HomeVilles reconstruites, villes en reconstruction

HomeVilles reconstruites, villes en reconstruction

*  *  *

Published on Monday, July 18, 2022 by Sarah Zingraff

Summary

Le colloque rassemblera des intervenants venus d’horizons variés, tant d’un point de vue géographique, professionnel que disciplinaire, autour de la notion de la reconstruction. Celle-ci sera comprise dans un sens large, privilégiant une lecture transnationale et transhistorique des processus de reconstructions qui ont été ou qui sont à l’œuvre dans des territoires européens et hors-européens. Le cadre temporel de l’après-seconde guerre pourra être dépassé en abordant les reconstructions entreprises par exemple après la guerre en Espagne (1936-1938) ou en Yougoslavie (1991-1995). De même, si les études de reconstruction après-guerres seront attendues, celles entreprises à la suite à de destructions provoquées par d’autres phénomènes, seront notamment considérées. Tandis que la guerre en Ukraine se poursuit, les projets déjà envisagés pour sa reconstruction pourraient faire l’objet d’une attention particulière.

Announcement

Présentation du projet

Le colloque international organisé par le Laboratoire Géoarchitecture (Université de Bretagne occidentale) s’inscrit dans le cadre du projet Res Urbanae, lauréat du programme « Creative Europe » (session 2022). Il est mené avec ses partenaires universitaires européens, la faculté d’architecture de l’Université technique de Dresde, la faculté d’architecture de Brno ainsi que la Maison de l’Allemagne de Brest, association citoyenne de coopération franco-allemande. Prenant comme point de départ les villes de Brest et de Dresde, dont l’histoire révèle des trajectoires communes — elles furent toutes deux reconstruites d’une manière coordonnée après les destructions durant la seconde guerre mondiale —, le projet veut proposer un regard inédit qui renouvelle les connaissances et l’historiographie de l’histoire urbaine, notamment celles de la reconstruction.

Les réflexions sur les reconstructions ont en outre intégré, depuis les années 1980, les problématiques liées aux reconversions massives, qui se traduisaient notamment pour les villes mono-industrielles par une déqualification aussi importante, matériellement et symboliquement, que les destructions par faits de guerre. Dans des villes comme Dresde ou Brest, qui s’enorgueillissaient d’avoir retrouvé ou reconstitué leur identité au cours des décennies de reconstruction, les changements structurels ont déclenché une nouvelle vague de bouleversements et de débats à partir des années 1990. Les processus de réhabilitation et de patrimonialisation ont suivi des trajectoires assez semblables.

Aussi le projet Res Urbanae propose d’interroger les processus de création urbaine qui sont à l’œuvre tout comme la capacité de résilience des villes qui s’esquisse. Il s’intéresse tant aux transformations urbaines réalisées qu’aux propositions restées à l’état de papier, dans la mesure où elles expriment, sinon des utopies, du moins des possibilités nouvelles d’aménagement et de développement. Nous considérons les imaginaires que nourrissent les différents acteurs – du maître d’œuvre à l’habitant – pour penser la ville de demain. Pour révéler la complexité de ces processus, nous privilégions une logique pluridisciplinaire qui croise les approches d’ordre historique, socio-économique, urbain, architectural et artistique. Notre propos s’intéresse aux processus de valorisation et de patrimonialisation qui tentent de faire oublier la relation tourmentée que les villes, souffrant d’un déficit symbolique, entretiennent vis-à-vis de leur bâti. Il s’agit de rendre compte des débats et problématiques que pose la reconstruction, comprise dans un sens large, et de la place que l’imaginaire joue par ailleurs dans la (re)construction de l’identité des villes.

Entre juin 2022 et juin 2024, le projet articulera plusieurs activités : un workshop (Brno, novembre 2022), un colloque international (Brest, janvier 2023), une résidence d’artiste (Brest, janvier 2023 - Dresde, février 2023), une exposition itinérante (Brest, juin 2023 – Dresde, décembre 2023), une publication (2023-2024).

Argumentaire

Le colloque rassemblera des intervenants venus d’horizons variés, tant d’un point de vue géographique, professionnel (doctorants, universitaires, artistes, professionnels, etc.) que disciplinaire (architecture, urbanisme, paysage, histoire de l’art, littérature, arts plastiques etc.) autour de la notion de la reconstruction. Celle-ci sera comprise dans un sens large, privilégiant une lecture transnationale et transhistorique des processus de reconstructions qui ont été ou qui sont à l’œuvre dans des territoires européens et hors-européens. Le cadre temporel de l’après-seconde guerre pourra être dépassé en abordant les reconstructions entreprises par exemple après la guerre en Espagne (1936-1938) ou en Yougoslavie (1991-1995). De même, si les études de reconstruction après-guerres seront attendues, celles entreprises à la suite à de destructions provoquées par d’autres phénomènes (comme l’incendie de Thessalonique en 1917, les tremblements de terre de Lisbonne en 1755 et de Skopje en 1963, l’explosion à Beyrouth en 2004, etc.), seront notamment considérées. Tandis que la guerre en Ukraine se poursuit, les projets déjà envisagés pour sa reconstruction pourraient faire l’objet d’une attention particulière. Pour chaque cas, la dimension historique sera incontournable, mais celle de la prospective sera par ailleurs abordée, notamment à travers les problématiques de renouvellement urbain et de résilience des territoires.

Axes thématiques

Les propositions de communications – qui pourront se faire, au choix, en français, en allemand ou en anglais – s’inscriront alors dans les thèmes suivants :

  • Les « doctrines » de la reconstruction :

Que recouvre le terme de « reconstruction » dans divers contextes historiques ? Qu’entend-on par la reconstruction dite à « l’identique » ? Quelle est l’importance de la Charte d’Athènes dans les projets de reconstruction ?

  • Les transferts culturels :

Dans les cas où les reconstructions supposent le recours à des équipes mixtes ou sont ouverts à des concurrents étrangers ou formés à l’étranger, comment s’expriment les métissages ? « L’étrangeté » des villes reconstruites suscite-t-elle un intérêt particulier, voire des propositions de nature différente de celles qui seraient faites pour d’autres villes ?

  • L’imaginaire urbain et l’art dans l’espace public :

De quels imaginaires urbains est-il question au cours du temps ? Est-il possible de retrouver la mémoire du lieu par-delà la reconstruction ? Quel rôle l’art joue-t-il dans l’espace public d’une ville ou d’un quartier reconstruit ou en reconstruction ?

  • Les processus de reconnaissance patrimoniale, de protection et les dynamiques prospectives :

Quels processus de valorisation et de patrimonialisation sont à l’œuvre ? Quelles stratégies sont développées, quels acteurs sont impliqués et quelles retombées sont escomptées ? Quelle valeur historique accorde-t-on aujourd’hui à la ville reconstruite ? Les villes reconstruites dans l’urgence suite à des traumatismes sont-elles mieux armées que les autres pour affronter les défis actuels (changement climatique, pandémies etc.) ? Quelles leçons peut-on tirer du passé pour (re)construire le futur ? Par quelles méthodes ?

Modalités de soumission

Les propositions de communication, rédigées en français, en allemand ou en anglais, devront exposer dans un même fichier :

  • Le nom et prénom du ou des auteur(s), l’institution ou l’université et le laboratoire de rattachement, un numéro de téléphone et une adresse électronique valide
  • Le titre de la contribution proposée et un résumé de 3 000 signes maximum précisant le cadre de l’étude, le terrain et la chronologie abordés et le type de sources convoquées
  • Une bio-bibliographie de 1000 signes environ du ou des auteur(s), ainsi que 3 à 5 mots-clés

Les propositions de communication devront être envoyées en fichier joint aux adresses suivantes,

  • urbanae@gmail.com
  • diener@univ-brest.fr
  • dieudonne@univ-brest.fr
  • hans-georg.lippert@tu-dresden.de

au plus tard le vendredi 30 septembre 2022

Les frais de déplacement, d’hébergement et les repas seront pris en charge par le comité d’organisation, dans la limite du budget alloué.

Calendrier

  • Vendredi 30 septembre 2022 : date limite de réception des propositions
  • Lundi 17 octobre : réunion du conseil scientifique
  • Mercredi 19 octobre 2022 : notifications aux auteurs
  • Vendredi 20 et samedi 21 janvier 2023 : tenue du colloque à Brest ; une soirée/ conférence aura déjà lieu la veille jeudi 19 janvier
  • Vendredi 31 mars 2023 : réception des articles en vue d’une publication (le protocole de rédaction et les modalités liées au texte et aux illustrations seront transmis ultérieurement)

Organisateurs

  • Institut de Géoarchitecture de l’université de Bretagne Occidentale
  • Faculté d’architecture de l’Université technique de Dresde
  • Faculté d’architecture de l’Université des technologies de Brno
  • Maison de l’Allemagne de Brest

Comité d’organisation

  • Amandine Diener, Lionel Prigent, Patrick Dieudonné et Sonia de Puineuf (UBO)
  • Hans-Georg Lippert et Kerstin Zaschke (TUD)
  • Helena Zemánková (VUT)
  • Armelle Maltey (MDA)

Comité scientifique

  • Daniel Le Couédic, Amandine Diener et Sonia de Puineuf (UBO)
  • Hans-Georg Lippert et Kerstin Zaschke (TUD)
  • Helena Zemánková et Ivo Boháč (VUT)
  • Carmen Popescu (ENSA de Bretagne)
  • Hans-Rudolf Meier (Bauhaus-Universität, Weimar)
  • Michal Bogár (STU Bratislava)
  • Wolfgang Voigt (Deutsches Architekturmuseum, Francfort)
  • Morvan Rabin (Studio Paola Vigano)

Places

  • 25 rue de Pontaniou, 29200 BREST - capucins
    Brest, France (29200)

Event format

Full on-site event


Date(s)

  • Friday, September 30, 2022

Keywords

  • reconstruction, doctrines, imaginaire, métissages, art, architecture, ville, patrimoine

Contact(s)

  • amandine diener
    courriel : amandine [dot] diener [at] gmail [dot] com

Information source

  • amandine diener
    courriel : amandine [dot] diener [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Villes reconstruites, villes en reconstruction », Conference, symposium, Calenda, Published on Monday, July 18, 2022, https://calenda.org/1008202

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search