AccueilLa réception des Pères grecs en Italie au Moyen Âge

La réception des Pères grecs en Italie au Moyen Âge

Reception of the Greek fathers in Italy in the Middle Ages

*  *  *

Publié le lundi 05 septembre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du programme quinquennal « La mémoire des Pères : disponibilité et usages politiques du souvenir patristique dans l’Italie médiévale ». Après une première étape consacrée à la « mémoire d’Ambroise de Milan », le programme s’intéresse à présent aux fonctions de la réception des Pères grecs.

Annonce

Argumentaire

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du programme quinquennal « La mémoire des Pères : disponibilité et usages politiques du souvenir patristique dans l’Italie médiévale ». Après une première étape consacrée à la « mémoire d’Ambroise de Milan », le programme s’intéresse à présent aux fonctions de la réception des Pères grecs. Elle fait suite à une première table ronde qui s’est tenue à Rome les 1er et 2 octobre 2015.

Espace de contact entre chrétiens d’Orient et d’Occident, l’Italie occupe-t-elle une place particulière dans la réception européenne médiévale de la mémoire des Pères grecs ? Le projet, initialement centré sur les Pères cappadociens, a été étendu aux Pères grecs dans leur ensemble, notamment aux Pères du désert. L’entrelacs des enjeux doctrinaux, ecclésiologiques, liturgiques et des dimensions politiques, juridiques, intellectuelles de la réception patristique permettra d’étudier les modalités de la formation et de l’influence de la mémoire des Pères grecs. La question de son usage mérite d'autant plus d'être posée que l'influence byzantine a été essentielle dans toute une partie de l'Italie médiévale, sur le plan de la culture, du droit comme des structures sociales. Cette rencontre sera enfin l’occasion de nous interroger sur les conditions de l’invention des catégories à l’origine de ces rencontres, à commencer par celle de « Père grec ». Nous organiserons notre réflexion autour de trois axes : la traduction et la circulation des écrits patristiques ; la spécificité mendiante de l’usage des Pères grecs et le façonnement et l’usage des catégories de « grec » et de « latin » dans la construction d’une mémoire patristique dans l’Italie médiévale.

Programme

Jeudi 13 octobre

  • 14h  Accueil Pierre Savy (École française de Rome)
  • Introduction Annick Peters-Custot (Université de Nantes) et Camille Rouxpetel (École française de Rome)

Réception des Pères grecs (IVe-Ve siècle) I

Présidence Stéphane Gioanni

  • 15h Emanuela Colombi (Università di Udine), La tradition tardo-antique et médiévale des traductions latines des Pères anti-nicéens
  • 15h30 Guillaume Bady (CNRS-HiSoMA), La cinquième homélie sur la pénitence attribuée à Jean Chrysostome : édition de la traduction latine ancienne
  • 16h Camille Gerzaguet (Université Paul Valéry-Montpellier 3), Cassiodore et le programme de traduction des Pères grecs à Vivarium

16h30 Discussions

Vendredi 14 octobre

Réception des Pères grecs (IVe-Ve siècle) II

Présidence Annick Peters-Custot

  • 09h30 Filippo Ronconi (EHESS), La circulation des ouvrages patristiques grecs en Italie méridionale entre Antiquité tardive et haut Moyen Âge :  formes et origines d'une spécificité
  • 10h Michele Cutino (Université de Strasbourg), La diffusion et la réception des textes patristiques grecs en Italie du Nord au Ve siècle
  • 10h30 Bernadette Cabouret (Université Jean Moulin-Lyon 3), La réception de Grégoire de Nazianze en Italie : culture, éloquence et morale
  • 11h Discussions

Appropriation des Pères grecs, des carolingiens au XIIe siècle

Présidence Cécile Caby

  • 14h Marie Céline Isaïa (Université Jean Moulin-Lyon 3), Des Pères grecs dans l'hagiographie latine d'Italie (IXe-Xe siècle): une histoire bilingue des origines
  • 14h30 Alexis Charansonnet (Université Lumière-Lyon 2), Un traité de l'archevêque de Lyon Agobard de Lyon (ca. 770-840) contre l'adoptianisme de Félix d'Urgell, le Adversum dogma Felicis
  • 15h Peter van Deun (Université de Leuven), Lire les Pères grecs en Sicile normande : le cas du De oeconomia Dei de Nil Doxapatrès (milieu du XIIe siècle)

15h30 Discussions

Samedi 15 octobre

Présidence Camille Rouxpetel

Innutrition mendiante…

  • 09h Marie Piccoli Wentzo (Université Panthéon-Sorbonne-Paris I), En quête du désert : les constructions dominicaines du lieu érémitique dans la peinture florentine du XVe siècle
  • 09h30 Maria Corsi, Tra memoria ed esempio: i Padri del deserto nelle raffigurazioni tardomedievali
  • 10h Isabelle Heullant Donat (Université de Reims-Champagne-Ardenne), La Thébaïde de Fra Angelico : nouvelles hypothèses sur l’identification des Pères
  • 10h30 Discussions
  • 11h30 Gian Luca Potestà (Università Cattolica del Sacro Cuore di Milano), Genesi e diffusione delle traduzioni di Angelo Clareno

… ou invention renaissante ?

  • 12h Isabelle Fabre (Université Paul Valéry-Montpellier 3), Les Pères grecs dans le commentaire et la paraphrase des Psaumes de Marcantonio Flaminio (1530-1545)
  • 12h30 Discussions

Lieux

  • École française de Rome, Piazza Navona, 62
    Rome, Italie (00186)

Dates

  • jeudi 13 octobre 2016
  • vendredi 14 octobre 2016
  • samedi 15 octobre 2016

Mots-clés

  • patristique grecque, mémoire, Pères, Orient, Occident, monachisme, traduction, circulation, texte

Contacts

  • Camille Rouxpetel
    courriel : camille [dot] rouxpetel [at] efrome [dot] it

Source de l'information

  • Camille Rouxpetel
    courriel : camille [dot] rouxpetel [at] efrome [dot] it

Pour citer cette annonce

« La réception des Pères grecs en Italie au Moyen Âge », Colloque, Calenda, Publié le lundi 05 septembre 2016, http://calenda.org/376397