AccueilD’après nature

AccueilD’après nature

D’après nature

From Nature

Images du corps, voyages, science et empires (XVIIIe-XXe siècle)

Images of Body, Travel, Science and Empires (XVIIIth-XXth Centuries)

*  *  *

Publié le jeudi 16 juin 2022

Résumé

Au moment où l’anthropologie s’institutionnalise en tant que discipline, la plupart des anthropologues étudie les populations extra-occidentales depuis les métropoles, sur la base de corpus visuels et matériels collectés in situ par des voyageurs. Avant l’événement de la photographie et du cinéma, cette pratique se fonde d’abord sur les dessins et ses avatars (aquarelles, peintures) ainsi que sur les moulages des corps réalisés d’après nature. Ce workshop se propose d’engager une réflexion sur ces représentations corporelles réalisées par des voyageurs, terme commun qui regroupe des aventuriers, ethnographes, anthropologues, géographes, marchands, militaires, missionnaires, ou encore naturalistes.

Annonce

Argumentaire

Au moment où l’anthropologie s’institutionnalise en tant que discipline, la plupart des anthropologues étudie les populations extra-occidentales depuis les métropoles, sur la base de corpus visuels et matériels collectés in situ par des voyageurs. Avant l’événement de la photographie et du cinéma, cette pratique se fonde d’abord sur les dessins et ses avatars (aquarelles, peintures) ainsi que sur les moulages des corps réalisés d’après nature. Ce workshop se propose d’engager une réflexion sur ces représentations corporelles réalisées par des voyageurs, terme commun qui regroupe des aventuriers, ethnographes, anthropologues, géographes, marchands, militaires, missionnaires, ou encore naturalistes. Tous partagent, au-delà de leurs compétences spécifiques, une pratique d’observation fondée surla notion éminemment artistique ‘d’après nature’. Si l’ouvrage de référence Objectivité de Lorraine Daston et Peter Galison étudie cette notion dans le domaine de la botanique, ce workshop voudrait se focaliser sur les images des corps réunies dans les carnets de voyage et les moulages faciaux réalisés in vivo, et interroger ces représentations à la lumière des notions d’œil innocent, d’œil témoin, d’œil naturaliste ou encore d’œil de la science. Il s’agit notamment d’analyser les enjeux idéologiques de ces différents regards et d’étudier leur relation à l’expérience du terrain qui prétend documenter un processus de connaissance authentique car au plus près de la réalité. Il questionne en outre la diffusion et la circulation des dessins et des moulages corporels autant dans l’imaginaire collectif (littérature de voyage, presse illustrée), que dans les ouvrages d’anthropologie, les musées et les expositions où ils sont érigés en preuves scientifiques. Ces représentations servent en outre à étayer des théories de classification des populations, et le terme ‘d’après nature’ est invoqué par les anthropologues dans les textes scientifiques comme un gage d’authenticité afin de légitimer l’objectivité de leurs thèses. L’étude de ces corpus visuels et matériels, constitue, enfin, une perspective inédite pour problématiser la notion d’empire informel et comprendre les liens entre images, science et empire dans des contextes qui ne relèvent pas exclusivement de l’ordre du colonial.

Nous espérons que le workshop constituera une occasion pour les historiens de l’art, les historiens de l’anthropologie, les historiens des sciences et les historiens de rencontrer des chercheurs ayant des approches méthodologiques différentes. En particulier, nous attendons des contributions s’inscrivant dans les trois axes suivants :

Production

Questionner la relation entre voyager, voir et représenter. De quelle manière les représentations de corps participent-elles au processus de colonisation ? Qu’est-il donné à voir ? Qu’est-il donné à croire ? Analyse des corpus visuels réalisés par les voyageurs au vu des notions d’empire informel et d’empire formel.

Épistémologie  

Réflexion sur le statut épistémologique des représentations et des moulages des corps comme outils de terrain. Quelle place est réservée à ces images dans les Instructions de voyages rédigées par les différentes institutions et sociétés savantes depuis le XVIIIe siècle ? Quels sont les dispositifs qui permettent qu’une image devienne une ‘preuve’ scientifique ?  

Diffusion, circulation et réception

  • Étude de la diffusion, de la circulation et de la réception des représentations des corps en Occident et dans les pays explorés dans différents domaines et à travers différents supports.
  • Diffusion dans les ouvrages scientifiques et dans la littérature de voyage et des journaux illustrés formant un imaginaire collectif ; circulation des moulages anthropologiques dans les musées d’anthropologie ainsi que dans les expositions coloniales.
  • L’intermédialité de différentes pratiques de collecte (dessins, peinture, moulages). L’attention sera portée sur les techniques de reproduction des dessins tels que les lithographies, les bois gravés ou la gravure. De quelle manière les dessins des carnets de voyages sont retravaillés, filtrés et transformés en vue de la publication ?

Modalités de soumission et organisation

Pour soumettre une proposition, merci d’envoyer un résumé de la communication envisagée (500 mots) ainsi qu’un courte biographie (150 mots)

à lucia.piccioni@eui.eu

La date limite pour l’envoi est le 7 juillet 2022.

Les réponses seront donnée le 12 juillet 2022.

Les échanges auront lieu en français et en anglais.

Les frais de déplacement et/ou d’hébergement seront pris en charge.

L'évaluation des contributions sera effectuée par Lucia Piccioni |Marie Skłodowska-Curie Fellow Department of History and Civilization, European University Institute

Informations pratiques

Dates du colloque : 7 et 8 septembre 2022 à l’Institut National d’Histoire de l’Art.

Événement uniquement sur site

Lieux

  • Institut National d'Histoire de l'Art - Galerie Colbert, 2 Rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Format de l'événement

Événement uniquement sur site


Dates

  • jeudi 07 juillet 2022

Mots-clés

  • étude visuelle, histoire de l'art, culture matérielle, anthropologie, empire, colonialisme

Contacts

  • Lucia Piccioni
    courriel : lucia [dot] piccioni [at] eui [dot] eu

Source de l'information

  • Lucia Piccioni
    courriel : lucia [dot] piccioni [at] eui [dot] eu

Licence

CC0-1.0 Cette annonce est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons CC0 1.0 Universel.

Pour citer cette annonce

« D’après nature », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 16 juin 2022, https://doi.org/10.58079/193h

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search