HomeLe journalisme sous l’emprise des écrans multiples

HomeLe journalisme sous l’emprise des écrans multiples

Le journalisme sous l’emprise des écrans multiples

Sociologie compréhensive et analyse des pratiques d’une profession en mutation

*  *  *

Published on Tuesday, November 08, 2022 by Céline Guilleux

Summary

Le présent colloque se propose d’analyser dans quelle mesure les savoir-faire journalistiques contemporains ont subi des mutations ou ont pu se maintenir dans un univers médiatique désormais dominé par l’omniprésence d’écrans multiples. Il s’agit à la fois d’interroger les identités professionnelles émergées et émergentes, d’ausculter les pratiques qui les génèrent et de questionner le système normatif dans lequel se meuvent la profession, les professionnels ainsi que les organes et organismes de presse de ce pays continent. À l’heure des fakenews et deepfakes un examen de différents compartiments du champ journalistique est essentiel.

Announcement

Argumentaire

L’explosion des technologies numériques et le développement exponentiel d’Internet ont littéralement bouleversé les habitudes de vie à l’échelle planétaire, notamment en ce qui concerne la production et diffusion/circulation des idées. En République démocratique du Congo, comme un peu partout dans le monde, la révolution numérique (Vial 2013) a non seulement accéléré la faillite de la presse écrite et occasionné l’émiettement et l’hydrocution de la télévision dans un océan d’écrans, de terminaux, de réseaux et de portables (Missika 2006), mais aussi et surtout démultiplié le rythme de production de l’information et rayé le « monopole » des journalistes sur cette dernière, la multiplicité des écrans correspondant dorénavant à une multiplicité de « créateurs » de l’information. L’hypothèse heuristique voudrait qu’une telle transhumance génère forcement de nouvelles manières de penser et de pratiquer le journalisme.

Le présent colloque se propose d’analyser dans quelle mesure les savoir-faire journalistiques contemporains ont subi des mutations ou ont pu se maintenir dans un univers médiatique désormais dominé par l’omniprésence d’écrans multiples. Il s’agit à la fois d’interroger les identités professionnelles émergées et émergentes, d’ausculter les pratiques qui les génèrent et de questionner le système normatif dans lequel se meuvent la profession, les professionnels ainsi que les organes et organismes de presse de ce pays continent. A l’heure des fake news et deep fakes un examen de différents compartiments du champ journalistique est essentiel.

Un premier axe de recherche sera développé autour de (ou des) la figure(s) du journaliste présent à l’écran. Il accueillera des analyses portant sur les profils et trajectoires des journalistes Congolais à travers le temps. L’idée est d’initier une réflexion sur les représentations et perceptions de l’éthos du journaliste aussi bien par les observateurs que par les acteurs eux-mêmes.

Un deuxième axe proposera une réflexion centrée sur les différents formats journalistiques, historiques et contemporains. Il permet de réinterroger, à travers l’analyse des pratiques et des contenus médiatiques, le sort et l’essor du métier de journaliste face aux contraintes des innovations technologiques et de leur appropriation par et au sein du microcosme social Congolais.

Un troisième axe s’intéressera au cadre normatif dans ses rapports avec les mutations des pratiques journalistiques d’une part, et l’ingéniosité protéiforme d’entrepreneurs, créateurs et gestionnaires actifs dans le champ médiatique durant les trois dernières décennies.

Modalités de soumission

Les personnes intéressées à participer à ce colloque national doivent faire parvenir un résumé de 300 à 500 mots exposant leur problématique, leur méthodologie et, le cas échéant, les résultats anticipés. Les propositions doivent être transmises par courriel, à l’adresse colloque2023@gmail.com.

avant le 20 décembre 2022

  • Les contributeurs sont priés d’indiquer leurs identités complètes et références (affiliation, université ou institution, adresse électronique, numéro de téléphone et titre de communication) dans le corps du message.
  • Une réponse sera transmise au plus tard le 15 janvier 2023 par le comité scientifique, après un processus d’évaluation en double aveugle.
  • Sont attendues, les communications, individuelles ou collectives, en français ou en anglais, d’auteurs, chercheurs, docteurs ou doctorants, des professionnels des médias et ceux intervenant dans l’encadrement du secteur (régulateurs, organisations professionnelles, activistes de la société civile, secteur de la coopération, ONG internationale, etc.).
  • De façon plus large, sont attendues, les contributions des chercheurs qui s’intéressent à la dynamique des différents champs médiatiques en Afrique au regard non seulement de l’évolution/mutation des pratiques et de la profession mais aussi de ses interactions avec d’autres champs (sociaux, économiques et politiques) au travers les écrans multiples.
  • Après sélection par le comité scientifique, les auteurs devront transmettre, au plus tard le jour du colloque, le texte complet de l’article (30 000 à 40 000 signes) en vue d’une publication collective du LARSICOM dédiée aux Rencontres congolaises de recherches sur le journalisme.

Comité scientifique

  • Aissa MERAH SLIMANE, Professeur, l’Université de Béjaia (Algérie)
  • Bercky KITUMU, Professeur, Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC)
  • Christian MWENZA, Professeur, Université de Lubumbashi
  • Claude MUKEBA, Professeur, Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC)
  • Jean-Claude LIKOSI, Professeur, Université Catholique du Congo – Université de l’Uélé
  • Jean-Marie DIKANGA KAZADI, Professeur, Université de Lubumbashi
  • Lassané Yaméogo, Professeur, Université Joseph Ki-Zerbo (Ouagadougou)
  • Léon MBEMBO, Professeur, Université Catholique du Congo - ISC Bandundu
  • Madimba KADIMA-NZUJI, Docteur, Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC)
  • Maombi MUKOMYA, Doctorant, Université libre de Bruxelles – Lapij
  • Marc LITS, Emérite - Université Catholique de Louvain
  • Philippe NKONGO LOMBI, Professeur, Université Pédagogique Nationale – Université Kongo
  • Pierre N'SANA, Professeur, Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC)
  • Priscilla KASONGO, Professeure, Université Pédagogique Nationale
  • Ribio NZEZA, Professeur, Université de Kinshasa & Université Senghor (Alexandrie)

Places

  • Kinshasa, Congo

Event format

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Tuesday, December 20, 2022

Keywords

  • TIC, web journalisme, numérique, média social, appropriation

Contact(s)

  • Bercky Kitumu Mayimona
    courriel : kitumu [at] gmail [dot] com
  • Pierre Nsana Bitentu
    courriel : colloque2023 [at] gmail [dot] com

Information source

  • Bercky Kitumu Mayimona
    courriel : kitumu [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Le journalisme sous l’emprise des écrans multiples », Call for papers, Calenda, Published on Tuesday, November 08, 2022, https://calenda.org/1028612

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search