HomeLes sciences sociales entre universalisme et différentialisme : le retour des écoles nationales ?

HomeLes sciences sociales entre universalisme et différentialisme : le retour des écoles nationales ?

*  *  *

Published on Thursday, February 16, 2023

Abstract

Les sciences sociales voient, de manière cyclique, revenir le débat sur le « différentialisme » – à savoir l’irréductibilité des différences entre les groupes humains et ses conséquences pour l’analyse, en termes notamment d’obstacle à l’élaboration de concepts universellement transposables. Cet appel à contributions pour la revue Sociétés plurielles est ouvert à des travaux monographiques et comparatifs mettant en lumière l’évolution de la production en sciences sociales dans différents contextes nationaux, les liens entre savoir et pouvoir à travers le fonctionnement des académies nationales de sciences sociales et des thématiques privilégiées par leurs publications, ou encore le rapport entretenu dans différents contextes avec le débat sur le différentialisme culturel d’une part, l’universalisme politique et scientifique d’autre part.

Announcement

Présentation

La revue interdisciplinaire à comité de lecture Sociétés plurielles lance un appel à contributions sur le thème « Les sciences sociales entre universalisme et différentialisme : le retour des écoles nationales ? » dont l’argumentaire se trouve ci-dessous.

Le numéro inclura également les rubriques

  • Articles Varia
  • Lectures croisées
  • Comptes-rendus
  • Résumés de Thèse

Argumentaire

Les sciences sociales voient, de manière cyclique, revenir le débat sur le « différentialisme » – à savoir l’irréductibilité des différences entre les groupes humains et ses conséquences pour l’analyse, en termes notamment d’obstacle à l’élaboration de concepts universellement transposables.

La reconnaissance du « droit à la différence », dans les années 1950, introduisait une forme de relativisme culturel à l’encontre des biais coloniaux et occidentalistes qui marquaient les approches évolutionnistes alors prédominantes notamment en ethnologie. Pour autant, tout en s’élevant contre l’idée de hiérarchiser les cultures et sociétés, les sciences sociales ont aussi nuancé l’idée de différences irréductibles en démontrant les influences mutuelles qui marquent les ensembles culturels, caractérisés par des superpositions et des interconnexions bien plus que par une formation en silos.

Cela n’empêche pas l’idée de différentialisme de revenir, à intervalles réguliers, souvent portée par des agendas politiques nationalistes prétendant se soustraire aux obligations tenues pour universelles notamment en matière de respect des droits humains. Évidente en histoire ou en géographie, la mobilisation des sciences sociales au service d’agendas nationalistes travaille également la sociologie, l’anthropologie ou l’étude des relations internationales. En distant écho à la notion de « valeurs asiatiques », popularisée dans le champ politique au cours des années 1990 et tombée en désuétude depuis, on assiste par exemple depuis une vingtaine d’années à la refondation d’écoles nationales ou régionales qui entendent contribuer à l’émergence de conceptions alternatives et nationalement ancrées des différentes disciplines des sciences humaines et sociales. Celles-ci apparaissent particulièrement actives dans le contexte d’États émergents portant sur la scène mondiale un agenda réformiste et critique de l’universalisme, assimilé à une domination occidentale. Elles sont souvent portées par des académies actives dans l'élaboration d'une production intellectuelle propre à conférer une légitimité scientifique aux discours nationaux, comme c’est par exemple le cas de l’Académie chinoise des sciences sociales, l’Institut des sciences sociales et humanités de l’Académie russe des sciences, ou encore l’Académie indienne des sciences sociales.

Cet appel à contributions est ouvert à des travaux monographiques et comparatifs mettant en lumière l’évolution de la production en sciences sociales dans différents contextes nationaux, les liens entre savoir et pouvoir à travers le fonctionnement des académies nationales de sciences sociales et des thématiques privilégiées par leurs publications, ou encore le rapport entretenu dans différents contextes avec le débat sur le différentialisme culturel d’une part, l’universalisme politique et scientifique d’autre part.

Modalités de contribution

Les propositions d’article, de lecture croisée et de compte-rendu ainsi que des résumés de thèse peuvent être envoyés à l’adresse de la rédaction : programmesp@gmail.com

Les consignes aux auteurs figurent dans la pièce jointe.

Pour les articles : envoyer un texte d’une page, accompagné d’une courte biographie avant le 27 février 2023.

Pour les comptes-rendus et les lectures croisés : envoyer directement le texte de 10-15 000 signes, accompagné d’une courte biographie avant le 15 mai 2023.

Pour les résumés de thèse récemment soutenues : envoyer un texte de 10 000 signes, accompagné d’une courte biographie avant le 15 mai 2023.

Comité de sélection

Delphine Allès (INALCO), Liliane Crips (Université de Paris), Christophe Darmangeat (Université de Paris), Damiano De Facci (LADYSS/CESSMA), Pilar Gonzalez Bernaldo de Quiros (Université de Paris), Éric Magnin (Université de Paris), Delphine Pagès-El Karoui (INALCO), Marie-Louise Pelus-Kaplan (Université de Paris), Patrick Renaud (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3), Thomas Szende (INALCO), Madalina Vârtejanu-Joubert (INALCO).

Places

  • Paris, France (75)

Date(s)

  • Monday, February 27, 2023
  • Monday, May 15, 2023

Keywords

  • histoire des sciences sociales, différentialisme, universalisme, épistélologie

Contact(s)

  • Madalina Vartejanu-Joubert
    courriel : madalina [dot] vartejanu-joubert [at] inalco [dot] fr

Information source

  • Madalina Vartejanu-Joubert
    courriel : madalina [dot] vartejanu-joubert [at] inalco [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Les sciences sociales entre universalisme et différentialisme : le retour des écoles nationales ? », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, February 16, 2023, https://doi.org/10.58079/1aic

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search