HomeLa classe dehors

HomeLa classe dehors

*  *  *

Published on Wednesday, October 26, 2022

Abstract

Le colloque international sur la classe dehors sera un espace privilégié de débats, de rencontres, de partage pour les chercheuses et chercheurs et l’ensemble des publics concernés. Il permettra de confronter divers contextes de classe dehors, en France et dans d’autres pays, reflétant différentes visions des politiques éducatives et leur inscription dans le champ social, sanitaire et environnemental.

Announcement

Argumentaire

Du 31 mai au 4 juin 2023 à Poitiers, les Rencontres Internationales de la Classe Dehors ont pour intention de dresser un état des lieux des approches de la classe dehors, avec la coopération de nombreux acteurs associés au monde de l’enseignement.

Au sein de ces Rencontres, le Colloque international sur la Classe Dehors sera un espace privilégié de débats, de rencontres, de partage pour les chercheuses et chercheurs et l’ensemble des publics concernés. Il permettra de confronter divers contextes de classe dehors, en France et dans d’autres pays, reflétant différentes visions des politiques éducatives et leur inscription dans le champ social, sanitaire et environnemental.

Que ce soit dans les jardins d’Aristote, par l’étude des milieux, en classe promenade, en classe de mer, avec les clubs connaître et protéger la nature, en pédagogie sociale ou sur les terrains d’aventures dans l’éducation populaire, la classe dehors est une réalité protéiforme qui s’inscrit dans la longue histoire des méthodes d’apprentissages formels et informels.

Davantage reconnue par le ministère de l’Éducation nationale pour ses vertus sociales et pédagogiques depuis la crise de Covid-19, la classe dehors est bien implantée dans plusieurs pays et se développe rapidement dans l’espace francophone sous divers termes. La réflexion s’intègre aussi bien dans les classes primaires et secondaires qu’au sein de formations universitaires tout en intégrant la question de l’enfant dans l’espace public.

Ce colloque a pour vocation d’accueillir et de rassembler des contributions pouvant émaner de disciplines variées, de travaux interdisciplinaires et de récits d’expériences qui éclairent la classe dehors au plus près du terrain, là où des réalités collectives impliquent une pluralité de regards et de sensibilités. Les communications sont organisées selon trois grands axes pour mettre en lumière, analyser les expériences de terrain, en montrant les logiques de coopération, de partage et d’hybridation des savoirs et des pratiques que la classe dehors favorise.

Axe I : Apprendre dehors : état des lieux de la connaissance

Cette première thématique vise à faire connaître les travaux des chercheur∙es et des praticiens.nes qui étudient ou mènent des expériences d’apprentissage dehors et analysent les effets/réactions des enfants et des jeunes aussi bien dans l’éveil d’une conscience écologique que dans l’acquisition des savoirs fondamentaux et le développement des compétences psychosociales.

Cet axe invite à s’interroger sur les pratiques et les postures des enseignant.e.s et accompagnateur.ice.s, sur l’articulation entre les séances de classe dedans et dehors, entre les disciplines et s’intéresse à l’évolution de la formation des enseignant.e.s et des cadres de l’éducation nationale pour répondre au développement de la pratique de la classe dehors.

Enfin, ces formes de pédagogies et d’apprentissage ne pouvant être considérées comme des solutions miracles adaptées à toutes situations ou contextes d’éducation, cet axe invite à une prise de recul critique sur le concept lui-même mais aussi plus particulièrement sur la capacité à reproduire des inégalités sociales et/ou des discriminations de cette praxis.

Axe II : Territoire apprenant : forme scolaire, cohabitation avec les milieux et enjeux citoyens

Le territoire, en tant qu’espace vécu, dans ses fonctionnalités, ses temporalités, mais aussi dans le champ du symbolique et de l’imaginaire, devient accessible aux enfants par l’expérience régulière du dehors et la reconnexion avec la nature.

Cet axe invite à une interprétation nouvelle de l’espace et du temps et pose la question de la frontière de l’école dans et hors les murs. La forme scolaire, le bâti scolaire, les politiques des villes et l’aménagement du territoire sont traversés, renouvelés par ces pratiques du dehors, là où la notion de risque est plus que jamais présente. Le « territoire » de l’apprentissage dehors, est appréhendé au regard d’enjeux écologiques et citoyens de plus en plus prégnants. Cette seconde thématique s’intéresse également aux initiatives pédagogiques hors les murs qui permettent de recréer du lien (social, écologique, symbolique) à l’échelle du territoire.

Cet axe s’intéresse enfin aux démarches en cours sur les organisations et territoires apprenants, et lorsque des enfants y sont associés, sur le hors les murs des institutions culturelles et artistiques et les dispositifs in vivo et in situ dans l’urbanisme et les tiers-lieux.

Axe III : La classe dehors au prisme des communs

Penser l’École « comme un commun », c’est admettre l’idée que les processus pédagogiques n’émanent pas d’une seule instance, mais que l’apprentissage est le fruit d’une communauté aussi bien que d’apprentissages, intégrant les enseignants∙e∙s, les élèves, les familles, mais aussi des associations, des collectifs, des élu∙e∙s et d’autres acteurs à différentes échelles territoriales. Cette conception de l’éducation comme processus partagé conduit à renforcer la place des collectifs avec l’idée que les ressources pédagogiques qu’elles produisent/transforment soient aussi pensées comme des « communs », partageables et libres de droit, autour desquelles se fédèrent des communautés plurielles.

Le cadre théorique et pratique que constituent les communs pédagogiques est donc au cœur de cet axe thématique. Les propositions devront permettre de préciser et de cadrer la notion de commun pédagogique tout en l’articulant avec la classe dehors. Elles pourront également porter sur des hypothèses méthodologiques permettant d’enrichir la notion de communs pédagogiques, afin de faciliter leur appréhension par les acteurs de l’éducation.

Modalités de contribution

Les communications qui peuvent être soumises à cet appel seront retenues en fonction des trois axes d’intervention thématiques cités. Chaque axe thématique s’organisera autour de temps de conférences/tables rondes/dispositifs dédiés et ouverts à tous les publics (académiques ou non— académiques)

Les propositions de communications (titre et résumé de 1500 caractères espaces compris) sont attendues, accompagnées de vos noms, prénoms, affiliations, adresse électronique et de trois à cinq mots clefs

pour le 15 décembre 2022 au plus tard.

La langue principale du colloque sera le français, mais les propositions sont acceptées également en anglais ou toute autre langue, si le comité d’organisation est prévenu suffisamment en amont et accepte. De même, les présentations se feront principalement en français ou anglais. D’autres langues pourront être envisagées si cela est demandé. Chaque proposition sera anonymisée et relue en double aveugle par des membres du comité scientifique.

Nous remercions les auteurs et les autrices de bien vouloir adresser conjointement et directement leurs propositions à : antoine.h@fabpeda.org et michael.r@fabpeda.org

Ce colloque fera l’objet des productions suivantes :

  • La publication des actes du colloque (par défaut, nous proposerons une licence creative commons).
  • Des notes politiques (policy brief) synthétisant les apports majeurs de la classe dehors ainsi que les enjeux et axes de transformation de l’action publique, sous forme de recommandations.
  • Des supports éditoriaux divers sous forme de fascicules, d’infographies et de posters, de contenus audios et vidéos, de dispositifs de médiation ou tout autre objet qui pourra être proposé par les répondant∙e∙s pour favoriser l’accès à la connaissance de toutes et

Calendrier

  • Date limite de soumission : 15/12/2022
  • Date de notification aux auteurs : 01/02/2023
  • Date d’envoi de la version finale : 15/04/2023
  • Parution des actes : fin 2023

Comité scientifique

  • Moussali Abdellah, ENAT (Maroc)
  • Mustafa Akalay Nasser, Directeur de l’École Supérieure des Métiers de l'Architecture et du Bâtiment de l'université privée de Fès (Maroc)
  • Ariane Azema, Ligue de l’Enseignement (France)
  • Émeline Baudet, Enseignante de français, Académie de Créteil (France)
  • Adelaïde Boëlle, LRA, ENSA Toulouse (France)
  • Antoine Burret, Université de Genève (Suisse)
  • Gillian Cante, E3S-Sciences sociales du sport/LISEC, Université de Strasbourg (France)
  • Christophe Caron, Direction du Numérique pour l’Éducation, ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse (France)
  • Jean-François Cerisier, Techné, Université de Poitiers (France)
  • Mohammed Chadli, Directeur du Musée des Arts et Métiers du bois de Fès (Maroc)
  • Pascal Clerc, EMA, CY Cergy Paris Université (France)
  • Matteo Colleoni, Università degli Studi di Milano-Bicocca (Italie)
  • Sylvain Connac, LIRDEF, Université Paul Valéry-Montpellier 3 (France)
  • Alix Cosquer, CEFE, CNRS (France)
  • Dominique Cottereau, REEB (France)
  • Edwige Coureau, IFE, ENS de Lyon (France)
  • Bernard Defrance, Philosophe (France)
  • Julie Delalande, CIRNEF, Université de Caen (France)
  • Monique Dupuis, Inspectrice générale de l’éducation, du sport et de la recherche (France)
  • Julie Duval, EMA, CY Cergy Paris Université (France)
  • Georges Federman Yoram, Psychiatre (France)
  • Crystèle Ferjou, Conseillère pédagogique départementale, Académie de Poitiers (France)
  • Isabelle Filliozat, Psychothérapeute (France)
  • Éric Fleurat, Inspecteur de l’Éducation nationale, Académie de Nantes (France)
  • Olivier Frerot, Philométis (France)
  • Sylvia Fredriksson, Designeuse (France)
  • Matei Georghui, RFFLabs (France)
  • Roberta Ghelli, AAU, ENSA Grenoble (France)
  • Stéphanie Guiné, IFREE (France)
  • Luc Gwiazdzinski, LRA, ENSA Toulouse (France)
  • Claire Hebert-Suffrin, Réseaux d’Échanges Réciproques de Savoirs (France)
  • Antoine Henry, GERiiCO, Université de Lille (France)
  • Jean-Christophe Hortolan, Conseiller pédagogique départementale, Académie de Poitiers (France)
  • Alexis Kauffmann, Direction du Numérique pour l’Éducation, ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse (France)
  • Vincent Kaufmann, EPFL (Suisse)
  • Sylvie Lardon, INRAE & AgroParisTech, UMR Territoires, Clermont-Ferrand (France)
  • Yvette Lathuillière, Conseillère pédagogique départementale, Académie de Lyon (France)  
  • Hervé Le Crosnier, C&F Éditions (France)
  • Eric Lenoir, Paysagiste (France)
  • Yann Lheureux, Chorégraphe (France)
  • Théa Manola, AAU, ENSA Grenoble (France)
  • Lionel Maurel, CNRS (France)
  • Mohammed Melyani, CAREF, Université de Picardie (France)
  • Alexandre Monnin, ESC Clermont Business School (France)
  • Anne-Louise Nesme, La Méandre (France)
  • Laura Nicolas, IMAGER, Université Paris-Est Créteil (France)
  • Philippe Nicolas, Professeur des écoles, Académie de Nancy-Metz (France)
  • Laurent Ott, Intermèdes Robinson (France)
  • Thierry Paquot, Institut d'urbanisme de Paris, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne (France)
  • Sophie Pène, DICEN-IDF, Université Paris Cité (France)
  • Irène Pereira, Université Paris-Est-Créteil (France)
  • Anne Philipson, Inspectrice de l’Éducation nationale, Académie de Toulouse (France)
  • Gilles Rabin, CNES (France)
  • Sophie Ricard, La preuve par 7 (France)
  • Michael Ricchetti, Fabpeda (France)
  • Caroline Rozenholc, LAVUE, ENSA Paris Val de Seine (France)
  • Arlette Sancery, Professeure honoraire, Université Paris IV (France)
  • Cristiana Teodorescu, Universitatea din Craiova (Romania)
  • Nicolas Tocquer, INSPE de Bretagne (France)
  • Anne Trespeuch-Berthelot, Histemé, Université de Caen (France)
  • Erwan Vappreau, Professeur des écoles, Académie de Rennes (France)
  • Christina Wolf, St. Gallen University of Teacher Education (Suisse)
  • Chris Younes, École Nationale d’Architecture de Paris (France)
  • Jean-Michel Zakhartchouk, Les Cahiers Pédagogiques (France)
  • Theodore Zeldin, Oxford University (UK) 
  • Aurélie Zwang, LIRDEF, Université de Montpellier (France)

Références bibliographiques

Collectif (2021). L’École sans école. Ce que le confinement nous dit de l’éducation. Caen : C&F éditions.

Dabaja, Z. (2021). The Forest School impact on children: reviewing two decades of research. Éducation, pp. 3-13.

Carbillet, M., Mulot, H. (2019). À l’école du partage. Caen : C&F éditions.

Ferjou, C., Fauchier Delavigne, M. (2021). Emmenez les enfants dehors. Paris : Robert Laffont.

Finn, K. E., Yan, Z., McInnis, K. J. (2018). Promoting physical activity and science learning in an outdoor education program. Journal of Physical Education, Recreation and Dance, 89(1), pp. 35–39.

Freire, P. (2021). La Pédagogie des opprimés. Marseille : Agone.

Gwiazdzinski, L., Cholat, F. (2021). Territoires apprenants. Seyssinet-Pariset : Elya Editions.

Hess, C., Ostrom, E. (eds.) (2007). Understanding Knowledge as a Commons: From theory to practice. Cambridge: MIT Press.

Marchant E, Todd C, Cooksey R, Dredge S, Jones H, Reynolds D, et al. (2019). Curriculum-based outdoor learning for children aged 9-11: A qualitative analysis of pupils’ and teachers’ views. PLoS ONE, 14(5).

Martel, C., Wagnon, S. (2022). L’école dans et avec la nature. La révolution pédagogique du XXIe siècle. Paris : ESF.

Ott, L. (2018). Pédagogie sociale et appropriation du territoire. Cahiers de l’action, pp. 51-52, 55-66.

Paquot, T. (2022). Pays de l’enfance. Vincennes : Terre Urbaine.

Wauquiez, S. (2019). L’école à ciel ouvert. Boulogne-Billancourt : La Salamandre.

Zwang, A., Zakhartchouk, J.-M. (coords.) (2021). Apprendre dehors. Cahiers Pédagogiques, n° 570.

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Thursday, December 15, 2022

Keywords

  • enseignement, apprentissage, jeu, hors les murs, dehors, forme scolaire, urbanisme, santé, écologie, territoire, commun

Information source

  • Antoine Henry
    courriel : antoine [dot] henry [at] univ-lille [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« La classe dehors », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, October 26, 2022, https://doi.org/10.58079/19sk

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search