HomeLes femmes dans les soins et la médecine : réseaux, pratiques et engagements en Suisse (1870-1940)

HomeLes femmes dans les soins et la médecine : réseaux, pratiques et engagements en Suisse (1870-1940)

*  *  *

Published on Monday, February 20, 2023

Abstract

En 1867, la Suisse fut le premier pays à accepter de former les femmes à la médecine, de façon strictement identique aux hommes. À la Belle Époque, la Confédération était même décrite à l’international comme le lieu central du « féminisme médical ». Pourtant, si les Helvètes ont joué un rôle pionnier dans l’introduction des femmes dans les milieux de la santé, cette histoire est aujourd’hui peu connue et rares ont été les travaux à s’y intéresser. Cette journée d’étude vise à présenter de nouvelles recherches sur le sujet, en suivant deux objectifs principaux : mettre en valeur les contributions collectives de femmes à l’évolution des théories et des pratiques de santé et étendre l’analyse au-delà du cadre médical et de l’échelle nationale.

Announcement

Présentation

En 1867, la Suisse fut le premier pays à accepter de former les femmes à la médecine, de façon strictement identique aux hommes. À la Belle Époque, la Confédération était même décrite à l’international comme le lieu central du « féminisme médical ». Pourtant, si les Helvètes ont donc joué un rôle pionnier dans l’introduction des femmes dans les milieux de la santé, cette histoire est aujourd’hui peu connue et rares ont été les travaux à s’y intéresser.

Cette journée d’études vise à présenter de nouvelles recherches sur le sujet, en suivant deux objectifs principaux :

  1. Mettre en valeur les contributions collectives de femmes à l’évolution des théories et des pratiques de santé. Que ce soit en Suisse ou ailleurs, les quelques études sur le rôle des femmes dans l’histoire scientifique se sont surtout focalisées sur des parcours individuels. Cependant, s’il est bien sûr important de faire exister des « grandes dames » aux côtés des grands hommes de science, cette perspective a éclipsé l’effort des savantes pour faire alliance et défendre des lignes de recherche communes. Il s’agira plutôt durant cette journée d’examiner les réseaux qui ont été constitués à partir de la Suisse par des femmes, à la fois pour promouvoir leurs carrières mais aussi pour thématiser l’intérêt d’une perspective féminine dans l’abord des problèmes de santé.
  2. Étendre l’analyse au-delà du cadre médical et de l’échelle nationale. L’his-toire de la santé est encore trop souvent réduite à l’histoire de la médecine. Or, outre que ce prisme efface les contributions d’autres corps de métier (à commencer par celles des infirmiers·ières), il est particulièrement inadé-quat pour comprendre comment les femmes se sont efforcées d’investir l’arène sanitaire de la Belle Époque à l’entre-deux-guerres. Pour réussir à se faire une place, elles naviguaient alors en effet entre les profes-sions, les sphères expertes et amatrices : elles franchissaient les frontières pour faire carrière et publiaient en plusieurs langues... – une mobilité que la géographie et le plurilinguisme suisses favorisèrent notablement. En d’autres termes, les interventions inviteront à se déprendre des grilles de lecture classiques pour saisir ce que « les femmes ont fait à la médecine ».

Pour finir, la journée se clôturera sur une conférence qui, en contrepoint des autres contributions, s’attardera sur une trajectoire individuelle tout à fait atypique, hors-norme et hors période : celle du Dr Enrique Favez (c. 1791-1856).

Programme

Journée d’étude de l’Institut des humanités en médecine CHUV-UNIL, Lausanne

Vendredi 24 février 2023

10h30-16h30, salle de colloque de l’IHM

10h15 Accueil des participant·e·s

  • 10h30-10h40 Présentation de la journée | Aude Fauvel, IHM

Président de séance | Philippe Delmas, Institut et Haute école de La Source

  • 10h40-11h35 Amélie Puche | Université de Tours & Aude Fauvel | IHM, Les premières femmes-médecins : des études à la pratique, entraides et réseaux entre France et Suisse (1870-1940)
  • 11h35-12h20 Séverine Allimann, Institut et Haute école de La Source, Documenter les parcours de femmes dans les soins et la santé : autour des ressources de La Source

12h20-13h45 Pause repas

Présidente de séance | Pauline Milani, UNIFR

  • 13h45-14h30 Audrey Bonvin, UNIFR & IHM, « Nous croyons, femmes abstinentes, par l’union de nos efforts, à des victoires étonnantes, à des conquêtes, des renforts » : Mobilisations transnationales au sein de réseaux antialcooliques fondés par des femmes (début du XXe siècle)
  • 14h30-15h15 Camille Jaccard, CNRS/Université Paris 8, Le rôle des femmes dans l’invention et la diffusion de savoirs et de pratiques médico-psychologiques en Romandie 1920-1940/1950)

15h15-15h30 Pause

  • 15h30-16h25 Sabine Utz, Musée cantonal d’archéologie et d’histoire, Lausanne, & Gaëlle Nydegger, UNIGE De Lausanne à La Havane : Dr. Favez (1791-1856), enjeux et réceptions d’une trajectoire complexe

Informations pratiques

La journée est ouverte à toute personne intéressée. Elle est également retransmise par visioconférence, en suivant ce lien.

Contact : ihm@chuv.ch

Organisation

Aude Fauvel, IHM & Amélie Puche, Université de Tours

Subjects

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Friday, February 24, 2023

Keywords

  • femme, soin, médecine, réseau pratique

Contact(s)

  • Elena Martinez
    courriel : Elena [dot] Martinez [at] unil [dot] ch

Information source

  • Elena Martinez
    courriel : Elena [dot] Martinez [at] unil [dot] ch

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Les femmes dans les soins et la médecine : réseaux, pratiques et engagements en Suisse (1870-1940) », Study days, Calenda, Published on Monday, February 20, 2023, https://doi.org/10.58079/1amx

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search