HomeMémoire(s) et politique dans les Amériques : enjeux, mobilisations, conflits

HomeMémoire(s) et politique dans les Amériques : enjeux, mobilisations, conflits

Mémoire(s) et politique dans les Amériques : enjeux, mobilisations, conflits

« Cahiers du MIMMOC. Mémoire(s), identité(s), marginalité(s) dans le monde occidental contemporain »

*  *  *

Published on Thursday, October 27, 2022

Abstract

Ce dossier des Cahiers du MIMMOC (Mémoire(s), identité(s), marginalité(s) dans le monde occidental contemporain) vise à étudier les résonances actuelles ou récentes des pages sombres de l’histoire dans la vie publique des États du continent américain. Par son approche transaméricaine, il mettra notamment l’accent sur les effets contemporains de processus tels que la colonisation, la destruction ou la fragilisation des peuples autochtones, l’esclavage, les discriminations anciennes ou plus récentes, et de leur (non-) mémorialisation / patrimonialisation, sur la vie politique des États concernés. En adoptant une perspective résolument interdisciplinaire et mêlant études de cas ciblées et comparatisme, ce dossier vise enfin à observer les phénomènes de circulation des politiques en lien avec la/les mémoire(s) ou la diffusion des réponses à ces politiques, en révélant les effets de mimétisme entre les pays des Amériques mais aussi en identifiant les caractéristiques propres à chaque société.

Announcement

Présentation

Ce dossier des Cahiers du MIMMOC (Mémoire(s), identité(s), marginalité(s) dans le monde occidental contemporain) vise à étudier les résonances actuelles ou récentes des pages sombres de l’histoire dans la vie publique des États du continent américain. Les politiques et l’activisme mémoriels mobilisent des récits, figures ou événements historiques particuliers, complexes et potentiellement clivants. Qu’ils émanent des institutions ou qu’ils soient à l’initiative de la société civile, ces politiques et cet activisme poursuivent généralement des objectifs de reconnaissance, de réparation, voire de réconciliation ou encore de « redignificacion » ou bien s’y opposent. Ils sont donc souvent l’enjeu de tensions et de conflits entre différentes parties, en désaccord soit sur l’interprétation de développements historiques, soit sur la place qu’ils doivent occuper dans l’espace public. Dans ces conditions, il n’est pas étonnant que la mémoire contemporaine soit le plus souvent une mémoire non consensuelle. Comme le souligne Henry Rousso, derrière les usages de la mémoire, il y a ces blessures encore à vif, ces « raisins verts », et « l’idée qu’il faut agir rétroactivement sur le passé pour le réparer, pour en soigner les séquelles », ou bien tout mettre en œuvre pour le taire.

Par son approche transaméricaine, ce dossier mettra notamment l’accent sur les effets contemporains de processus tels que la colonisation, la destruction ou la fragilisation des peuples autochtones, l’esclavage, les discriminations anciennes ou plus récentes, et de leur (non-) mémorialisation / patrimonialisation, sur la vie politique des États concernés. Les travaux pourront également porter sur les enjeux liés à la gestion mémorielle d’épisodes discriminatoires plus ponctuels ou de périodes plus ciblées de violence de masse, comme les disparitions et autres formes de répression durant les « années de plomb » en Amérique latine ou l’internement des Japonais-Américains aux États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette analyse pourra se faire à l’échelon national mais aussi local, notamment lorsque les politiques visent les groupes victimes ou les territoires sur lesquels ils vivaient ou vivent encore. Il pourra également s’attacher au rôle des thématiques mémorielles dans les mobilisations politiques ou les autres formes d’expression collective utilisées par ces groupes, pour sortir de l’invisibilisation ou défendre leurs droits.

En adoptant une perspective résolument interdisciplinaire et mêlant études de cas ciblées et comparatisme, ce dossier vise enfin à observer les phénomènes de circulation des politiques en lien avec la/les mémoire(s) ou la diffusion des réponses à ces politiques, en révélant les effets de mimétisme entre les pays des Amériques mais aussi en identifiant les caractéristiques propres à chaque société.

Modalités de soumission

Modalités d’envoi des propositions et échéancier : toutes les propositions devront comporter : le titre de la proposition d’article ; un résumé (500 mots maximum) ; cinq mots-clefs ; une brève notice biographique (dix lignes environ).

Elles sont à envoyer par courrier électronique aux coordinateurs du dossier aux adresses suivantes :

  • Diana.burgosvigna@parisnanterre.fr
  • julien.zarifian@univ-poitiers.fr

avant le 10 décembre 2022.

Pour les auteurs dont les propositions seront retenues, les versions intégrales des textes devront ensuite être transmises le 15 avril 2023, pour une publication du dossier à l’automne 2023

Coordination

  • Diana Burgos-Vigna (Professeure en études culturelles latino-américaines, Université Paris Nanterre)
  • Julien Zarifian (Professeur en études nord-américaines, Université de Poitiers, Membre Junior de l’IUF)

Comité éditorial

  • Licia Bagini, Maître de conférences, Université de Poitiers
  • Sanja Boscovic, Maître de conférences, Université de Poitiers
  • Philippe Cauvet, Maître de conférences, Université de Poitiers
  • Elvire Diaz, Professeur, Université de Poitiers
  • Susan Finding, Professeur, Université de Poitiers
  • Andre Magord, Professeur, Université de Poitiers
  • Marion Picker, Maître de conférences, Université de Poitiers
  • Geoff Pitcher, Maître de conférences, Université de Poitiers
  • Jeremy Price, Maître de conférences, Université de Poitiers
  • Hélène Yèche, Professeur, Université de Poitiers

Comité scientifique

  • Andrea Allerkamp, Professeur, Europa Universität Viadrina, Frankfurt/Oder
  • Marie Graciete Besse, Professeur, Université de Paris IV Sorbonne
  • Karine Fischer, Professeur, Université d’Orléans
  • Jérôme Grévy, Professeur, Université de Poitiers
  • Jean-Louis Guereña, Professeur émérite, Université de Tours
  • Georges-Claude Guilbert, Professeur, Université de Tours
  • Trevor Harris, Professeur, Université d’Amiens
  • Didier Lassalle, Professeur, Université de Paris XII
  • Anne Lenquette, Professeur, Université de Limoges
  • Elise Marienstras, Professeur émérite, Université de Paris VII
  • Michel Niqueux, Professeur émérite, Université de Caen Basse-Normandie
  • Michael Parsons, Professeur émérite, Université de Pau et des Pays de l’Adour
  • Philippe Poirier, Professeur, Université du Luxembourg
  • Didier Poton, Professeur, Université de La Rochelle
  • Martine Raibaud, Maître de conférences, Université de La Rochelle
  • Gwenola Sebaux, Professeur, Université Catholique de l’Ouest, Angers
  • Miceala Symington, Professeur, Université de La Rochelle
  • Joseph-Yvon Thériault, Professeur, Université de Quebec à Montréal
  • David Waterman, Professeur, Université de La Rochelle
  • Tim Whitton, Professeur, Université de Clermont-Ferrand

Date(s)

  • Saturday, December 10, 2022

Keywords

  • mémoire, réparations, Amériques, mobilisations, conflits, activismes

Contact(s)

  • Diana Burgos-Vigna
    courriel : diana [dot] burgosvigna [at] parisnanterre [dot] fr
  • Julien Zarifian
    courriel : julien [dot] zarifian [at] univ-poitiers [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Diana Burgos-Vigna
    courriel : diana [dot] burgosvigna [at] parisnanterre [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Mémoire(s) et politique dans les Amériques : enjeux, mobilisations, conflits », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, October 27, 2022, https://doi.org/10.58079/19sv

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search