HomeThe (de)sacralized use of trance in our contemporary Western societies

HomeThe (de)sacralized use of trance in our contemporary Western societies

The (de)sacralized use of trance in our contemporary Western societies

L’utilisation (dé)sacralisée de la transe dans nos sociétés contemporaines occidentales

XXXVIIe conférence de la Société internationale pour la sociologie des religions

*  *  *

Published on Wednesday, November 09, 2022

Abstract

Suite à l’acceptation d’un panel proposant d’analyser l’utilisation (dé)sacralisée des pratiques de transe dans nos sociétés contemporaines occidentales, nous souhaitons organiser un groupe de travail avec la contribution de chercheurs dans le domaine. Ce panel s’intéressera à l’utilisation qui est faite aujourd’hui, dans nos sociétés contemporaines, des pratiques de transe et plus précisément de leurs utilisations « sécularisées » et « rationnalisées » dans un contexte écologique du quotidien.

Announcement

Argumentaire

Du 4 au 7 juillet prochain aura lieu la 37ème conférence du SISR à Taïwan dont la thématique sera « Religions en dialogue : transformations, diversité et matérialité ». Suite à l’acceptation d’un panel proposant d’analyser l’utilisation (dé)sacralisée des pratiques de transe dans nos sociétés contemporaines occidentales, nous souhaitons organiser un groupe de travail avec la contribution de chercheurs dans le domaine.

Ce panel s’intéressera à l’utilisation qui est faite aujourd’hui, dans nos sociétés contemporaines, des pratiques de transe et plus précisément de leurs utilisations« sécularisées » et « rationnalisées » dans un contexte écologique du quotidien. En effet, pratiques corporelles aux multiples formes, les phénomènes de transe s’inscrivent « communément » dans des contextes religieux associés notamment à des rites de possession ou à des logiques chamaniques qui interrogent la relation à l’invisible. Aujourd’hui, sous l’effet d’une globalisation, la pratique de la transe s’invite dans nos sociétés occidentales qui tendent à en faire un outil (dé)sacralisé au service de la personne elle-même.

Devenu lieu d’expérimentation personnelle, les transes sont utilisées par les « transeurs » avec des objectifs très individualisés : se « découvrir soi » à travers une altérité « autre », répondre à des besoins curatifs, améliorer ses relations sociales, se « déconnecter » de la réalité du quotidien…

Si l’expérience de la transe reste subjective et singulière à chaque vécu, elle se caractérise généralement par une dissolution du corps et une perte des repères spatio-temporels. Les transes ouvrent ainsi un espace liminal (et à la fois reliant) entre la personne et son environnement matériel, entre son corps et son esprit, entre sa personne et les « autres » à travers une « autre » matérialité, celle du sensoriel, du corporel.

Ce panel aura ainsi pour vocation d’ouvrir un espace de discussion autour de cette utilisation « occidentalisée » de la transe et des questions qu’elle soulève notamment les logiques individuelles sous-jacentes à son utilisation volontaire et quotidienne : Quelles transformations peut apporter l’usage de la transe concernant la corporéité de la personne et son rapport à autrui ? Quel impact celle-ci peut avoir sur la manière de penser notre rapport à soi, notre être-au-monde, notre identité ? Qu’en est-il du concept même d’altérité ? Peut-on parler d’une remise en question de nos ontologies occidentales « traditionnellement » admises ?

Modalités de soumission

Si ce panel vous intéresse, les propositions de communication peuvent être d’ores et déjà envoyées à l’adresse : aurelie.giovine@student-uclouvain.be

au plus tard le 20 novembre.

Elles devront comporter un titre et un résumé de 1500 à 3000 signes.

Comité scientifique

Aurélie Giovine (doctorante en anthropologie, UCLouvain) et Julie Hermesse (professeur, UCLouvain)


Date(s)

  • Sunday, November 20, 2022

Keywords

  • panel, appel à communication, transe, liminalité, sécularisation, écologie, identité, altérité, ontologie

Contact(s)

  • Aurélie Giovine
    courriel : aurelie [dot] giovine [at] student-uclouvain [dot] be

Information source

  • Aurélie Giovine
    courriel : aurelie [dot] giovine [at] student-uclouvain [dot] be

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« The (de)sacralized use of trance in our contemporary Western societies », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, November 09, 2022, https://doi.org/10.58079/19xk

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search