AccueilFondements épistémologiques et théoriques de la science de l’information-documentation

Fondements épistémologiques et théoriques de la science de l’information-documentation

Epistemological and theoretical foundations of Information – Documentation science

Hommage aux pionniers francophones

A tribute to francophone pioneers

*  *  *

Publié le mercredi 15 février 2017 par João Fernandes

Résumé

Il y a une soixantaine d’années est née outre-Atlantique une discipline académique intitulée Information science ou Library and information science. Comment s’est-elle progressivement acclimatée au monde intellectuel et professionnel des chercheurs et au monde des praticiens de la francophonie, à leurs modes de pensée et à leurs institutions? Quel a été l’apport de ces spécialistes et de ces chercheurs aux débats théoriques et aux pratiques suscitées par le développement toujours en cours de cette science ?

Annonce

11e Colloque international d’ISKO-France (International Society for Knowledge Organization), 11 et 12 juillet 2017.

Argumentaire

L’édition de 2017 est voulue comme un hommage rendu aux visionnaires et théoriciens francophones des Sciences de l’information tels que Paul Otlet, Suzanne Briet, Jean-Claude Gardin, Eric de Grolier, Jean Meyriat, Robert Escarpit, Robert Pagès, Madeleine Wolff-Terroine, Jacques Maniez, Jacques Chaumier et George Van Slype. Chacun de ces auteurs francophones a apporté sa pierre à l’édifice des Sciences de l’information dans l’espace francophone mais bien au-delà : Paul Otlet, belge, internationaliste, pacifiste visionnaire, fondateur du Mundaneum, est reconnu comme le père de la documentation moderne et comme innovateur passionné – en architecture, en urbanisme, en documentation, en bibliographie et en muséologie. Il est considéré comme une figure centrale, est connu pour les progrès importants qu’il a apportés à la bibliographie et à la Science de l'information, mais aussi pour ses nombreuses intuitions intellectuelles. Il a notamment anticipé un demi-siècle avant son arrivée l’avènement de l’Internet. Suzanne Briet, largement inconnue encore, dans les années 1990, de la majorité des chercheurs français en Sciences de l’information, jouit pourtant d’une importante notoriété dans les pays anglo-saxons ; elle est reconnue comme chef de file de la modernisation des bibliothèques en France, et comme pionnière de l’information-documentation.

D’autres précurseurs de l’information-documentation en France, dont les travaux sont identifiés comme apportant une contribution significative aux Sciences de l’information, tels que Robert Pagès, Jean-Claude Gardin et Eric de Grolier, ont mené à la fois des réflexions théoriques, mais aussi conçu et réalisé des outils professionnels.

Les contributions majeures de Robert Escarpit et de Jean Meyriat aux Sciences de l’information mais aussi aux Sciences de la communication sont à rappeler. Jean Meyriat a été un acteur majeur dans l’institutionnalisation des Sciences de l’information et de la communication (SIC) en France. Il a posé les fondements théoriques d’une Science de l’information inscrite dans les sciences humaines et sociales et en lien avec les Sciences de la communication. Dès 1950 il a collaboré au programme de l’UNESCO et fait partie d’un comité d’experts et a été jusqu’en 1991 secrétaire général du Comité international pour l’information et la documentation en sciences sociales (CIIDSS) (UNESCO). En liaison avec l’UNESCO il a également présidé le comité de l’UNISIST sur la politique et les programmes de formation en information. Il a reçu la médaille Aristote de l’UNESCO pour sa contribution à la coopération scientifique internationale.

De son côté Madeleine Wolff-Terroine a toujours veillé à ne pas dissocier les innovations techniques de la recherche scientifique. Jacques Maniez, quant à lui, alors que l’organisation des connaissances était peu travaillée en France il y a une trentaine d’années, a opiniâtrement travaillé à la création du chapitre français de l’ISKO. Son rôle dans le développement de la recherche francophone en Sciences de l’information-documentation est fondamental. La permanence d’ISKO-France est un bel hommage qui lui est rendu.

Afin de témoigner et de prolonger les travaux de ces précurseurs, le onzième colloque d'ISKO-France invite à proposer des contributions originales sur les fondements épistémologiques et théoriques des sciences de l’information-documentation, plus particulièrement sur les aspects liés :

  • aux fondements épistémologiques et théoriques de l’organisation des connaissances (systèmes, schémas et leur reconfiguration par le numérique) ;
  • aux théories du document, au rayonnement des auteurs francophones et à leur impact dans la définition du concept de document ;
  • aux approches culturelles et sociales de l’organisation des connaissances (influence de la culture sur la conception d'instruments d’organisation des connaissances) ;
  • aux approches locales et globales de l’organisation des connaissances (approches glocales) ;
  • à l’architecture de l’information et à l’empreinte de Paul Otlet ;
  • à la communication scientifique et à la circulation des connaissances produites dans la discipline ;
  • à la transdisciplinarité et l’interdisciplinarité et au rôle des précurseurs Robert Pagès, Jean-Claude Gardin et Eric de Grolier dans leur intégration dans les travaux développés en Sciences de l’information-documentation ;
  • au rôle des précurseurs tels que Jean Meyriat et Robert Escarpit dans l’institutionnalisation des Sciences de l’information avec les Sciences de la communication et leur inscription dans les sciences humaines et sociales.

Conférences invitées

  • Micheal Buckland, Professeur Émérite, School of Library and Information Studies Université de Californie à Berkeley (États-Unis) (S. Briet)
  • Viviane Couzinet, Université de Toulouse 3 (France) (J. Meyriat)
  • José Augusto Guimarães, Université de l’État de São Paulo (Brésil) (JC. Gardin)
  • Birger Hjørland, Royal School of Library and Information Science (Danemark) (Épistémologie de la classification en mettant l’accent sur les travaux d’Emile Durkheim et Marcel Mauss)
  • Michèle Hudon, EBSI, Université de Montréal (Canada) (J. Maniez)
  • Fabrice Papy, Université de Lorraine (France) (P. Otlet) (Mundaneum numérique et internet  augmenté: visions et intuitions de Paul Otlet)
  • Barbara Sosinska-Kalata, Department of Journalism, Information and Book Studies, Université de Varsovie (Pologne) (approches épistémologiques)

Comité scientifique international

  • Widad Mustafa El Hadi, GERiiCO, Université Lille 3 (France), Présidente

Membres

  • Clément Arsenault, EBSI, Université de Montréal (Canada)
  • Radia Bernaoui, École Nationale Supérieure Vétérinaire d'Alger (Algérie)
  • Christian Bourret, Université de Marne La Vallée (France)
  • Laid Bouzidi, Université Lyon 3 (France)
  • Evelyne Broudoux, Laboratoire DICEN, CNAM, Paris (France)
  • Grant Campbell, Faculty of Information and Media Studies, Université de Western Ontario (Canada)
  • Ghislaine Chartron, Laboratoire DICEN, CNAM, Paris (France)
  • Stéphane Chaudiron, GERiiCO, Université de Lille 3 (France)
  • Emmanuelle Chevry-Pebayle, Université de Strasbourg (France)
  • Alain Capo Chichi, Président du Groupe Universitaire CERCO,  Cotonou (Bénin)
  • Lyne Da Sylva, EBSI, Université de Montréal (Canada)
  • Sylvie Dalbin, ATD, Paris (France)
  • Marcilio De Brito, Université de Brasilia (Brésil)
  • Danièle Degez, Membre fondatrice d’ISKO-France, Paris (France)
  • Stella Dextre Clarke, Information Consultant (Royaume-Uni)
  • Mamadou Diarra, Directeur de l’École de Bibliothécaires Archivistes et Documentalistes (EBAD), Université Cheikh Anta Diop, Dakar (Sénégal)
  • Laurence Favier, GERiiCO, Université de Lille 3 (France)
  • Antonietta Folino, Dipartimento di Lingue del Scienze del l'Educazione, Université de Calabre (Italie)
  • Alexandre Fortier, Faculty of Information and Media Studies, Université de Western Ontario (Canada)
  • Amel Fraisse, GERiiCO, Université de Lille 3 (France)
  • Claudio Gnoli, Université de Pavia (Italie)
  • Michel Gorin, Haute École de Gestion de Genève (Suisse)
  • Mohamed Hassoun, ENSSIB (France)
  • Seth van Hoolande, Université Libre de Bruxelles (Belgique)
  • Alain Kiyindou, Professeur des universités, Chaire Unesco Pratiques émergentes des technologies et communication pour le développement, Université Bordeaux-Montaigne (France)
  • Omar Larouk, ENSSIB (France)
  • Sylvie Leleu-Merviel, Université de Valenciennes (France)
  • María López-HuertasUniversité de Grenade (Espagne)
  • Elaine Ménard, SIS, Université McGill (Canada)
  • Maria Aparecida Moura,Université fédérale du Minas Gerais (Brésil)
  • Esther Olembe, Chef du département de l’information documentaire, ESSTIC, Université de Yaoundé, (Cameroun)
  • Céline Paganelli, Université de Montpellier (France)
  • Imad Saleh, Laboratoire Paragraphe, Université de Paris 8 (France)
  • Andrea Scharnhorst, Royal Academy of Arts and science, Amsterdam (Pays-Bas)
  • Mohamed Sidir, Université de Jule Vernes, Amiens (France)
  • Aida Slavic, Universal Decimal Classification Consortium (UDCC), La Haye (Pays-Bas)
  • Johanna SmitUniversité de São Paulo (Brésil)
  • Richard P. Smiraglia, School of Information Studies, Université de Wisconsin-Milwaukee (États-Unis)
  •  Joseph Tennis, Information School, University of Washington à Seattle,  (États-Unis)
  •  Ismaïl Timimi, GERiiCO, Université de Lille 3 (France)
  •  Maja Žumer, Université de Ljubljana (Slovénie)

Communication et site Web

  • Gilbert Capo Chichi, Docteur, GERiiCO, CERCO, Bénin
  • Antoine Henry, Doctorant, GRDF, Paris, membre ISKO-France
  • Magdalena Shishenkova, Doctorante, GERiiCO, membre ISKO-France
  • Samia Takhtoukh, Doctorante, GERiiCO, membre ISKO-France
  • Quoc Tan Tran, Doctorant, GERiiCO, membre ISKO-France
  • Zuza Wiorogórska, Docteur, Membre associé GERiiCO

Calendrier

  • 28 février 2017 : date limite de réception des propositions.

Les propositions (3 pages minimum, format Word) seront transmises via le système de gestion des conférence EasyChair (https://easychair.org/conferences/?conf=iskofr2017). Sur le site EasyChair, si vous n’avez pas de compte, cliquez sur le lien « Create an account » et suivez les instructions. Si vous possédez déjà un compte EasyChair, entrez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe, puis cliquez sur « Log in » (N.B. un compte crée lors d'un autre colloque reste valable). Les propositions peuvent être en français ou en anglais. Chaque proposition sera examinée par au moins deux évaluateurs du Comité scientifique, qui estimeront sa pertinence, sa validité scientifique, son originalité et la clarté de sa présentation.

  • 31 mars  2017 : date de notification d'acceptation ou de refus.

La notification d'acceptation sera envoyée, accompagnée des spécifications techniques pour la publication. Celles-ci seront à respecter impérativement en vue de la publication des actes. Des demandes de modifications des textes pourront être formulées aux auteurs.

  • 31 mai 2017 : date limite de réception des versions définitives.

Les auteurs retenus adresseront les communications sous forme d'un texte complet. Le texte de la communication devra parvenir au comité de programme sous sa forme définitive via EasyChair (https://easychair.org/conferences/?conf=iskofr2017). Il suffit de connecter et de cliquer sur la soumission pour remplacer le papier sous format Word ou PDF.

  • 10 juin 2017 : date limite d'inscription au colloque pour au moins l'un des auteurs.

L'acceptation d'une communication implique que l'un, au moins, des auteurs soit présent au colloque pour assurer sa présentation.

  • 11 et 12 juillet 2017 : dates du colloques

Contact : communication@isko-france.asso.fr

Les actes du colloque seront publiés par le leader de l’édition française des livres en sciences et techniques sous format imprimé et sous format numérique ISTE, http://iste-editions.fr

Lieux

  • Siège de l'UNESCO, Salle 9 et 11 - 7 place de Fontenoy
    Paris, France (75007)

Dates

  • mardi 28 février 2017

Mots-clés

  • information-documentation, organisation des connaissances, épistémologie, théorie du document, architecture de l’information

Contacts

  • Widad Mustafa El Hadi
    courriel : widad [dot] mustafa [at] univ-lille3 [dot] fr

Source de l'information

  • Widad Mustafa El Hadi
    courriel : widad [dot] mustafa [at] univ-lille3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Fondements épistémologiques et théoriques de la science de l’information-documentation », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 15 février 2017, http://calenda.org/394843