. Dans la continuité de travaux récemment menés aux Etats-Unis, il convient de s’interroger sur ce que disent les athlètes sur les médias sociaux et pourquoi sont-ils si suivis ?  (voir : FREDERICK, E.L et al., 2012 - PEGORARO, A., 2010 - WITKEMPER,C., et al., 2012.)
  • Grands événements : Depuis les Jeux Olympiques de Londres qualifiés de premiers Sociolympics, les grands événements sportifs établissent des records d’engagement des fans. Selon Twitter, la dernière Coupe du Monde de Football est devenue l’événement le plus commenté avec 672 millions de tweets en lien avec la compétition. Quelles stratégies les organisateurs mettent-ils en œuvre ? Le digital n’est-il pas appelé à devenir le nouveau terrain d’expression de l’ambush marketing ?
  • digitalisation des communautés de fans : Les fans ne s’expriment plus seulement au stade. Devenus de véritables médias en mesure de générer et diffuser un contenu (UGC : User Generated Content) ils sont de plus en plus invités à co-produire la marque sportive (fan sourcing). De nombreux clubs invitent leurs fans à animer les matchs sur les médias sociaux. En complément d’un supporterisme « classique », quelles sont les attitudes, motivations et satisfaction des fans 2.0 ?  (voir : KWAK, et al., 2010 - PHUA, J. J., 2010 - PRICE, et al., 2013 -  SUTERA, D., 2013.)
  • stades connectés : Le Levi's Stadium de Santa-Clara a été inauguré en 2014. Il se positionne comme le stade le plus connecté au monde. En mars 2015 à l'occasion de Wrestle Mania (WWE), 4,5 TO de données ont été consommées par les fans. A quelques mois de l’Euro 2016, la technologie dans les stades français est un sujet très discuté : qui doit financer la connectivité des équipements sportifs? Comment évolue l’expérience du fan ? quels nouveaux services apparaissent ?
  • business model des clubs (droits tv) : La télévision demeure le média le plus plébiscité pour suivre un spectacle sportif. Les montant des droits télévisuels constitue toujours la source de revenus majeure des clubs de football professionnels. Dans ce sport, comme dans d’autres, comment le montant des droits TV fait l’objet d’une tension entre les acteurs et provoque une distorsion de concurrence ?
  • le sport féminin à la télé. Le CSA a établi que les compétitions féminines ne représentaient que 7% du volume global des retransmissions sportives. En lançant les 24 heures du sport féminin, le CSA espère en faire la promotion et inciter les chaines à développer leur offre. Dans le même temps, l’UFC (combat libre) met en avant ses combattantes (Ronda Rousey, Paige VanZant) pour assurer la globalisation de sa marque. Comment expliquer alors ces différences de traitement ? (voir : COCHE, R., 2014 - HALLMANN, K., 2012. )
  • téléspectacularisation et scénarisation du sport : Les championnats sont devenus prétexte et raconter des histoires. Adoptant les outils du storytelling, les médias sportifs plaquent avec emphase des arcs narratifs identifiés dans les séries télévisuelles au succès grandissant. Le rencontres sont analysées avec las outils du big data. Dans la presse papier ou à la télévision, comment nous sont racontés ces histoires ? Avec quelles innovations technologiques ? 

Échéancier

  • 08 janvier 2016 : envoi des résumés pour 1ere sélection (2500 signes espaces compris, bibliographie à part) par courrier électronique en format PDF à boris.helleu@unicaen.fr
  • 1er Février 2016: résultats de la 1ère  sélection et appel à articles pour expertise
  • 1er Avril 2016: rendu des articles définitifs (entre 30 000 et 50 000 signes -espaces compris- bibliographie et schémas à part) par courrier électronique en format PDF à boris.helleu@unicaen.fr
  • 15 Avril-31 Mai 2016  Expertises et Navettes
  • Publication : juin 2016 

Modalités pratiques

  • Les propositions seront adressées par courrier électronique à boris.helleu@unicen.fr
  • Format word uniquement
  • Résumé en français et en anglais de 800 à 1000 caractères
  • Présentation selon les normes actuelles de la Revue Européenne de Management du Sport : http://www.acteursdusport.fr/801-pour-proposer-un-article.htm 

Bibliographie

  • BEECH, J., CHADWICK, S., & TAPP, A. (2000). Surfing in the premier league: key issues for football club marketers using the Internet. Managing Leisure (5), pp. 51-64.
  • Clavio, G. E. (2010). Introduction to This Special Issue of IJSC on New Media and Social Networking. International Journal of Sport Communication, 3 (4), pp. 393-394.
  • COCHE, R. (2014). Promoting women’s soccer through social media: How the US Federation used Twitter for the 2011 World Cup. Soccer & Society.
  • FILO, K., LOCK, D., KARG, A., Sport and social media research: A review. Sport Management Review (2014), http://dx.doi.org/10.1016/j.smr.2014.11.001. Dernier accès le 10 janvier 2015.
  • FREDERICK, E.L., LIM, C, H., CLAVIO, G., WALSH, P. (2012). Why We Follow: An Examination of Parasocial Interaction and Fan Motivations for Following Athlete Archetypes on Twitter. International Journal of Sport Communication, 5 (4), 481–502.
  • GANTZ, W. (2013). Reflections on Communication and Sport: On Fanship and Social Relationships. Communication & Sport 1 (1/2), pp. 176-187. Published online before print December 12, 2012
  • GARCIA, C. (2011). Real Madrid Football Club: Applying a relationship-management model to a sport organization in Spain. International Journal of Sport Communication, 4, 284–299.
  • HALLMANN, K. (2012). Women's 2011 Football World Cup: The impact of perceived images of women's soccer and the World Cup 2011 on interest in attending matches. Sport Management Review, 15 (1), 33-42.
  • HELLEU B., La conversion digitale de la Fédération Française de Football. Tu ne m’aimes plus ? Like moi ! In C. Hautbois (Eds.), Le Marketing des Fédérations Sportives. Paris: Economica. pp 169-185, 2014.
  • HELLEU B., KAROUTCHI M., The internet, online social networks and the fan digital experience. In J. Beech & S. Chadwick (Eds.), The Business of Sport Management. Harlow, England: Pearson. pp 298-320, 2013.
  • IOAKIMIDIS, M. (2010). Online marketing of professional sport clubs: Engaging fans on a new playing field. International Journal of Sports Marketing & Sponsorship, 12, 271–282.
  • KWAK, D. H., KIM, Y. K., & ZIMMERMAN, M. H. (2010). User- Versus Mainstream-Media- Generated Content: Media Source, Message Valence, and Team Identification and Sport Consumers' Response. International Journal of Sport Communication, 10 (3/4), pp. 402-421.
  • MIRANDA, F.J., CHAMORRO, A., RUBIO, S., RODRIGUEZ, O., (2014). Real Madrid Football Club: Professional Sports Teams on Social Networks: A Comparative Study Employing the Facebook Assessment Index. International Journal of Sport Communication, 7 (1), pp. 74-89.
  • MCCARTHY, J., ROWLEY, J., ASHWORTH, C. J., & PIOCH, E. (2014). Managing brand presence through social media: The case of UK football clubs. Internet Research, 24, 181–204.
  • PEGORARO, A. (2010). Look who’s talking – Athletes on Twitter: A case study. International Journal of Sport Communication, 3 (4), 501–514.
  • PEGORARO, A. (2014). Twitter as Disruptive Innovation in Sport Communication. Communication & Sport. Vol. 2(2) 132-137
  • PFAHL, M. E., KREUTZER, A., MALESKI, M., LILLIBRIDGE, J., RYZNAR, J., (2012). If you build it, will they come?: A case study of digital spaces and brand in the National Basketball Association. Sport Management Review, 15, pp. 518-537.
  • PHUA, J. J. (2010). Sports Fans and Media Use: Influence on Sports Fan Identification and Collective Self-Esteem. International Journal of Sport Communication, 3 (2), pp. 190-206.
  • PRICE, J., FARRINGTON, N., HALL, L., (2013). Changing the game? The impact of Twitter on relationships between football clubs, supporters and the sports media. Soccer & Society, 14 (4), pp. 446-461.
  • REIN I., KOTLER P., SHIELDS B., The Elusive Fan. Reinventing sports in a crowded marketplace. New York : McGraw-Hill., 2006.
  • SUTERA, D., Sports fans 2.0 : how fans are using social media to get closer to the game, Lanham (Md.) Toronto Plymouth (UK) : The Scarecrow Press, 2013. 
  • SANDERSON J., It’s a Whole New Ball-game. How Social Media is Changing Sports. New York : Hampton Press,INC., 2011.
  • WITKEMPER,C., LIM, C, H., WALDBURGER, A. (2012). Social Media and Sports Marketing: Examining the Motivations and Constraints of Twitter Users. Sport Marketing Quarterly, 21, 170-183.
  • YONNET P., Huit leçons sur le sport, Paris : Editions Gallimard, 2004.

Comité scientifique

Président Professeur FABIEN OHL, université M. Bloch de Strasbourg

  • Prof. Jean-Loup CHAPPELET, directeur de l’Institut des hautes études en administration publique (Suisse)
  • Prof. Patrick HETZEL, recteur de l’académie de Limoges, Université Paris-II
  • Prof. Stefan KESENNE, université de Antwerp et université catholique de Leuven (Belgique)
  • Prof. MARIJKE TAKS, faculty of human kinetics, university of Windsor (Canada)
  • Prof. Lucie THIBAULT, Brock University, Ontario (Canada)
  • Prof. Björn WALLISER, directeur du Groupe de Recherche en Economie Financière et Gestion des Entreprises, Université de Nancy 2
  • Prof. Philippe BOURDEAU, Institut de géographie alpine, Université Joseph-Fourier Grenoble

Les experts

Gérard BASLE, Olivier BESSY, Joseph CARLES, Pierre CHAZEAUD, Christophe DURAND, Dieter HILLAIRET, Bernard MICHON, Lilian PICHOT, Christian POCIELLO, Marc CLEMENT, Michel DESRUES, Nadine HASCHARD-NOE, Gisèle LACROIX, André MARTIN, Denis MUSSO, Martine RENEAUD, Michel TONON, Francis TRILLES, Patrick LACOUTURE.

Dates

  • vendredi 08 janvier 2016

Mots-clés

  • sport, médias, spectacle, nuémrique

Contacts

  • Boris Helleu
    courriel : boris [dot] helleu [at] unicaen [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Boris Helleu
    courriel : boris [dot] helleu [at] unicaen [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La médiatisation du spectacle-sportif », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 16 novembre 2015, http://calenda.org/346282