HomeClôture du projet Testaments de Poilus

HomeClôture du projet Testaments de Poilus

*  *  *

Published on Wednesday, November 16, 2022 by Lucie Choupaut

Summary

Une nombreuse communauté (services d’archives, unités de recherche et contributeurs bénévoles) s’est mobilisée, durant six ans, pour aboutir à une édition scientifique numérique en TEI (Text Encoding Initiative) de testaments olographes de Poilus morts pour la France pendant la Grande Guerre, produite à l’aide d’une plateforme de transcription collaborative dédiée. Ce colloque permettra de présenter les résultats de ce projet, et à des historiens et sociolinguistes de rendre compte de la contribution de ces sources à l’histoire de la Grande Guerre.

Announcement

Présentation

Une nombreuse communauté (services d'archives, unités de recherche et contributeurs bénévoles) s'est mobilisée, durant six ans, pour aboutir à une édition scientifique numérique en TEI (Text Encoding Initiative) de testaments olographes de Poilus morts pour la France pendant la Grande Guerre, produite à l'aide d'une plateforme de transcription collaborative dédiée. Ce colloque, qui aura lieu le 24 novembre toute la journée et le 25 novembre matin aux Archives nationales (site de Pierrefitte-sur-Seine) permettra de présenter les résultats de ce projet, et à des historiens et sociolinguistes de rendre compte de la contribution de ces sources à l'histoire de la Grande Guerre. Il sera aussi l'occasion de mettre en lumière les tendances actuelles des démarches collaboratives numériques pour le traitement et la valorisation du patrimoine manuscrit, et les questionnements de tous ordres que ces démarches suscitent grâce aux interventions de spécialistes du domaine en France et à l'étranger.

En 2016, CY Cergy Paris Université, les Archives nationales, le Centre Jean-Mabillon (EA 3624) de l’École nationale des Chartes, les Archives départementales des Yvelines et l’Université Paris 8 s’associaient pour réaliser, avec le financement de la Fondation des Sciences du Patrimoine, un projet ambitieux d’identification, de description, de sélection, de numérisation et d’édition scientifique numérique en TEI de testaments olographes de Poilus morts pour la France pendant la Grande Guerre, par la suite déposés dans les minutes des notaires, et devenus partie intégrante d’archives publiques librement communicables depuis peu. Ce projet faisait suite à un premier travail exploratoire, qui avait permis de vérifier l’existence en nombre significatif de tels documents au Département du minutier central des notaires de Paris des Archives nationales, d’en éditer 134 et de mesurer leur très grand intérêt pour la recherche historique (voir cette édition numérique, publiée début 2017 dans la collection des Éditions en ligne de l’École nationale des Chartes : http://elec.enc.sorbonne.fr/testaments-de-poilus/).

Les moyens disponibles au sein des équipes scientifiques des partenaires ne leur permettant pas de procéder elles-mêmes aux travaux nécessaires pour ainsi constituer et transcrire un corpus estimé à plus de 1500 actes, l’équipe a décidé en 2016 de parier sur la production participative de contenus (crowdsourcing). Confier à des contributeurs bénévoles des travaux d’enrichissement de métadonnées ou de transcription était devenu récemment une pratique relativement fréquente notamment dans les pays anglo-saxons. Mais une telle approche restait rare pour la production d’une édition finement structurée en TEI,  donc avec un niveau d’exigence scientifique élevé ; de plus les outils techniques existants alors ne répondaient pas totalement à ce besoin. S’appuyant sur les retours d’expérience d’autres projets, l’équipe a donc élaboré et commencé à mettre en œuvre un programme de numérisation des testaments à transcrire, puis conçu une plateforme de transcription collaborative dédiée (mise en ligne en janvier 2018 : https://testaments-de-poilus.huma-num.fr/), dont le cœur est constitué d’une interface dynamique et intuitive de transcription. Elle a ensuite au fil des mois construit un processus de validation, accompagné les travaux des contributeurs, fait évoluer les outils en fonction de leurs remarques, organisé des rencontres, et réalisé un site web permettant de publier les résultats des travaux des bénévoles, après leur validation et une série de post-traitements (https://edition-testaments-de-poilus.huma-num.fr).

Alors que plus de mille cent testaments de Poilus en tout sont désormais transcrits (soit tous ceux actuellement conservés aux Archives départementales des Yvelines et du Val-d’Oise et plus de la moitié de ceux conservés aux Archives nationales) et que le projet est en passe d’être clôturé, un colloque est organisé pour en présenter les résultats et en faire un bilan complet. Il permettra également à des historiens et sociolinguistes de rendre compte de la contribution de ces sources à l’histoire de la Grande Guerre. Enfin, il sera l’occasion, au travers d’interventions de spécialistes du domaine en France et à l’étranger, de mettre en lumière les tendances actuelles des démarches collaboratives numériques pour le traitement et la valorisation du patrimoine manuscrit, et les questionnements de tous ordres que ces démarches suscitent.

Programme

Jeudi 24 novembre

à l’auditorium et en ligne

9 h : Accueil des participants

  • 9 h 15 : Mot d’accueil et introduction, par Bruno Ricard, directeur des Archives nationales, et Emmanuelle de Champs (CY Cergy Paris Université)

9 h 30 - 12 h 30 : Le projet Testaments de Poilus (2016-2022), une aventure humaine et scientifique

(session présidée par Emmanuelle de Champs)

  • 9 h 30 : Bilan complet du projet, par l’équipe porteuse (Archives nationales, Archives départementales des Yvelines, Archives départementales du Val-d’Oise, Université PSL (Paris Sciences & Lettres) - École nationale des Chartes - Centre Jean-Mabillon, CY Cergy Paris Université)

11 h : Pause

  • 11 h 15 : Table ronde avec des contributeurs bénévoles au projet, animée par Josselin Morvan (CY Cergy Paris Université)
  • 12 h : Données ouvertes, données propres, et autres vies : Testaments de Poilus et CREMMA, par Thibault Clérice (Centre Jean-Mabillon et équipe ALMAnaCH de l’Inria)

12 h 30 - 13 h 30 : déjeuner libre

14 h 30 - 16 h 30 : Les premiers apports scientifiques du projet Testaments de Poilus

(session présidée par Emmanuel Rousseau (Archives nationales))

  • Faire famille par-delà la mort : les relations intra-familiales à la lumière des testaments des mobilisés, par Clémentine Vidal Naquet et Manon Pignot (Université de Picardie Jules Verne)
  • Les testaments des Poilus de la Grande Guerre : une nouvelle source pour la sociolinguistique historique, par France Martineau (Université d’Ottawa, Canada)
  • Le style formulaire dans les testaments de Poilus, par Agnès Steuckardt (Université Paul-Valéry Montpellier 3)

Vendredi 25 novembre

à l’auditorium (ou en salle de commission) et en ligne

9 h 30 - 13 h : Crowdsourcing et patrimoine culturel écrit

(session présidée par Béatrice Hérold (Archives nationales))

  • Retour sur la dimension ‘crowdsourcing’ du projet Testaments de Poilus, par Florence Clavaud (Archives nationales)
  • Les projets collaboratifs des Archives nationales aujourd’hui, par Marie-Françoise Limon-Bonnet (Archives nationales)
  • Transcription des archives et matériaux de terrains de la recherche en sciences humaines et sociales : la plate-forme Transcrire, par Fabrice Melka (Institut des mondes africains, CNRS) et Alyx Taounza-Jeminet (Humathèque Condorcet)
  • Participatory Humanities as a Public Good / Les humanités participatives, un bien public, par Susan Schreibman (Maastricht University, Pays-Bas)
  • Crowdsourcing as connection: a constant star over a sea of change / Établir des connexions : un invariant des projets de crowdsourcing, par Mia Ridge (British Library, Royaume-Uni)
  • Considering the digitisation - crowdsourcing - AI pipeline in cultural heritage / Numérisation, crowdsourcing et chaînes de traitement d’intelligence artificielle appliquées au patrimoine culturel, par Melissa Terras (University of Edinburgh, Royaume-Uni)
  • Les recherches culturelles participatives : présentation du réseau Particip-Arc et focus sur le projet Histoires de Nature, par Alexandra Villarroel et Aurélia Desplain (Muséum national d’histoire naturelle)

Informations pratiques

Le colloque est ouvert à tous sans restriction, dans la limite des places disponibles. Il convient cependant de s’inscrire, en utilisant le formulaire disponible à l’adresse suivante

Archives nationales Site de Pierrefitte-sur-Seine 59 rue Guynemer 93380 Pierrefitte-sur-Seine

Métro : Saint-Denis-Université (ligne 13) Parking Q-Park Saint-Denis-Université, rue Toussaint-Louverture

 « Ce travail a bénéficié d'une aide de l’État gérée par l'Agence Nationale de la Recherche au titre du programme d’investissements d’avenir intégré à France 2030, portant la référence ANR-17-EURE-0021- l’Ecole Universitaire de Recherche Paris Seine Humanités, Création, Patrimoine, Investissement d’Avenir – Fondation des sciences du patrimoine »

Places

  • Auditorium - Archives nationales, 59 rue Guynemer
    Pierrefitte-sur-Seine, France (93)

Event format

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Thursday, November 24, 2022
  • Friday, November 25, 2022

Keywords

  • testament, guerre, Poilus, 1914-1918, archive notariale, transcription collaborative, édition numérique scientifique, TEI, crowdsourcing, production participative, contenu

Contact(s)

  • Florence Clavaud
    courriel : florence [dot] clavaud [at] culture [dot] gouv [dot] fr

Information source

  • Florence Clavaud
    courriel : florence [dot] clavaud [at] culture [dot] gouv [dot] fr

To cite this announcement

« Clôture du projet Testaments de Poilus », Conference, symposium, Calenda, Published on Wednesday, November 16, 2022, https://calenda.org/1031373

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search