HomeD’autres ordres possibles ?

HomeD’autres ordres possibles ?

D’autres ordres possibles ?

Atelier du Centre d’histoire du XIXe siècle (Paris I - Sorbonne Université)

*  *  *

Published on Monday, February 06, 2023

Abstract

Le thème retenu – « d’autres ordres possibles » – est à même de fédérer et de faire dialoguer les différents axes. Il participe évidemment de l’axe 3 « Citoyennetés, sûretés, sécurités, souverainetés », en invitant à interroger comment, face à l’emprise étatique croissante, pour s’y opposer ou par la renforcer, des acteurs et des groupes sociaux entendent garantir eux-mêmes le droit à la sûreté et donc exercer des prérogatives régaliennes, sinon un ordre alternatif. Il s’agira d’interroger le fait que le développement du monopole de la violence légitime étatique ne va pas de soi au cours d’un long XIXe siècle.

Announcement

Argumentaire

Le thème retenu – « d’autres ordres possibles » – est à même de fédérer et de faire dialoguer les différents axes. Il participe évidemment de l’axe 3 « Citoyennetés, sûretés, sécurités, souverainetés », en invitant à interroger comment, face à l’emprise étatique croissante, pour s’y opposer ou par la renforcer, des acteurs et des groupes sociaux entendent garantir eux-mêmes le droit à la sûreté et donc exercer des prérogatives régaliennes, sinon un ordre alternatif. Il s’agira d’interroger le fait que le développement du monopole de la violence légitime étatique ne va pas de soi au cours d’un long XIXe siècle.

Cette histoire par en bas, « constructiviste », attentive aux acteurs, aux pratiques, aux gestes, aux objets – plus qu’aux institutions – se pencherait sur les différentes formes de milices populaires, de groupes d’autodéfense, politiques ou non, et de manière plus globale, sur toutes les pratiques informelles de la sécurité et de la régulation sociale – que ce soit en situation de crise politique plus ou moins intense ou dans la vie quotidienne.

Ce thème interroge tout autant des espace-temps non explicitement politiques, tels que les lieux du travail – ateliers et usines mais aussi chantiers d’ampleur, notamment en situation coloniale. Cette attention aux lieux du travail s’inscrit dans l’axe 2, « du moral au social », sur les enquêtes leplaysiennes et dans l’axe 1, « le resserrement du monde ».

L’axe 1 s’intéressant notamment aux « nouvelles normes civilisationnelles » et à ses interactions avec les cultures populaires, mais aussi aux migrations et circulations des idées politiques, avec une attention particulière aux groupes sociaux dominés (femmes, pauvres, indigènes, proscrits et bagnards) et à la façon dont ils se confrontent à ces idées politiques, sans oublier une histoire ouvrière renouvelée, relève pleinement du thème retenu pour cet atelier. Plus globalement, l’ensemble des axes interrogeant les rapports du genre, ceux-ci peuvent aisément être relus à l’aune « d’autres ordres possibles », dans les espaces publics comme privés.

D’autres ordres sont donc possibles, et mis en œuvre, dans les interstices et en écho aux emprises régaliennes, économiques et genrées croissantes, dans les domaines politiques, productifs ou privés, sans oublier bien sûr les espaces de la transmission, comme les salles de classe mais aussi les imaginaires sociaux du temps et les représentations publiques de l’histoire, au cœur de l’axe 4 « images, imaginaires et écritures de l’histoire ».

Qu’ils soient de l’ordre de l’imaginaire ; des surgissements éphémères comme autant de brèches dans le resserrement des liens qui marque un long XIXe siècle ; ou au contraire un auxiliaire de ces emprises, les « autres ordres possibles » invitent, à leur tour, à défataliser l’histoire, tout en soulignant un fait essentiel de ce siècle : celui du grand resserrement des liens entre les autorités et les sociétés.

Programme

Matin

9h30 - Accueil

9h45 - Séance 1/ Réformer l’ordre public

Modérateur : Fabrice Bensimon

  • Jean-Noël Luc, L’évolution du modèle gendarmique de sécurité du territoire(XVIIIe-XXIe siècle), ou les aléas d’un ordre partagé avec les administrés.
  • Aurélien Hermellin, Le gendarme des années 1930, du pandore au notable d’un autre ordre, l’ordre colonial ?
  • Juliette Spatafora, De la genèse du socialisme municipal roubaisien : la proposition d’un ordre alternatif (1892-1901) ?

10h45 - Séance 2/ Ordres subversifs

Modératrice : Anne-Emmanuelle Demartini

  • Quentin Arifon, La « villa républicaine » de Clairvaux. Militants révolutionnaires et réactionnaires incarcérés dans une grande maison centrale (1883-1909).
  • Jeanne Barnicaud, « Le signe des “Apaches” ! ». Le tatouage au cœur d’une subculture populaire dans le Paris de la Belle Époque.

11h30 - Séance 3/ Quand les foules produisent l’ordre

Modérateur : Guillaume Mazeau

  • Arnaud-Dominique Houte, Les « amis de l’ordre » contre les révolutions du XIXe siècle.
  • Nicolas Picard, Débordements et (auto)contrôle des foules justicières, du massacre de Hautefaye aux exécutions sommaires de l’Épuration.
  • Balthazar Dombret, Discipliner le passant dans la France des années 1920.

12h45 - Pause déjeuner

Après-midi

14h30 - Séance 4/ Ordre, école et savoirs

Modérateur : Éric Fournier

  • Pierre Porcher-Ancelle, Un autre ordre scolaire est-il possible ? Lycéens et universitaires face à la discipline, de la révolte du lycée Louis-le-Grand de1883 à la réforme de 1890.
  • Alice Bombardier, Les ténors de la géographie scolaire lors des premiers Congrès internationaux de géographie (1871-1891) : pour un nouvel ordre scolaire en géographie.

15h15 - Séance 5/ Ordre, famille, religion

Modérateur : Jacques-Olivier Boudon

  • Inès Anrich, États, Église et familles face aux vocations religieuses féminines : quelle subversion possible de l’ordre familial ? (France et Espagne,c. 1830-1910).
  • Catherine Mayeur-Jaouen, L’ordre généalogique des descendants du Prophète dans le monde musulman au XIXe siècle. Vérifications, contestations, remises en ordre.

16h00 - Conférence de clôture, Michelle Zancarini-Fournel (professeure émérite d’histoire contemporaine à l’université Claude Bernard-Lyon-I), D’autres ordres possibles ? Femmes, genre, féminismes.

Inscription

Inscription auprès de sophie.lhermitte@univ-paris1.fr

Places

  • Salle VI, Centre Panthéon - 12 place du Panthéon Paris 5e
    Paris, France (75)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Thursday, February 23, 2023

Attached files

Keywords

  • ordre, public, subversion

Contact(s)

  • Sophie Lhermitte
    courriel : sophie [dot] lhermitte [at] univ-paris1 [dot] fr

Information source

  • Pierre Porcher-Ancelle
    courriel : pierre [dot] porcherancelle [at] gmail [dot] com

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« D’autres ordres possibles ? », Study days, Calenda, Published on Monday, February 06, 2023, https://doi.org/10.58079/1ahc

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search