HomeRéemplois contemporains du film amateur

HomeRéemplois contemporains du film amateur

Réemplois contemporains du film amateur

Acteurs, intentionnalités et contextes de réappropriations

*  *  *

Published on Tuesday, September 27, 2022

Abstract

Au cours de ces deux journées, des chercheurs et des professionnels issus de diverses universités et centres d’archives à travers le monde, réfléchiront ensemble à la question des intentionnalités qui s’entrecroisent autour des gestes de réemploi du cinéma amateur, ainsi qu’à la diversité des acteurs qui en sont à l’origine.

Announcement

Argumentaire

L’histoire du cinéma « amateur » – soit l’ensemble des images tournées sans être destinées, au moment de leur conception, à une diffusion dans les circuits professionnels de l’audiovisuel – a accompagné l’histoire « officielle » du cinéma, et cela dès la fin du XIXe siècle. Les dernières décennies ont été marquées par une explosion de ces pratiques, et une mutation de leurs expressions, au croisement de multiples phénomènes : l’avènement des formats numériques et la possibilité de filmer à volonté sans excroissance des coûts induits ; l’adjonction de dispositifs de prise de vue de qualité sur les téléphones portables permettant de filmer à tout moment de la vie quotidienne, entraînant une « banalisation » de l’acte de filmer, sans prétentions esthétiques ni volontés archivistiques ; la mise à disposition sur Internet de logiciel de montage et de post-production de niveau professionnel à des coûts accessibles ; et enfin l’institutionnalisation d’outils numériques de partage des productions audiovisuelles amateures sous la forme des plateformes contributives et des réseaux sociaux, qui ont galvanisé ces pratiques en offrant la possibilité de diffuser, gratuitement et au plus grand nombre, ces innombrables images amateures.

Ces images animées, qui traversent plus d’un siècle d’Histoire jusqu’aux heures les plus récentes, sont aujourd’hui disponibles, soit via les réseaux sociaux et plateformes contributives sur lesquels elles ont été partagées, soit via les archives qui s’emploient à la collecter et à les numériser, parfois à les mettre en ligne sur des plateformes spécialisées. Ce phénomène massif de mise à disposition d’images amateures de toutes sortes engendre une multiplication des pratiques de réemploi, soit toutes les pratiques – esthétiques, plastiques, documentaires, autobiographiques, musicales, visuelles, historiographiques…- qui s’appuient sur la réappropriation de ces images souvent intimes pour produire de nouveaux contenus, porteurs de leurs propres intentionnalités, dans des formes et formats revisités.

Nous ouvrons au sein du LIRCES (Laboratoire Interdisciplinaire Récits, Cultures et Société) d’Université Côte d’Azur un vaste programme de recherche autour de ces questions, dont le colloque international organisé à Nice les 20 et 21 octobre 2022 constitue une première manifestation. Au cours de ces deux journées, des chercheurs et des professionnels issus de diverses Université et centres d’archives à travers le monde, réfléchirons ensemble à la question des intentionnalités qui s’entrecroisent autour de ces gestes de réemploi, ainsi qu’à la diversité des acteurs qui en sont à l’origine.

Un programme culturel intitulé « REC Forward » accompagnera ces deux jours de colloque, sous la forme de projections, performances, ateliers pédagogiques et mapping organisés à Nice et Monaco au cours de cette même semaine.

Programme

Jeudi 20 octobre

9h00 Accueil des participants

9h15 Ouverture du colloque (Sophie Raimond, Christel Taillibert)

Conférence inaugurale

  • 9h30 Annamaria Motrescu-Mayes (University of Cambridge), Archiving the unbearable intimacy of war memories across various amateur Media 

10h30 pause

Panel 1 – Gestes réflexifs et autoréflexifs et images amateures

  • 10h45 Roger Odin (Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle), L’auto-réemploi de films d’amateur à visée théorique
  • 11h15 Cyrielle Lévêque (Université de Lorraine), Le film de famille entre représentation collective et mise en récit. Une lecture de deux réemplois contemporains du film amateur 
  • 11h45 Christel Taillibert (Université Côte d’Azur) Quand l’éducation à l’image s’empare du film amateur : intentions et perspectives 

12h15 Discussion

Panel 2 – Détournements et discursivités

  • 14h30 Pietro Agnoletto (Università di Milano-Bicocca), Greening the home movies. How independent filmmakers gives new meanings to amateur films
  • 15h00 Michel Cadé (Université de Perpignan Via Domitia), Réemploi des films amateurs par l’Institut Jean Vigo : une perspective artistique, une autre façon de faire l’histoire des lieux
  • 15h30 Pascal Laborderie (Université de Reims Champagne-Ardenne), E-Dem-Film : une plateforme européenne de films amateur pour l’éducation à la démocratie

16h00 Discussion

16h15 Pause

Panel 3 – Valoriser les archives amateures : paroles d’archivistes (1)

  • 16h30 Gianmarco Torri et Karianne Fiorini (Re-framing Home Movies), Un (possibile) manuale per la valorizzazione e il riuso dei film di famiglia
  • 16h45 Avery Laflamme (University of Chicago), The South Side Home Movie Project, ‘Spinning Home Movies’, and the Ethics of Creative Reuse

17h30 Discussion

Vendredi 21 octobre

9h00 Accueil des participants

Conférence inaugurale

  • 9h15 Efrén Cuevas (Universidad de Navarra), Filming History from Below: Family Archives as Source for Microhistorical Documentaries

10h15 Pause

Panel 4 – Les archives de films amateurs : (dé)construire l’histoire

  • 10h30 Jean-Pierre Bertin-Maghit (Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle), Du livre au film : Algérie 1954-1962, des soldats à la caméra 
  • 11h00 Laurence McFalls (Université de Montréal), La collection Open Memory Box: Intentions et tensions du travail mémoriel avec 415 heures de films de famille est-allemand 
  • 11h30 Alyssa Grossman (University of Liverpool), The Silver Cord: Re-activating Memory in the Family Archive

12h00 Discussion

Panel 5 - Du document personnel à l’histoire collective

  • 14h30 Anthony Blanc (Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle), Documenter la traversée des migrants vers l’Europe avec leurs propres images : le film Exodus de James Bluemel
  • 15h00 Mirco Melanco (Università di Padova) et Romina Zanon (Università di Padova), Un viaggio a colori. Le microstorie visive di Marcella Pedone tra documentazione del reale e memoria privata

15h30 Discussion

15h45 Pause

Panel 6 – Valoriser les archives amateures : paroles d’archivistes (2)

  • 16h00 Hanna Schimek, Barbara Kapusta (Amateurinnen*/Academy of Fine Arts Vienna), Katharina Müller, Raoul Schmidt (Austrian Film Museum), Activate the Records: The Artists and the Archivist. Artistic Research (Re) using the Film Museum’s Amateur Film Collection
  • 16h30 Pascal Génot (Cinémémoire), Réemploi documentaire et patrimonialisation des films de famille et d'amateur 

17h00 Discussion

17h15 Propos conclusifs (Sophie Raimond, Christel Taillibert)

Places

  • Espace Magnan, grande salle - 31 rue Louis de Coppet
    Nice, France (06)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Thursday, October 20, 2022
  • Friday, October 21, 2022

Keywords

  • film amateur, réemplois, cinéma amateur

Contact(s)

  • Christel Taillibert
    courriel : christel [dot] taillibert [at] univ-cotedazur [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Christel Taillibert
    courriel : christel [dot] taillibert [at] univ-cotedazur [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Réemplois contemporains du film amateur », Conference, symposium, Calenda, Published on Tuesday, September 27, 2022, https://doi.org/10.58079/19kk

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search