HomeNoms d’une bête !

HomeNoms d’une bête !

Noms d’une bête !

L’usage linguistique et culturel des noms d’animaux dans l’Antiquité et le Moyen Age

*  *  *

Published on Wednesday, March 01, 2023

Abstract

Ce colloque s’intéresse à plusieurs usages linguistiques et pragmatiques des zoonymes et aux animaux vrais qui les motivent : ceux qui ont plusieurs noms (polyonymie) et ceux qui n’en ont pas, ceux qui partagent leur nom avec d’autres animaux, ceux qui donnent leur nom à des hommes, des lieux, des maladies ou d’autres objets du monde (ou le reçoivent d’eux), ceux qui changent de nom (métonomasie) et de nature dans le temps ou en passant à une autre langue, ceux qui se construisent une existence naturaliste sur la seule base d’un nom (« animaux de papier »)…

Announcement

Argumentaire

Ce colloque s’intéresse à plusieurs usages linguistiques et pragmatiques des zoonymes et aux animaux vrais qui les motivent : ceux qui ont plusieurs noms (polyonymie) et ceux qui n’en ont pas, ceux qui partagent leur nom avec d’autres animaux, ceux qui donnent leur nom à des hommes, des lieux, des maladies ou d’autres objets du monde (ou le reçoivent d’eux), ceux qui changent de nom (métonomasie) et de nature dans le temps ou en passant à une autre langue, ceux qui se construisent une existence naturaliste sur la seule base d’un nom (“animaux de papier”)…

Il s’agira d’explorer non seulement la tradition propre à l’Antiquité, mais aussi sa réception au Moyen Âge, et la façon dont se fabriquent alors aussi des nouvelles façons de nommer les animaux. Les langues concernées sont toutes celles des cultures de l’Antiquité classique (grec, latin, langues de l’Égypte, langues ouest-sémitiques). Pour le Moyen Age, on abordera aussi les zoonymes en persan, en arabe, dans les langues slaves et également les langues vernaculaires (français, italien…)… Entre toutes ces langues, les questions de traduction propres à la littérature zoologique sont particulièrement intéressantes à envisager.

Il s’agira donc de « saisir l’animal par ses noms », à travers des questions étymologiques, onomatopéiques, manifestant des phénomènes de dérivation ou de métaphores. On s’efforcera aussi de voir ce que la zoonymie révèle des conceptions du monde, notamment quand à travers les liens entre zoonymes et toponymes (zoonymes épichoriques, toponymes zoophores).  A côté de ces questions et enjeux zoonymiques, on pourra aborder des dossiers relevant de la zoo-onomastique et s’attacher aux « noms propres » donnés à des individus animaux, comme cela peut se faire pour des chevaux, des chiens, des bœufs, aussi bien dans l’Antiquité qu’au Moyen Âge.

Le lexique animal constitue le pivot des connaissances zoologiques et assure la continuité des données du savoir, même si cette tradition est accidentée et semée de malentendus (ou de facéties), comme toutes les transmissions. L’identification des animaux à travers (ou parfois malgré) leur nom, et la correspondance inter-linguistique que l’on peut établir, à travers les traductions, les lexiques bilingues ou les emprunts, constituent une dimension importante de la thématique de ce colloque, mais les aspects zoologiques, référentiels ou de traduction ne sont pas l’unique enjeu de cette rencontre.

Le répertoire zoonymique joue aussi, plus largement (comme le répertoire phytonymique) un rôle crucial et dynamique au cœur de la construction lexico-idéelle des sociétés anciennes. Les zoonymes opèrent des liens entre différentes sphères de la structure socio-culturelle, qui vont bien au-delà du prisme totémique, et construisent des micro-systèmes ou des éléments de discours dont l’efficacité s’appuie sur un constant travail de motivation et de remotivation.

Les approches suggérées sont donc multiples et doivent permettre de faire communiquer des recherche linguistiques, historiques, traductologiques, anthropologiques…  On pourra proposer soit des études de cas, soit des approches plus méthodologiques sur l’onomastique animale et les manipulations humaines auxquelles elle donne lieu.

Modalités de contribution

Les propositions de communication (500 mots maximum) par des chercheurs confirmés ou des jeunes chercheurs, sont à envoyer aux adresses suivantes : arnaud.zucker@univ-cotedazur.fr ou chrchandezon@yahoo.com

avant le 15 avril 2023.

Elles pourront être formulées dans les langues traditionnelles du réseau Zoomathia : en français, anglais, allemand, italien ou espagnol. Le comité scientifique communiquera ses réponses le 01 juin 2022.

Comité d’organisation 

  • Christophe Chandezon (Université Paul-Valéry/Montpellier III),
  • rnaud Zucker (Université Côte d’Azur, Nice)

Comité scientifique 

  • Sébastien Barbara,
  • Christophe Chandezon,
  • Jérémy Clément,
  • Diego De Brasi,
  • Isabelle Draelants,
  • Cristiana Franco,
  • Oliver Hellmann,
  • Stavros Lazaris,
  • Sian Lewis,
  • Philippe Monbrun,
  • Jean Trinquier,
  • Marco Vespa,
  • Arnaud Zucker

Subjects

Places

  • Université Montpellier 3
    Montpellier, France (34)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Saturday, April 15, 2023

Keywords

  • culture, animal, antiquité, moyen-age, linguistique, philologie, histoire, histoire culturelle, histoire des sciences

Contact(s)

  • Arnaud Zucker
    courriel : Arnaud [dot] ZUCKER [at] univ-cotedazur [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Arnaud Zucker
    courriel : Arnaud [dot] ZUCKER [at] univ-cotedazur [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Noms d’une bête ! », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, March 01, 2023, https://doi.org/10.58079/1aoi

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search