HomeJournées d’étude sur la photographie interférentielle

HomeJournées d’étude sur la photographie interférentielle

*  *  *

Published on Monday, January 30, 2023

Abstract

À l’Institut de physique de Lille, au début du XXe siècle, Auguste Ponsot cherche à améliorer le procédé de photographie directe des couleurs de Gabriel Lippmann, qui obtiendra le prix Nobel de physique en 1908 pour sa méthode interférentielle. Les 15 plaques d’Auguste Ponsot, parvenues jusqu’à nous avec leurs remarquables couleurs, sont une étape nouvelle dans l’histoire de la photographie interférentielle. Cette manifestation a pour objet de favoriser la rencontre entre les chercheurs, les historiens, les scientifiques, les artistes, la communauté universitaire, la communauté internationale et le grand public, pour faire connaître ce patrimoine, cette technique oubliée et les enjeux de son actualité. 

Announcement

Contexte

Cette manifestation est un complément scientifique de l’exposition Les plaques précieuses d’Auguste Ponsot — la photographie interférentielle présentée à l’Espace Culture de l’Université de Lille,à la Cité scientifique, du 2 février au 12 mai 2023.

À l’Institut de Physique de Lille, au début du XXème siècle, Auguste Ponsot cherche à améliorer le procédé de photographie directe des couleurs de Gabriel Lippmann, qui obtiendra le prix Nobel de physique en 1908 pour sa méthode interférentielle. Les 15 plaques d’Auguste Ponsot, parvenues jusqu’à nous avec leurs remarquables couleurs, sont une étape nouvelle dans l’histoire de la photographie interférentielle.

Objectifs

Nombre de projets de recherche et d’exposition actuels convergent vers une meilleure connaissance de ce procédé, des collections existantes, de la reproductibilité du procédé avec des méthodes contemporaines, de sa reproduction et de son mode de présentation. Cette manifestation a pour objet de favoriser la rencontre entre les chercheurs, les historiens, les scientifiques, les artistes, la communauté universitaire, la communauté internationale et le grand public, pour faire connaître ce patrimoine, cette technique oubliée et les enjeux de son actualité.

Appel à intervention

Les journées d’étude seront organisées suivant quatre entrées :

Axe 1 : Invention et innovation au tournant du XXème siècle

Invention de la photographie interférentielle par Gabriel Lippmann. Explication du procédé. Innovation à la croisée de l’histoire économique et de l’histoire des sciences et des techniques.

Axe 2 : Conservation et monstration. Interventions et table ronde des institutions détentrices deplaques Lippmann

Identification des plaques. Statut et usage. Etat et conservation. Etude des fonds. Catalogue raisonné. Modes d’exposition/de visionnage. Obtention de reproductions fidèles des images etdes couleurs.

Axe 3 : Lippmann et la photographie des couleurs jusqu’à nos jours

Histoire de la photographie couleur. Histoire des techniques photographiques. Iconographie des plaques. Praticiens de la photographie interférentielle contemporains de Lippmann (scientifiques, amateurs). Projections historiques et actuelles. Holographie affiliée aux travaux de Lippmann.

Axe 4 : La photographie interférentielle aujourd’hui

Refaire des plaques interférentielles plus de 100 ans après Lippmann. Réappropriation du procédé Lippmann. Échanger sur votre art. Pédagogie : la place des travaux de Lippmann dans l’enseignement actuel.

Modalités de contributions

Vous disposez de résultats scientifiques, de procédés techniques ou étudiez de nouvelles pistes de recherche sur la photographie interférentielle, merci de rédiger une proposition en une page de la présentation que vous souhaitez faire (de 30 minutes maximum) en positionnant votre travail dans un des quatre axes, et de joindre une courte biographie.

Merci de nous envoyer votre proposition à : auguste.ponsot@univ-lille.fr

au plus tard le 6 février.

Dates des journées : 31 mars - 1er avril 2023

Comité scientifique

  • Sophie Braun, Chargée du patrimoine scientifique, Direction de la culture, Université de Lille 
  • Christophe Chaillou, Professeur informatique Polytech'lille & Equipe MINT-laboratoire Cristal,Chargé de mission Art&Sciences, Vice-Présidence Valorisation et Lien Science-Société, Université de Lille
  • Daniel Hennequin, Chercheur CNRS - Laboratoire PhLAM et président de la section locale, Société Française de Physique
  • Carole Sandrin, conservatrice, responsable des fonds photographiques, Institut pour la photographie des Hauts-de-France

Organisation

Direction culture de l’Université de Lille, laboratoires PhLAM, IRHiS et CEAC, Société Française de Physique et l’Institut pour la photographie des Hauts-de-France.


Date(s)

  • Monday, February 06, 2023

Attached files

Keywords

  • photographie interférentielle, Lippmann, Auguste Ponsot

Contact(s)

  • Andrea JANSSEN
    courriel : ajanssen [at] institut-photo [dot] com

Information source

  • Andrea JANSSEN
    courriel : ajanssen [at] institut-photo [dot] com

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Journées d’étude sur la photographie interférentielle », Call for papers, Calenda, Published on Monday, January 30, 2023, https://doi.org/10.58079/1ago

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search