HomeVers une « éducation physique de qualité » ?

HomeVers une « éducation physique de qualité » ?

Vers une « éducation physique de qualité » ?

Identités et singularités des approches de formation des enseignants d’éducation physique (EP) en Europe

*  *  *

Published on Wednesday, February 01, 2023

Abstract

À l’horizon 2030, l’Union européenne s’est fixé de nouveaux objectifs en matière d’éducation et de formation. Face à une jeunesse vulnérable (baisse de l’activité physique et accroissement du surpoids et de l’obésité, ultra présence des réseaux sociaux et tendance au repli sur soi…), accompagner les élèves vers « une éducation physique de qualité » est un enjeu prioritaire. En privilégiant une approche descriptive et comparative, la journée d’étude vise à la fois à interroger la conception de l’éducation physique (EP) valorisée en Finlande, en Suède et en France (où la place du corps à l’école est de plus en plus au cœur des politiques éducatives) ; et à échanger à propos des approches de formation des enseignants d’EP privilégiées dans chacun de ces trois pays.

Announcement

Argumentaire

À l’horizon 2030, l’Union Européenne s’est fixé de nouveaux objectifs en matière d’éducation et de formation (Fournier et Rakocevic 2022). Face à une jeunesse vulnérable (baisse de l’activité physique et accroissement du surpoids et de l’obésité, ultra présence des réseaux sociaux et tendance au repli sur soi…), accompagner les élèves vers « une Education Physique de Qualité » (Unesco, 2015) est un enjeu prioritaire. Quelles sont, dans cette perspective, les stratégies mises en œuvre dans les formations initiales des enseignants d’Education Physique (EP) de pays européens engagés en direction de cette ambition éducative ? Quel est le curriculum de formation qui y est sélectionné et transmis ? Et quelle conception de « l’Education Physique de Qualité » (EPQ) y est développée ?

De récentes études ont par exemple montré l’influence du milieu scolaire à favoriser l’activité physique (AP) chez les jeunes de 5 à 17 ans en Finlande[1]. En Suède, si des initiatives gouvernementales encouragent l’activité physique jeunes, celle-ci reste faible et le comportement sédentaire élevé[2]. La France quant à elle développe des expérimentations destinées à renforcer l’AP à l’école[3].

Malgré leur contexte géographique et historique spécifique et leurs différences socio-démographiques, ces trois pays Européens semblent faire face aux mêmes défis éducatifs : favoriser l’AP des enfants et adolescents en proie à la sédentarité et à une faible estime de soi.

Peut-on alors comparer ces trois pays sur les curricula de formation dispensés aux futurs enseignants d’EP ? Et comment opérer cette comparaison ?

En privilégiant une approche descriptive et comparative, la journée d’études vise à la fois à interroger la conception de l’EP valorisée en Finlande, en Suède et en France (où la place du corps à l’Ecole est de plus en plus au cœur des politiques éducatives) ; et à échanger à propos des approches de formation des enseignants d’EP privilégiées dans chacun de ces trois pays.

Dans cette perspective, la JE croisera les regards et travaux d’historiens et de sociologues de l’EP ainsi que de formateurs intervenant au sein des formations initiales des futurs enseignants d’EP, la journée mettra en lumière les contenus prioritaires valorisés dans les programmes de formation ainsi que les modalités de transmission de ces savoirs privilégiés. En faisant émerger des différences mais aussi des similitudes, le « détour comparatif » invitera la corporation EPS (professionnels de l’EP, formateurs, enseignants-chercheurs, doctorants, corps d’inspection…) à se mettre à distance de ses propres réalités nationales, à rompre avec l’ethnocentrisme (Pons, 2017), à se décentrer de ses propres pratiques et manières de concevoir l’EP afin de mieux faire ressortir les enjeux d’une EPQ à l’aube des stratégies développées dans le cadre de l’Education 2030 (OCDE, 2018).

Bibliographie

  • Fournier et Rakocevic (2022). « Objectifs éducation et formation 2030 de l’UE : où en est la France ? », Note d’information, n° 22.13, DEPP.
  • OCDE (2018). Le futur de l’Education et des compétences. Projet Education 2030 de l’OCDE.
  • Pons (2017). Déplacer le regard ou le regardeur ? Réflexions sur les usages empiriques de la comparaison internationale en éducation. Dans H. Buisson-Fenet et O. Rey (dir.), A quoi sert la comparaison internationale en éducation ? (p. 13-31). ENS éditions.
  • UNESCO (2015). L’Education Physique de Qualité (EPQ) : directives à l’intention des décideurs,

Notes

[1] Rapport de la Active Healthy Kids Global Alliance (2018).

[2] Journal of Physical Activity and Health, 2018, 15(Suppl 2), S413-S414.

[3] Circulaire du 12-1-2022 sur les 30 minutes d'activité quotidienne.

Programme

08h30-9h00 : accueil café (participants et invités)

09h-09h30 : Propos introductifs de la journée :

  • Discours du Président de l’Université d’Artois, Pasquale Mammone.
  • Discours du Directeur de la faculté des Sports et de l’Education Physique de Liévin, Nicolas Blondel.
  • Discours du Directeur du laboratoire SHERPAS/URePSSS, Williams Nuytens.

9h30- 10h15 :  Conférence introductive Hélène Buisson-Fenet, directrice de recherche CNRS, « Par-delà l’évaluation internationale des best practicies ? Ce que fait l’Education physique à l’analyse comparée des politiques scolaires en Europe. » 

[Pause café]

10h30-12h30 : Session 1 : « L’Education Physique de Qualité » et l’évolution des approches de formation initiales : contextualisation socio-historique et défis éducatifs

Propos introductif de la session (Nathalie Jelen, MCF, Université d’Artois)

  • 10h30-11h10 Arja Sääkslahti, Professeur associée, Université de Jyväskylä (Finlande)
  • 11h10-11h50 Suzanne Lundvall, Professeure spécialisée en sciences du sport, Université de Göteborg (Suède).
  • 11h50-12h25 Jean-Nicolas Renaud, MCF-HDR en Histoire du Sport et de l’Education Physique - ENS-Rennes (France)

12h25-12h35 Discussion

 12h30-14h00 repas

14h00-16h30 Session 2 : Contenus et stratégies privilégiés dans les formations initiales Finlandaise, Suédoise et Française : quelles singularités, quelles identités dans la formation à une Education Physique de Qualité ?

Propos introductif de la session (Sarah Pochon, MCF, Université d’Artois)

  • 14h00-14h40 Mariana Siljamäki, MCF et Mari Kääpä, docteure, Université de Jyväskylä (Finlande).
  • 14h40-15h20 Suzanne Lundvall, professeure en sciences du sport spécialisée, Université de Göteborg (Suède)
  • 15h20-16h15 Denis Loizon, MCF HDR Emérite, Université de Bourgogne (France)

16h15-16h25 Discussion

[Pause café]

  • 16h40-17h30 Conclusion de la journée : Philippe MASSON, MCF-HDR, Université de Lille.

Informations pratiques

Inscription gratuite obligatoire en suivant ce lien.

Places

  • 9 rue du temple
    Arras, France (62)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Tuesday, March 14, 2023

Keywords

  • éducation physique, formation, comparaison

Contact(s)

  • Sarah Pochon
    courriel : sarah [dot] pochon [at] univ-artois [dot] frq

Reference Urls

Information source

  • Sarah Pochon
    courriel : sarah [dot] pochon [at] univ-artois [dot] frq

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Vers une « éducation physique de qualité » ? », Study days, Calenda, Published on Wednesday, February 01, 2023, https://doi.org/10.58079/1agr

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search