AccueilLe manuel scolaire, objet d’étude et de recherche

Le manuel scolaire, objet d’étude et de recherche

School manuals - a subject for study and research, issues and perspectives

Enjeux actuels et perspectives

*  *  *

Publié le lundi 12 septembre 2016 par Elsa Zotian

Résumé

L’ambition de ces journées d’études est d’une part de faire un état des lieux des recherches concernant ce champ d’étude spécifique et d’autre part d’être à l’initiative de la constitution d’un groupe de réflexions permanent et international centré sur l'étude des manuels scolaires. Une demi-journée sera dédiée aux travaux des doctorants sur ces questions.

Annonce

Les journées Pierre Guibbert sont depuis douze ans des journées d’études centrées sur les manuels scolaires dans une optique résolument pluridisciplinaire. Pour cette treizième édition, deux journées d’études auront lieu à Montpellier les 18 et 19 mai 2017 intitulées : « le manuel scolaire, objet d’étude et de recherche : enjeux et perspectives ».

Argumentaire

Nous souhaiterions nous centrer sur deux grands axes de réflexion : l’élaboration d’un état des lieux de la recherche sur les manuels scolaires d’une part, les perspectives d’analyse du manuel scolaire d’autre part.

1. Établir un bilan historiographique et un état des lieux de la recherche sur les manuels scolaires

L’étude des manuels scolaires a permis depuis les années 70 l’émergence d’un champ de recherches. Les travaux scientifiques utilisant les manuels scolaires sont nombreux et variés dans tous les domaines. Néanmoins, les principaux initiateurs de ce champ de recherches comme Alain Choppin avait déjà défini le manuel scolaire comme une source pertinente mais surtout comme une « fausse évidence historique ».  Objet scolaire familier, son étude nécessite la prise en compte de l’histoire des institutions scolaires, des disciplines et de toute une culture scolaire pour reprendre le terme initié par André Chervel. A l’interface du monde scientifique, didactique, pédagogique mais aussi culturel, politique et économique, le manuel scolaire ne cesse d’être étudié comme un témoin de son temps. Nous voudrions ici à la fois établir un état de lieux des recherches achevées ou en cours dans la plupart des disciplines, sans nous satisfaire du monde francophone mais ouvrir notre réflexion aux mondes germanophones, hispanophones et anglophones. Loin de vouloir être exhaustives, ces journées d’études souhaitent privilégier les communications qui permettront de « faire le point » sur les recherches qui utilisent les manuels. Résolument méthodologique, cet axe privilégie l’étude historiographique d’un thème ou d’un courant disciplinaire à l’égard du manuel.

2. Les perspectives d’analyse du manuel scolaire : de la recherche « avec » à la recherche « sur » le manuel

L’un des enjeux du manuel scolaire reste sa mutation au sein d’institutions scolaires et d’un monde technologique qui évoluent. Souvent décrié, jugé idéologiquement marqué, le manuel scolaire est toujours un outil privilégié pour les institutions, les enseignants, les parents, les élèves et les maisons d’édition. Nous nous proposons certes d’envisager le manuel, analysé dans son contexte d’écriture, d’édition et de réception, comme un des véhicules de normes sociales, politiques et éducatives. Mais, dans ce second axe, nous souhaitons établir les défis et les perspectives des études des manuels scolaires, en particulier du point de vue méthodologique, pour mettre en avant les études qui s’intéresseront aux manuels non seulement comme une source mais bien comme un élément structurant des matrices disciplinaires et de la culture scolaire. On peut s’interroger sur les liens entre culture scolaire, variable selon les pays et les époques et les manuels scolaires. Le manuel peut devenir un pivot d’observation des apprentissages, des pratiques scolaires et de la forme scolaire. Il s’agit aussi d’ouvrir l’empan des recherches pour interroger le manuel dans les processus de production et de réception de cet objet singulier, nettement moins pris en compte dans les recherches.

Les communications relèveront d’un des deux axes. Elles s’inscriront dans un cadre national ou plus large.

Pour l’axe 1 seront privilégiées les communications qui proposeront un état des lieux scientifique d’un champ de recherches par rapport à l’étude des manuels scolaires. Il ne s’agit ici aucunement de faire un état des lieux d’une période ou d’un thème par rapport aux manuels mais bien de comprendre l’historiographie des recherches sur les manuels scolaires (en littérature, sciences,  histoire etc.).

Pour l’axe 2 seront privilégiées le contributions qui participent à l’élaboration de ce champ de recherches spécifique sur les manuels scolaires à la fois comme source et objet de recherche mais aussi dans l’analyse du manuel comme produit d’un processus de production et de réception.

Conditions de soumission

La langue des journées d’étude est le français. Néanmoins, les intervenants retenus pour la publication scientifique pourront concevoir leurs écrits dans la langue de leur choix.

Indications concernant les propositions de communications :

Longueur des propositions : maximum 5000 signes espaces compris

Chaque proposition devra comporter les éléments suivants :

  • nom, prénom, statut et institution de rattachement
  • Titre et axe dans lequel la proposition s’inscrit
  • Résumé de la proposition
  • Présentation du corpus mobilisé
  • 3 à 5 références bibliographiques

Appel  à communication spécifique aux doctorants

Une réponse à cet appel n’exclut pas une participation à l’appel général à communiquer

La matinée du 19 mai sera dédiée aux doctorants travaillant sur les manuels scolaires ou utilisant les manuels scolaires comme source.

Cette matinée se veut une occasion d'échanges sur leurs travaux avec leurs collègues. Elle vise également par une présentation concise (10 minutes maximum) à synthétiser les questions méthodologiques qu’ils se posent pour aborder l’analyse des manuels scolaires. Cette synthèse orale devra permettre la présentation du corpus choisi, des méthodologies d’analyse et non un résumé descriptif du contenu de la thèse. Pluridisciplinaires, ces présentations devront permettre aux doctorants d’échafauder une typologie des questions et défis que pose leur analyse.

Longueur des propositions : maximum 5000 signes espaces compris

Chaque proposition devra comporter les éléments suivants :

  • nom, prénom, statut et institution de rattachement
  • Résumé de la proposition
  • Présentation précise du corpus mobilisé
  • 3 à 5 références bibliographiques

Les travaux de ces journées donneront par ailleurs lieu à la rédaction et la publication d’un ouvrage collectif. Les consignes aux auteurs seront données ultérieurement.

Calendrier

Retour de propositions à Pierre Boutan (boutan.pierre@free.fr), Michèle Verdelhan-Bourgade (michele.verdelhan@univ-montp3.fr), Caroline Fayolle, Hélène André (helene.andre@fde.univ-montp2.fr),  Sylvain Wagnon (sylvain.wagnon@umontpellier.fr)

le 30 novembre 2016

Notification d’acceptation aux communicants avant le 31 janvier 2017

Inscriptions à partir du 1er septembre 2016

Colloque : 18 et 19 mai 2017

Frais d’inscription

  • Tarif tous publics : 30 euros
  • Tarif étudiants et doctorants : gratuit

Comité d’organisation

  • Pierre Boutan
  • Caroline Fayolle
  • Michèle Verdelhan-Bourgade
  • Sylvain Wagnon
  • Helene André

Comité scientifique

  • Manuel Bächtold, Faculté d’Education – Université de Montpellier, Lirdef
  • Marie-France Bishop, Université de Cergy Pontoise, EMA, HELiCE
  • Pierre Boutan, Faculté d’Education – Université de Montpellier, Université Paul Valéry-Dipralang, Amis de la Mémoire Pédagogique
  • Caroline Fayolle, Faculté d’Education – Université de Montpellier, Lirdef
  • Jacques Gleyse, Faculté d’Education – Université de Montpellier, Lirdef
  • Muriel Guedj, Faculté d’Education – Université de Montpellier, Lirdef
  • Charles Heimberg, Université de Genève, Erhidis
  • Rita Hofstetter, Université de Genève, Erhidis
  • Brigitte Louichon, Faculté d’Education – Université de Montpellier, Lirdef, HELiCE
  • Bruno Maurer, Université Paul Valéry, Dipralang
  • Agnès Perrin-Doucey, Faculté d’Education – Université de Montpellier, Lirdef
  • Rainer Riemenschneider, (Georg-Eckert-Institut de Braunschweig)
  • Bernard Schneuwly, Université de Genève, Erhidis, HELiCE
  • Michèle Verdelhan-Bourgade, Université Paul Valéry, Dipralang
  • Sylvain Wagnon, Faculté d’Education – Université de Montpellier, Lirdef

Lieux

  • Faculté d'Education, 2 place Marcel Godechot
    Montpellier, France (34)

Dates

  • mercredi 30 novembre 2016

Mots-clés

  • manuel scolaire, méthodes pédagogiques

Contacts

  • Hélène André
    courriel : helene [dot] andre [at] fde [dot] univ-montp2 [dot] fr

Source de l'information

  • Hélène André
    courriel : helene [dot] andre [at] fde [dot] univ-montp2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le manuel scolaire, objet d’étude et de recherche », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 12 septembre 2016, http://calenda.org/376953