AccueilMusique et attachement

Musique et attachement

Music and attachment - places, territories and musical stages

Lieux, scènes et territoires musicaux

*  *  *

Publié le mardi 09 août 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Depuis une décennie les travaux de géographes francophones sur la musique, mobilisant les avancées des recherches anglophones et des terrains européens et internationaux, ont démontré la pertinence de la « géomusique » à la fois comme champs à part entière de la géographie, mais aussi comme épistémologie féconde dans le tournant culturel de la géographie.

Annonce

Argumentaire

Depuis une décennie les travaux de géographes francophones sur la musique, mobilisant les avancées des recherches anglophones et des terrains européens et internationaux, ont démontré la pertinence de la "géomusique" à la fois comme champs à part entière de la géographie, mais aussi comme épistémologie féconde dans le tournant culturel de la géographie.

Les  publications francophones qui ont abordé cette thématique (Romagnan, 2000 ; Raibaud, 2005, 2009, 2011 ; Canova, Bourdeau, Soubeyran, 2014 ; Soubeyran, 2015) admettent quelques lacunes, tandis que les travaux à l’international offrent un spectre d’analyse plus large, comme le montrent les synthèses théoriques et méthodologiques sur « l’état de l’art » (Connell & Gibson, 2003 ; Bennett & Hawkins, 2004 ; Guiu, 2006 ; Canova, 2013 et 2014).

En premier, le versant quantitatif dont les liens avec les travaux sur les réseaux et la notion de complexité ont été ouverts (Séminaire CartoMuse - Avignon, 2014). Les premières propositions des diffusionnistes de Berkeley (p.e. Carney, 1978 ; Ford, 1984) avaient ouvert un champ jugé stérile par les humanistes (Smith, 2000). Pourtant, les méthodes quantitativistes ont perduré depuis le changement de paradigme et, bien qu’actualisées, nourrissent aujourd’hui les études culturelles en géographie.

En deuxième, l’aménagement du territoire qui a, par exemple, peu exploité les notions de quotidien et de ruralité, dont l'imaginaire s'incarne par une recrudescence du revivalisme dans un contexte d'interrogation sur les nouveaux enjeux environnementaux. Ici encore, les travaux anglophones des années 1980 sur la ruralité (Brown, 1980 ; Woods & Gritzner, 1981) ont été repris dans les synthèses épistémologiques, mais les études de cas n’ont pas vraiment emboîté le pas. Aussi, les travaux de De Nora (2000) sur le quotidien musical ont affirmé l’heuristicité de cet espace-temps spécifique.

En troisième lieu, la thématique des mobilités encore sous-exploitée par les contributions de ces dernières années. Qu’elle soit considérée à l’échelle touristique (Kruse, 2003) ou qu’elle ne concerne que les artistes en tournée (Krim, 1998), les études contemporaines des déplacements auraient à y gagner.

Nous proposons donc une journée scientifique qui aura lieu à Bordeaux, le 16 septembre 2016 sous le titre suivant : « Musique et attachement. Lieux, scènes et territoires musicaux ». Cette proposition s’inscrit autour de deux thèmes proches du concept « d’espace mobile » (Denis Retaillé), en imaginant une approche dialectique de l’attachement. 

  • L’ancrage : la musique comme générateur d’émotions qui donnent des «raisons d’être là, de s’enraciner ».
  • la mobilité : la musique comme générateur d’émotions qui donnent des « raisons de partir, de migrer, de revenir ».

Programme

  • 9h00 - Ouverture : Béatrice Collignon, Directrice de l’UMR 5319 Passages et Frédéric Boutoulle, Vice-Président de l’Université Bordeaux Montaigne
  • 9h10 - Introduction scientifique : Nicolas Canova (LACTH, ENSAP de Lille) et Yves Raibaud (passages, Université Bordeaux Montaigne)

9h30 Amphi

  • Jean-Marie Romagnan, Université de Toulon, Géographie, activités musicales et développement local
  • Frédéric Lamantia, Université de Lyon (UCLY), Un “attachement en musique” au son de l’orgue républicain de l’hôtel de ville de Villeurbanne
  • Yaniv Arroua, Université de Limoges, Lieux, territoires et scènes musicales à Limoges sous la IIIe République

9h30 Salle 19

  • Anastazia SemenkoDominique Crozat, Université Paul Valéry Montpellier, KaZantip, un festival de musique en Crimée (1992-2013)
  • Alia Benabdellah, Passages, Université Bordeaux Montaigne, La ville de Détroit et la techno militante noire américaine 
  • Frédéric Trottier, EHESS, Techno à et de Detroit. Attachements à une ville et logiques d’inscription spatiale

 11h00 Amphi

  • François Gasnault, LAHIC – CNRS/EHESS, Les maisons du « trad » : ambition territoriale et investissement immobilier des associations de musiques traditionnelles
  • Morgane MontagnatAmandine Weber, Université de Lyon2, LER. Univers de pratiques et rapports au(x) lieu(x) des cultures « folk », « trad » - exemples choisis en Isère, pays de Savoie et en Bresse Louhannaise 
  • Marie Pendanx, Passages, Université Bordeaux Montaigne, Les bandas, des groupes de musiciens mobiles attachés à leurs racines
  • Alba de Pablo Zamora, Université de Valladoïde, Quoi de neuf après le revival? La fête du chant des marzas à Reinosa (Espagne), aujourd’hui

 11h00 Salle 19

  • Sophie Turbé, 2L2S, Université de Lorraine, La construction de l’espace vécu des scènes musicales locales : entre logiques d’ancrage et de mobilité 
  • Séverin Guillard, Lab’urba, Université Paris Est, “Getting the city on lock” : imaginaire géographique et stratégies d’authentification dans les scènes du rap français et américain
  • Séverine Bridoux-Michel, ENSAPL et Philippe Michel, Compositeur, Université Paris 8, Scènes de jazz dans la Métropole Européenne de Lille ; diversité des ancrages 
  • Mathieu Feryn, Université d’Avignon (Centre Norbert Ellias), Les mondes du jazz et leurs publics en France depuis 2000. Le cas de l’AJMi, club de jazz à Avignon

12h30   -   pause déjeuner

13h30 Amphi

  • Stephane Aubinet, Université de Louvain (Belgique) Chanter le territoire Sámi (Laponie) 
  • Eloïse Durand, Passages, Université Bordeaux Montaigne Chant et attachement aux lieux dans la vallée de Soule au Pays basque
  • Mélanie Nittis, CERLOM, INALCO Paris Le glèndi d’Olymbos, une pratique musicale qui cristallise la cohésion d’un village (Grèce)

13h30 Salle 19

  • Alysse Buridan, Université Paris 5 Descartes/Sorbonne, Nouvelles pratiques du maloya à l’Île de la Réunion : une réappropriation de l’espace public par le kabar marron
  • Maya Saïdani, CNRPAH, ENS de Kouba/Alger (Algérie) Un état des lieux des musiques et des danses traditionnelles en Algérie
  • Alessandro Dozena, Université fédérale do Rio Grande do Norte (Natal - Brésil) Territoires musicaux de la Samba

15h00 Amphi

  • Thierry Rougier, Passages, Université Bordeaux Montaigne, Les chants des poètes improvisateurs du Nordeste brésilien, expression de l'attachement de migrants à leur terroir     
  • Florabelle Spielmann, CREM/LESC CNRS, Musique et combats de bâton à Trinidad
  • Alessandro Dozena, Université de Natal (Brésil), Dominique Crozat, Université Paul Valéry - Montpellier, Relations historiques et géographiques entre la musique française et brésilienne

15h00 Salle 19

  • Florence Lethurgez, IRSIC, Université Aix- Marseille, Paroles d’attachement et paroles attachantes : dire et composer les territoires de la musique contemporaine
  • Rémy Deslyper, ECP, Université Lumière Lyon 2, L’impact de la scolarisation des musiques « populaires » contemporaines sur la manière d’investir les lieux de pratique  
  • François Ribac, Ciméos, Université de Bourgogne-Franche Comté, La circulation et l’usage des supports enregistrés : les espaces recréés de la musique populaire
  • Stéphane Leteuré lycée André Boulloche (93) La géographie des voyages de Camille Saint-Saëns en France (1870-1921) : la territorialité musicale au service de l’identité collective 

16h30 : Synthèse et conclusions

  • Nicolas Canova, LACTH, ENSAP de Lille
  • Yves Raibaud, UMR Passages, Université Bordeaux Montaigne

Lieux

  • Maison des Suds, 12 Esplanade des Antilles
    Pessac, France (33)

Dates

  • vendredi 16 septembre 2016

Mots-clés

  • musique, attachement, lieu, scène, territoire, spatialité, culture, identité.

Contacts

  • Nicolas Canova
    courriel : canovanicolas [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Nicolas Canova
    courriel : canovanicolas [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Musique et attachement », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 09 août 2016, http://calenda.org/374476