HomeDéontologie de la presse à l’ère du numérique : quels défis pour les journalistes en Afrique ?

HomeDéontologie de la presse à l’ère du numérique : quels défis pour les journalistes en Afrique ?

*  *  *

Published on Friday, January 13, 2023

Abstract

Cet appel à contribution s’intéresse aux conditions éthiques et déontologiques de la pratique du journalisme en Afrique. Dans un environnement où les pouvoirs publics peinent à réguler les activités de productions de contenus sur la toile, où la tendance est à la légitimation des « Fake News », et où les « discours haineux » et la désinformation occupent une place importante dans l’espace public numérique.

Announcement

Argumentaire

Dès les années 2000, le constat selon lequel les nouveaux réseaux de la communication modifient en profondeur la recherche, la production et la diffusion de l’information (Agostini, 1997) est posé. Pour certains, Internet semble être, plus qu’un nouveau mode de production ou une nouvelle façon d’organiser la production, un cadre qui permet de la penser, en ouvrant l’horizon des possibles (Boyomo Assala, 2010).

Fragilisée par des conditions économiques difficiles, la faiblesse des ventes que la presse enregistre a pour conséquence immédiate la paupérisation des professionnels de ce secteur d’activité qui peinent à vivre désormais de leurs revenus. Pour tenter de se maintenir dans l’univers journalistique, le recours à internet apparaît comme une opportunité d’affaires pour certains journalistes (Bitond, 2022). En effet, avec l’avènement d’internet, on assiste à une reconfiguration des modes d’organisation, de production et de diffusion des contenus par les médias classiques. Le recours au numérique se trouve ainsi légitimé, comme le souligne Simon Ngono (2022), par la quête de nouvelles niches d’audiences et de rentabilité économique. Cependant, si l’on note que les transformations observées ont donné lieu au développement rapide d’un journalisme numérique, ce dernier fait face à des difficultés liées au respect des normes et pratiques professionnelles comme c’est le cas en Afrique de l’ouest francophone (Kone, 2016).

En s’éloignant de leurs principes déontologiques, en donnant plus de place aux commentaires qu’aux faits, les journalistes perdent non seulement de leur crédibilité, mais aussi de leur indépendance (Horwitz et Zimmer, 2010). Par ailleurs, de manière quasi régulière, des décisions de justice portant suspension de journalistes pour manquement constitutif d’atteinte à l’éthique et à la déontologie professionnelles, en matière de communication sociale, sont prononcées à l’encontre des « professionnels » des médias (promoteurs et/ou employés). Cet appel à contribution s’intéresse aux conditions éthiques et déontologiques de la pratique du journalisme en Afrique.

Dans un environnement où les pouvoirs publics peinent à réguler les activités de productions de contenus sur la toile, où la tendance est à la légitimation des « Fake News » (Doutreix et Barbe, 2019), et où les « discours haineux » et la désinformation occupent une place importante dans l’espace public numérique, nous invitons les futurs contributeurs à envoyer leurs résumés orientés (mais pas uniquement) vers l’un des axes définis ci-dessous :

  • Ethique et déontologie du journalisme dans la presse classique
  • Perception des pratiques journalistiques par les journalistes
  • Journalisme numérique et déontologie
  • Journalisme en ligne, cadre législatif et démocratie
  • Journalistes et monde politique à l’ère du numérique : quelles (re) configurations des rapports ?

Calendrier et modalités de soumission

En français ou en anglais, la proposition de résumé de 400 à 500 mots espaces compris comportant 5 mots-clés accompagnée des noms, affiliations et adresses e-mail de l’auteur.e sont à envoyer à l’adresse deontologiemedias.afrique@gmail.com

au plus tard le 25 janvier 2022.

La réception de chaque proposition de chapitre donnera lieu à un accusé de réception par courriel.

  • 19 avril 2023 : soumission des textes finaux, 45.000 signes espaces compris.
  • 20 juin 2023 : retour des expertises des évaluateurs
  • septembre 2023 : parution de l’ouvrage

Évaluation

Les propositions et les textes finaux seront examinés en double aveugle. Les consignes éditoriales seront communiquées aux auteur.e.s dont les propositions auront été retenues.

Comité scientifique

  • Saïbou Issa, Université de Maroua, Cameroun
  • Atenga Thomas, Université de Douala, Cameroun
  • Djimeli Alexandre, Université de Dschang, Cameroun
  • Madiba Georges, Université de Douala, Cameroun
  • Kolyang Dina, Université de Maroua, Cameroun
  • Clément Dili Palaï, Université de Maroua, Cameroun
  • Ibrahim Bienvenu Mouliom Moungbakou, Université de Maroua, Cameroun
  • Bertrand Cabedoche, Université Grenoble Alpes, France
  • Louis Roger Kemayou, Université de Douala, Cameroun
  • Ngono Simon, Université de La Réunion, France
  • François Guebou Tadjuidje, Université de Maroua, Cameroun
  • Kakdeu Louis-Marie, Université de Maroua, Cameroun
  • Ndongue Epangue Timothée, Université de Douala, Cameroun
  • Benoît Lafon, Université Grenoble Alpes, France
  • Angoua Annette, Université de Douala, Cameroun
  • Jacques Evouna, Université de Maroua, Cameroun
  • Jumbo Léopold Maurice, Université de Dschang, Cameroun

Références Bibliographiques

Agostini Angelo (1997), « Les nouveaux réseaux de communication, atout ou menace pour la presse ? Le journalisme au défi d'Internet », Le Monde Diplomatique, Archives, octobre, pp. 26-27.

Bitond Adrien (2022), « Les producteurs de journaux privés camerounais à l’ère d’Internet : la fin de la survie pour ces journalistes ? » in Simon Ngono (dir.) (2022), L’économie des médias et le numérique en Afrique, Saint Denis de La Réunion (France), Presses Universitaires Indianocéaniques, 208 p.

Boyomo Assala Laurent-Charles (2010), « Préface », pp. 11-12 in Ngounou, Ingrid Alice, Internet et la presse en ligne au Cameroun : Naissance, évolution et usages, Paris, L’Harmattan, 208 p.

Doutreix Marie-Noëlle et Barbe Lionel (2019), « Légitimer et disqualifier : les Fake News saisies comme opportunité de normalisation du champ journalistique », Études de communication, n°53, pp. 49-66.

Horwitz Marc, Zimmer Pierre (2010), « Presse, déontologie et dérives » Humanismes, n°289, vol. 3, pp. 36-40.

Ngono Simon (2022) (dir), L’économie des médias et le numérique en Afrique, Saint Denis de La Réunion (France), Presses Universitaires Indianocéaniques, 208 p.Tahirou Kone (2016), « De la question de l’ (auto) régulation des nouveaux médias en Afrique de l’ouest francophone, Communication, technologie et développement, n°3.


Date(s)

  • Wednesday, January 25, 2023

Keywords

  • déontologie, presse, numérique

Information source

  • Adrien Bitond
    courriel : bitondadrien [at] yahoo [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Déontologie de la presse à l’ère du numérique : quels défis pour les journalistes en Afrique ? », Call for papers, Calenda, Published on Friday, January 13, 2023, https://doi.org/10.58079/1acm

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search