HomeFormes de vie posthumaines

HomeFormes de vie posthumaines

Formes de vie posthumaines

Perspectives critiques et socio-philosophiques

*  *  *

Published on Wednesday, February 22, 2023

Abstract

Ce programme de rencontres, porté par Mara Magda Maftei, Agnès Callu et Pierre-Antoine Chardel, décliné en quatre séances, à la charnière de l’anthropologie, de l'esthétique, de la sociologie, de la philosophie et de la littérature, se propose de donner la parole aux chercheur·es en sciences humaines et sociales, aux écrivain·es et aux artistes pour réfléchir aux enjeux et perspectives des créations dites posthumaines.

Announcement

Argumentaire

Ce programme de rencontres, décliné en quatre séances, à la charnière de l’anthropologie, de la sociologie, de l’esthétique, de la philosophie, de la littérature, se propose de donner la parole aux chercheurs en sciences humaines et sociales, ainsi qu’aux écrivains et aux artistes. Un des objectifs du programme est d’analyser la manière dont les écrivains et les artistes réagissent, par leurs propres instruments de travail, aux questionnements des théoriciens et apportent un nouveau type de connaissance, de sonder l’imaginaire des écrivains qui ont créés en marge des fictions environnementales, des fictions du devenir-animal, des fictions technologiques et biologiques.

Le programme part de la notion de forme de vie fabriquée par le posthumanisme, courant de pensée qui fait place à une catégorie de vivant en mutation à laquelle correspond les humains modifiés par la technoscience, mais aussi le règne animal et végétal augmentés, l’intelligence artificielle qui co-existent avec les humains du point de vue cognitif et anthropologique dans un environnement matériel en voie de transformation (l’ère de l’anthropocène).

Ces multiples formes de vie, façonnées dans le Laboratoire ou objets à des multiples identités dispersées sur le Web, engendrent des questions éthiques et politiques qui inquiètent et font réfléchir les chercheurs et les créateurs. Ensemble, ils examinent les conséquences immédiates de cette « utopie » réelle dans laquelle nous vivons désormais.

Assistons-nous à une uniformisation et à une sous-veillance de nos vies, ce qui impose des nouvelles formes de gouvernementalité afin d’encadrer nos identités biologiques et numériques et nos modes de vie en réseau ?  

Non seulement les formes de vie sont modifiées, mais également l’environnement dominé auparavant par l’humain est en voie d’être bouleversé par différents changements climatiques, sociétaux, technologiques, politiques. La notion de vivant (si nous la pensons en des termes biologiques) ou la notion de l’être (si nous la pensons en des termes philosophiques) est en cours de mutation.

Ces considérations sont légitimement liées à une pensée anthropo-philosophique, qui se propose de réécrire les frontières entre zoe (vie à moitié animale) et bios (discours politique sur la vie). Un nouveau couple bios/zoe naît de la notion de multiplicité spécifique du courant posthumaniste, il redéfinit les valeurs culturelles, éthiques et illustre les représentations au niveau de l’imaginaire du discours que nous analysons désormais.

Ce cadre théorique abrite les préoccupations qui ont données naissance à la zoopoétique, à l’écocritique, à la technocritique. Des nouvelles formes littéraires, des nouveaux canons artistiques articulés autour de la déconstruction du sujet, autour d’une pluralité de sens et d’interprétations nous amènent à réfléchir à la possibilité de synthétiser les formes de vie dans des modèles esthétiques qui ont échappés à toute rationalité antérieure.

Par les stratégies narratives et plastiques qu’ils promeuvent et les formes littéraires comme artistiques inédites qu’ils véhiculent, les créateurs promeuvent une pensée cohérente contemporaine tissée autour des avancées technoscientifiques qui modifient le vivant.

Nous nous intéressons ainsi à des formes de vies différentes (robot, intelligence artificielle, animal, végétal) auxquelles les écrivains et les artistes donnent voix dans leurs œuvres de création en incorporant des connaissances interdisciplinaires.

Programme

Deuxième semestre de l’année 2022-2023 | EHESS, 54 bld. Raspail, 75006, Paris

Mercredi 15 mars 2023

16h à 19h - Salle du conseil A/BS1_28

Première séance Formes d’animalité

Co-animateurs Mara Magda Maftei et Agnès Callu

Invitées :

  • Dominique Lestel, École Normale Supérieure, Paris
  • Emmanuelle Pireyre, Chimère (Paris, Éditions de L’Olivier, 2019)
  • Camille Brunel, Après nous, les animaux (Paris, Éditions Casterman, 2020) et Ecatepec (Paris, Alma Éditeur, 2023)
  • L’artiste Davor Vrankic

Mercredi 5 avril 2023

16h à 19h – Salle AS1_08

Deuxième séance Littérature, art et environnement

Co-animateurs Mara Magda Maftei et Agnès Callu

Invitées :

  • Nathalie Blanc, Directrice de recherche CNRS et directrice du Centre des Politiques de la Terre
  • L’écrivain et universitaire, Vincent Message, Défaite des maîtres et possesseurs (Paris, Éditions du Seuil, coll. « Cadre rouge », 2015) et Les années sans soleil (Paris, Éditions du Seuil, 2022)
  • L’artiste Fabrice Cazenave

Mercredi 24 mai 2023

de 16h à 19h - Salle AS1_23

Troisième séance Réseaux et utopies

Co-animateurs Mara Magda Maftei, Agnès Callu et Pierre-Antoine Chardel

Invités :

  • Claire Barel-Moisan, CNRS, IHRIM, UMR 5317
  • L’écrivain Camille Espedite, Utérotopie (Paris, Éditions Actes Sud, 2023)
  • L’artiste Pierre Antonelli

Mercredi 14 juin 2023

de 16h à 19h – Salle AS1_08

Quatrième séance Anthropologie du vivant. Nouvelles formes de gouvernementalité

Co-animateurs Mara Magda Maftei, Agnès Callu et Pierre-Antoine Chardel

Invités :

  • Géraldine Aïdan, CNRS, Directrice adjointe du CERSA, UMR 7106 
  • L’écrivaine Céline Minard, Plasmas (Paris, Éditions Rivages, 2021)
  • Jean-Baptiste de Panafieu, L’Éveil : Stade 1 (Nantes, Gulf Stream, 2016), L’Éveil : Stade 2 (Nantes, Gulf Stream, 2017), L’Éveil : Stade 3 (Nantes, Gulf Stream, 2017)
  • L’artiste Julius Horsthuis

Organisation

  • Mara Magda Maftei, LAP | UMR 8177 CNRS-EHESS
  • Agnès Callu, LAP | UMR 8177 CNRS-EHESS
  • Pierre-Antoine Chardel, LAP | UMR 8177 CNRS-EHESS

Places

  • EHESS, 54 boulevard Raspail
    Paris, France (75006)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Wednesday, March 15, 2023
  • Wednesday, April 05, 2023
  • Wednesday, May 24, 2023
  • Wednesday, June 14, 2023

Keywords

  • posthumanisme, littérature, art, création, socio-philosophie

Contact(s)

  • Agnès Callu
    courriel : agnes [dot] callu [at] ehess [dot] fr

Information source

  • Agnès Callu
    courriel : agnes [dot] callu [at] ehess [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Formes de vie posthumaines », Seminar, Calenda, Published on Wednesday, February 22, 2023, https://doi.org/10.58079/1am0

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search