HomeÊtre engagé, sans s’engager, pour ne pas se désengager

HomeÊtre engagé, sans s’engager, pour ne pas se désengager

Être engagé, sans s’engager, pour ne pas se désengager

(Re)penser les enjeux du travail social au regard de modes d’investissements singuliers

*  *  *

Published on Wednesday, August 24, 2022 by Lucie Choupaut

Summary

Être engagé, sans s’engager, pour ne pas se désengager… la formule vient d’un étudiant en formation d’éducateur spécialisé, elle a le mérite d’illustrer la complexité des modalités d’engagement de notre époque. Pour éclairer ces questions nous réunirons philosophes, politologues, personnes concernées, artistes, travailleurs sociaux, formateurs, sociologues, journalistes, acteurs de l’économie sociale et solidaire pendant trois jours pour échanger, débattre, imaginer, créer et partager autour de cette épineuse question : Quelles sont les formes d’engagement actuelles ? Peut-on encore parler d’engagement dans le travail social ?

Announcement

Présentation

Être engagé, sans s’engager, pour ne pas se désengager… la formule vient d’un étudiant en formation d’éducateur spécialisé, elle a le mérite d’illustrer la complexité des modalités d’engagement de notre époque. En effet certains semblent engagés dans la relation mais préfèrent ne pas s’engager dans les institutions afin de ne pas se désengager définitivement du social.

Une véritable confrontation semble exister aujourd’hui au sein du travail social entre les représentations d’un engagement politique et militant impliquant les personnes dans toutes les dimensions de leur existence et celui plus ponctuel, bref, éphémère, centré sur un engagement relationnel qui retisse au quotidien le lien social. La volonté assumée de ne plus s’inscrire dans une institution ou une visée politique plus large, nous donne à voir des acteurs sociaux qui s’engagent en brouillant les frontières de nos grammaires traditionnelles. La rupture avec le politique est telle qu’elle nous oblige peut-être à redéfinir l’intervention sociale au plus près des publics. Le projet social devient-il tellement inaccessible qu’il est évincé des préoccupations professionnelles ? Finalement le sentiment d’impuissance ne contraint-il pas les travailleurs sociaux à se recentrer sur l’accompagnement pour se protéger des désillusions à venir ? Le système actuel n’oblige-t-il pas tout simplement à ne penser l’engagement qu’à court terme ? Enfin, les modalités d’engagement proposé par les nouvelles générations, sont-elles compatibles avec le travail social et la nécessaire continuité d’un lien affectif, la stabilité proposée à des publics par définition « instables » ? Le Travail Social peut-il, dans ce contexte, tenir ses promesses de changement en adoptant des modalités d’engagement changeantes ? 

Pour éclairer ces questions nous réunirons philosophes, politologues, personnes concernées, artistes, travailleurs sociaux, formateurs, sociologues, journalistes, acteurs de l’économie sociale et solidaire pendant 3 jours pour échanger, débattre, imaginer, créer et partager autour de cette épineuse question : Quelles sont les formes d’engagement actuelles ? Peut-on encore parler d’engagement dans le travail social ?

Les rencontres et formations proposées par le M.A.S. s'inscrivent dans la tradition de l'éducation populaire et reconnaissent à chaque individu, en vertu de son expérience vécue, la capacité à être simultanément en formation et acteur de sa formation. En proposant des modalités d’interventions originales qui inscrivent les participants dans un processus de transformation et d’acquisition de connaissances, nous souhaitons donner la possibilité à tout un chacun d'avoir les moyens d’agir sur son environnement. Ces rencontres sont construites de façon participative (croisement des disciplines, personnes concernées, champs d'intervention diversifiés…) et permettent, par le temps partagé ensemble, de s’approprier des connaissances dans des espaces tout autant formels qu'informels. 

Programme prévisionnel

Mardi 2 mai

Matin

S’accueillir…

  • Magali BICAIS (sociologue, responsable du MAS) : Définir l’engagement aujourd’hui

Après-midi

  • Jacques ION (sociologie) : Individuation, travail social et engagements dans le dernier demi-siècle
  • Miguel BENASAYAG (philosophie) : Comprendre et agir dans la complexité

Mercredi 3 mai

Matin

  • Roland GORI (psychanalyse) : Un appel des appels, serait-il possible aujourd’hui
  • Luca PATTARONI (sociologie) : Le sujet en l’individu

Après-midi

  • Mathilde RENAULT-TINACCI (sociologie) : Une jeunesse désengagée ou des engagés ? 
  • Arthur THOMAS (éducation spécialisée) : Militer aujourd’hui

Soir

  • Spectacle engagé Sous le Pavillon Noir
  • Histoire(s) Pirate(s) : « En ce temps-là, c’était hier, c’est aujourd’hui… »

Jeudi 4 mai

Matin

  • VINCE (éducation spécialisée) : La crise des vocations c’est du pipeau
  • Mario CORREIA (sociologie du travail) : Dispositifs et actions collectives

Après-Midi

  • Bruno GUICHARD, (documentariste, Directeur de publication de la revue Ecarts d’identité) : Une vie d’engagement
  • François BEGAUDEAU, (écrivain, scénariste) : Toujours « en guerre » ?

Vendredi 5 mai

Matin

  • Christian MAUREL (médiation culturelle, professeur associé à l'Université de Provence) : éducation populaire aujourd’hui
  • Magali BICAIS : Rediriger nos colères, s’engager autrement ?

Se dire au revoir…

Tarifs et inscription

Le bulletin d’inscription doit être complété, transmis et suivi du versement correspondant :

– soit au total des frais de participation

– soit aux arrhes d’engagement (non remboursables) : 200 € (solidaires : 100 €).

Le montant dû des frais de participation (arrhes ou versement complet), sera confirmé par un courriel du MAS.

Confirmation du séjour : un mois avant le début de la formation, le MAS envoie aux personnes inscrites un courriel qui précise tous les renseignements utiles (notamment le calendrier des séances et les horaires des trains).

Tarif pour 4 jours en pension complète

Pour les rencontres de 4 jours, le séjour en pension complète est de 600 €  (tarifs solidaires : 300 €)

Il comprend la prestation pédagogique (interventions/débats le J de 10h à 18h, le J+1 de 9h à 18h, le J+2 de 9h à 18h, le J+3 de 9h à 12h)

3 petits déjeuners 6 repas 3 nuits sur place

Places

  • Domaine de Massacan
    La Garde, France (83)

Event format

Full on-site event


Date(s)

  • Tuesday, May 02, 2023
  • Wednesday, May 03, 2023
  • Thursday, May 04, 2023
  • Friday, May 05, 2023

Keywords

  • travail social, engagement

Contact(s)

  • Magali Bicais
    courriel : lemas [at] massacan [dot] fr

Information source

  • Poil de carotte Le mas alternatif des savoirs
    courriel : lemas [at] massacan [dot] fr

To cite this announcement

« Être engagé, sans s’engager, pour ne pas se désengager », Seminar, Calenda, Published on Wednesday, August 24, 2022, https://calenda.org/1012752

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search