HomePrésence des « Disparus » de Daniel Mendelsohn dans la création contemporaine

HomePrésence des « Disparus » de Daniel Mendelsohn dans la création contemporaine

*  *  *

Published on Friday, August 26, 2022

Abstract

L’auteur américain Daniel Mendelsohn a connu un grand succès public et critique à la parution des Disparus aux États-Unis en 2006, et en France l’année suivante. Cette enquête, menée sur six personnes de sa famille assassinées pendant la Shoah, renouvelle profondément l’écriture littéraire de l’histoire et de la mémoire familiale. L’auteur a trouvé une forme en mesure de résoudre un grand nombre de difficultés propres à la représentation des tragédies historiques ; ce qui explique la formule paradoxale voire oxymorique de l’écrivain et essayiste Camille de Toledo pour qui Les Disparus est une « épopée de l’absence ». Ce texte a suscité un engouement pour les enquêtes familiales et a trouvé un écho dans de nombreuses disciplines, a fortiori dans la littérature mais aussi dans le cinéma, le film documentaire, la photographie, l’histoire, la psychologie, la philosophie, les arts dans leur ensemble. Pourquoi ? En quoi séduit-il ? Quelle est son originalité ? Notre ambition est d'étudier sa réception créatrice.

Announcement

Ce colloque international interdisciplinaire se tiendra les 15 et 16 juin 2023 à la Maison internationale de la Recherche Neuville-Cergy Pontoise.

Argumentaire

L’auteur américain Daniel Mendelsohn a connu un grand succès public et critique à la parution des Disparus aux Etats-Unis en 2006, et en France l’année suivante.

Cette enquête, menée sur six personnes de sa famille assassinées pendant la Shoah, renouvelle profondément l’écriture littéraire de l’Histoire et de la mémoire familiale. L’auteur a trouvé une forme en mesure de résoudre un grand nombre de difficultés propres à la représentation des tragédies historiques ; ce qui explique la formule paradoxale voire oxymorique de l’écrivain et essayiste Camille de Toledo pour qui Les Disparus est une « épopée de l’absence ». Ce texte a suscité un engouement pour les enquêtes familiales et a trouvé un écho dans de nombreuses disciplines, a fortiori dans la littérature mais aussi dans le cinéma, le film documentaire, la photographie, l’histoire, la psychologie, la philosophie, les arts dans leur ensemble. Pourquoi ? En quoi séduit-il ? Quelle est son originalité ?

En France, cette oeuvre a fait l’objet de nombreuses analyses, de deux thèses en études anglophones, et d’un ouvrage. Notre ambition est autre, et constitue un second temps de la recherche : celui de l’étude de sa réception créatrice.

Le colloque indisciplinaire que nous proposons souhaite explorer le dialogue que nombre de créateurs contemporains mènent avec ce texte. Il s’agit d’étudier l’influence explicite et implicite des Disparus sur les écritures, les discours et les formes, que ce soit en littérature – récits d’enquête, fictions documentées, non fictions... – ou dans le vaste domaine des arts. Et cela sans limite thématique, géographique ou générique.

En somme, il ne s’agit pas seulement de comparer Les Disparus à d’autres œuvres mais d’étudier les emprunts et les références, conscients ou non, réels ou potentiels, à l’œuvre de Daniel Mendelsohn.

Le premier enjeu est de mettre en évidence le caractère novateur et inspirant de l’écriture proposée par Daniel Mendelsohn, marquée par :

  • un regard sur la Shoah et une judéité propres à l’Amérique du Nord, associés à une grande francophilie ;
  • le croisement de l’historique et du familial, de la fresque et du détail, de la grande histoire biblique et de la petite histoire de quelques êtres humains ;
  • la composition circulaire, l’autoréflexivité, l’apparente non-fiction ;
  • la capacité de l’auteur à animer une mémoire encore « communicative » (Jan Assmann) mais surexploitée.

Le second enjeu est d’examiner comment – à « l’ère du scrupule » (D. Viart) – les non-témoins, et notamment les représentants de la « génération intermédiaire » qui est celle de D. Mendelsohn, peuvent s’emparer de manière à la fois artistique et éthique d’un événement historique. Dans son œuvre, ce dernier ne vise ni à réparer le passé ni à se faire “témoin du témoinˮ mais enquête en philologue, soucieux d’éviter les écueils de la fiction, de l’anachronisme et du kitsch. Le résultat est un texte marqué par une relation forte, respectueuse, mais aussi vivante, actuelle, au passé, qui se méfie de l’actuel(le) cult(ur)e de la mémoire, comme l’exprime lui-même l’auteur, en entretien avec Christian Boltanski : 

« À mon avis, et contrairement à cette phrase que tout le monde me dit depuis la publication des Disparus, il est impossible de faire revivre les morts. Cela relève de la sentimentalité. [...] Il est pour moi nécessaire en ce début de vingt-et-unième siècle [...] de lutter contre cette sentimentalité culturelle générale. Les morts sont morts, totalement morts, et ce que nous faisons, nous le faisons pour nous. » 

Conditions de soumission

Un titre et un résumé d’environ 150 mots en français ou en anglais, accompagnés d’une brève notice bio-bibliographique, devront être envoyés

avant le 1er octobre 2022

à l’adresse suivante : colloquemendelsohn@gmail.com

Comité organisateur

Comité scientifique

  • Marie-Hélène Boblet (Professeure de littérature française à l’Université de Caen)
  • Anny Dayan Rosenman (Maitresse de conférences en littérature et cinéma à l’Université Paris VII-Denis Diderot)
  • Maxime Decout (Professeur de littérature française à Sorbonne Université)
  • Audrey Kichelewski (Maitresse de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Strasbourg)
  • Laure Lévêque (Professeure de littérature française à l’Université de Toulon)
  • Fransiska Louwagie (Senior Lecturer in French Studies, University of Aberdeen)
  • Céline Masson (Professeure de psychologie à l’Université Picardie Jules Verne, psychologue et psychanalyste)
  • Anne-Marie Petitjean (Professeure de littérature française et de création littéraire à CY Cergy Paris université)
  • Marianne Rubinstein (Maitresse de conférences HDR en économie à l'Université de la Sorbonne Paris Cité et écrivaine)
  • Béatrice Turpin (Maitresse de conférences en sciences du langage à CY Cergy Paris université)
  • Paul Zawadzki (Maitre de conférences HDR en philosophie politique à l’Université Paris I, membre du GSRL-EPHE-PSL et de l'Institut Européen Emmanuel Lévinas)

Institutions organisatrices

  • CY Cergy Paris université
  • Université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines Paris Saclay

Bibliographie

Barjonet, Aurélie, L’Ère des non-témoins. La littérature des “petits-enfants de la Shoahˮ, Paris, Kimé, 2022.

Biégelmann, Fabienne, « Les Disparus de Daniel Mendelsohn », Che vuoi ?, n° 29, juin 2008, p. 181-187.

Boblet, Marie Hélène, « Le récit affecté par l’Histoire : sur Les Disparus et L’Origine de la violence », dans : Marc Dambre (dir.), Mémoires occupées. Fictions françaises et Seconde Guerre mondiale, Paris, Presses Sorbonne nouvelle, 2013, p. 71-79.

Boblet, Marie Hélène, « Enargeia, Akribeia : écrire Les Disparus dans le sillage d’Hérodote et de Thucydide », Tangence, n° 116, 2018 : Expériences de lecteurs. La réception d’auteurs antiques à la croisée de l’histoire et de la littérature, p. 93-106.

Brodziak, Sylvie, « Il y avait des photos et des voix, il y eut un roman : Les Disparus de Daniel Mendelsohn », dans : Anne-Marie Petitjean (dir.), Fictions documentées, Paris, Editions le Manuscrit, 2020, p. 180-200.

Buliard, Mathilde, « Quand littérature et photographie figurent l’absence : les enquêtes intermédiales de Daniel Mendelsohn et de Ruth Zylberman », IIe journée des Arts et Lettres. ENS de Lyon, 17 juin 2021, CAELum (Carnet Arts et Lettres du département Lettres et Arts de l'ENS de Lyon), mis en ligne en 2022 : https://enscaelum.hypotheses.org/206#_ftn4.

Decout, Maxime, « En amont et en aval de l’enquête de terrain sur la Shoah », Revue critique de fixxion française contemporaine, n° 18, mai 2018, p. 63-72 : http://www.revue-critique-de-fixxion-francaise-contemporaine.org/rcffc/article/view/fx18.05.

Fontenay, Elisabeth de, « Une enquête aux confins », dans : Bruno Clément (dir.), Aux confins du récit. Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2014, p. 209-224.

Grégoire, Vincent « Lemberg et ses environs. Lecture croisée de Daniel Mendelsohn, Philippe Sands et Stefan Zweig », Sens-Dessous, n° 28, t. 2, 2021. p. 103-136.

Jablonka, Ivan, « Comment raconter la Shoah ? À propos des Disparus de Daniel Mendelsohn », La Vie des idées, 30 octobre 2007, http://www.laviedesidees.fr/Comment-raconter-la-Shoah.html.

Lévy, Paule, « The Lost de Daniel Mendelsohn ou l’expérience dérobée », dans : Françoise Bort, Oliver Brossard, Wendy Ribeyrol, Clément Houdiard (dir.), L’Expérience, Paris, Michel Houdiard, 2012, p. 168-183.

Revault D’Allonnes, Myriam, « La vie refigurée. Autour des Disparus de Daniel Mendelsohn », Esprit, n° 371, janvier 2011, p. 148-161.

Toledo, Camille de, Le Hêtre et le bouleau. Essai sur la tristesse européenne, Paris, Le Seuil, 2009.

Vallas, Sophie (dir.), Daniel Mendelsohn’s Memoir-Writing. Rings of Memory, Lanham (Maryland), Lexington Books, 2022.

Viart, Dominique, « Nouveaux modèles de représentation de l’Histoire en littérature contemporaine », Nouvelles écritures littéraires de l’Histoire, t. 10 : Écritures contemporaines, Caen, Lettres Modernes Minard, 2010, p. 11-39.

Wuillème, Tanguy « Quelle imagination au service du ‘travail de mémoire’ ? (Modiano, Mendelsohn, Sebald) », dans : Marie Panter et al. (dir.), Imagination et histoire : enjeux contemporains, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, p. 271-283.

Filmographie

Férault-Levy, Leïla, Bon-papa, un homme sous l’Occupation, France, 69 min., 2007 et Les Ombres, un conte familial, France, 86 min., 2013.

Otzenberger, Elise, Lune de miel, France, 88 min., 2018.

Zylberman, Ruth, Les Héritiers, France, 52 min., 2014.

Places

  • Depuis Paris, RER A, direction Cergy, gare de Neuville Université - Maison internationale de la Recherche, 1 rue Descartes
    Neuville-sur-Oise, France (95)

Date(s)

  • Saturday, October 01, 2022

Attached files

Keywords

  • Daniel Mendelsohn, création contemporaine

Contact(s)

  • Sylvie Brodziak
    courriel : sylvie [dot] brodziak [at] gmail [dot] com
  • Aurélie Barjonet
    courriel : aurelie [dot] barjonet [at] uvsq [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Béatrice Turpin
    courriel : beatrice [dot] turpin [at] netc [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Présence des « Disparus » de Daniel Mendelsohn dans la création contemporaine », Call for papers, Calenda, Published on Friday, August 26, 2022, https://doi.org/10.58079/19ec

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search