HomeSéminaire de la chaire internationale de philosophie contemporaine de l’université Paris 8

HomeSéminaire de la chaire internationale de philosophie contemporaine de l’université Paris 8

*  *  *

Published on Tuesday, February 07, 2023

Abstract

Après avoir reçu les années précédentes María del Rosario Acosta (université de Californie à Riverside) puis Jacques Lezra (université de Californie à Riverside), la chaire internationale de philosophie contemporaine de l’université Paris 8 accueille Denise Ferreira da Silva (université de Colombie britannique), pour deux séminaires hebdomadaires (en anglais) de février à mai 2023 : On Interiority et On sensibility.

Announcement

Intervenante

Denise Ferreira da Silva (Université de Colombie britannique)

Denise Ferreira da Silva est universitaire et artiste. Elle occupe actuellement les postes suivants : Professeure à l’Institut pour la justice sociale - GRSJ, à l’Université de Colombie britannique, Professeure adjointe à l’Université Monash d’Architecture, Design et Art, et membre du corps enseignant de l’European Graduate School.Elle est l’autrice de Toward a Global Idea of Race (UMP, 2007), A Dívida Impagavel (OIP, LC, & Casa do Povo, 2019), Unpayable Debt (Sternberg Press, 2021), Homo Modernus (Cobogó, 2022). Elle est co-éditrice (avec Paula Chakravartty) de Race, Empire, and the Crisis of the Subprime (JHUP, 2013) et (avec Mark Harris) de Postcolonialism and the Law: Major Works (Routledge 2018) et Indigenous peoples and the Law: Major Works (Routledge, 2019). Ses nombreux articles et essais ont été publiés dans des revues interdisciplinaires de premier plan, telles que Social Text, Theory, Culture & Society, Social Identities, PhiloSOPHIA, Griffith Law Review, Theory & Event, The Black Scholar, pour n’en citer que quelques-unes. Ses écrits ont été traduits en plusieurs langues, notamment en portugais, espagnol, italien, français, allemand, suédois et danois.Sa pratique artistique comprend les films Serpent Rain (2016), 4Waters-Deep Implicancy (2018) et Soot Breath/Corpus Infinitum, en collaboration avec Arjuna Neuman, ainsi que les pratiques artistiques relationnelles Poethical Readings et The Sensing Salon, en collaboration avec Valentina Desideri. Elle a exposé et donné des conférences dans des lieux d’art majeurs, tels que le Centre Pompidou (Paris), la Whitechapel Gallery (Londres), le MASP (Sāo Paulo) et le Guggenheim (New York). Elle a également écrit pour des publications dans le cadre d’événements artistiques majeurs (Biennale de Liverpool, 2017 ; Biennale de São Paulo, 2016, Biennale de Venise, 2017, et Documenta 14) et a figuré dans des publications d’art, telles que Canadian Art, Texte Zur Kunst, et E-Flux.Elle vit et travaille sur le territoire traditionnel, ancestral et non cédé du peuple Musqueam (xʷməθkʷəy̓əm), qui parle hən̓q̓əmin̓əm̓.

Programme

Séminaire 1 (en anglais) De l’intériorité | On Interiority

Calendrier des 8 séances

  • Mercredi 15 février 2023 de 15h à 17h, salle A2 204
  • Mercredi 22 février 2023 de 15h à 17h, salle A2 204
  • Mercredi 08 mars 2023 de 15h à 17h, salle A2 201
  • Mercredi 29 mars 2023 de 15h à 17h, salle A2 204
  • Mercredi 12 avril 2023 de 15h à 17h, salle A2 204
  • Mercredi 19 avril 2023 de 15h à 17h, salle A2 204
  • Mercredi 10 mai 2023 de 15h à 17h, salle A2 201
  • Mercredi 24 mai 2023 de 15h à 17h, salle A2 204 

Présentation

Si chaque concept, comme tous les autres outils de la pensée moderne, ne peut que présupposer l’intériorité comme son domaine d’intervention, comment cette dernière peut-elle être interrogée – comment l’intériorité elle-même peut-elle être mise à disposition de ses propres outils (de nos outils mentaux) ? On se demandera dans ce séminaire si les outils de la racialité (c’est-à-dire la différence raciale et la différence culturelle), concept qui constitue l’arsenal symbolique jouant à la fois dans le coin éthico-économique et éthico-juridique de l’architecture politique libérale, peut guider une analyse de l’intériorité qui puisse montrer comment cette dernière est intervenue dans l’accumulation du capital depuis deux cents ans.Le cœur de la formulation de l’intériorité engagée ici est celle que propose Kant dans la Critique de la raison pure et la Critique de la raison pratique, à savoir la res formalis (chose formelle) ou « unité d’aperception ». On lira les deux ouvrages à l’aune de contributions qui déterminent la racialité comme concept politique, comme celles de Gayatri C. Spivak, David C. Lloyd, Sylvia Wynter, Judith Butler, Frantz Fanon, C.L.T. James, Édouard Glissant. À travers ces propositions, nous relirons les re-présentations de la res formalis kantienne, la chose de l’intériorité (le sujet, la subjectivité ou la première personne du singulier) – comme celles de Husserl, d’Heiddegger, de Lacan, de Foucault, de Deleuze et Guattari – qui font d’elle un aspect décisif de l’entité politique libérale.

Indications bibliographiques

Judith Butler. Psychic Life of Power. Stanford : Stanford University Press, 1997.

Denise Ferreira da Silva. Toward a Global Idea of Race. Minneapolis : University of Minnesota Press, 2007.

Frantz Fanon. Wretched of the Earth. New York : Grove Press, 1961.

Michel Foucault. History of Sexuality. Vol I - An Introduction. New York : Pantheon Books, 1978.

Édouard Glissant. Poetics of Relation. Ann Arbor : University of Michigan Press, 2005.

Immanuel Kant. Critique of Pure Reason. Cambridge : Cambridge University Press, 1999.

Immanuel Kant. Critique of Practical Reason. Cambridge : Cambridge University Press, 2015.

David C. Lloyd. Under Representation. New York : Fordham University Press, 2019

Gayatri C. Spivak. A Critique of Postcolonial Reason. Cambridge, Mass : Harvard University Press, 1998.

Edmund Husserl. Ideas Pertaining to a Pure Phenomenology and to a Phenomenological Philosophy. First Book : General Introduction to a Pure Phenomenology. The Hague, Boston, Lancaster : Martinus Nijhoff Publishers, 1983.

Sylvia Wynter. "The Re-Enchantment of Humanism : An Interview with Sylvia Wynter", Small Axe 8 : 119–207, 2000.

Sylvia Wynter. "Unsettling the Coloniality of Being/Power/Truth/Freedom : Towards the Human, After Man, Its Overrepresentation – An Argument". CR : The New Centennial Review 3.3 : 257–337, 2003.

Sylvia Wynter. “The Ceremony Found : Towards the Autopoetic Turn/Overturn, its Autonomy of Human Agency, and the Extraterritoriality of (Self-)Cognition." Black Knowledges/Black Struggles : Essays in Critical Epistemology. Eds Jason R. Ambroise and Sabine Broeck. Liverpool, UK : Liverpool University Press : 184–252, 2003.

Séminaire 2 (en anglais) De la sensibilité | On Sensibility

Calendrier des 8 séances

  • Jeudi 16 février 2023 de 15h à 17h, salle A2 201 
  • Jeudi 23 février 2023 de 15h à 17h, salle A2 204 
  • Jeudi 09 mars 2023 de 15h à 17h, salle A2 204 
  • Jeudi 30 mars 2023 de 15h à 17h, salle A2 204 
  • Jeudi 13 avril 2023 de 15h à 17h, salle A2 201 
  • Jeudi 20 avril 2023 de 15h à 17h, salle A2 204 
  • Jeudi 11 mai 2023 de 15h à 17h, salle A2 201 
  • Jeudi 25 mai 2023 de 15h à 17h, salle A2 201

Présentation

Les deux sens fondamentaux du terme de catégorie (division et classe) évoquent à la fois la multiplicité (existants actuels ou événements [occurrences spatio-temporelles]) et la linéarité (dans le sens de ce qui sépare – la catégorie comme division – et de ce qui englobe – la catégorie comme classe). En tant que telle, la catégorie est une sorte d’hybride : un signifiant matériel (multiplicité) et formel (linéarité), qui fait appel aux outils de pensée et à ce vers quoi la pensée se tourne dans la connaissance moderne, c’est-à-dire les choses, ou, pour le dire autrement, la nature, ou encore le monde. En prenant la catégorie de « blackness » comme guide, on lira dans ce séminaire la Critique de la faculté de juger de Kant en s’attachant à retracer comment la linéarité et la multiplicité contribuent à la cartographie de l’esthétique qu’elle propose. Un point décisif pour cette lecture hétérodoxe de la troisième Critique est que la « blackness » (comme le montrent les nombreux cas de violences policières sur des personnes noires) fonctionne dans l’imagination comme un signifiant qui renvoie à une menace, et à une menace si grande que, face à elle, une violence et une indifférence autrement inacceptables sont immédiatement autorisées, parce qu’elles sont jugées nécessaires à la préservation de soi. Comme on le voit dans les justifications de ce genre d’actes de brutalité, cet état de fait n’est pas dû à un manque de connaissance mais à la manière dont la « blackness » (comme couleur de peau) a été produit par les sciences sociales comme un signifiant de la criminalité ; par conséquent, le rôle éthico-juridique qu’elle joue appelle à considérer la manière dont la figuration kantienne de l’esthétique souligne une sensibilité (celle qui sera re-présentée dans des délimitations ultérieures du champ) qui ne peut qu’approcher ce qui est divisé et englobé par la catégorie de « blackness » comme point de référence, c’est-à-dire comme quelque chose qui appartient à la sphère du sensible et non (comme c’est le cas) à celle de l’intelligible.

Indications bibliographiques

Theodor Adorno. Aesthetic Theory. London, New York : Continuum, 1997.

Nahum D. Chandler. X : The Problem of the Negro as a Problem for Thought. New York : Fordham University Press, 2013.

Denise Ferreira da Silva. Unpayable Debt. Berlin : Sternberg Press, 2022.

Saidiya Hartman. Scenes of Subjection. Oxford : Oxford University Press, 1997.

Immanuel Kant. Critique of the Power of Judgement. Cambridge : Cambridge University Press, 2000.

Fred Moten. Black and Blur. Durham : Duke University Press, 2017.

Hortense Spillers. Black, White, and Color. Chicago : University of Chicago Press, 2003.

Sylvia Wynter. “Rethink Aesthetics : Notes Towards a Deciphering Practice.” Ex-iles : Essays on Caribbean Cinema. Ed. Mbye Cham. Afrca World Press : 238–279, 1992.

Subjects

Places

  • Maison de la Recherche de l’Université Paris 82, Rue de la Liberté
    Saint-Denis, France (93)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Sunday, January 15, 2023
  • Monday, January 16, 2023
  • Wednesday, February 22, 2023
  • Thursday, February 23, 2023
  • Wednesday, March 08, 2023
  • Thursday, March 09, 2023
  • Wednesday, March 29, 2023
  • Thursday, March 30, 2023
  • Wednesday, April 12, 2023
  • Thursday, April 13, 2023
  • Wednesday, May 10, 2023
  • Thursday, May 11, 2023
  • Wednesday, May 24, 2023
  • Thursday, May 25, 2023

Keywords

  • interiorité, sensibilité

Contact(s)

  • Béatrice Rettig
    courriel : bea [dot] rettig [at] gmail [dot] com

Information source

  • Béatrice Rettig
    courriel : bea [dot] rettig [at] gmail [dot] com

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Séminaire de la chaire internationale de philosophie contemporaine de l’université Paris 8 », Seminar, Calenda, Published on Tuesday, February 07, 2023, https://doi.org/10.58079/1ahi

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search