HomeDiscours résilients du monde ibéroaméricain

HomeDiscours résilients du monde ibéroaméricain

*  *  *

Published on Wednesday, February 08, 2023

Abstract

L’Amérique latine (tant continentale qu’insulaire) est un espace multiculturel dans lequel des régimes divers et des réalités non seulement politiques mais aussi environnementales, sociales et économiques s’entremêlent quotidiennement. Cette rencontre impose un état de constante effervescence sociale accentuée par des conditions de précarité imposées par un système économique libéral qui met en lumière les inégalités auxquelles sont confrontés les citoyens des différents territoires. Nous nous proposons d’interroger les relations entre les discours sur la résilience dans l’espace ibéroaméricain et les actions, les organisations, les institutions ou les plans d’actions se trouvant à l’origine des stratégies de la résilience dans les différentes périodes de crise.

Announcement

13 – 14 avril 2023

Axe CoTraLiS - Laboratoire Textes et Cultures

Argumentaire

Justification et contextualisation

L’Amérique latine (tant continentale qu’insulaire) est un espace multiculturel dans lequel des régimes diverses et des réalités non seulement politiques mais aussi environnementales, sociales et économiques s’entremêlent quotidiennement. Cette rencontre impose un état de constante effervescence sociale accentuée par des conditions de précarité imposées par un système économique libéral qui met en lumière les inégalités auxquelles sont confrontés les citoyens des différents territoires. La pandémie de la COVID-19 a été particulièrement révélatrice de cette précarité. Elle a également mis en lumière les stratégies de résilience des populations habituées à ce type de réaction aux crises. Ces stratégies sont diverses. Elles vont des formes traditionnelles de protestation à des expressions artistiques, par exemple. Toutes ces stratégies prennent forme et engendrent des échanges discursifs entre des acteurs sociaux en vertu de la fonction performative des actes de langage (Austin et al., 1963). Cet échange est à la fois constitutif et constituant de la réalité sociale (Wendt, 1992 ; 1995 ; 2003 ; 2009). Il détermine les espaces de la résilience post-crise. Il façonne les perceptions et les positions des acteurs (Onuf, 2013) ainsi que leurs éthos (Maingueneau, 2015).

Objectifs

Nous nous proposons d’interroger les relations entre les discours sur la résilience dans l’espace ibéroaméricain et les actions, les organisations, les institutions ou les plans d’actions se trouvant à l’origine des stratégies de la résilience dans les différentes périodes de crise.

Nous explorerons également la manière dont les experts, souvent venus d’organisations internationales (ONU, Organisation des Etats ibéroaméricains, etc.) contribuent à façonner (via leurs échanges discursifs ou leurs discours « verticaux ») leur propre éthos et la représentation qu’ils créent dans leurs discours des acteurs sociaux dans l’espace ibéroaméricain.

Cadrage disciplinaire

Cette initiative se veut transdisciplinaire. Nous invitons, en ce sens, à soumettre des contributions, des enseignants-chercheurs, des chercheurs et des doctorants qui soient en mesure d’interroger la notion de résilience dans l’espace ibéroaméricain. Les contributeurs proposant des analyses et/ou de démonstrations scientifiques de l’interdépendance existante entre l’analyse de discours de cette aire géographique et des disciplines aussi variées que la sociologie, les sciences politiques, l’économie, la statistique, etc. sont fortement encouragés à déposer leurs propositions de participation. 

Cadrage thématique

D’un point de vue thématique, seront particulièrement bienvenues toutes les contributions qui analysent les discours dans l’espace ibéroaméricain à partir des deux grands volets suivants. Le premier s’intéresse aux Discours et aux notions de résilience post-crise.  Ces discours concernent tous les types de crises : économiques (subprimes, crise de la dette, etc.), sociales (indigènes antiextractivistes dans les Amériques), politiques, environnementales entre autres. Tant les discours experts que les discours autochtones intéressent grandement la réflexion au sein de ce volet d’analyse.

Le second se concentre sur les « Actes de résiliences » et sur les discours qui les façonnent (Austin). Ainsi des contributions autour des « Expressions artistiques de résilience » , des « Expressions sociales de résilience », les études qui explorent les discours transformant des mouvements migratoires des peuples en détresse comme le vénézuélien en actes de résiliences, les discours consolidant des politiques d’Etat autour de l’environnement et finalement les paroles résilientes des femmes dans l’espace ibéro-américain sont fortement encouragés.

Modalités de soumission

Les propositions de communication, en français, en anglais ou en espagnol, comprendront :

  • Prénom et nom.
  • Titres et fonctions.
  • Institutions de rattachement (p. ex. université, laboratoire).
  • Coordonnées de l’auteur (courriel).
  • Un résumé entre 4000 et 5000 signes en prenant soin de justifier sa problématique, sa méthodologie de recherche avec une bibliographie à l’appui.
  • Une courte biographie de l’auteur à la troisième personne du singulier (max. 500 caractères, espaces non comprises). Il est demandé aux auteurs de respecter scrupuleusement les normes bibliographiques APA.

Les résumés de contribution au colloque sont attendus selon le calendrier qui apparaît ci-dessous.

Si la proposition est retenue, les auteur.es en seront informés. es pendant la première quinzaine du mois de janvier 2023.

Les propositions de contribution devront être déposées sous format *.doc ou *.docx aux emails des organisateurs

  • Andrea Parra-Leylavergne : parra_andrea@yahoo.fr
  • Henry Hernandez Bayter : henry.hernandez-bayter@univ-lille.fr
  • Magdalena Schelotto : magda.schelotto@gmail.com

avant le 15 mars 2023.

Un e-mail accusant réception des propositions sera envoyé.

Calendrier

  • Ouverture appel : 01.021.2023
  • Envoi limite des propositions de communication : 15/03/2023
  • Réponses des contributions : 22.03.2023
  • Date de l’événement : 13 – 14 avril 2023

Langues

français, espagnol et portugais.

Organisateur·ices

Andrea Parra-Leylavergne, chercheure associée Cotralis, Henry Hernandez Bayter, Université de Lille (STL), Magdalena Schelotto, Université de Reims Champagne-Ardenne

Bibliographie indicative

Austin, J. L., Urmson, J. O. et White, A. R. (1963). How to Do Things with Words. Analysis, 23. https://doi.org/10.2307/3326622

Maingueneau, D. (2015). Discours et analyse du discours, Paris, Armand Colin, 2015.

Onuf, N. G. (2013). Making sense, making worlds: Constructivism in social theory and international relations. In Making Sense, Making Worlds: Constructivism in Social Theory and International Relations. https://doi.org/10.4324/9780203096710

Wendt, A. (1992). Anarchy is what states make of it: The social construction of power politics. International Organization, 46(2). https://doi.org/10.1017/S0020818300027764

Wendt, A. (1995). Constructing International Politics. International Security, 20(1). https://doi.org/10.2307/2539217

Wendt, A. (1999a). Social Theory of International Politics. In Social Theory of International Politics. https://doi.org/10.1017/cbo9780511612183

Wendt, A. (1999b). Social Theory of International Politics. In Social Theory of International Politics. https://doi.org/10.1017/cbo9780511612183

Wendt, A. (2003). Why a World State is inevitable: Teleology and the Logic of Anarchy. European Journal of International Relations, 9(4).

Wendt, A. (2004). The state as person in international theory. In Review of International Studies (Vol. 30, Issue 2). https://doi.org/10.1017/S0260210504006084

Wendt, A. E. (1987). The agent-structure problem in international relations theory. International Organization, 41(3). https://doi.org/10.1017/S002081830002751X

Wendt, A. E. (2009). The agent-structure problem in international relations theory. Uluslararasi Iliskiler, 6(23).

Places

  • rue du Temple
    Arras, France (62)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Wednesday, March 15, 2023

Keywords

  • analyse du discours, résilience, Amérique latine

Contact(s)

  • Henry Hernández Bayter
    courriel : henry [dot] hernandez-bayter [at] univ-lille [dot] fr
  • Andrea Parra-Leylavergne
    courriel : parra_andrea [at] yahoo [dot] fr

Information source

  • Henry Hernández Bayter
    courriel : henry [dot] hernandez-bayter [at] univ-lille [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Discours résilients du monde ibéroaméricain », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, February 08, 2023, https://doi.org/10.58079/1ai8

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search