Calendar

In focus

  • 19/02/2020

    Face à l’engagement considérable de l’art musical dans la création circassienne, et ce depuis des siècles, ce colloque propose de revenir aux fondements de la relation entre ces deux arts en s’interrogeant sur l’existence d’une « musique de cirque ». Il s'agira d'interroger les compositions musicales et leurs interprétations dans le cadre des formes circassiennes, de l’avènement du cirque moderne à nos jours, dans l'objectif de saisir les mutations du genre de la musique de cirque. L’approche historique sera privilégiée, et les questions liées à la fonction adoptée par la musique – scénographique, dramaturgique, décorative, et autres – permettront d’observer les différentes modalités de rapports qui peuvent se développer entre musique et disciplines de cirque, et leurs effets.

    Read more
  • 08/02/2020

    Ancrées dans le temps long de l’histoire des techniques, de la construction architecturale, de la domestication et de l’acclimatation par l’homme des espèces animales, les volières constituent un objet de recherche interdisciplinaire qui offre de multiples points d’entrée pour étudier les liens, présents ou passés, qui unissent les sociétés à leur environnement, pour explorer la place des oiseaux dans les imaginaires collectifs, mais aussi apprécier l’originalité des œuvres ou des constructions dont l’une des fonctions est de représenter, de signifier ou de rendre effectivement présente la vie animale.

    Read more
  • 09/02/2020

    L’oralité, la performance, l’émotion, le paysage sonore, la vocalité permettent d’aborder l’homme d’une autre façon, peut-être plus anthropologique et plus sensorielle. Depuis quelques années, les travaux se multiplient pour toutes les époques mais l’époque médiévale n’est pas en reste et les projets de reconstitution sonore émergent pour Amiens, Avignon, Constantinople, Beowulf… La voix est centrale dans les sociétés médiévales où l’oralité permet aussi bien l’expression de soi, le négoce, le plaidoyer que le spectacle. D’une façon plus globale, tous les sons, quels qu’ils soient, construisent le paysage sonore de chaque société, à chaque instant. Cependant, leur caractère individuel, sensoriel et éphémère et l’absence d’enregistrement ont largement retardé leur étude. Il convient à présent d’étudier les traces de ce monde sonore disparu, au fil des trois séances de séminaire.

    Read more
  • 15/06/2020

    Parmi les questions qui restent peu étudiées et méritent de nouvelles recherches figure celle des premières formes de désobéissance et actions résistantes. Les seuls témoignages continuent souvent d’être utilisés pour illustrer la façon dont est née la Résistance en France, avec toutes les incertitudes qui les entourent, notamment lorsqu’il s’agit d’évoquer les dates précises des premières initiatives (distribution de tracts, réalisation d’une publication clandestine). En dépit de quelques travaux existants la phase initiale de la Résistance, souvent réduite à une forme de « préhistoire du phénomène », reste peu étudiée par les historiens au regard de la période ultérieure, celle qui voit se mettre en place à partir de 1942 un processus de structuration et d’unification. Cette Résistance pionnière continue également de donner lieu à de nombreuses idées reçues qui n’ont pas forcément été soumises à un débat de nature scientifique, à savoir le fait que les premiers résistants étaient très peu nombreux, souvent des marginaux, très isolés, et surtout qu’ils étaient décalés du reste de la société, qui acceptait passivement l’occupation.

    Read more
  • 27/02/2020

    Ce séminaire a pour objectif de développer la réflexion et d'échanger sur les démarches de collecte et d'analyse de données numériques pour l'étude des usages et des formes de la participation en ligne. Avec l’explosion de la communication en ligne, des informations toujours plus nombreuses et riches sont à disposition des chercheurs pour documenter les pratiques dans des domaines variés : consommation, comportements politiques, production de connaissances, sociabilités, participation démocratique, controverses, etc. Ces traces, accessibles sur des supports variés, ne sont pas données et l'objet du séminaire est d'expliciter les processus de construction et d'analyse des données dans une perspective de recherche en sciences sociales.

    Read more
  • 31/01/2020

    Cette rencontre n’est pas un colloque comme les autres. Destinée à un large public, elle souhaite contribuer à la mobilisation en faveur de la libération de Fariba Adelkhah et de Roland Marchal en sensibilisant aux divers enjeux que soulève leur détention. Elle entend notamment nourrir la réflexion sur les prisonniers et les otages, d’un point de vue politique, juridique et éthique.

    Read more
  • 01/03/2020

    Upon obtaining power in 2015, the Liberals promised a radical departure from Conservative orientations, especially with regard to social and foreign policy, as well as a firm commitment toward reconciliation with Indigenous Peoples. Following the party’s reelection (albeit as a minority government) in October 2019, the time has come for a comprehensive review of the Liberals’ first mandate under Trudeau. Études Canadiennes/Canadian Studies therefore solicits papers examining various aspects of these first four years in power, relating to the aforementioned policy areas, or others. Did the Liberals succeed in significantly re-orienting Canadian policy toward their preferred objectives?

    Read more
  • 19/03/2020

    Si le droit, et notamment celui de la responsabilité, a réussi à s’adapter à plusieurs reprises au cours de son histoire aux progrès, il est aujourd’hui confronté à la rapidité de développement des technologies numériques. Maintenant, l’heure est à l’avènement de l’intelligence artificielle par le biais des objets connectés et du traitement massif de données (les mégadonnées ou big data en anglais). Ces nouvelles applications posent évidemment de multiples questions nouvelles (responsabilité, protection des données et de la vie privée, utilisation dans les relations contractuelles…). Reste à déterminer si les premières règles dégagées par la jurisprudence à propos de l’internet seront appliquées à ces nouvelles hypothèses ou si le juge devra à nouveau faire œuvre de création. Cela d’autant que le législateur est assez peu enclin à légiférer en la matière afin de ne pas freiner, par un régime trop strict, le développement des acteurs économiques intervenant dans le domaine du numérique.

    Read more
  • 01/02/2020

    Les rencontres du XIXe siècle proposent à nouveau de réunir, autour d'un colloque transversal, les jeunes dix-neuviémistes, par-delà les frontières des écoles doctorales et des champs historiographiques. Elles proposent cette année de mettre en commun les travaux de chacun·e et de mener une réflexion collective autour du thème « populaire ». Que l'on cherche à aborder la notion de « populaire » en l'opposant à des domaines qui ne le seraient pas ou que l'on s'interroge sur la pertinence de cette catégorie conceptuelle, quels enseignements peut-on tirer de sa mise à l'épreuve avec le XIXe siècle ? Il s'agit alors pour l'historien·ne, en démêlant l'écheveau des pratiques sociales et politiques des « classes populaires » et des « élites », en ville ou en campagne, en fonction de sa position sociale, de son genre, de son origine, d'interroger des réseaux de pratiques, des communautés d'interprétations du « populaire » ou de faire émerger des identités nationales, locales et sociales. 

    Read more
  • 21/01/2020

    En soutien aux mobilisations en cours contre la « réforme » des retraites et la loi de programmation pluriannuelle pour la recherche, cet événement a été reporté.

    L'accélération de la dégradation de l'environnement, l'émergence de la question climatique et l'extension de l'injustice environnementale exigent de repenser profondément le lien entre l'écologie, le politique et l'économie. Les solutions actuelles sont surtout envisagées dans le cadre d'une économie post-fordiste qui intensifie l'exploitation capitaliste de la nature, du corps et de la vie, ce qui témoigne aussi de la centralité même des relations hiérarchiques de classe, de genre, de race et de colonialité dans l'accumulation capitaliste. Analyser ces processus exige de penser le capitalisme non pas tant – ou pas seulement – comme un système de production mais comme une formation sociale qui organise les relations entre les êtres humains et le reste de la nature. Cela exige aussi de prêter attention et de s'engager dans les multiples façons de revendiquer, de lutter et de construire que traversent aujourd'hui nos sociétés.

    Read more
  • 23/01/2020

    Dès qu’il naît, le sentiment amoureux semble s’accompagner d’un désir de durer pour toujours, et de l’intime croyance dans le fait qu’il durera. Parfois, cette croyance s’appuie sur l’énigmatique oubli de ce que cet amour, il y a encore quelques instants, n’avait pas d'existence. Pourtant, en dépit de sa prétention à l’éternité, l’amour rencontre, bien souvent, un très grand nombre d’obstacles à son maintien. Car le temps, s’il fait que nous devenons ce que nous sommes, fait aussi que nous changeons, et que nos sentiments aussi bien que ceux que l’on nous porte peuvent, en conséquence, changer eux aussi. Comment l’amour pourrait-il donc résister au passage du temps ? Et que signifierait alors aimer dans le temps long ?

    Read more
  • 15/02/2020

    Alors que depuis une trentaine d’années le silence qui pèse sur l’inceste a été mis en évidence dans de nombreuses études issues de champs disciplinaires variés (psychanalyse, histoire, anthropologie, gender studies), ce colloque centrera l’attention sur la divulgation de l’inceste et le moment crucial de son dévoilement, à des échelles (familles, réseaux institutionnels, médias), en des contextes (familial, judiciaire, administratif, médiatique, littéraire), suivant des modalités (révélation, dénonciation, témoignage, signalement, détection, récits, « affaires ») et avec des répercussions (indignation, indifférence, déni, scandale) variables. Qui dit ou montre quoi ? À partir de quand ? Qui entend quoi ? Qui en rend compte ? Quelles sont les modalités du dévoilement de l’inceste ? Comment est-il accueilli ? 

    Read more
  • 11/01/2020

    Dès 1976, le punk est en France un phénomène total. La montée de sève qui propulse sur scène des groupes à peine formés et déjà célèbres à l’échelle de leur quartier, de leur ville ou de leur région montre combien le mouvement ne se limite pas à un phénomène parisien, même si la capitale constitue un centre de gravité qui attire ou au contraire suscite méfiance et défiance. Marseille s’ouvre au punk dès 1978. Par le dynamisme de ses quartiers populaires (La Plaine et les quartiers Nord), l’importance de la vie associative – de Monkey Production à Runaway Movement – et des groupes historiques comme Nitrate ou Cops and Robbers, l’importance de la scène punk à Marseille s’impose. À partir des années 1980, on assiste à la montée en puissance de cette identité musicale qui inscrit la contribution marseillaise au punk en dialogue avec les expressions musicales punk tant nationales qu’anglo-saxonnes mais aussi plus diverses (de la chanson au rock) bien ancrées au niveau régional.

    Read more
  • 21/02/2020

    Les recherches participatives ont le vent en poupe. Elles recouvrent un faisceau très diversifié de démarches plus ou moins critiques de coproduction de connaissances, sous-tendues par une pluralité d’enjeux politiques, épistémologiques, méthodologiques et éthiques. Un sous-groupe de recherches participatives ancrées dans les épistémologies postcoloniales et féministes repose sur une lecture audacieuse des rapports entre production des connaissances et inégalités sociales. Nous désignons par le terme d’épistémologies radicales les courants de pensée qui articulent étroitement les revendications pour la pluralisation des systèmes de connaissances à la réduction des inégalités sociales et la lutte contre les discriminations. Ce dossier vise à faire état des recherches participatives contemporaines reposant sur ces épistémologies radicales, dont le positionnement politique, voire subversif, interroge les conceptions hégémoniques et les protocoles conventionnels de production de la science en lien avec les inégalités de pouvoirs et de savoirs structurant les inégalités sociales.

    Read more
  • 31/01/2020

    Le Cameroun et le Togo ont une histoire coloniale commune mais une trajectoire différente. Depuis juillet 1885, ces deux territoires sous protectorat allemand sont entrés dans le système colonial et ont subi le sort réservé aux colonies allemandes à l'issue de la première guerre mondiale. Le devenir de ces deux territoires y compris celui de leurs populations respectives sous administration française (mandat de la SDN et tutelle de l'ONU) va tracer le chemin d'une autre histoire jusqu'aux indépendances en 1960. L'objectif de ce projet est de revisiter l'histoire en s’appuyant sur ce qui a été déjà fait afin de mettre au jour les histoires cachées, oubliées et méconnues de ces deux pays. En fait, il s’agit de mettre en avant l’histoire des regards croisées, l’histoire vue d’en-bas, l’histoire au ras du sol. Il s'agit aussi de montrer la réflexion sur les convergences, divergences et les évolutions historiques du Cameroun et du Togo.

    Read more
  • 01/02/2020

    Ce colloque international entend analyser le discours de la colère dans le monde arabe depuis 2011. Depuis une décennie environ, dans de nombreux pays du monde arabe (la Tunisie, l’Égypte, la Libye, le Bahreïn, la Syrie, le Yémen, l’Algérie et dernièrement l’Irak et le Liban), la rue est gagnée par la contestation, en réaction à une économie en berne, plombée par la corruption, les inégalités sociales et une mauvaise gouvernance chronique. Rébellion, contestation, révolte, révolution, sont autant de termes pour qualifier cette colère populaire qui entraîne diverses transformations radicales et espère ouvrir la voie à l’avènement d’une ère nouvelle dans le paysage politique, social et linguistique arabe.

    Read more
  • 20/02/2020

    Alors que les effectifs de l'encadrement intermédiaire croissent depuis quarante ans, que savons-nous réellement de ceux que l'on dénomme les « managers de proximité » ? Si autrefois ils étaient perçus comme des « petits chefs » n'ayant d'autre rôle que disciplinaire, ils sont aujourd'hui en prise directe avec les projets de « libération de l'entreprise » ou « d'agilité ». Convient-il de se passer de ce personnel pour constater ensuite qu'il est difficile de négliger cette population assurant régulation, interface et fluidité mais qui se montre si peu tangible et visible ? Dans des univers de travail où la « digitalistion » est engagée, comment ces managers s'acquittent-ils du rôle qui leur est confié : celui de mettre en œuvre des changement qu'ils subiraient eux-mêmes et qui mettent en cause leurs savoirs et leur légitimité ?

    Read more
  • 12/03/2020

    Le travail fait l’objet de nombreux travaux, politiques, journalistiques, scientifiques, cinématographiques… Il occupe une place centrale dans les débats et est, le plus souvent, sujet à controverses. La double valence du travail, à la fois vecteur privilégié de la construction du sujet et du lien social et univers de contraintes et d’exploitation, se traduit dans des conceptions, expériences, images du travail contrastées, contradictoires : entre souffrance et plaisir, intégration et exclusion, libération et domination… Le cinéma lui-même nous offre deux images du travail : il est un art mais aussi un travail. Et de nombreux films traitent du travail sous ses différentes dimensions, ses différents mondes et gestes.

    Read more
  • 15/05/2020

    Étant au front des inégalités sociales, beaucoup de travailleurs sociaux et intervenants sociaux ont le sentiment désagréable d’être instrumentalisés et de devoir répondre à l’urgence sociale sans possibilité réelle de construire un véritable projet d’inclusion / intégration / émancipation avec les personnes qu’ils accompagnent. Or cette situation les ramène finalement à leur ancienne fonction de « pacificateur social » que pourtant la plupart des travailleurs sociaux réprouvent. En effet, alors qu’une partie d’entre eux sont confrontés à la gestion massive de « nouvelles » populations pauvres (mineurs étrangers isolés, demandeurs d’asile, travailleurs pauvres, jeunes des quartiers populaires déscolarisés, etc.), le vieux débat sur le rôle de « pacification des esprits » du travail social ressurgit et interroge la réalité actuelle et le sens du travail social.

    Read more
  • 31/01/2020

    Au cours des dernières décennies, la participation citoyenne a fortement augmenté à l’échelle mondiale dans des domaines aussi différents que la politique, l'économie, les médias et les sciences. De la démocratie participative à l'économie collaborative, du crowdsourcing à la Civic Tech, ces nouvelles formes d'organisation politique, économique et technologique, tout en se heurtant à des mouvements contraires, sont en train de changer la société. Pour identifier ces tensions entre un phénomène en plein essor dans le domaine de la culture, et des institutions qui souhaitent porter un intérêt croissant aux démarches participatives, ce colloque ambitionne d’interroger les cadres théoriques, empiriques et politiques de la fabrique de la participation culturelle.

    Read more

Latest announcements

All
In English
masque
masque
masque
masque