AccueilPolitique et Moyen Âge aujourd'hui

Politique et Moyen Âge aujourd'hui

Politics and the Middle Ages today

Politica e Medio Evo oggi

*  *  *

Publié le vendredi 28 octobre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Ce prochain numéro de Perspectives médiévales accueillera des réflexions sur les usages contemporains du Moyen Âge et de son image dans la sphère du politique.

Annonce

 Perspectives médiévales n°39

Argumentaire

« On est revenu au Moyen Âge[1] » ; « ces actes sont médiévaux, moyenâgeux, barbares » : douloureusement réactivées par les attentats récents, ces formules ont été largement utilisées par les médias ces derniers mois. Or, elles posent problème à maints égards, car tout en désignant le « Moyen Âge » comme « barbare » et « archaïque », elles associent des événements difficilement pensables et rejetés dans la sphère de l’altérité à une période qui appartient pourtant à une histoire et à un patrimoine hérités. De ce point de vue, le Moyen Âge semble servir d’écran pour dire un impensé qui est celui de la violence de notre propre société. À l’inverse, « revenir au Moyen Âge », entre séries et jeux de rôles, c’est parfois jouer ou rejouer celui-ci, le plus souvent pour l’encenser, dans une démarche où la nostalgie prend le pas sur la connaissance.

Le Moyen Âge : modèle ou repoussoir ? Au plan idéologique, ce sont parfois les mêmes discours qui utilisent le Moyen Âge comme référence pour désigner une altérité honnie, et qui par ailleurs l’invoquent pour justifier une identité (les « racines chrétiennes de l’Europe ») ou une unité culturelle (l’Occident chrétien), face à une Europe qui serait fragmentée, et dangereusement multi-culturelle.  Au plan économique, le Moyen Âge sert parfois aussi de paradigme à une pensée de l’autarcie, sur la base d’un modèle pré-industriel adossé sans précaution à l’omniprésence de l’ordre et du pouvoir. Le Moyen Âge apparaît donc comme le porte-étendard d’une protestation qui s’élève contre la crise actuelle du politique et du modèle européen.

Telle est l’ambiguïté de la manipulation des mots « Moyen Âge », « médiéval », « moyenâgeux » dans les discours actuels, manipulation qui est peut-être aussi instrumentalisation du passé. C’est une définition de la politique mais aussi du politique qui est en jeu, dans la détermination de cette notion par le passé médiéval et dans son articulation au présent.

Quelle peut être la position de la recherche, du monde académique mais aussi plus largement des intellectuels et des artistes vis-à-vis de ces représentations du Moyen Âge, de sa pensée politique et de son fonctionnement ? À partir d’un travail épistémologique sur les notions les plus fréquemment rattachées ou opposées au Moyen Age, et qui permettent sa mise en accusation ou son idéalisation,  ce numéro de Perspectives médiévales invite à s’interroger sur les usages politiques actuels du Moyen Âge. Le Moyen Âge peut-il être aujourd’hui autre chose qu’un fantasme, un prétexte pour justifier toutes sortes de discours, en dehors de toute connaissance réelle et profonde de cette période ? Peut-il encore servir de référence positive pour penser le présent ? La définition de l’homme mise au point et cultivée par les pensées et pratiques du Moyen Âge est-elle d’un quelconque secours pour éclairer un monde qui se réfère et se compare sans cesse à lui, au prix de nombreux malentendus, intentionnels ou non ? 

Nous proposons ici quelques pistes de réflexion, non limitatives :

  • Face à l’image d’une période repliée sur elle-même et théocentrique, existe-t-il ou non un universalisme hérité du Moyen Âge, et qui se prolongerait jusqu’à nous, parallèlement à l’universalisme hérité de la Révolution française ? L’idée d’un gera>rsqu&rsqu pencéruelshérité de s Lumiegrave;re , pargement dontemtém et tbttau en abrsqu&rsquhe, deut-ille decirc;tre areondeeacute;m eu reeacute;meacute;l&aboéelà lartir d’un pensée dui apété largement ubanie,par lcs mêmes dLumiegrave;re ,nbsp;?&/li> <
  • Fe Moyen Âge pst-el oorte-u d’un tumainsme h? Sieu , auelqrôlesap&oureacute; larsquo;hostoiiodravphi posiérit-u (lencissanct, ceass=que, eroaintque, eod&erne)pour &ocultir celttumainsme hédiéval &&/li> <
  • Fe Moyen Âge pa--il &eccute;té larbare& &darsh;rejet&nt &ans la diolence , ors de ta mangua et de son fonde sus etnemeisnbsp;? Peut-il eervir d’&exempe ou r’écouvontasl è lc dui apjourd’hui ast parfois jnnonceeacute; cumme le peeacute;mbt &’un tnauragmede la Rciviisation,nbsp;&&/li> <
  • FComent rsrsquo;&exli&uent pes m&ius etn ficion autuelle du Moyen Âge et da nostalgie psus,-jaenterdui aes accumpargnnt p? Etla recherche,elle-même ,hédiévaste-ou rédiéval&ste- para efft de sreoutr noecontribut-t-ille peasà l& crieacute;alion dersquo;un toyen Âge eeacute;diuconeeacute;mebsp;&t dantasmeeacute;m, vire ed repnuvenaudersquo;un tfolklre sédiéval e&/li> < /ul> < < / style="text-align: justify;">Cersquo;est uonc cagrave; une péflexion,sur les usages politiques aontemporains du Moyen Âge et de seurs lmpensé squ’unvite &l prochain numéro de Perspectives médiévales

    QCerche,rs, entellectuels ,artistes vt dutre actesrs qui la poésence de Moyen Âge eans la spciété.actuelle ditéersse &ont ponc comviteacute; sqegrave; lcntribut- au Muméro de <2018de notre pevues

    a title="" href="#_ftn1ef=">[1] &Pra exempe nbsp;: mlaquo; ma dGrsqu&rsquheest revenu eau Moyen Age,nbsp;m!nbsp;», &rticle"de nDomiique_ Albetic du m16 érvier d2012eans nbsp;PLibeacute;roaionPnbsp;u rbin &Aaquo; marsquo;Europe&dersquo;upjourd’hui ast pevenu eau Moyen AAcirc;ge », &rticle"de m16 javitr d2016paraueans la href="https://pfr.sputniknews.ump/nterration al/201601161020991076-urop&e-reoutr-oyen&-ges">sputniknws.ump/pa>

    h1 style="text-align: justify;">AModligés da psus&iuson

    &Le proposoiions dursquo;upticle"d(aonta-ropjetd’un pegmedrsqcrbiblodravphi )&ont pegrave; ladrsse rlcntjint ment à lSeacute;mbasien)nDouhe,t (sebasien).douhe,t@nive-amu.fr)et à uVeacute;ro ique_ Domiiua z (ers ique_.domiiua z@u-piard"ie.fr)/p> &aonta&l p31peeacute;mcemre 2016 Le Malendrier dst l& suriontanbsp;:

    • FJsqu’&u M31peeacute;mcemre 2016 nbsp;: mreise au paopjet./li> <
    • F15érvier d201 nbsp;: mais deucummté dciencifieue_ e la recues <
    • F1r djilleutd2017nbsp;: mreise au l’auticle"dui seraipsus&iuau Mummté dciencifieue_ our &onerecion <
    • F1r peeacute;mcemre 20167nbsp;: mreise au l& dirspon deracute;finitiov au l’auticle"./li> <
    • F15 javitr d2018nbsp;: mpbliction du puméro de limgnn (eme.revues.org")./li> < /ul> < < /iv> ACmmté dciencifieue_ e la recues/a1> <

      Le Mammté dciencifieue_ e lerspectives mMeacute;diévales <

      LMemre s eucCmnsel &ursquo;updmiiqstraion de la rSciété.ae s Lngua vt dLitteacute;roaiurs mMeacute;diévales < <

    • FDomiique_ Bute t &darsh;rProfsse r è l’universaté de lPrais-Soronner/li> < <
    • Falre ce dBouhe,t &darsh;rProfsse r è l’universaté de lTuloure ae Moiainl/li> < <
    • FJo&eml;tlleeDucos &darsh;rProfsse r è l’universaté de lPrais-Soronner/li> < <
    • FArmnd tStrubel &darsh;rProfsse r è l’universaté dMnt plletr dIII/li> < <
    • Faabio Zinllet &darsh;rDireci-u d’ueacute;ruees è l’ueEcute;mcol protiques dus huates seacute;ruees /li> < < <

      LMemre s exérit-u s&aucCmnsel &ursquo;updmiiqstraion /p> < <

    • FCatercne hCroizy-Nquo,t -rProfsse r è l’universaté dPrais-Soronner Nuvenlle/li> < <
    • FeEcute;misatbeth Gauhe,r-évonde &darsh;rProfsse r è l’universaté de lNnct, /li> < <
    • FSylitrae èrve& &darsh;rProfsse r è l’universaté de lPrais &darsh;rSoronner/li> < <
    • FGeacute;roaldne hVeyse ye& &darsh;rMît e de lumnérence è l’universaté de lPrais &darsh;rSoronner/li> < <
    • FMihe,l Zink &darsh;rProfsse r &aucCmlèlmede lrane /li> < < <

      LMemre s eacute;t&rngeres/p> < style="text-align: justify;">ACaing Bakr d&darsh;rProfsse r è l’universaté dlibe de lBruxlle , Belgque < <

    • style="text-align: justify;">AYasinat Foehr-Janse ns &darsh;rProfsse r è l’universaté de lGenegrave;ve , Suius < <
    • style="text-align: justify;">AMraia Menege,tti &darsh;rProfsse r è l’universaté de lMilan, talia < <
    • style="text-align: justify;">AJan lTaylre &darsh;rProfsse r évoeacute;rit& à l’iniversaté de lDurham, Grngde-Bretrgnn/ai> < <
    • style="text-align: justify;">ARiharsd Trachslr d&darsh;rProfsse r è l’universaté de lZ¨triha, Suius <
    < < /div>