HomeDémocratie et développement

HomeDémocratie et développement

Démocratie et développement

Enjeux de souveraineté(s) en Afrique

*  *  *

Published on Thursday, December 22, 2022

Abstract

Ce forum scientifique essaye de porter des réflexions croisées de certains chercheurs et certaines chercheuses dans différents domaines en relation avec les souverainetés et le développement en Afrique. Comment la révolution technologique et industrielle actuelle peut-elle aider les pays africains à instaurer leurs propres modèles de développement ? Quel(s) modèle(s) de développement peut(peuvent) être appliqué (s) aux pays africains qui portera(ront) une vision respectueuse des droits de l’homme et des canons démocratiques ? Quel(s) modèle(s) de développement peut(peuvent) être appliqué (s) aux pays africains capable(s) d’instaurer la justice sociale et la société de savoir ? 

Announcement

Argumentaire

La vie actuellement coute très cher, même une personne qui travaille seule ne peut plus parvenir à subvenir à sa propre subsistance. Certes, le progrès scientifique a participé à l’amélioration de notre quotidien, mais il a aussi détruit flore et faune. Nous vivons à présent une crise socioéconomique engendrée par la mondialisation, les crises sanitaires récentes et les guerres, telle que la guerre Russie-Ukraine qui a divisé l’opinion publique et la position des pays notamment les pays africains.

De plus, les conflits territoriaux, les migrations incontrôlées, le djihadisme, les réseaux criminels, entravent le développement et la stabilité politique. Sans oublier, le changement climatique, qui menace la plupart des pays africains en détériorant la situation des ménages et des communautés vulnérables ou pauvres. L’égalité, l’équité et la justice sociale sont devenues des objectifs lointains et difficiles à réaliser.

Les États africains luttent avec acharnement pour gérer la crise économique actuelle qui affecte principalement les chaines de valeur alimentaires et énergétiques mondiales, y compris la production en raison de marchés perturbés et la perte de revenus.  Sans compter que la majorité de ces États est endettée et soumise à la directive de la Banque mondiale qui lui dicte ce qu'il faut faire ou ce qu'elle croit bon de faire. Cela perturbe tout développement interne dans ce sens et entrave toute démocratie envisagée, d'où la difficulté du développement. L'immigration clandestine ou la fuite des cerveaux affaiblit le capital humain africain et modifie les composantes familiales, sociales, culturelles et économiques. Ainsi, les valeurs se perdent et les cultures locales se dégradent face à la mondialisation. Par conséquent, la souveraineté alimentaire, la souveraineté énergétique, la souveraineté monétaire, la souveraineté numérique et d'autres souverainetés ont émergé dans les débats contemporains. En effet, les questions de souveraineté ou des souverainetés sont perchées dans un contexte marqué par l'hégémonie et l'incertitude mondiales, voire par une forte spécificité africaine.

Ce forum scientifique essaye de porter des réflexions croisées de certains chercheurs et certaines chercheuses dans différents domaines en relation avec les souverainetés et le développement en Afrique.  Comment la révolution technologique et industrielle actuelle peut-elle aider les pays africains à instaurer leurs propres modèles de développement ? Quel(s) modèle(s) de développement peut(peuvent) être appliqué (s) aux pays africains qui portera(ront) une vision respectueuse des droits de l’homme et des canons démocratiques ? Quel(s) modèle(s) de développement peut(peuvent) être appliqué (s) aux pays africains capable(s) d’instaurer la justice sociale et la société de savoir ? 

Thèmes du forum

  • Axe 1 : Souveraineté économique et Développement.
  • Axe 2 : Souveraineté et Coopération Sud-Sud ou Sud-Nord.
  • Axe 3 : Souveraineté numérique et Révolution industrielle.
  • Axe 4 : Souveraineté alimentaire, Souveraineté énergétique et Gestion des ressources naturelles et foncières.
  • Axe 5 : Souveraineté monétaire et Développement.
  • Axe 6 : Souveraineté(s), la (les) culture (s) africaine(s) et le Développement.
  • Axe 7 : Souveraineté de l'éducation et Souveraineté de la santé.
  • Axe 8 : Dialogues des Civilisations et Développement

Le forum est ouvert à toute proposition sérieuse en rapport avec le sujet proposé

Modalités de contributions

Le résumé ne doit pas dépasser 2 pages en anglais, français, amazigh ou arabe. Le sujet traité doit être en rapport avec les thèmes du forum. Les informations suivantes doivent être incluses dans le résumé :

  • Nom(s) complet(s), fonction(s), institution(s).
  • Courriel / Email et numéro de téléphone de l’auteur ou des auteurs.
  • Titre de la proposition et axe choisi
  • Les mots clés ne doivent pas dépasser 7 mots.
  • Une bibliographie complète.

La proposition de communication doit être envoyée en format Word par le premier auteur à l'adresse électronique suivante : centredihiya4d@gmail.com

avant le 20 février 2023.

Publication

Les articles (communications) sélectionnés(es) seront publiés(es) dans un ouvrage collectif avec ISBN / ISSN. Les frais de publication s'élèvent à 75 euros (750 MAD).

Il sera communiqué dans la circulaire finale.

Comité d'organisation

  • Aicha EL ALAOUI, Présidente du Centre Dihia C4D- Maroc.
  • Agnieska Rachwal- Mueller, Chef du bureau de la coopération internationale, Collège d'économie et d'informatique, Pologne.
  • Stach PRZEMYSLAW, Collège d'économie et d'informatique, Pologne.
  • Abdelaziz OUZZAT, Président de l'Association Marocaine pour le Soutien des Initiatives Citoyennes - Maroc.
  • El Houcine AIT TALEB, Président de la Coopérative TAFARITE, Maroc.
  • Nadia BIROUK, Professeure-Universitaire, FLASH-Campus- Ait Melloul, Université Ibn Zohr- Agadir, Maroc.
  • Rachid BEKKAJ, Professeur- Universitaire, Université Mohammed V-Rabat, Maroc.
  • Sanae Hanine, Professeure-Universitaire, FST - Settat, Maroc.
  • Zouhair EL BHIRI, Directeur du Laboratoire interdisciplinaire des Sciences Sociales et Professeur- Universitaire, FLSH- Agadir, Maroc

Comité scientifique

  • Aicha EL ALAOUI, Présidente du Centre Dihia C4D- Maroc.
  • Agnieska RACHWAL- MUELLER, Chef du bureau de la coopération internationale, Collège d'économie et d'informatique, Pologne.
  • Stach PRZEMYSLAW, Collège d'économie et d'informatique, Pologne.
  • Hamid EL KAM, Chercheur en philosophie et Expert international en droits de l'homme, Maroc
  • Ahmed AREHMOUCH, Avocat et Expert international en culture amazighe et droits de l'homme, Maroc
  • Mohammed DEROUICHE, Président de l'Observatoire national de l'Éducation et de la Formation (ONEF), Rabat- Maroc
  • Chérif Sy SALIF, Directeur général du C2S/ICS, Directeur du Forum du Tiers- monde (FTM), Secrétaire général de l'Association sénégalaise des Économistes (ASE), Dakar -Sénégal
  • El Houcine AIT TALEB, Président de la Coopérative TAFARITE, Maroc.
  • Bouchra SIDI-HIDA, PhD en Sciences sociales, Administrateur de programme de recherche, CODESRIA - Dakar - Sénégal.
  • Mohamed KARIM, Professeur d'économie, Université Mohammed V-Souissi, FSJES -Salé - Maroc
  • Aziz HLAOUA, Professeur-Universitaire, Université Mohammed V, Rabat, Maroc
  • Mustapha MNASFI, Enseignant- Chercheur en Droit, Faculté de Droit Université Moulay Ismail – Meknès - Maroc
  • Faouzi BOUKHRISS, Professeur-Universitaire, FLSH, Kénitra, Maroc
  • Naicker SIGAMONEY, Professeur Extra-ordinaire, Université de Western Cape au Cap, Afrique du Sud.
  • Ashraf PULIKKAMATH, Professeur Associé d'économie, École des Sciences libérales, des Arts et des Sciences Appliquées, Hindustan Institute of Technology and Science (Deemed to be University), Chennai, Tamil Nadu, Inde.
  • Maneesh KRISHMAN, Professeur Associé d'économie, École des Sciences libérales, des Arts et des Sciences Appliquées, Hindustan Institute of Technology and Science (Deemed to be University), Chennai, Tamil Nadu, Inde
  • Fatima LAACHIR, Ingénieure et experte financière, Centre Dihia C4D, Maroc
  • Ibtisame RTIMI, Avocate, Centre Dihia C4D, Rabat, Maroc
  • Nadia BIROUK, Professeure-Universitaire, FLASH-Campus -Ait Melloul, Université Ibn Zohr - Agadir, Maroc.
  • Olivier SAUVAGE, Professeur-Chercheur à l’Université catholique et Chercheur associé à l'Université Toulouse II-Jean-Jaures, France.
  • Rachid BEKKAJ, Professeur-Universitaire, Université Mohammed V- Rabat, Maroc.
  • Rachid EL GHARNATI, Doctorat en linguistique, Centre Dihia C4D, Rabat, Maroc.

Subjects

Places

  • Rabat, Kingdom of Morocco (12052)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Monday, February 20, 2023

Keywords

  • souveraineté, économie, culture, monnaie, santé, éducation, genre, développement, Afrique

Contact(s)

  • Aïcha EL ALAOUI
    courriel : aicha_elalaoui [at] yahoo [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Aïcha EL ALAOUI
    courriel : aicha_elalaoui [at] yahoo [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Démocratie et développement », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, December 22, 2022, https://doi.org/10.58079/1a94

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search