HomeAnthropologie historique des arts nomades

HomeAnthropologie historique des arts nomades

Anthropologie historique des arts nomades

Séminaire de recherche doctorale (2022-2023)

*  *  *

Published on Wednesday, November 09, 2022

Abstract

 La notion de « spectacle vivant » est juridiquement encadrée, en France, par une loi sociale et fiscale de 1999. La présence physique de l’artiste distingue ainsi le spectacle vivant des autres formes spectaculaires, tel que le cinéma. Le séminaire s’attachera à historiciser le nomadisme des arts du spectacle vivant, c’est-à-dire les processus négociés par l’artiste pour acclimater, adapter voire réinventer selon les circonstances, ses techniques du corps et de transmission, ses esthétiques et ses sensibilités. Le séminaire s’intéressera particulièrement aux politiques du regard que l’on porte aujourd’hui sur des techniques et esthétiques qui ont émergé depuis le 18ème siècle et font débat sur les scènes actuelles.

Announcement

Argumentaire

La notion de « spectacle vivant » est juridiquement encadrée, en France, par une loi sociale et fiscale de 1999 désignant par cette formule les spectacles « produits ou diffusés par des personnes qui, en vue de la représentation en public d’une œuvre de l’esprit s’assurent la présence physique d’au moins un artiste du spectacle vivant percevant une rémunération. » (art. 1 Loi n°99-198 du 18 mars 1999). La présence physique de l’artiste distingue ainsi le spectacle vivant des autres formes spectaculaires, tel que le cinéma. Cette présence conduit davantage à tenir compte de l’histoire personnelle de l’artiste qui s’inscrit dans un réseau de relations écologiques intersubjectives.

Ce séminaire entend étudier les formes performatives, spectaculaires et à forte dimension dialogique, qui s’articulent autour d’un axe non seulement technique, entendu dans la perspective maussienne, mais aussi et surtout esthétique : cirque, mime, danse, théâtre, musique, arts martiaux. Par sa perspective éthico-pratique, l’anthropologie théâtrale et l’histoire ont montré comment l’artiste de spectacle vivant et ses créations se caractérisent par leur ‘nomadisme’. Or, il arrive que la liberté de créer des œuvres, éphémères par nature, se paie au prix de l’absence d’établissement fixe, de la circulation forcée, de l’exil, mais aussi au bénéfice de la rencontre, du devenir autre, de la connaissance, du partage et du métissage. Le séminaire s’attachera d’abord à historiciser le nomadisme des arts du spectacle vivant, c’est-à-dire les processus négociés par l’artiste pour acclimater, adapter voire réinventer selon les circonstances, ses techniques du corps et de transmission, ses esthétiques et ses sensibilités. Il s’agira notamment d’appréhender les enjeux, les difficultés et les malentendus culturels qui émergent dans ces processus. Pour cela l’approche biographique et les témoignages d’artistes et d’artistes-chercheurs en situation ‘nomade’ seront privilégiés.

Le séminaire s’intéressera particulièrement aux politiques du regard que l’on porte aujourd’hui sur des techniques et esthétiques qui ont émergé depuis le 18ème siècle et font débat sur les scènes actuelles : dressage d’animaux sauvages, usages du nu, de la peau et des handicaps dans la construction d’identités performatives et spectaculaires. Une attention particulière sera donnée aux perspectives de l’ethnoscénologie, de l’ethnochoréologie, de l’écologie corporelle et des écosomatiques pour leur contribution à l’étude du renouvellement du monde des arts du spectacle vivant comme représentation ou réponse fonctionnelle à nos sociétés contemporaines.

Programme

Lundi 14 novembre

  • L’amour entre les dimensions : créatures ‘virtuelles’ et art nomade au Japon. Agnès Giard (UParis-Nanterre, Sophiapol)
  • La tradition desginan-s (hymnes de dévotion)chez les Khojas Ismaéliens du Sous-continent indien. Iqbal Surani (Dr., EPHE, CEIAS, Paris-Aubervilliers)

Pour le lien Zoom de la première séance écrire à Pierre Philippe-Meden : pierre.philippe-meden[at]univ-montp3[point]fr

Lundi 12 décembre

  • François Delsarte: physique e métaphysique. Elena Randi (PU, UPadoue, Dipartimento di Studi Linguistici e Letterari, Italie)
  • Imaginerla tête des acteurs : maquillages et grimages, caractères et identités entre France et Russie. Stéphane Poliakov (MCF, UP8, Scènes du monde)

Lundi 16 janvier

  • La circulation du rubab (instrument de musique afghan), de son invention à sa mondialisation. Sylvain Roy (Pr. d'éducation musicale, Académie de Nice, IFEAC,  Bichkek, Kirghizstan)
  • Lieux de performance de bardes itinérants en contexte palatial : le cas du fort Qila Mubarak (fin 18e- début 19es., Patiala, Panjab, Inde du nord). Anne-Colombe Launois (Musée des arts de l’Asie-Cernuschi ; CEIAS, Paris-Aubervilliers) 

Lundi 13 février

  • Écrire la danse. Gustavo Long (Pr. de danse classique du conservatoire de musique et danse du 15ème, Paris)
  • Le Lawonn, espace performative musico-chorégraphique de cercularité du monde caribéen. Léna Blou (UAntilles, CRILLASH)

Lundi 13 mars 

  • Entre nature et culture : le nu en danse contemporaine. Elena Cervellati (Associate professor, Dipartimento delle arti, Università di Bologna, Italie)
  • Le Ballet carnavalesque en France en dehors de la cour royale (fin XVIe– milieu XVIIe siècles). Gerrit Berenike Heiter (Doctorante, Universität Wien, Autriche)

Lundi 17 avril

  • Le cirque australien au carrefour des arts de la scène (1830-1920). Elena Mazzoleni (Chargée de Recherche, Dipartimento di Lettere, Filosofia, Comunicazione Università degli studi di Bergamo, Italie)
  • Anthropologie historique du cirque en Guinée. Paul Warnery (UPVM3, RiRRa21)

Lundi 15 mai

  • La variation dans le théâtre traditionnel de la comoedia palliata— enjeux dramaturgiques & herméneutiques. Pierre Letessier (MCF, UP3, IRET)
  • La ligne de vie comme outil de collaboration en anthropologie. Un exemple auprès des femmes de la communauté nomade Kalbeliya du Rajasthan (Inde). Marianne-Sarah Saulnier (Post Doc., McGill University, UOttawa, Observatoire québécois des inégalités)

Lundi 12 juin

  • Regards cliniques sur les aspects anthropologiques d'un atelier de psychothérapie à médiation artistique. Emna Mannis (UParis Cité, I3SP, Hôpital Casanova-Saint-Denis)
  • The women in the Odin Teatret. Julia Varley (actrice, pédagogue, metteuse en scène, Odin Teatret, Magdalena Project, Holstebro, Danemark)

Informations pratiques

Contacts pour liens Zoom des séances et renseignements utiles :

Tiziana Leucci : tizpulcino[at]hotmail[point]com

Pierre Philippe-Meden : pierre.philippe-meden[at]univ-montp3[point]fr

Le séminaire s'inscrit dans la continuité des recherches doctorales conduites au séminaire d'ethnoscénologie à la Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord (Paris 8, Paris 13, CNRS).

Coordination

Tiziana Leucci (CNRS, CEIAS, Paris-Aubervilliers) et Pierre Philippe-Meden (Université Paul-Valéry Montpellier 3, RiRRa21)

Event attendance modalities

Full online event


Date(s)

  • Monday, November 14, 2022
  • Monday, December 12, 2022
  • Monday, January 16, 2023
  • Monday, February 13, 2023
  • Monday, March 13, 2023
  • Monday, April 17, 2023
  • Monday, May 15, 2023
  • Monday, June 12, 2023

Keywords

  • corps, cirque, danse, théâtre, spectacle vivant, ethnoscénologie, anthropologie historique

Contact(s)

  • Pierre Philippe-Meden
    courriel : pierre [dot] philippe-meden [at] univ-montp3 [dot] fr

Information source

  • Pierre Philippe-Meden
    courriel : pierre [dot] philippe-meden [at] univ-montp3 [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Anthropologie historique des arts nomades », Seminar, Calenda, Published on Wednesday, November 09, 2022, https://calenda.org/1031428

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search