HomeLes étrangers dans la Résistance. Vers l’entrée au Panthéon de Missak Manouchian

HomeLes étrangers dans la Résistance. Vers l’entrée au Panthéon de Missak Manouchian

*  *  *

Published on Monday, December 19, 2022 by Lucie Choupaut

Summary

Le colloque Les étrangers dans la Résistance. Vers l’entrée au Panthéon de Missak Manouchian se propose d’interroger la reconnaissance institutionnelle de leur engagement. Cette approche sera centrée sur la figure de Missak Manouchian, arménien, né en 1906, rescapé du génocide de 1915, immigré en France en 1925, ouvrier et poète, militant communiste et antifasciste.

Announcement

Présentation

Durant la Seconde Guerre mondiale, la résistance au nazisme en France fut l’œuvre d’hommes et de femmes de toutes origines sociales, politiques et nationales. Parmi ceux-ci, les étrangers ont occupé une place décisive. Venus en France pour des raisons économiques ou politiques – beaucoup fuyaient les fascismes et les massacres –, ils se sont battus pour le pays qui les avait accueillis : Italiens antifascistes, Espagnols républicains, Arméniens rescapés du génocide, Juifs d’Allemagne et d’Europe centrale menacés par les violences et les pogroms, d’autres encore. Certains se sont engagés dans l’armée française avant d’entrer dans la Résistance ; d’autres sont entrés directement dans l’action clandestine et la lutte armée ; d’autres enfin ont suivi le général De Gaulle à Londres. Beaucoup de ces étrangers rejoignirent les rangs des Francs-tireurs partisans-Main d’œuvre immigrée (FTP-MOI). Leur engagement et leur lutte, leur histoire et leur mémoire ont fait l’objet de livres, films de fiction, documentaires, chansons, bandes dessinées, expositions, colloques en France comme à l’étranger.

Le colloque Les étrangers dans la Résistance. Vers l’entrée au Panthéon de Missak Manouchian se propose d’interroger la reconnaissance institutionnelle de leur engagement. Cette approche sera centrée sur la figure de Missak Manouchian, arménien, né en 1906, rescapé du génocide de 1915, immigré en France en 1925, ouvrier et poète, militant communiste et antifasciste. Engagé dans l’armée française en 1939, entré dans la Résistance en 1941, il devient en août 1943 le chef militaire des FTP-MOI de la région parisienne que les Allemands voudront frapper d’infamie, en les réunissant sur cette « Affiche rouge » qui les rendra immortels. Fusillé le 21 février 1944, il meurt « en soldat régulier de l’Armée française de la Libération ». Le résistant arménien, figure emblématique de l’unité et de l’universalité de la République, est l’une des silhouettes les plus nettes du « long cortège d’ombres » célébré par André Malraux.

Le colloque du 18 février 2023, parrainé par le sénateur Pierre Ouzoulias et placé sous la responsabilité scientifique de Denis Peschanski, directeur de recherche au CNRS et conseiller historique de l’initiative, donnera la parole à des universitaires et des personnalités politiques. Il est organisé en trois sessions : Les étrangers dans la Résistance ; La mémoire de la Résistance des étrangers ; Regards politiques sur la mémoire de la Résistance et l’entrée au Panthéon de Missak Manouchian. La parole sera également donnée à Katia Guiragossian, petite-nièce de Mélinée et Missak Manouchian, qui lèvera le voile sur les archives familiales inédites du grand résistant.

Programme

À partir de 8H45 : Accueil des participants

Matinée – 9h30-12h00

9h30-10h15 : Ouverture par Gérard Larcher, président du Sénat, ou son représentant, Hasmik Tolmajian, ambassadrice de la République d’Arménie en France et Jean-Pierre Sakoun, président d’Unité laïque.

10h15-12h00 : Session 1 – Les étrangers dans la Résistance

Président de séance : Pierre Ouzoulias, sénateur

  • Les Étrangers dans la Résistance (introduction), par Denis Peschanski, directeur de recherche au CNRS, responsable scientifique du projet Missak Manouchian au Panthéon;
  • Les Arméniens dans la Résistance intérieure, par Astrig Atamian, chercheuse associée au CERCEC (Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen) de l’EHESS ;
  • La répression et la déportation des résistants étrangers, par Thomas Fontaine, directeur des projets du Musée de la Résistance nationale ;
  • Les étrangers dans la France libre, par Jean-François Muracciole, professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paul Valéry-Montpellier III ;
  • Les Arméniens de la France libre, par Claire Mouradian, directrice de recherche émérite au CNRS (CERCEC, EHESS) ;
  • Les Juifs dans la Résistance, par Renée Poznanski, professeur émérite à l'université Ben Gourion du Néguev.

Après-midi – 14h-17h30

14h-15h30 : Session 2 – La mémoire de la Résistance des étrangers

Président de séance : Jean-Pierre Sakoun

  • La mémoire française de la Seconde Guerre mondiale (introduction), par Denis Peschanski;
  • La mémoire des résistants espagnols en France, par Geneviève Dreyfus-Armand, présidente d’honneur du Centre d'études et de recherches sur les migrations ibériques ;
  • La mémoire des fusillés du Mont-Valérien, par Jean-Baptiste Romain, directeur des Hauts lieux de la mémoire en Île-de-France à l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre ;
  • La mémoire des étrangers : approche d’histoire culturelle, par Pascal Ory, de l’Académie française ;
  • La place du Panthéon dans la politique mémorielle, par Barbara Wolffer, administratrice du Panthéon (en attente de confirmation).

15h30-16h : Mémoire et souvenirs de Missak Manouchian Katia Guiragossian, documentariste, petite-nièce de Missak et de Mélinée Manouchian.

16h-17h15 : Session 3 – Regards politiques sur la mémoire de la Résistance et l’entrée au Panthéon de Missak Manouchian

Table ronde animée par Nicolas Daragon, Maire de Valence

  • Pierre Ouzoulias, sénateur ;
  • Carole Delga, présidente de la Région Occitanie (en attente de confirmation) ;
  • Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes (en attente de confirmation) ;
  • Bernard Buis, sénateur, vice-président du groupe France-Arménie du Sénat (en attente de confirmation).

17h15-17H30 : Pour le transfert des cendres de Missak Manouchian au Panthéon, par Jean-Pierre Sakoun

Informations pratiques

Lieu

Le colloque Les étrangers dans la Résistance. Vers l’entrée au Panthéon de Missak Manouchian se tient au Palais du Luxembourg, salle Médicis. L’entrée du public se fait par le 15 ter rue de Vaugirard 75006 Paris.

Horaires

Le colloque se déroule à 9h30 à 17h30.

Inscription

Les inscriptions (formulaire en ligne) seront closes le mercredi 15 février à 18 heures. Les personnes non inscrites ne pourront assister au colloque.

Contrôles à l’entrée du Palais du Luxembourg

Les contrôles pour pénétrer dans l’enceinte du Palais du Luxembourg sont stricts. Ils seront effectués à deux reprises, le matin et l’après-midi après le déjeuner.

Il faut donc prévoir un temps suffisant pour passer toutes les étapes. C’est la raison pour laquelle l’accueil débutera 45 minutes avant le début des deux demi-journées (8h45 le matin et 13h45 l’après-midi).

Les étapes seront les suivantes :

  1. Présentation aux agents de sécurité d’une pièce d’identité officielle à l’entrée (carte d’identité, passeport ou titre de séjour) ;
  2. Emargement sur les listes des inscrits et remise d’une contremarque adhésive à apposer visiblement sur votre veste ou manteau.
  3. Contrôle des sacs et cartables dans un tunnel radiographique ;
  4. Passage de chaque personne sous un portique de détecteur de métal ;

Stationnement et desserte par les transports en commun

Aucun stationnement n’est possible dans l’enceinte du Palais du Luxembourg.

Parcs de stationnement : place Saint-Sulpice, Marché Saint-Germain, rue de l’Ecole de Médecine, rue Soufflot.

RER : Luxembourg ; métro : Odéon, Mabillon, Saint-Sulpice ; bus : 58, 84 et 89.

Station Vélib’ n°6017, 34 rue de Condé.

Vestiaire

Un vestiaire est disponible près de la salle Médicis, sans surveillance.

Déjeuner

Le déjeuner (12h-14h) est libre. Il y a de nombreux restaurants à proximité.

Photos

La prise de photos est autorisée en salle Médicis, exclusivement. Les photos en dehors de la salle de conférence sont interdites.

Enregistrement des Rencontres

Les présentations et débats du colloque font l’objet d’une captation vidéo, qui sera mise en ligne sur le site d’Unité laïque.

Compléments d’information et questions

Pour tout complément d’information : https://manouchian-au-pantheon.org/

Pour toute question : agirard-sg@unitelaique.org

Places

  • Salle Médicis - Palais du Luxembourg 15ter rue de Vaugirard
    Paris, France (75006)

Event format

Full on-site event


Date(s)

  • Saturday, February 18, 2023

Keywords

  • seconde guerre mondiale, résistance, Arménien, histoire mémorielle, Panthéon, Missak Manouchian

Contact(s)

  • Aline Girard
    courriel : agirard-sg [at] unitelaique [dot] org

Information source

  • Aline Girard
    courriel : agirard-sg [at] unitelaique [dot] org

To cite this announcement

« Les étrangers dans la Résistance. Vers l’entrée au Panthéon de Missak Manouchian », Conference, symposium, Calenda, Published on Monday, December 19, 2022, https://calenda.org/1040544

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search