HomeEn parlant, en écrivant

HomeEn parlant, en écrivant

En parlant, en écrivant

Complémentarité, concurrence et hybridation entre écrit et oralité (Europe, XVIe-XVIIe siècles)

*  *  *

Published on Thursday, August 18, 2022 by Sarah Zingraff

Summary

Tandis que les pratiques de l’écrit et de l’oralité ont été remises à l’honneur par de nouvelles approches ces dernières années, les rapports complexes régissant ces deux modalités d’expression et de communication ont été peu thématisés et analysés. Ils soulèvent pourtant des questions fondamentales liées à l’histoire de l’époque moderne et à ses sources. Une attention particulière sera accordée aux phénomènes d’hybridation entre écrit et oralité dans différents domaines et contextes. Les fonctions performatives de la parole (dite ou écrite), jusqu’alors négligées, seront au centre de ces journées d’études. Dans le sillage des débats causés par le linguistic turn, elles permettront de questionner sous un jour nouveau les périmètres mouvants du dicible et de l’indicible, du pensable et de l’impensable, du nommable et l’innommable aux XVIe et XVIIe siècles, dans le processus de confessionnalisation comme dans les conflits politiques et géopolitiques qui scandent la première modernité.

Announcement

Présentation

Tandis que les pratiques de l’écrit et de l’oralité ont été remises à l’honneur par de nouvelles approches ces dernières années, les rapports complexes régissant ces deux modalités d’expression et de communication ont été peu thématisés et analysés. Ils soulèvent pourtant des questions fondamentales liées à l’histoire de l’époque moderne et à ses sources. Une attention particulière sera accordée aux phénomènes d’hybridation entre écrit et oralité dans différents domaines et contextes. Ils peuvent être appréhendés au moyen de documents variés par une approche mobilisant des concepts inspirés par l’anthropologie historique, les études culturelles et littéraires ou encore l’analyse des discours. Les fonctions performatives de la parole (dite ou écrite), jusqu’alors négligées, seront au centre de ces journées d’études. Dans le sillage des débats causés par le linguistic turn, elles permettront de questionner sous un jour nouveau les périmètres mouvants du dicible et de l’indicible, du pensable et de l’impensable, du nommable et l’innommable aux XVIe et XVIIe siècles, dans le processus de confessionnalisation comme dans les conflits politiques et géopolitiques qui scandent la première modernité.

Programme

Mercredi 14 septembre 2022

13h30 Accueil par le Prof. Michel Margue, directeur de l’IHIST

13h45 Introduction par Monique Weis (Université du Luxembourg, IHIST)

Session 1. Diplomatie et information 14h00 – 15h30

  • Ghislain Tranié Centre Roland Mousnier/Sorbonne-Université, Paris, Informer le prince en écrivant et en parlant. À la recherche du langage politique des humanistes évangéliques du milieu du XVIe siècle.
  • Dorian Varenne Centre Roland Mousnier/Sorbonne-Université, Paris, Ce qu’il faut dire, ce qu’il faut taire. Réflexions sur le dialogue entre Paris et le Saint-Siège à Rome sous les règnes des premiers Bourbons.
  • Jérémie Ferrer Bartomeu FNRS, Transitions/Université de Liège et GEMCA/UCL, Chuchoter dans les arcanes du cabinet. Les marqueurs de l’oralité dans les correspondances diplomatiques (XVIe-XVIIe siècles, France, Suisse et Flandres).

15h30-16h00 Discussion

Session 2. Prédication 16h30 – 17h30

  • Manon Gac CESR/Université de Tours, Des prédications dignes de mémoire (France, ca 1530-1570).
  • Laurent Jalabert Crulh/Université de Lorraine (Nancy), Prêcher et prier par l’écrit dans le monde luthérien : la pastorale familiale de Johann Michael Moscherosch (1601-1669).

17h30-18h Discussion

Jeudi 15 septembre 2022

Session 3. Prédication (suite) 9h00-10h00

  • Olivier Spina LARHRA/Université Lumière Lyon 2, Qu’a-t-il dit ? La mise par écrit des sermons, un instrument de contrôle des prédicateurs dans l’Angleterre d’Henri VIII.
  • Isabelle Brian et Stefano Simiz CRULH/Université de Lorraine (Nancy), Lire, écrire, parler : le prédicateur en actes.

10h00-10h30 Discussion

Session 4. Parole polémique 11h00-12h00

  • Ullrich Langer University of Wisconsin-Madison, Le déictique comme validation de la parole : de l’homme illustre au noble magnanime.
  • Alexandre Goderniaux Transitions/Université de Liège, In medio stat virtus ? La consolation du soldat françois et l’asseurance du craintif pour un judicieux (1612), ou trois voix sur les mariages espagnols.

12h00-12h30 Discussion

Session 5. Parole polémique (suite) 14h00-15h30

  • Julien Léonard CRULH/Université de Lorraine (Nancy), À l’oral et à l’écrit, pour les simples et pour les savants. La méthode de disputer de François Véron, entre théorie et mise en pratique (années 1610 – années 1630).
  • Mathieu Nicati Université de Genève, Dire, écrire et combattre l’ennemi. La brutalisation de l’‘Iroquois’ dans les Relations jésuites (1660-1667).
  • Lena Steveker University of Luxembourg/English Studies, Speaking News in Pamphlets of the English Civil Wars.

15h30-16h00 Discussion

Session 6. Parole théologique et pastorale 16h30-17h00

Sophie Yvert-Hamon Université de Stockholm, « Oserai-je vous dire ? ». L’oralité mise en texte dans le Traité de l’eucharistie de Philippe Duplessis-Mornay.

17h00-17h30 Discussion

Vendredi 16 septembre 2022

Session 7. Parole théologique et pastorale (suite) 9h00-10h00

  • Mette Ahlefeldt-Laurvig University of Luxembourg/IHIST, “Don’t let your cows and sheep shit – pardon me – in the cemetery”. Exploring the orality of Wittenberg-educated, Danish reformer, Bishop Peder Palladius (1503-1560).
  • Fabienne Henryot École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques, Lyon, Enseigner et apprendre la théologie dans les écoles conventuelles (fin XVIIe-début XVIIIe siècles) : la place du livre et de l’oral.

10h00-10h30 Discussion

Session 8. Justice et parole 11h00-12h30

  • Rémi Demoen CESR/Université de Tours, Une enquête la plume à la main : le témoignage et sa consignation dans le Touraine du milieu du XVIe siècle.
  • Maryse Simon Université de Strasbourg, Parole(s) de sorcière, écrits de justice.
  • Martina Ognibene EHESS Paris, Les archives judiciaires comme unité de mesure de l’hybridation entre l’écriture et l’oralité (XVIIe-XVIIIe siècle).

12h30-13h00 Discussion

Session 9. Table-ronde de clôture et échanges sur les suites du projet 14h00-15h30

(Modération : Monique Weis, Université du Luxembourg/IHIST)

  • Jean Sénié CESR/Université de Tours
  • Florence Bistagne IUF/Université d’Avignon
  • Paul-Alexis Mellet Université de Genève/IHR

Places

  • Mercredi 14: Maison du Savoir (MSA), Salle 4500 / 13h30-18h Jeudi 15: Maison des Sciences Humaines (MSH), Black Box / 9h-18h Vendredi 16: Maison des Sciences Humaines (MSH), Black Box / 9h-16h - 2 Av. de l'Université
    Esch-sur-Alzette, Grand Duchy of Luxembourg (4365)

Event format

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Wednesday, September 14, 2022
  • Thursday, September 15, 2022
  • Friday, September 16, 2022

Keywords

  • parole, anthropologie de la parole, histoire, recherche, ateliers, prédication, religion, sociologie, écritures, histoire de l'art, serment, linguistique

Contact(s)

  • Monique Weis
    courriel : monique [dot] weis [at] uni [dot] lu

Information source

  • Jérémie Ferrer-Bartomeu
    courriel : ferrerbartomeu [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« En parlant, en écrivant », Conference, symposium, Calenda, Published on Thursday, August 18, 2022, https://calenda.org/1012219

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search