HomeL’altérité au carrefour des disciplines

HomeL’altérité au carrefour des disciplines

*  *  *

Published on Friday, July 29, 2022 by Céline Guilleux

Summary

Nous nous proposons, à travers ces journées d’étude doctorale, de nous interroger sur la notion d’altérité au carrefour des mutations régissant le monde actuel, un monde qui vit un regain de violence à tous les niveaux parce que le même voit l’autre comme, non seulement étranger, mais comme étrange, un monde où au nom des intérêts mercantilistes, on mène des guerres (réelles ou symboliques) auxquelles on cherche des solutions pour faire valoir le syndrome de l’héroïsation cher à certains dirigeants.

Announcement

28 et 29 septembre 2022.

Organisation

Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou

Faculté des Lettres et des Langues

Laboratoire des Représentations Intellectuelles et Culturelles (LARIC)

Département de français

Journées d’étude doctorales organisées dans le cadre du « Projet de Recherche et de Formation Universitaire » (PRFU).

Argumentaire

Alteritas en latin signifie différence, une différence entre le Même et l’Autre. Or, l’Autre incarne tout ce que le Même n’est pas dans sa radicalité la plus irréductible qui soit, à savoir sa culture, sa marginalité, sa féminité, sa corporalité, sa langue, … Si l’Autre chez les Grecs est le « barbare » qui ne parle pas la langue hellénique, de nos jours, cet Autre peut prendre différentes postures : un migrant vs un autochtone, un Occidental vs un musulman, une voilé vs non-voilé, … Politiquement, on est considéré comme Autre dès lors qu’on se situe dans une dynamique d’opposition à celui qui incarne le pouvoir, le dominant ; on est Autre dès lors que l’on s’oppose à la politique adoptée par un parti ou un autre.

L’homme a oeuvré depuis l’humanisme universel à faire décroître les distances réelles ou virtuelles qui séparent le même et l’Autre. Il a également combattu le discours sur l’Autre réduit à une entité conceptuelle, à un objet dépourvu de parole, réduit à un être « incapable de se représenter lui-même ».

Or, cette entreprise s’avère infertile de nos jours, l’homme déconsidère son prochain et la littérature de l’absurde regorge d’exemples l’illustrant. L’Homme a montré qu’au-delà de la matière point de salut. Il vénère ses acquis qu’il ne voudra nullement partager. Les acquis prennent des proportions et des formes diverses : un pouvoir, un territoire, la parole, l’eau, le pétrole, … L’homme est toujours l’Autre pour autrui, il est étranger et étrange. Il est ce qui n’est pas moi. La violence réelle ou symbolique doit se pratiquer sur lui. Paradoxalement, il est celui qui me permet d’être moi, d’avoir une identité.

La montée de la pensée fondamentaliste notamment l’islamisme radicalisé, dont les créateurs commencent à se faire connaître, témoigne d’une crise qui touche le monde entier, crise vécue au nom de l’hégémonie d’un pôle qui souffre de la peur que l’autre pôle recouvre sa suprématie. Des machinations sont orchestrées diabolisant souvent un Autre considéré comme ennemi à abattre.

La notion de l’Autre prend alors aujourd’hui des significations différentes, significations auxquelles le contexte actuel ne peut être étranger. Les disciplines différentes, la philosophie, la sociologie, l’histoire, l’anthropologie, la psychanalyse, la linguistique,… se penchent sur cette notion pour tenter de trouver un sens à un monde désarticulé, au désordre du monde. Le désordre est tel que l’enseignement, la didactique, la traduction mettent en oeuvre des mécanismes à même de rapprocher le Même de l’Autre, entreprise qui peine à atteindre des objectifs puisque chaque système ne peut se construire qu’en diabolisant l’Autre tout en se valorisant et en valorisant ceux qui partagent la même optique. Le livre scolaire ne devient plus un outil de diffusion de savoir mais le lieu par excellence de la lutte entre le Même et l’Autre : Homme/femme, Occident / Orient, Musulman, /Chrétien/ Juif,….

Nous nous proposons, à travers ces journées d’étude doctorale, de nous interroger sur la notion d’Altérité au carrefour des mutations régissant le monde actuel, un monde qui vit un regain de violence à tous les niveaux parce que le Même voit l’Autre comme non seulement étranger mais comme étrange, un monde où au nom des intérêts mercantilistes, on mène des guerres (réelles ou symboliques) auxquelles on cherche des solutions pour faire valoir le syndrome de l’héroïsation cher à certains dirigeants.

Hormis les points évoqués dans cette présentation, d’autres pistes de réflexions peuvent être proposées par les jeunes chercheurs.

Les axes non exhaustifs sont donc les suivants :

  • L’expression de l’altérité dans le roman algérien contemporain.
  • L’ailleurs comme dimension géographique de l’altérité.
  • Altérité et hybridité ; la question identitaire du soi à l'autre et à travers l'autre.
  • Voyage et altérité ; rencontres et confrontations.
  • L’altérité entre sentiment de distinction et sentiment d’appartenance
  • La différence est-elle une construction politique ou une réalité culturelle ?
  • Quête de soi et repli identitaire : enjeux historiques.
  • L’oeuvre littéraire entre l’identité et l’ouverture à l’Autre.
  • L’altérité dans l’oeuvre théâtrale
  • L’altérité au prisme de la géocritique.
  • L’identité migratoire comme une forme d’altérité
  • L’identité et l’altérité dans le discours artistique
  • L’altérité provocatrice de la violence sous des différentes formes
  • L’Autre dans le parler urbain pour une perspective sociolinguistique
  • L’identité et l’altérité dans les processus de dénomination
  • L’identité et l’altérité dans le discours publicitaire.
  • Construction identitaire et altérité en contexte plurilingue
  • L’altérité au service de la pragmatique
  • Autrui et les interactions verbales.
  • L’enseignement / apprentissage de la langue de l’Autre et l’autre langue : comme manières d’appréhender, de comprendre et de vivre avec l’Autre.
  • La question de l’altérité et les échanges interculturels en classe de langue.
  • L’altérité en classe de langue ;
  • L’altérité et l’approche interculturelle ;
  • L’Autre comme individu et l’Autre comme langue ;
  • L’apport de l’altérité en classe de FLE.

Modalités de participation

Les propositions de communication, qui prendront la forme d’un résumé de 15 à 20 lignes assorti d’un titre, sont attendues

pour le 31 aout 2022 au plus tard.

Elles sont à adresser conjointement aux adresses suivantes : zohra.ibri@ummto.dz et labo.lric@ummto.dz 

Le retour d’expertises se fera au plus tard le 10 septembre 2022. Les articles sont à envoyer au plus tard le 30 octobre 2022. La publication des actes est prévue.

Présidents d’honneur

  • Pr Bouda Ahmed Recteur ,UMMTO
  • Pr ACHI Nacéra, Directrice du laboratoire LRIC, UMMTO

Président du comité scientifique

  • Pr BOUKHELOU Fatima, UMMTO

Présidente du comité d’organisation

  • Pr BETOUCHE Aini, responsable du projet PRFU, UMMTO

Comité Scientifique

  • Pr ACHI Nacéra, UMMTO
  • Pr AIT CHALAL Salah, UMMTO,
  • Pr BELLALA Amina, UMMTO
  • Pr BETOUCHE Aini, UMMTO
  • Pr BOUKHELOU Fatima, UMMTO
  • Pr DAOUDI Samia, UMMTO
  • Pr MOUALEK Kaci, UMMTO
  • Pr SABRI Malika, UMMTO
  • Pr YASSINE Soryana, UMMTO
  • Pr YEHYAOUI Rawiya, UMMTO
  • Dr ALLALOU Mohamed, UMMTO
  • Dr BOUKHEROUF Remdhane, UMMTO
  • Dr CHEBOUTI Karim, UMMTO
  • Dr GADA Nadia, UMMTO
  • Dr GUETTAFI Siham, Univ. Biskra
  • Dr HAMDI Mehdi, UMMTO
  • Dr KACET Malika, UMMTO
  • Dr MEHMOUDI Hakim, UMMTO
  • Dr SAIL Siham, UMMTO
  • Pr ABADI Dalila, Univ. Ouargla.
  • Pr DAHOU Fodil, Univ. Ouargla.
  • Pr KHENNOUR Salah, Univ. Ouargla.
  • Pr MESGHOUNI Dalal, Univ. El Oued

Comité d’organisation

  • SAHOUANE Yacine, docteur en Analyse du discours à l’UMMTO
  • SOLTANI El Mehdi, docteur en didactique du Français à l’UMMTO
  • ALLOUA Bachira, doctorante en Sciences des Textes Littéraires à l’UMMTO
  • GHOBRIOUEN Fatma-Zohra, doctorante en Sciences des Textes Littéraires à l’UMMTO
  • HAMMAZ Farida, doctorante en Analyse du discours à l’UMMTO
  • HEBBIB Nacéa, doctorante en sciences du langage à l’UMMTO
  • IBRI Zohra, doctorante en Analyse du discours à l’UMMTO
  • MALOUM Célia, doctorante en Sciences des Textes Littéraires à l’UMMTO
  • MEZIANE Cherif, doctorant en didactique du Français à l’UMMTO
  • TIMESGUIDA Nassima, doctorante en didactique du Français à l’UMMTO

Bibliographie

AMOSSY Ruth et Anne HERSCHBERG-PIEROT, Stéréotypes et clichés, Paris, Nathan, 1997.

AMOSSY Ruth, Les idées reçues. Sémiologie du stéréotype, Paris, Nathan, 1999.

DELEUZE Giles et GUATTARI Félix, Mille plateaux, Minuit, Paris, 1980.

GOHARD-RADENKOVIK Aline, Altérité et identité dans les littératures de langue française, Le Français dans le monde, Paris, 2004.

JULLIEN François, L’Ecart et l’entre, leçon inaugurale de la chaire sur l’altérité, Paris, Galilée, 2012.

LEVINAS Emmanuel, Altérité et transcendance, Montpellier, Fata Morgana, 1995.

LEVINAS Emmanuel, Le Temps et l’Autre, Montpellier, Fata Morgana, 1980.

MERLEAU-PONTY Maurice, Phénoménologie de la perception, Gallimard, Paris, 1945.

PLATON, La République, trad.R. Baccou, Paris, Flammarion, 1966.

RICOEUR Paul, Soi-même comme un autre, Paris, Seuil, 1990.

KAUFMANN Jean-Claude, L’Invention de soi, une théorie de l’identité, Armand Colin, Paris, 2004.

MORIN Edgard, La Méthode 5 : L’humanité de l’humanité, Seuil, Paris, 2001.

WIEVIORKA Michel, « Identités culturelles, démocratie et mondialisation » in Identité(s); l’individu, le groupe, la société, coordonné par Catherine Alpern, édition sciences humaines, Paris, 2009.

Subjects

Places

  • Université Mouloud Mammeti Hasnaoua2
    Tizi Ouzou, Algeria (15000)

Event format

Full on-site event


Date(s)

  • Wednesday, August 31, 2022

Keywords

  • altérité, littérature, langue

Contact(s)

  • EL Mehdi SOLTANI
    courriel : soltani [dot] mehdi02 [at] gmail [dot] com

Information source

  • EL-Mehdi Soltani
    courriel : soltani [dot] mehdi02 [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« L’altérité au carrefour des disciplines », Call for papers, Calenda, Published on Friday, July 29, 2022, https://calenda.org/1011074

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search