AccueilLa démocratie de la place publique

La démocratie de la place publique

Democracy in the square

Les mouvements de maidan

The Maiden movements

*  *  *

Publié le mardi 17 novembre 2015 par João Fernandes

Résumé

Ce colloque rassemble des activistes réflexifs des mouvements politiques de ces cinq dernières années parmi les plus importants au monde (Tunisie, Egypte, Turquie, Ukraine, Brésil, Espagne, Bulgarie). Dans un échange mutuel et avec les sciences sociales, il envisagera les principales caractéristiques de ces mouvements : leur capacité de se déterminer de façon autonome, leur caractère sans leader, l'imagination des formes d'action, la présence de l'esthétique et de la performance, le rapport à la violence - celle des mouvements, celle des gouvernements -, la capacité de transformer les personnes. La présence prolongée sur les places (Taksim, Tahrir, Maïdan, etc.) sera étudiée comme l'occasion de refonder des liens culturels, sociaux, politiques, sinon religieux.

Annonce

Sur les Maïdan

Du monde arabe aux capitales occidentales, de la Turquie au Brésil en passant par l’Ukraine et dernièrement au Liban, nous assistons à un nouveau type de contestation. Ces mouvements sont caractérisés par les lieux, les espaces qu’ils occupent, notamment la Place Tahrir, Gezi Park et Maïdan. Ils mobilisent le registre des émotions, comme la dignité et le respect. Ils inventent de nouvelles formes de détermination collective des exigences et réfutent le leadership et la représentation. Sur la place publique se mettent en scène de nouveaux imaginaires démocratiques par le biais de la performance, de l’art et de l’humour. Les activistes sont en même temps des artistes, des blogueurs, des journalistes, des universitaires. Ils improvisent de nouvelles formes d'agir en public, mettent en circulation à l’échelle globale des répertoires culturels d'action. Dans de nombreux contextes nationaux, ces mouvements globaux de protestation sont réprimés. Les participants sont menacés et emprisonnés par les gouvernements au pouvoir et les régimes autoritaires.

Dans le cadre de notre colloque nous souhaitons interroger les agendas démocratiques du point de vue de ces mouvements ainsi que leur capacité d’interpeler les sciences sociales. 

Colloque internationalorganisé dans le cadre du 40e anniversaire de l'EHESS avec le concours du Labex Tepsis, du CESPRA, du CERCEC et du CRH 

Programme

Amphithéâtre François Furet EHESS, 105 Bd Raspail 75006 Paris

Jeudi 19 novembre

14h-18h

14h Mots de bienvenue

  • Pierre-Cyrille Hautcœur, président de l’EHESS
  • Richard Rechtman, directeur du LabEx Tepsis

Introduction par les organisateurs : Nilüfer Göle, Yves Cohen, Nadia Marzouki

14h30 Panel 1.Les mouvements de la place publique comme événement

Modérateur: Yves Cohen

  • Ivan Krastev, Exit, Noise and Disloyalty. Reflections on the Politics of Protest in the Age of Globalization
  • Umut Ozkırımlı, Reading Gezi protests as a “moment”: A collective frame approach
  • Leila Seurat, Le mouvement social au Liban : mobilisations et encadrement policier
  • Mahmoud Hussein, Penser Tahrir comme évènement : sa nouveauté par rapport aux soulèvements précédents et son imprévisibilité aux yeux des acteurs
  • Yves Cohen, La force des foules sans maître : une interpellation pour la politique et pour la pensée

16h15 Pause 

16h30 Panel 2. Les nouveaux imaginaires démocratiques

Modérateur: Philippe Urfalino

  • Lucas Oliveira, The loss of control in mass demonstrations for public transports in Brazil.
  • Buket Türkmen, Quelle solidarité ? Les femmes « çapulcu » de la résistance Gezi et leurs rapports avec la résistance kurde
  • Nina Khodorivska, Experimenting with Democracy and Anarchy: The Assemblies of Maidan
  • Chaymaa Hassabo, Manifester et faire la révolution : réflexions sur les mobilisations égyptiennes de janvier-février 2011

Vendredi 20 novembre

9h-12h

9h Panel 3.Les formes d’action et les activistes

Modérateur : Vincent Duclert

  • Lamine Al Bouazizi, La révolution a-t-elle libéré l’espace public en Tunisie ou bien en fut-elle la conséquence ?
  • Zeynep Ugur, Le mouvement LGBTI à Gezi: Queering la sphère publique
  • Alexander Bikbov, Paradoxes of a “lost” movement: effects of self-control and selfrepresentation in non-violent Russian protest since 2011
  • Sofiane Makhloufi, De Kasbah 1 à Kasbah 2: ou comment on passe de la spontanéité à la politique

10h30 Pause 

10h45 Panel 4. La protestation créative

Modératrice : Nilüfer Göle

  • Volodymyr Kuznetsov, Maidan waves: doubts, disappointment, euphoria, sensible activity. The process of searching and participating in initiatives.
  • Mavie Maher, Témoignage sur ma participation à la révolution en Égypte comme jeune femme chrétienne réalisatrice
  • Özge Derman, Nouvelles collectivités en espace public à travers l’art performatif comme une résistance non-violente : le geste de l’« homme debout » dans le « Mouvement de Gezi » à Istanbul
  • Engin Sustam, La production artistique de la résistance et de la contre-violence dans l’espace kurde
  • Nilüfer Göle, La citoyenneté performative et l’imaginaire collectif 

Vendredi 20 novembre

14h-18h 

14h Panel 5.La place et l’expérience de soi

Modérateur : Richard Rechtman

  • Asya Cubuk, Mapping Emotions in Social Movements: The Case of Gezi
  • Ioulia Shukan, From revolutionaries to volunteers: the transformative power of the Ukrainian Maïdan protests (winter 2013-2014)
  • Pablo Uziel, ‘Vamos Lentos Porque Vamos Lejos’. Towards a dialogical understanding of Spain’s 15Ms
  • Perrine Poupin, Old and New. What it means to become an activist strategist in a public Place?

15h30 Pause 

15h45 Panel 6. Les gouvernements et les médias face aux mouvements Modératrice : Nadia Marzouki

  • Boyan Znepolski, La guerre des métaphores: les protestations civiques en Bulgarie de 2013
  • Mayuko Yamamoto, Du Jasmin à l’Hortensia : le réveil de la citoyenneté dans le mouvement antinucléaire au Japon depuis 2011
  • Nail Aras, La Résistance « En Ligne » en Turquie, L’influence des « Hacktivistes » (Juin 2013)
  • Nadia Marzouki, Quand la révolution tunisienne est redéfinie comme réforme

17h30 : Discussion sur le colloque animée par les organisateurs

Lieux

  • Amphithéâtre Furet - 105 boulevard Raspail
    Paris, France (75006)

Dates

  • jeudi 19 novembre 2015
  • vendredi 20 novembre 2015

Mots-clés

  • mouvement politique, leaderlessness, performance, politique globale

Contacts

  • Nilüfer Göle
    courriel : gole [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Yves Cohen
    courriel : yvecohen [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La démocratie de la place publique », Colloque, Calenda, Publié le mardi 17 novembre 2015, http://calenda.org/347935