AccueilLibre accès aux publications scientifiques entre usage et préservation de la mémoire numérique

Libre accès aux publications scientifiques entre usage et préservation de la mémoire numérique

Open Access to scientific publications: Between use and preservation of the digital memory

النفاذ المفتوح إلى المنشورات العلمية : بين الاستخدام وحفظ الذاكرة الرقمية

Colloque international sur le libre accès 2016 (CILA 2016)

*  *  *

Publié le vendredi 11 mars 2016 par João Fernandes

Résumé

Après la première édition du colloque qui s’est tenue le 27 et 28 novembre 2014 à Tunis et qui a réuni plus de 150 participants venant de divers horizons : Canada, France, Algérie, Maroc, Sénégal et Tunisie, cette deuxième édition se veut une occasion pour faire le bilan du mouvement dans les pays développés et de s’attarder sur les solutions qui pourront propulser ce mouvement dans les pays du Sud et principalement les pays arabes et africains. En effet, la Tunisie en tant que pays arabe pourra jouer un rôle de révélateur de ce mouvement dans les pays arabes en renforçant les actions et le partenariat entre les différents acteurs de l’information scientifique et technique (IST) de ces pays pour relancer l’appel de Ryadh en faveur du libre accès de 2006 qui n’a pas eu de répercussions concrètes dans la sphère de la communauté des chercheurs et décideurs arabes. Dans ce cadre, ce colloque se veut une participation pour mettre le point sur la préservation et la valorisation du patrimoine culturel et scientifique de Sfax en tant que capitale de la culture arabe, et de toutes les villes et pays arabes.

Annonce

Présentation

A l’heure où la communauté internationale des chercheurs s’engage de plus en plus dans le mouvement du libre accès à l’IST, les éditeurs commerciaux qui dominent le secteur, commencent à réviser leurs modèles économiques en faveur du libre accès. Cette tendance s’est amorcée grâce à la force de pression exercée par le mouvement du libre accès aux publications scientifiques qui a réussi à inciter les instances de décision à adopter des politiques qui lui sont favorables. Les expériences des États-Unis, de la France, du Canada ainsi que d’autres pays sont édifiantes en matière de mise en œuvre des politiques nationales en faveur du libre accès par la promulgation de lois, l’adoption de déclarations universelles et la mise en place de mécanismes facilitant l’application des principes du libre accès.

Après environ deux décennies de l’apparition du mouvement - selon que l’on considère la première archive ouverte ArXiv, la déclaration PLOS ou encore celle de Budapest BOAI comme point de départ - nous estimons que ce mouvement a atteint une certaine maturité qui rend nécessaire l’ouverture d’un débat sur le bilan de ses réalisations pour la communauté des chercheurs et sur les avantages qu’il présente pour l’avancement de la recherche en général. Avec DOAJ, ROAR, OpenDOAR, DOAB, pour ne citer que les principaux répertoires des différents types de publications scientifiques, l’offre de l’IST en libre accès ne cesse de se multiplier et de se diversifier, imposant d’autres métriques d’évaluation des chercheurs et du monde de la recherche appelées métriques alternatives. Ces dernières sont proposées comme solutions de rechange aux métriques traditionnelles telles que le facteur d’impact, par ailleurs, fortement contesté par certaines communautés de chercheurs.

Après la première édition du colloque organisé les 27 et 28 novembre 2014 à Tunis qui a réuni plus de 150 participants venus de différents pays, cette deuxième édition se veut une occasion pour approfondir le débat sur les apports, les difficultés et les bénéfices que présente le libre accès et pour réfléchir ensemble sur les stratégies à mettre en place en vue de propulser ce mouvement notamment dans les pays du Sud.

S’inscrivant dans le cadre d’un important évènement culturel et scientifique à l’échelle nationale et régionale à savoir « Sfax capitale de la culture arabe pour l’année 2016 », ce colloque permettra de créer un espace d’échanges entre les chercheurs venus de divers horizons et les responsables de la Documentation dans différentes disciplines. Il permettra également de partager les résultats de la recherche et les retours d’expériences sur les aspects liés aux nouveaux modèles de la communication scientifique et de la valorisation du patrimoine scientifique et culturel.

Thématiques

Les chercheurs peuvent soumettre des communications dans l’une des thématiques suivantes :

  • Communautés des chercheurs et libre accès : intégration des communautés disciplinaires des chercheurs dans le mouvement
  • Usage et études métriques : indicateurs d’usage des publications en libre accès, bibliométrie, scientométrie et métriques alternatives.
  • Science ouverte, société ouverte, open source, université ouverte, formation ouverte et libre accès : fondements théoriques et partage de la culture de l’open entre différentes communautés. Culture de transmission, de partage et de mutualisation de l’information scientifique et technique et des résultats de la recherche.
  • Mémoire scientifique et culturelle : rôle du libre accès dans la valorisation et la préservation du patrimoine scientifique et culturel local, régional et national.
  • Mondialisation du patrimoine scientifique et culturel : sensibilisation de diverses communautés à la valeur de leur patrimoine scientifique et culturel au niveau local, régional et national (capitalisation, conservation et partage du patrimoine scientifique et culturel).
  • Politique du libre accès et stratégies des institutions : éditions académiques, dépôts institutionnels, revues académiques et rôle des universitaires et des responsables dans la mise en place de stratégies et de politiques institutionnelles, nationales et régionales de l’IST.
  • Bibliothèques et libre accès à l’IST : bonnes pratiques du libre accès en bibliothèques (open access success stories in libraries).
  • Droits d'auteur et contrats : nouvelles tendances de la protection de la propriété intellectuelle et nouveaux contrats et licences liés au libre accès.
  • Approches économiques du libre accès : limites du modèle économique classique de la communication scientifique et apparition de nouveaux modèles économiques liés au libre accès et au développement du numérique.

Calendrier

  •  22 février 2016 : Appel à communications
  •  03 avril 2016 : Date limite d’envoi des intentions de communications sous forme de résumé

  •  18 avril 2016 : Notification d’acceptation des résumés
  •  31 juillet 2016 : Date limite d’envoi des textes
  •  19 septembre 2016 : Notification d’acceptation des textes
  •  1er, 2 et 3 décembre 2016 : Tenue du colloque

Soumission

Les auteurs intéressés par l’une des thématiques du colloque sont appelés à soumettre leurs propositions, à travers la plateforme de la conférence à l’adresse http://icoa2016.sciencesconf.org/, sous forme d’un long résumé (2 pages), en anglais, français ou arabe et selon les délais indiqués ci-dessus. Ils doivent suivre les instructions de soumission mentionnées sur la plateforme. Le résumé doit renfermer la problématique, la méthodologie et les principaux résultats escomptés, les mots clés et une brève bibliographie. Ce texte doit être en format RTF, doc ou docx, de police Times New Roman de taille 12 interligne simple.

Les auteurs des résumés acceptés seront appelés à soumettre le texte intégral selon le modèle qui sera communiqué à tous les auteurs concernés à temps.

Chaque soumission (texte intégral) sera examinée par au moins deux relecteurs du comité scientifique en double aveugle. Il est à noter que l’acceptation finale sera sur le texte intégral de la soumission.

Organisateurs

  • Institut Supérieur de Documentation (ISD), Université de la Manouba, Tunisie 
  • Unité de recherche « Bibliothèque numérique et patrimoine »

En partenariat avec :

  • Le Centre National Universitaire de Documentation Scientifique et Technique (CNUDST), Tunisie

Et dans le cadre de :

Sfax capitale de la culture arabe 2016

Coordinateurs du colloque

  • Mohamed Ben Romdhane, Institut Supérieur de Documentation, Université de la Manouba
  • Khaled Habchi, Institut Supérieur de Documentation, Université de la Manouba
  • Wahid Gdoura, Institut Supérieur de Documentation, Université de la Manouba

Comité scientifique

  • Kmar Bendana, Institut Supérieur de l'Histoire de la Tunisie Contemporaine, Université de la Manouba, Tunisie.
  • Mokhtar Ben Henda, Université Bordeaux Montaigne, France.
  • Mohamed Ben Romdhane, Institut Supérieur de Documentation, Université de la Manouba, Tunisie.
  • Mohamed Montassar Ben Slama, Faculté des Sciences de Tunis, Université Tunis El Manar, Tunisie.
  • Chaibdraatani Bentenbi, Université d’Oran, Algérie.
  • Sonia Benzerti, Faculté de medecine de Tunis, HMPIT, Tunisie.
  • Christine Berthaud, CCSD, HAL, France.
  • Abdelmajid Bouazza, Université du Sultan Qabous, Oman.
  • Azzeddine Bouderbane, Université de Constantine 2, Algérie.
  • ChérifaBoukacem, Lyon 1 – ELICO, URFIST Lyon, France.
  • Delphine Cavallo, Open Edition, France
  • Hassen Chaabani, Université de Manastir, Association Tunisienne d’Anthropologie, Tunisie.
  • Ghislaine Chartron, CNAM-INTD, France.
  • Madjid Dahmane, Bibliothèque Nationale d’Algérie.
  • Mamadou Diara, Ecole de Bibliothécaires, Archivistes et Documentalistes (EBAD), Sénégal.
  • Raja Fenniche, Institut Supérieur de Documentation, Université de la Manouba, Tunisie.
  • Najia Gamouh, Université de Constantine 2, Abdelhamid Mehri, Algérie.
  • Yassine Gargouri, Institut des Sciences cognitives, Université du Québec à Montréal, Canada.
  • Wahid Gdoura, Institut Supérieur de Documentation, Université de la Manouba, Tunisie.
  • Jean ClaudeGuédon, Université de Montréal, Québec, Canada.
  • Sridhar Gutam, Institut Centrale de l’Horticulture Subtropicale, Inde.
  • Khaled Habchi, Institut Supérieur de Documentation, Université de la Manouba, Tunisie.
  • Stevan Harnad, Faculté des Sciences Humaines, Université du Québec à Montréal, Canada.
  • Nozha Ibnlkhayat, Maroc. American University of Leadership, Orlando, USA
  • Iryna Kuchma, EIFL Open Access Program Manager, Ukraine.
  • Anaïg Mahé, URFIST Paris, DICEN-CNAM, France.
  • Faouzi Mahfoudh, Institut Supérieur de l'Histoire de la Tunisie Contemporaine, Université de la Manouba, Tunisie.
  • Saloua Mahmoud, Institut Supérieur de Documentation, Université de la Manouba, Tunisie.
  • Stephan Maud, Faculté d’information et de documentation, Université libanaise,Liban.
  • Abderrazak Mkadmi, Institut Supérieur de Documentation, Université de la Manouba, Tunisie.
  • Heather Morrison, Ecole des Sciences de l’Information, Université D’ottawa, Canada.
  • Tarek Ouerfelli, Institut Supérieur de Documentation, Université de la Manouba, Tunisie.
  • Florence Piron, Université Laval - Département d'information et de communication – Québec, Canada.
  • Pedro Príncipe, Documentation Services in Open Access and Research Data projects -University of Minho, Portugal.
  • Laurent Romary, INRIA, France, Université de Berlin, Allemagne.
  • Olivier Sagna, Ecole de Bibliothécaires, Archivistes et Documentalistes (EBAD), Sénégal.
  • Jean-Michel Salaün, Ecole centrale de Lyon, France.
  • Yemna Sayeb, Institut Supérieur des Arts Multimédia, Université de la Manouba, Tunisie.
  • Sherif Kamel Schaheen, Université du Caire, Egypte.
  • René Schneider, Haute Ecole de Gestion de Genève, Suisse.
  • Joachim Schopfel, Université Lille 3, France.

Comité d’organisation

  • Bassem Amira, CNUDST.
  • Slaheddine Ben Ali, CNUDST.
  • Chokri Ben Romdhane, CNUDST.
  • Ibrahim Bounhas, ISD, Université de la Manouba.
  • Olfa Chater, ISD, Université de la Manouba.
  • Amel Chemli, CNUDST.
  • Souheil Houissa, ISD, Université de la Manouba.
  • Houda Hamdi, CNUDST
  • Abderrazak Mkadmi, ISD, Université de la Manouba.
  • Tarek Ouerfelli, ISD, Université de la Manouba
  • Sami Oueslati, ISD, Université de la Manouba.
  • Rachid Zghibi, ISD, Université de la Manouba.

Contact

Pour plus de renseignements veuillez consulter la plateforme du colloque :

 http://icoa2016.sciencesconf.org/

ou contactez :

Institut Supérieur de Documentation (ISD)

Campus Universitaire, 2010, La Manouba, Tunisie 

Tél. : (+216) 71 601 050 ; Fax. : (+216) 71 600 200

Site web : www.isd.rnu

Dates

  • dimanche 03 avril 2016

Mots-clés

  • libre accès, patrimoine, open science

Contacts

  • Mohamed Ben Romdhane
    courriel : mbromdhane [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Delphine Cavallo
    courriel : delphine [dot] cavallo [at] openedition [dot] org

Pour citer cette annonce

« Libre accès aux publications scientifiques entre usage et préservation de la mémoire numérique », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 11 mars 2016, http://calenda.org/358943