AccueilQui sommes nous ?

Calenda, le calendrier des lettres et des sciences humaines et sociales

Calenda est un calendrier en lettres et sciences humaines et sociales en ligne. En libre accès, il informe étudiants, enseignants et chercheurs de l'actualité de la recherche. Il est alimenté par les suggestions volontaires de ses utilisateurs.

Un calendrier animé par la communauté scientifique

Depuis 2000, Calenda propose un panorama des sciences humaines et sociales en France et à l’international. Conformément au modèle d'appropriation, c'est la communauté scientifique elle-même qui anime ce site en proposant des informations à Calenda. Il suffit, pour cela, de remplir un formulaire en ligne. Il appartient ensuite à l'équipe de rédaction de décider de l'opportunité scientifique de la validation de l'annonce. Toutes les annonces publiées sont conservées et restent accessibles à la même adresse.

Calenda publie prioritairement les annonces de colloques, les programmes complets de séminaires, les cycles de conférences, les propositions d'emploi et de bourses de recherche, les appels d’offres ainsi que les appels à contributions en vue de colloques, journées d'études ou numéros thématiques de revues. En revanche, Calenda n'a pas vocation à annoncer les publications, les conférences isolées, ni les événements relevant de la vulgarisation, de la commémoration ou du débat politique.

Le conseil scientifique de Calenda

Le conseil scientifique de Calenda définit le périmètre d’actualités scientifiques couvert par Calenda ; il veille à son respect. Il est consulté en cas de doute ou de litige sur une suggestion. Il définit également les nouvelles orientations du calendrier des sciences sociales. Il est placé sous la présidence de Karim Hammou, chargé de recherche au CNRS, rattaché au centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CRESPPA-CSU).

Membres du conseil scientifique :

  • Marianne Blidon, maître de conférence en géographie, université Panthéon-Sorbonne
  • Claire Clivaz, professeur assistante de Nouveau Testament et littérature chrétienne ancienne, Laboratoire des cultures et humanités digitales de l'Université de Lausanne
  • Marin Dacos, directeur du Centre pour l’édition électronique ouverte (Cléo)
  • Karim Hammou, sociologue, chargé de recherche au CNRS, rattaché au centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CRESPPA-CSU)
  • Christine Kosmopoulos, ingénieure de recherche au CNRS, spécialisée dans l’édition numérique et l’information, rédactrice en chef de la revue Cybergeo
  • Loïc Le Pape, maître de conférence en science politique à l'université Paris I, Panthéon-Sorbonne
  • Claire Lemercier, directrice de recherches en histoire au CNRS, Centre de sociologie des organisations
  • Pierre Mercklé, maître de conférences en sociologie à l’ENS de Lyon, membre de l'équipe DCSP (Dispositions, Cultures, Socialisation, Pouvoir) du Centre Max Weber,  fondateur de Liens-socio
  • Natalie Petiteau, professeur d'histoire contemporaine, université d'Avignon
  • Emmanuelle Picard, maître de conférences en histoire, ENS de Lyon
  • Christelle Rabier, docteure en histoire et professeure agrégée, chercheuse associée à l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (UMR 8066, École normale supérieure/CNRS), Wellcome Trust Medical History Fellow, Economic History, The London School of Economics and Political Science

L’équipe de rédaction de Calenda

L’équipe de rédaction de Calenda assure la validation, l’édition et la mise en ligne des annonces, ainsi que le maintien et l’évolution du site.

  • Rédactrice en chef par intérim :
    • Elsa Zotian – Cléo (Marseille, France)
  • Reponsable de l'équipe de validation
    • Elsa Zotian – Cléo (Marseille, France)
  • Équipe de validation :
    • Céline Guilleux – Cléo (Marseille, France)
    • João Fernandes – Cléo (Marseille, France)
    • Anastasia Giardinelli – Cléo (Marseille, France)

Pour suivre l'actualité de Calenda

Calenda est une réalisation du Centre pour l'édition électronique ouverte (Cléo-UMS 3287) : http://cleo.cnrs.fr

Il est soutenu par l'université d'Aix-Marseille, le CNRS, l'EHESS et l'université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Il inscrit son action dans le cadre de la Bibliothèque scientifique numérique (BSN).