AccueilDéveloppement et écologie dans le monde sinophone

Développement et écologie dans le monde sinophone

Development and ecology in the Chinese-speaking world

*  *  *

Publié le mardi 03 octobre 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Ce numéro de Monde Chinois Nouvelle Asie (le cinquante deuxième) aura pour but de mettre au jour les similarités comme les différences dans les conséquences politiques, les implications sociales et les manifestations environnementales en Chine, à Taiwan, à Hong-Kong et à Macao de la dégradation quasi-universelle des équilibres géoclimatiques et biochimiques de l’air, des mers, des rivières et des sols de « Gaïa » au cours de ce qu’on a appelé la « Grande Accélération » du développement économique et technologique suivant la deuxième guerre mondiale.

Annonce

Argumentaire

L’anthropocène comme marqueur global de l’impact sur la Terre (l’écorce terrestre et l’atmosphère) des activités humaines (depuis la transition néolithique mais surtout depuis le début de l’ère industrielle) pourrait nous faire oublier que même au sein d’un espace défini par une certaine proximité géographique, culturelle et linguistique tel que le monde « sinophone » (Chine, Taiwan, Hong-Kong et Macao), les divergences dans les manières dont la crise environnementale est traduite, interprétée et combattue au niveau économique, politique et social restent importantes.

Ce numéro de Monde Chinois Nouvelle Asie (le cinquante deuxième) aura pour but de mettre au jour les similarités comme les différences dans les conséquences politiques, les implications sociales et les manifestations environnementales en Chine, à Taiwan, à Hong-Kong et à Macao de la dégradation quasi-universelle des équilibres géoclimatiques et biochimiques de l’air, des mers, des rivières et des sols de « Gaïa » au cours de ce qu’on a appelé la « Grande Accélération » du développement économique et technologique suivant la Deuxième Guerre mondiale.

D’une part, il y a similarité du fait que la pression anthropique sur le milieu est relativement analogue : explosion démographique, urbanisation exponentielle, changement des habitudes de vie et (quand la nature et la superficie du territoire le permettent) extraction des ressources naturelles et productivisme industriel ou bien consumérisme de masse.

D’autre part, il y a dissimilarité car la nature des régimes politiques (monopartisme autoritaire, démocratie représentative, régions administrées), des histoires sociales (colonisation japonaise, ou bien anglaise, ou bien espagnole), des territoires et espaces en jeu (deltas, archipels, forêts tropicales, déserts, montagnes, etc.) influent sur la manière dont les gouvernements et les peuples réagissent de concert ou de façon séparée, harmonieuse ou de façon opposée à cette crise à la fois globale et locale, produite et subie, de l’environnement.

Les contributions pourront traiter aussi bien des effets de la production industrielle ou du développement d’une économie tertiaire sur l’environnement (tant national qu’international) que de la prise de conscience de ces problèmes par les dirigeants mais aussi par les citoyens (société civile, réseaux sociaux, associations, ONG…). Il s’agira donc de faire le point aussi bien sur l’état de l’environnement dans le monde sinophone que sur l’état de l’écologie politique ou de la politique écologique en milieu sinophone.

Modalités de soumission

Les propositions de contributions (en français ou en anglais) devront parvenir aux éditeurs de ce numéro de Monde Chinois Nouvelle Asie, Jean-Yves Heurtebise (jy.heurtebise@gmail.com) et Jean-Paul Maréchal (marechal.jean-paul@wanadoo.fr)

au plus tard le 1er janvier 2018.

Elles comporteront un CV de l’auteur de quelques lignes, un résumé de 4 000 signes maximum ainsi qu’une courte bibliographie (5 titres au plus).

Après acceptation, les textes complets des contributions devront parvenir au plus tard le 15 février 2018. Ils ne devront pas excéder 30 000 signes (espaces et notes comprises).

Catégories

Dates

  • lundi 01 janvier 2018

Mots-clés

  • Chine, environnement, écologie, mouvement social, politique environnementale

Contacts

  • Heurtebise Jean-Yves
    courriel : jy [dot] heurtebise [at] gmail [dot] com
  • Maréchal Jean-Paul
    courriel : marechal [dot] jean-paul [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Heurtebise Jean-Yves
    courriel : jy [dot] heurtebise [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Développement et écologie dans le monde sinophone », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 03 octobre 2017, http://calenda.org/416979