AccueilEmpreintes québécoises

Empreintes québécoises

The Quebec trail

8e colloque de l’Association des Jeunes Chercheurs Européens en Études Québécoises (AJCEEQ)

8th conference of the Association des Jeunes Chercheurs Européens en Études Québécoises (AJCEEQ)

*  *  *

Publié le jeudi 14 septembre 2017 par Anastasia Giardinelli

Résumé

En créant son colloque pluridisciplinaire à Montpellier, l’Association des Jeunes Chercheurs Européens en Études Québécoises (AJCEEQ) continue d’œuvrer afin que le réseau des jeunes chercheurs européens se rencontre et collabore, qu’il soit reconnu par la communauté des chercheurs afin de construire une entité québécoise au sein de la recherche européenne en sciences humaines. Parmi les 19 communications, 8 pays sont représentés (Allemagne, Autriche, Croatie, France, Grande-Bretagne, Italie, Pologne, Roumanie), ainsi que 7 disciplines : histoire, littérature, théâtre, linguistique, sociolinguistique, phonétique, muséologie.

Annonce

Argumentaire

L’Association des Jeunes Chercheurs Européens en Études Québécoises (AJCEEQ) existe depuis 1993 et a déjà organisé 7 colloques internationaux (deux à Paris, puis à Gênes, Montréal, Innsbruck, Venise, Berlin). Une communauté européenne en études québécoise s’est ainsi constituée. Forte de son succès, tout en conservant son éthique et son mode de fonctionnement, l’AJCEEQ se donne comme prospective la mutualisation de la recherche sur le Québec et son implantation dans l’espace institutionnel universitaire européen.

En créant son colloque pluridisciplinaire à Montpellier, l’AJCEEQ continue d’œuvrer afin que le réseau des jeunes chercheurs européens se rencontre et collabore, qu’il soit reconnu par la communauté des chercheurs afin de construire une entité québécoise au sein de la recherche européenne en sciences humaines.

Parmi les 19 communications, 8 pays sont représentés (Allemagne, Autriche, Croatie, France, Grande-Bretagne, Italie, Pologne, Roumanie), ainsi que 7 disciplines : histoire, littérature, théâtre, linguistique, sociolinguistique, phonétique, muséologie.

Programme

Jeudi 5 octobre

Matinée

9h00 : Enregistrement des intervenants

9h30 : Ouverture en présence de :

Line Beauchamp, Déléguée générale du Québec à Paris

Anne-Marie Motard, Vice-Présidence déléguée de la Direction des Relations Internationales et de la Francophonie (DRIF)

Anita Gonzalez-Raymond, Directrice de l’école doctorale 58 Langues Littératures Cultures et Civilisations

10h15 : Un petit mot des organisatrices

À cause de la parole

Présidents de séance : Bernard Andrès (Université du Québec à Montréal), Anne-Sophie Calinon (Université Bourgogne Franche-Comté)

Dédicace à Maximilien Laroche

10h30 : Sara Del Rossi 

Entre Haïti et le Québec. La conceptualisation de l’oraliture et de l’homme américain dans la condition exotopique de Maximilien Laroche

11h00 : Nathalie François

L’emploi de la particule -tu dans l’interrogation directe et totale en français québécois : entre archaïsme et néologisme

11h30 : Marco Baretta 

Le français québécois parlé dans les médias : étude phonétique et prosodique d’un corpus d’émissions télévisées et radiophoniques

12h00 : Samuel Champagne

L'homosexualité dans la littérature québécoise destinée aux adolescents : portraits et impacts

12h30 : Discussion

12h45 : Pause déjeuner

Après-midi

Du pari de la forme au pari de l’espace

Présidents de séance : Pascal Brissette (Université McGill), Anna Giaufret (Université de Gênes)

14h : Marion Sénat

L’essai littéraire : implications d’une pensée par l’écriture

14h30 : Arnaud Chaniac

A grand gift » : Le Marlowe Lowdown, une expérience éditoriale singulière au cœur du Québec anglophone (1941-1946)

15h : Kartarzina Wójcik

Les romans d’Anne Hébert sur l’écran : les enjeux esthétiques de l’adaptation cinématographique

15h30 : Mirna Sindičić Sabljo

Lecture écocritique du Porteur des peines du monde d’Yves Sioui Durand

16h : Discussion

16h15 : Pause café

Dépossession/possession : être ou avoir

Présidentes de séance : Agnès Steuckardt (Université Paul-Valéry Montpellier 3), Audrée Wilhelmy (écrivaine)

17h : Béatrice Réa

Être ou ne pas être : étude sociolinguistique de l’alternance des auxiliaires dans le français de Montréal (1971-2016)

17h30 : Julia Charlotte Kersting

Bérénice Einberg – La colonisée des colonisés ?

18h : Vanessa Ferey

Du Muséum national de Versailles au Muséum national d’Histoire naturelle de Paris : le musée comme lieu de mémoire d’une muséographie franco-américaine

18h30 : Discussion

18h45 : Pause café

19h : Présentation de l’AIEQ par Pascal Brissette

19h30 : Conférence d’Audrée Wilhelmy (écrivaine), « Écritures du corps : l’espace de la pulsion dans la littérature québécoise contemporaine. »

Vendredi 6 octobre

Matinée

De la mobilité pour tout voyage

Présidents de séance : Luc Bergeron (Université du Québec à Montréal), Pauline Bouchet (Centre d’études canadiennes, Université de Grenoble-Alpes)

9h30 : Sophie-Hélène Goulet

L’immigration française au Québec, une immigration permanente ?

10h : Georgetta-Elena Prada

L’exil d’espèce dans le roman Espèces de Ying Chen

10h30 Etienne Faugier

L’automobilisme face à l’hiver dans la province de Québec (XIXe-XXe siècles)

11h : Violaine Bougy 

Seuls de Wajdi Mouawad : un espace mental ?

11h30 : Discussion

11h45 : Pause déjeuner

Après-midi

Souffrance, errance, folie

Présidents de séance : Anne Trépanier (Université Carleton), Myriam Suchet (Centre d'Etudes Québécoises, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3)

13h15 : Jélina Antic

La femme décadente, la femme fatale dans les romans d'Anne Hébert Kamouraska (1970) et Les Fous de Bassan (1982)

13h45 : Veronica Cappellari

Hybridité linguistique et pluralité d'appartenances dans les écritures migrantes au Québec. La double identité chez Abla Farhoud

14h15 : Alessia Vignoli 

Entre chronique et essai : l’écriture de la catastrophe dans Tout bouge autour de moi de Dany Laferrière

14h55 : Andrea Krotthammer

La Vie d’une femme, c’est la marche sur un fil. « L’écriture funambule » de Louise Dupré à l’exemple des relations mère-fille

15h15 : Discussion

15h35 : Table ronde : Regards québécois

16h : Pause café

16h30 : Conférence de Bernard Andrès (Professeur émérite, UQAM), « L’humour des Innus à l'époque des jésuites » 

16h50 : Film documentaire L’empreinte en présence de l’un des réalisateurs - Carole Poliquin

Lieux

  • Salle des colloques 2 - Université Paul-Valéry Montpellier 3 - Site Saint-Charles, Rue du Professeur Henri Serre, 34080 Montpellier
    Montpellier, France (34)

Dates

  • jeudi 05 octobre 2017
  • vendredi 06 octobre 2017

Mots-clés

  • Études québécoises, jeunes chercheurs, colloque interdisciplinaire, histoire, littérature, théâtre, linguistique, sociolinguistique, phonétique, muséologie

Contacts

  • Elsa Guyot
    courriel : elsa [dot] guyot [at] univ-montp3 [dot] fr

Source de l'information

  • Elsa Guyot
    courriel : elsa [dot] guyot [at] univ-montp3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Empreintes québécoises », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 14 septembre 2017, http://calenda.org/416087