HomeAlter-pédagogie et alter-gestion

HomeAlter-pédagogie et alter-gestion

Alter-pédagogie et alter-gestion

Nouvelles approches pédagogiques, nouvelles pratiques de gestion et de communication

*  *  *

Published on Monday, January 30, 2023

Abstract

Ce colloque souhaite mettre en lumière les relations entre la mise en place d’une autre pédagogie et d’une autre éducation et l’émergence de pratiques de gestion alternatives effectives associées à des formes d’information et de communication renouvelées. Il s’agit de renforcer les connaissances autour des liens établis ou à établir entre d’une part l’émergence de pratiques pédagogiques alternatives, et d’autre part, la pensée et la concrétisation de pratiques de gestion différentes. Dans le champ des sciences de l’information et de la communication (SIC), si des transformations de la communication organisationnelle peuvent être étudiés actuellement à l’aune des pratiques numériques diversifiées, les travaux sur les technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE) qui bouleversent les perspectives des apprentissages doivent être pris en compte.

Announcement

Argumentaire

Les écoles de gestion, et plus largement toutes les universités et les grandes écoles, reçoivent des critiques de plus en plus pressantes de la part de leurs étudiants et de leurs diplômés faisant ainsi émerger l’urgence de prendre au sérieux, de traiter, d’informer et de communiquer sur les problématiques environnementales actuelles. C’est ainsi que surgit dans la presse et sur les réseaux sociaux, le discours de “rebelles” auquel HEC Paris fait face à l’instar de Science Po Paris, AgroParisTech ou Centrale Nantes.[1] Ces écoles, formant les futurs managers et dirigeants des entreprises, sont sommées par leur propre banc de se transformer pour répondre aux grands enjeux contemporains. Cette critique publique est cependant plus complexe et profonde ; elle vise in fine le modèle même des écoles de gestion occidentales qui auraient participé activement à produire une idéologie néolibérale, source des crises financières, écologiques et sociales contemporaines (Parker, 2018).

Dans ce contexte, le COVID-19 et la pause imposée par le confinement mondialisé et sa médiatisation multicanales en continue, a cristallisé cette contestation et cette remise en cause du modèle des business schools qui aujourd’hui sont sujettes à de nouvelles exigences. Compte tenu de ce contexte, il est évident qu’une approche pluridisciplinaire s’impose pour saisir la situation sociale, économique et culturelle actuelle. Dans le cadre de ce colloque qui poursuit un travail déjà avancé sur la notion d’alter[2], nous proposons d’analyser les conséquences de ces revendications d’étudiants qui remettent ouvertement en question une formation centrée sur des objectifs capitalistes (Kociatkiewicz et al., 2022).

Face à l’impératif d’une réinvention de l’enseignement en gestion (Steyaert et al., 2016), l’approche critique est ainsi considérée comme un nouvel espace d'émancipation (Huault & Perret, 2011) qui reste cependant difficile à tenir pour les enseignants qui font face à des tensions idéologiques (Grima, 2011; Tinker, 2002; Zald, 2002). Il en va de même pour les cursus en communication pour lesquelles l’approche critique dans le domaine de la communication organisationnelle (CO) dans le champ des Sciences de l’Information et de la Communication (SIC) existe pourtant depuis deux décennies (Heller, 2009, 2014; Morillon & Gramaccia, 2021; Del Fa, 2010). Elle n’a jamais empêché que les professionnels diplômés qui prennent des postes des responsables de communication dans les entreprises, ne se trouvent

Aussi, ce colloque souhaite mettre en lumière les relations entre la mise en place d’une autre pédagogie et d’une autre éducation et l’émergence de pratiques de gestion alternatives effectives associées à des formes d’information et de communication renouvelées. Il s’agit de renforcer les connaissances autour des liens établis ou à établir entre d’une part l’émergence de pratiques pédagogiques alternatives, et d’autre part, la pensée et la concrétisation de pratiques de gestion différentes. Dans le champ des SIC, si des transformations de la communication organisationnelle peuvent être étudiés actuellement à l’aune des pratiques numériques diversifiées, les travaux sur les TICE qui bouleversent les perspectives des apprentissages doivent être pris en compte (Bonfils, 2014; Liquete et Fabre, 2019; Pascal, 2022).

La tenue de ce colloque permettra d’engager des réflexions tant sur les thématiques, les disciplines et les cadres théoriques utilisés, que sur les démarches méthodologiques mobilisées et mobilisables. L’objectif est d’approfondir une question de recherche inscrite dans une thématique vive et qui invite à des travaux engagés dans plusieurs disciplines, et notamment les sciences de gestion et des organisations, les sciences de l’éducation et les sciences de l’information et de la communication. Dès lors, le recours à des cadres théoriques variés et quelquefois croisés est justifié et encouragé afin de donner de la profondeur aux débats suscités par les diverses communications.

Par ailleurs, la thématique de l’enseignement de la gestion, soutenue par le courant des Management Education, invite à porter une attention particulière aux processus de méthodologiques mobilisés. C’est ainsi que, par exemple, la recherche-action au sein de business schools focalisée sur l’enseignement d’approches alternatives ou critiques en management peut susciter un nombre important de questions en termes de méthodologies de la recherche.

Enfin, ce colloque s’inscrit dans une volonté de déboucher sur des apports pratiques pour différents acteurs concernés par cette thématique : chercheurs, professeurs, directeurs d’établissement d’enseignement, étudiants, ainsi que le monde professionnel de l’entreprise de manière plus générale. Pour cela, les communications proposeront aussi bien des analyses de dispositifs et démarches pédagogiques, que des recommandations pratiques à destination des diverses parties prenantes.

Ce colloque mettra ainsi en lumière des communications qui feront avancer l’état des connaissances autour de la question générale suivante : quels liens établir entre l’émergence de nouvelles pratiques de gestion et de communication organisationnelle et celle de nouveaux modèles d’éducation et de pédagogie ?

Ce colloque propose ainsi de rassembler des recherches conceptuelles et/ou empiriques sur les champs en sciences de l’éducation, des sciences de gestion et des sciences de l’information et de la communication. Il reste cependant ouvert à des propositions inscrites dans d’autres champs disciplinaires. Nous proposons aux chercheurs d’apporter leurs contributions aux questionnements suivants et non-exhaustifs :

Tendance critique dans la formation

  1. Quelle présence et quelle place pour les enseignants critiques dans le supérieur en gestion ?
  2. Quelle mise en place pour les enseignements critiques dans le supérieur en leur influence dans la professionnalisation ?
  3. La place et l’accompagnement à l’enseignement critique en gestion varient-ils d’un pays à un autre ?
  4. Quel design participatif ou interventionnel dans les recherches sur des « alterformations » en organisation ?

Tendance « alter » dans la gestion, la formation, l’information-communication

  1. L’enseignement d’une alter gestion est-il une réponse aux nouvelles attentes des étudiants ?
  2. Pourquoi les écoles de commerce (et les universités de manière générale) sont-elles soumises à déployer une alter-pédagogie ?
  3. L’alter-pédagogie est-elle encore de l’innovation pédagogique ? Dans quelle mesure ?

Tendance transformation des enseignements

  1. Comment les écoles peuvent-elles favoriser et valoriser de nouvelles pratiques de gestion ?
  2. Comment les écoles intègrent-elles les nouvelles pratiques de gestion dans leur programme pédagogique ?
  3. Comment ces nouvelles pratiques sont-elles enseignées en formation initiale ? et en formation continue ?
  4. Quels sont les freins institutionnels dans la mise en place d’enseignements de pratiques alternatives dans l’enseignement supérieur ?
  5. En quoi l’enseignement de tels cours contribue-t-il à modifier de manière effective les pratiques de management des étudiants une fois entrés dans la vie professionnelle ?
  6. Faut-il nécessairement proposer des modèles alternatifs de pédagogie pour pouvoir enseigner les modèles alternatifs de gestion ?
  7. À quoi bon vouloir enseigner des cours autour de modèles alternatifs de gestion ?

Modalités de contribution

Réception des propositions de communication : 10 février 2023

Les propositions doivent faire apparaître dans l’ordre :

  1. Nom de(s) auteur(s)/autrice(s),
  2. Institution(s) de rattachement,
  3. Le choix entre une présentation en distanciel ou en présentiel
  4. Titre de la proposition : 180 caractères maximum, espaces compris.
  5. Le résumé doit être limité à 2 pages ou 5600 signes espaces compris et comporter une dizaine de références bibliographiques maximum.

Il expose de manière claire et synthétique : une synthèse de la littérature, la problématique, les éléments théoriques ou conceptuels mobilisés, la méthodologie utilisée et les contributions de la recherche.

L’ensemble sur un format Times New Roman, taille 12, espacement 1,15.

Évaluation/Sélection des résumés et notification aux auteurs : 26 février 2023

Réception des versions finales des communications : 17 avril 2022

Tenue du colloque : Lundi 8 mai 2023, à Montréal (Canada) 9h (heure canadienne)

Les communications et les présentations seront entièrement en français.

Les papiers doivent être transmis au format word (.doc, .docx - pas de .pdf accepté) et envoyés aux adresses mails suivantes : pastierkevin@gmail.com et victorcombes64@gmail.com 

avant le 10 février 2023.

Le texte des communications aura une longueur de 12 à 15 pages (page de titre incluse), en simple interligne 1.0. Le texte doit utiliser la police Times 12. Les titres et les sous-titres doivent utiliser la numérotation décimale (1, 1.1, 1.1.1) Les pages doivent être paginées. Le référencement suit les normes APA. (https://www.scribbr.fr/category/normes-apa/)

Tenue d’un atelier doctoral

Le colloque souhaite valoriser le travail de jeunes chercheurs (doctorants et docteurs ayant soutenu récemment). Il encourage ainsi ceux-ci à venir présenter leur recherche en cours ou finalisée. 

Le colloque organisera un atelier doctoral pour aider les doctorants et doctorantes à progresser dans leur travail de recherche. Les participants présenteront l’avancement de leur recherche devant un ou plusieurs professeurs séniors. Les volontaires pour cet atelier devront suivre la même procédure que pour les propositions de communication. La communication finale en atelier doctoral devra présenter une synthèse de la revue de littérature, la problématique et le design de la recherche et les résultats attendus.

La tenue de ces ateliers doctoraux est conditionnée par la réception de suffisamment de textes.

Projet de publication

Les meilleures communications présentées, sélectionnées par le comité scientifique, continueront le processus d’évaluation pour constituer un numéro spécial de la revue Management & Avenir Pedagogia en fin 2023. Cette revue est créée à l’initiative de la revue Management & Avenir (revue indexée de gestion) qui souhaite proposer des axes de réflexion autour de l’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur, en particulier autour des sciences de gestion. En effet, le numérique, avec la crise de la COVID-19, oblige à repenser les modalités d’apprentissage et de transferts du savoir. Sur un rythme biannuel, Management & Avenir Pedagogia donnera aux enseignants-chercheurs un espace de réflexion autour de ces nouveaux enjeux. 

Comité d’organisation (par ordre alphabétique)

  • Sylvie Alemanno (Conservatoire National des Arts et Métiers - Paris)
  • Victor Combes (ICD Business School - Paris)
  • Denis Jeffrey (Université de Laval), Québec
  • Kévin Pastier (ICD Business School - Paris)
  • François Silva (ICD Business School - Paris)

Comité scientifique

  • Sylvie Alemanno (Conservatoire National des Arts et Métiers - Paris), Sciences de l’information et de la communication, 
  • Denis Jeffrey (Université de Laval-Québec), Science de l’éducation, 
  • François Silva (ICD Business School - Paris), Sciences de gestion et du management
  • Bourret Christian, Université Gustave Eiffel, Sciences de l’information et de la communication
  • Bonfils Philippe, Université Toulon, Sciences de l’information et de la communication
  • Chanlat Jean François, Université Paris-Dauphine, Sciences de gestion et du management
  • Chevalier Françoise, HEC-Paris, Sciences de gestion et de management
  • Collin Simon, Faculté des Sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal
  • Dalmas Michel, ICD Business School, Sciences de gestion et du management
  • De la Broise Patrice, Université de Lille, Sciences de l’information et de la communication
  • Eynaud Philippe, IAE Paris, Sciences de gestion et du management
  • Igalens Jacques, Toulouse School of Management, Sciences de gestion et du management
  • Kozanitis Anastassis, UQAM, science de l’éducation
  • Khachlouf Nada, ICD Business School, Sciences de gestion et du management
  • Lacan Arnaud, KEDGE Business School, Sciences de gestion et du management
  • Levasseur Louis, Université de Laval, science de l’éducation
  • Liquete Vincent, Université de Bordeaux Montaigne, Sciences de l’information et de la communication
  • Martin-Juchat Fabienne, Université Grenoble Alpes, Sciences de l’information et de la communication
  • Martineau Stéphane, Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), science de l’éducation
  • Morillon Laurent, Université des Antilles, Sciences de l’information et de la communication
  • Noguera Florence, Université Paul-Valéry, Sciences de gestion et du management
  • Pascual-Espuny Céline, Université Aix-Marseille, Sciences de l’information et de la communication
  • Peillex Jonathan, ICD Business School, Sciences de gestion et du management
  • Peretti Jean-Marie, ESSEC Business School, Sciences de gestion et du management
  • Simard Denis, Université de Laval, Science de l’éducation
  • Scouarnec Aline, IAE de Caen, Sciences de gestion et du management
  • Tardif Maurice, Université de Montréal, science de l’éducation
  • Wentzel Bernard, Université de Laval, science de l’éducation
  • Zacklad Manuel, CNAM, Sciences de l’information et de la communication

Bibliographie

Bonfils, P. (2014). Chapitre 10. Dispositifs num.riques et environnements immersifs : Nouvelles formes de m.diation, probl.matiques, usages, et pratiques communicationnelles. In La médiatisation de la formation et de l’apprentissage (p. 199‑214). De Boeck Sup.rieur. https://doi.org/10.3917/dbu.peter.2014.01.0199

Del Fa, S., Heller, T. (2021) S.minaire Les approches critiques en communication organisationnelle, organis. par l’axe 4 du CRICIS, Épistémologies critiques en culture et en communication, Centre de recherche interuniversitaire sur la communication, l’information et la soci.t. (CRICIS), https://www.cricis.uqam.ca/evenement/communication-organisationnelle/

Grima, F. (2011). Entre authenticit. et conformisme : La tension id.ologique comme levier de changements en Ecole de Commerce ? M@n@gement, 14(5), 312‑350. https://doi.org/10.3917/mana.145.0312

Heller, T. (2009). Reconnaissance et communication : Une logique de l’assujettissement. Communication et organisation. Revue scientifique francophone en Communication organisationnelle, 36, Art. 36. https://doi.org/10.4000/communicationorganisation.950

Heller, T. (2014). L’.valuation des comportements des travailleurs. Quel r.le politique ? Les Cahiers Dynamiques, 62(4), 35‑45. https://doi.org/10.3917/lcd.062.0035

Huault, I., & Perret, V. (2011). L’enseignement critique du management comme espace d’.mancipation : Une r.flexion autour de la pens.e de Jacques Ranci.re. M@n@gement, 14(5), 282‑309. https://doi.org/10.3917/mana.145.0282

Kociatkiewicz, J., Kostera, M., & Zueva, A. (2022). The ghost of capitalism : A guide to seeing, naming and exorcising the spectre haunting the business school. Management Learning, 53(2), 310‑330. https://doi.org/10.1177/13505076211005810

Liquete, V., Fabre, I. (dir.), (2019) Questionner les mani.res d’habiter les espaces documentaires d’acc.s aux savoirs : une approche sensible et compr.hensive, Revue du COSSI-GRICODD, en ligne, second semestre 2019, nÅã6. [en ligne]

Morillon, L., & Gramaccia, G. (2016). Pour une approche critique des mod.les dans les manuels de communication des organisations. In T. Heller, R. Hu.t, & B. Vidaillet (.ds.), Communication et organisation : Perspectives critiques (p. 363‑374). Presses universitaires du Septentrion. http://books.openedition.org/septentrion/7522

Pascal C. (2022) Habilitation . Diriger des Recherches, Des cultures au transcultures num.riques, approches herm.neutiques en formation par le, avec le num.rique. Pour une po..tique de l’ambigu.t. et de la responsabilit., Universit. de Bordeaux Montaigne

Pascual Espuny, C. (2019). Le greenwashing, contre-indice de maturit. de la communication environnementale ? In T. Libaert (.d.), La communication environnementale (p. 199‑214). CNRS .ditions. http://books.openedition.org/editionscnrs/20931

Steyaert, C., Beyes, T., & Parker, M. (.ds.). (2016). The Routledge Companion to Reinventing Management Education (1st edition). Routledge.

Tinker, T. (2002). Disciplinary Spin. Organization, 9(3), 419‑427. https://doi.org/10.1177/135050840293007

Zald, M. N. (2002). Spinning Disciplines : Critical Management Studies in the Context of the Transformation of Management Education. Organization, 9(3), 365‑385. https://doi.org/10.1177/135050840293002

Notes

[1] https://start.lesechos.fr/apprendre/universites-ecoles/hec-agroparistech-comment-les-ceremoniesde-diplomes-des-grandes-ecoles-sont-devenues-politiques-1414082

[2] https://www.acfas.ca/evenements/congres/programme/89/400/405/csoumis aux politiques entrepreneuriales capitalistiques du marché, de la concurrence et par conséquence soient entraînés dans certaines dérives comme des discours de greenwashing (Pascual Espuny, 2019).

Places

  • HEC Montréal - Édifice Côte-Sainte-Catherine - 3000, chemin de la Côte-Sainte-Catherine
    Montreal, Canada (H3T 2A7)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Friday, February 10, 2023

Keywords

  • alter-pédagogie, alter-gestion, alter-communication, communication organiosationnelle, forme alternative d'éducation et de formation

Contact(s)

  • Kevin Pastier
    courriel : pastierkevin [at] gmail [dot] com

Reference Urls

Information source

  • Sylvie Alemanno
    courriel : sylvie [dot] parrini-alemanno [at] lecnam [dot] net

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Alter-pédagogie et alter-gestion », Call for papers, Calenda, Published on Monday, January 30, 2023, https://doi.org/10.58079/1aft

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search