HomeLe nom et l’au-delà du nom

HomeLe nom et l’au-delà du nom

Le nom et l’au-delà du nom

Anthroponymie et littérature algérienne d'expression française

*  *  *

Published on Wednesday, December 21, 2022

Abstract

Le nom propre du personnage littéraire occupe une place importante dans la littérature algérienne d’expression française. Étant un élément textuel à haute charge significative, il participe non seulement au sens du texte, mais il peut, à lui seul, raconter l’histoire. Comment donc un écrivain choisit-il les noms de ses personnages ? Est-ce par rapport à l’histoire, ou à l’Histoire ? Ou bien la tentation le pousse à jouer sur les deux à la fois ?

Announcement

Colloque national Le nom et l’au-delà du nom. Anthroponymie et littérature algérienne d’expression française, du 5 au 6 avril 2023.

Argumentaire

Le nom propre du personnage littéraire occupe une place « extrêmement importante », et même « capitale » - si l’en reprend les mots de Flaubert - dans la littérature algérienne d’expression française, à l’instar de toute littérature d’ailleurs. Etant un élément textuel à haute charge significative, il participe non seulement au sens du texte, mais il peut, à lui seul, raconter l’histoire.

Selon Marc Wilmet, « l’homme de la rue n’a guère d’emprise sur les noms propres, à l’exception des prénoms et des sobriquets. L’écrivain, lui, s’arroge le pouvoir divin de nommer, sinon les lieux (et encore), en tout cas les personnages de la fiction »[1]. En leur choisissant des noms, il leur attribue un être, voire un paraître. David Lodge, quant à lui, affirme que :

Dans un roman les noms ne sont jamais neutres. Ils signifient toujours quelque chose, ne serait-ce que leur banalité. Les écrivains comiques, satiriques ou didactiques peuvent se permettre d’être ouvertement allégoriques en nommant leurs personnages (voyez Thwackum, Pumblechook ou Pilgrim). Les romanciers réalistes préfèrent des noms quelconques pourvu qu’ils possèdent les connotations appropriées (comme Emma Woodhouse ou Adam Bede)[2].

Dans ce sens, l’objectif de ce colloque est double, il vise, d’une part, à démontrer l’importance de l’anthroponyme dans la littérature algérienne d’expression française, et d’autre part, à proposer une méthode d’analyse de cet élément textuel, propre à la littérature mais qui fait appel à d’autres disciplines.

Comment donc un écrivain choisit-il les noms de ses personnages ? Est-ce par rapport à l’histoire, ou à l’Histoire ? Ou bien la tentation le pousse à jouer sur les deux à la fois ?

Axes thématiques

Afin de répondre à ses questionnements, il serait souhaitable que les réflexions soient divisées selon les périodes suivantes :

  • Axe 1 : les œuvres publiées de 1940 à 1953 ;
  • Axe 2 : les œuvres publiées de 1954 à 1962 ;
  • Axe 3 : les œuvres publiées de 1963 à 1990 ;
  • Axe 4 : les œuvres publiées de 1991 à 2002 ;
  • Axe 5 : les œuvres publiées de 2003 à 2018 ;
  • Axe 6 : les œuvres publiées de 2019 jusqu’à ce jour.

Modalités de contribution

Les propositions de communication, résumés de 300 mots maximum, en français, accompagnés, sur une page à part, d’une biobibliographie, doivent parvenir, à l’adresse suivante : anthroponymie2023@gmail.com

avant le 1er février 2023

Calendrier

  • Envoi des propositions : 1er février 2023
  • Notification de l’acceptation : 5 février 2023
  • Date du colloque : du 5 au 6 avril 2023

Organisation

Le Département de Langue et de Littérature Françaises de l’Université Mohamed Khider de Biskra – Algérie et le laboratoire SEPRADIS

Président du comité d’organisation :

  • Dounia Djerou, Université de Biskra.

Membres du comité d’organisation :

  • Ghazali Guerrouf, Université de Biskra.
  • Chahrazed Boughefir, Université de Biskra.
  • Ifrikia Fettah, Université de Biskra.
  • Rabhia Baaissa, Université de Biskra.
  • Amina Sofia Souiki, Université de Biskra.
  • Fatma Zohra Ghanem, Université de Biskra.
  • Khadidja Rahmani, Université de Biskra.
  • Romaissa Djouadi, Université de Biskra.
  • Zineb Abir Saouli, Université de Biskra.

Comité scientifique

Présidents d’honneur :

  • Brahim Kethiri, Doyen de la Faculté des Lettres et des Langues.

Président du colloque :

  • Mounir Hammouda, Université de Biskra.

Président du comité scientifique :

  • Khaled Guerid, Directeur du laboratoire SEPRADIS.

Membres du comité scientifique :

  • Abdelouahab Dakhia, Université de Biskra.
  • Chafika Femmam, Université de Biskra.
  • Saïd Saïdi, Université Batna 1.
  • Amel Maouchi, Université de Constantine 1.
  • Aziza Benzid, Université de Biskra.
  • Dalila Belkacem, Université Oran 2.
  • Dounia Djerou, Université de Biskra.
  • Houda Aouiche, Université de Biskra.
  • Khedidja Ghemri, Université de Biskra.
  • Nadjette Ouamane, Université de Biskra.
  • Nawel Hamel, Université de Biskra.
  • Sihem Guettafi, Université de Biskra.
  • Tarek Khireddine, Université de Biskra.
  • Yasmine Achour, Université de Biskra.

Notes

[1] Marc Wilmet, « Le nom propre en linguistique et en littérature » [en ligne], Bruxelles, Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, 1995. Disponible sur : < www.arllfb.be >

[2]David Lodge, L’art de la fiction, éd. Rivages, 1996, p 57.

Places

  • Faculté des Lettres et des Langues - Université Mohamed Khider de Biskra - Algérie
    Biskra, Algeria (07000)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Wednesday, February 01, 2023

Keywords

  • nom propre, anthroponymie, littérature algérienne, histoire

Information source

  • Mounir Hammouda
    courriel : m [dot] hammouda [at] univ-biskra [dot] dz

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Le nom et l’au-delà du nom », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, December 21, 2022, https://calenda.org/1040926

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search