Home« Μάρτυρι μύθῳ ». Poésie, histoire et société aux époques impériale et tardive

Home« Μάρτυρι μύθῳ ». Poésie, histoire et société aux époques impériale et tardive

*  *  *

Published on Monday, August 29, 2022

Abstract

Les dernières décennies ont permis de battre en brèche l’idée selon laquelle la poésie en langue grecque aurait été, à l’époque impériale, une pratique marginale, annexée à l’expansion du genre rhétorique. Elles ont montré que, bien loin d’être phagocytée par la rhétorique – qui de fait a intégré un certain nombre de ses caractéristiques tout en l’influençant en retour –, la poésie n’a cessé d’exister sous l’Empire romain. À l’occasion de ce colloque, nous proposerons une synthèse des résultats obtenus jusqu’à ce jour tout en cherchant à ouvrir des perspectives nouvelles

Announcement

Colloque international "Μάρτυρι μύθῳ. Poésie, histoire et société aux époques impériale et tardive", Sorbonne Université, 8-10 septembre 2022.

Télécharger le programme

Problématiques du colloque

Les dernières décennies ont permis de battre en brèche l’idée selon laquelle la poésie en langue grecque aurait été, à l’époque impériale, une pratique marginale, annexée à l’expansion du genre rhétorique. Elles ont montré que, bien loin d’être phagocytée par la rhétorique – qui de fait a intégré un certain nombre de ses caractéristiques tout en l’influençant en retour –, la poésie n’a cessé d’exister sous l’Empire romain. Et même si elle a été frappée de plein fouet par les injures du temps, les pierres, les papyrus et les manuscrits nous ont transmis suffisamment d’œuvres et de fragments pour nous permettre de connaître ou de deviner sa remarquable vitalité : à l’expansion géographique de sa pratique – les poètes les plus connus sont souvent rattachés à des aires périphériques de l’Empire – répondent le fleurissement du genre de l’épigramme, l’accroissement thématique et le renouvellement métrique de la poésie hexamétrique. En outre, la poésie a pu vivre, à l’époque impériale, à travers un certain nombre de performances théâtrales délivrées par des artistes itinérants – rhapsodes, poètes épiques et autres homéristes – qui conjuguaient les techniques de la récitation, de la composition et du mime pour incarner des œuvres de circonstance ou représenter des mythes intemporels. Que ce soit au cours du Haut-Empire ou durant l’Antiquité tardive, qu’ils relèvent du domaine païen ou de la littérature chrétienne, les différents genres poétiques se sont donc trouvés renouvelés, dans leur pratique, leurs fonctions, leurs formes et leurs contenus. Les poèmes grecs de ces époques sont bien souvent des creusets où se rencontrent des siècles de pratique poétique, ouvertement revendiqués par les poètes, et une volonté d’innovation affichée à des degrés divers. 

Ce dialogue, souvent érudit, avec les épaisses strates d’un passé littéraire dont la connaissance constituait à la fois une pierre angulaire et une pierre de touche de l’hellénisme d’époque romaine, est en partie responsable de l’idée selon laquelle ces œuvres poétiques seraient des divertissements d’érudits destinés à une audience réduite de pepaideumenoi à même de déchiffrer les allusions laissées pour eux par les poètes. Dans le même temps, la recherche de sujets nouveaux, qui a conduit certains poètes à exposer des connaissances très techniques, a pu renforcer cette image d’une poésie impériale ou tardive tournant résolument le dos aux problématiques contemporaines. Or dans les faits, la poésie était très présente dans la vie sociale et culturelle de l’Empire, et ce dans l’ensemble du bassin méditerranéen. Et les œuvres qui nous sont parvenues sont loin d’être imperméables aux questionnements et aux phénomènes sociétaux de cette ère qui a vu la puissance romaine atteindre son acmé, le christianisme naître, qui a assisté à la division de l’Empire, à son effondrement partiel et au transfert du pouvoir à Constantinople. 

C’est précisément cette problématique que nous souhaiterions explorer à l’occasion de ce colloque en proposant une synthèse des résultats obtenus jusqu’à ce jour tout en cherchant à ouvrir des perspectives nouvelles : dans quelles mesures les œuvres poétiques des six premiers siècles de notre ère, bien loin de constituer une production littéraire livresque, coupée de la réalité, reflètent-elles souvent, directement ou indirectement, les grands questionnements et les grandes mutations de leur temps ? Quels rapports les poètes entretiennent-ils au pouvoir impérial ? Par quelles images le représentent-ils ? Par la façon dont elles abordent et décrivent la guerre, l’empire, le pouvoir, la religion, la nature, ces œuvres s’inscrivent dans leur époque, y compris lorsqu’elles en déforment ou détournent la représentation. C’est ce regard que le poète porte sur son temps, ce discours qu’il tient, en filigrane, sur son époque et sa culture, cette insertion dans des controverses contemporaines, en un mot ce témoignage que nous souhaiterions interroger dans ce colloque dont le titre grec rend hommage non seulement à une expression chère à Nonnos de Panopolis mais aussi au grand spécialiste français de la poésie impériale que fut Francis Vian.

Pour cet examen du rapport entre poésie, société et histoire, on donnera à ce dernier terme son acception la plus large, ce qui permettra non seulement de se demander de quelle manière la poésie se fait le témoin d’événements historiques, nous renseigne sur les mentalités, les représentations sociales et politiques, sur les conditions de vie et sur les connaissances techniques, mais encore de comprendre comment elle contribue au débat culturel, philosophique et religieux de son époque ou de quelle façon elle le reflète.

Programme

Jeudi 8 septembre

9h15-10h : accueil des participants

10h-10h15 : Introduction 

Session 1 : Les sociétés impériale et tardo-antique au miroir des poètes

La paideia du poète et de son auditoire

  • 10h15 Gianfranco Agosti, Université de Pise, Dalla torre d'avorio alla terra. Poesia e società in età tardoantica
  • 10h50 Athanassios Vergados, Université de Newcastle, Myths about the gods in ps.-Oppian’s Cynegetica
  • 11h25 Orestis Karavas, Université du Péloponnèse, Have you done your homework? Required reading of Colluthus’audience

Le poète à la croisée des cultures

  • 14h Adrien Bresson, Université de Lyon – Saint-Étienne, Penser son temps : les poèmes grecs de Claudien ou l’herméneutique d’une époque
  • 14h35 Jean-Luc Fournet, Collège de France, À quoi sert la poésie au fin fond d'un village égyptien ?

Perceptions poétiques du corps, de l’espace et de l’altérité

  • 15h40 Andreas Fountoulakis, Université de Crète, Strato of Sardis and the Epigrams of the Musa Puerilis: Poetic Convention and Sexuality in the Times of the Second Sophistic
  • 16h15 Tim Whitmarsh, Université de Cambridge, The Brilliant Morning Star Racing Grisly Darkness: Skin Colour in Nonnus’ Dionysiaca
  • 16h50 Emily Kneebone, Université de Nottingham, The politics of place in Colluthus’ Abduction of Helen

Vendredi 9 septembre

Le poète et l’empereur

  • 9h15 Morgane Cariou, Sorbonne Université, Empereurs et pouvoir impérial dans les Halieutiques et les Cynégétiques
  • 9h50 Cristiano Minuto, Université Federico II - Naples, Costruire il consenso nel mondo tardoantico: l'encomio di Giustiniano negli epigrammi dell'Anthologia Graeca.
  • 10h55 Alice Cosme, Sorbonne Université, L’écriture de célébration de Georges de Pisidie et ses enjeux dans l’In Bonum patricium

Session 2 : Astrologie, médecine et magie dans la poésie impériale

  • 11h30 Jane Lightfoot, Université d’Oxford (à distance), Dorotheus and his practicability as an astrological manual
  • 14h Alessia Guardasole, CNRS, UMR 8167 Orient et Méditerranée, Du crocus sur la balance : le remède de Philon dans les mésaventures de la tradition manuscrite
  • 14h35 Myriam Diarra, Université de Montpellier, La Podagra de Lucien : l’ancrage paradoxal d’une tragédie médicale
  • 15h40 Nicola Zito, Université Goethe de Francfort, Aborti spontanei e procurati nel Περὶ καταρχῶν di Massimo
  • 16h15 Anaëlle Broseta, Université de Nice Sophia Antipolis, Une thériaque orphique : médecine, rite et divination à l’époque de Julien

Samedi 10 septembre

Session 4 : Poésie, christianisme et hellénisme

  • 9h Sébastien Morlet, Sorbonne Université, L'utilisation doctrinale de la poésie dans l'apologétique chrétienne des premiers siècles
  • 9h35 Oscar Prieto Dominguez, Université de Salamanque, Greek Late Antique Poetry and the Origins of Hagiography
  • 10h40 Delphine Lauritzen, CNRS, UMR 8167 Orient et Méditerranée, Sur la date du Tableau cosmique de Jean de Gaza 
  • 11h15 Helmut Seng, Université Goethe de Francfort, Abstieg und Aufstieg in den Hymnen des Synesios

Conclusions du collque 

Informations pratiques

L'entrée est libre et l'inscription, vivement conseillée, peut se faire à l'adresse poesiehistoire@sciencesconf.org.

Contacts

  • morgane.cariou@sorbonne-universite.fr
  • n.zito@em.uni-frankfurt.de

Lieu : Sorbonne Université, 1, rue Victor Cousin, Paris 5ème

Organisation

  • Morgane Cariou (Sorbonne Université, UMR 8167 Orient & Méditerranée)
  • Nicola Zito (Université Goethe de Francfort)

Comité scientifique

  • Gianfranco Agosti, Université de Pise
  • Alain Billault, Sorbonne Université
  • Jean-Luc Fournet, Collège de France
  • Jane Lightfoot, New College, Université d’Oxford
  • Sébastien Morlet, Sorbonne Université
  • Helmut Seng, Université Goethe de Francfort

Partenaires 

Action Marie Skłodowska-Curie

Fondation Maison des sciences de l’homme

Sorbonne Université, Faculté des Lettres

UMR 8167 Orient & Méditerranée (équipes Médecine grecque et littérature technique, Monde byzantin, Antiquité classique & tardive)

Université Goethe de Francfort

Places

  • Sorbonne Université, 1, rue Victor Cousin
    Paris, France (75005)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Thursday, September 08, 2022
  • Friday, September 09, 2022
  • Saturday, September 10, 2022

Keywords

  • poésie grecque, Empire romain, histoire, société, philologie, littérature

Contact(s)

  • Morgane Cariou
    courriel : morgane [dot] cariou [at] sorbonne-universite [dot] fr
  • Nicola Zito
    courriel : n [dot] zito [at] em [dot] uni-frankfurt [dot] de

Information source

  • Nicola Zito
    courriel : n [dot] zito [at] em [dot] uni-frankfurt [dot] de

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« « Μάρτυρι μύθῳ ». Poésie, histoire et société aux époques impériale et tardive », Conference, symposium, Calenda, Published on Monday, August 29, 2022, https://doi.org/10.58079/19eq

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search