HomeEn finir avec le canon ? Formation, continuité, rupture des références en histoire de l’art et archéologie

HomeEn finir avec le canon ? Formation, continuité, rupture des références en histoire de l’art et archéologie

En finir avec le canon ? Formation, continuité, rupture des références en histoire de l’art et archéologie

Rotondes : deuxième congrès des jeunes chercheurs et chercheuses en histoire de l’art et archéologie

*  *  *

Published on Monday, March 20, 2023

Abstract

La seconde édition du congrès Rotondes, consacré à la jeune recherche en histoire de l’art et en archéologie aura pour thème « En finir avec le canon ? Formation, continuité, rupture des références en histoire de l’art et archéologie » et questionnera la pertinence et la légitimité de la notion de canon à l’heure actuelle. L’objectif de Rotondes est de créer un espace d’échanges, de rencontres et de partage dédié aux jeunes chercheurs et chercheuses, mais aussi aux artistes, critiques et autres professionnels de l’art.

Announcement

Présentation

Rotondes, le congrès des jeunes chercheurs et chercheuses en histoire de l’art et archéologie, vise à rassembler le plus largement possible celles et ceux qui font, dès aujourd’hui, l’histoire de l’art et l’archéologie de demain. Après une première édition dédiée aux rôles de ces disciplines dans les sociétés contemporaines, cette deuxième édition propose d’interroger, dans une démarche épistémologique, leur constitution et leur transformation. Il importe pour cela d’examiner leurs objets d’étude, en particulier la manière dont ils sont construits, transmis et redéfinis. L’histoire de l’art et l’archéologie se fondent en effet sur un ensemble de références (artistes, œuvres, monuments, etc.) qui s’accompagne d’un discours relatif à leur qualité, représentativité culturelle et importance historique. Ce corpus, supposé exemplaire, s’est imposé comme un socle sur lequel se construit l’enseignement de ces disciplines.

Le thème retenu, « En finir avec le canon ? Formation, continuité, rupture des références en histoire de l’art et archéologie », questionne la pertinence et la légitimité de la notion de canon à l’heure actuelle.

En parallèle des communications se tiendront des ateliers et tables rondes pratiques, méthodologiques et épistémologiques. Des associations d’histoire de l’art, d’archéologie et de conservation-restauration seront également /invitées à présenter leurs activités lors d’un forum des associations qui se tiendra durant le congrès, galerie Colbert.

Programme

Sessions principales

Jeudi 30 mars

09h30 : Ouverture et introduction (Auditorium Jacqueline Lichtenstein)

  • Ouverture : Éric DE CHASSEY (directeur général de l’INHA)
  • Introduction : Nicolas VARAINE (EPHE), Mecthilde AIRIAU (INHA)

10h : Construire l’histoire de l’art au prisme du canon ? (Auditorium Jacqueline Lichtenstein)

Modération : Camille AMBROSINO (INHA) et Justine GAIN (INHA)

  • Lucas LA BARBERA (université de Strasbourg) — Réflexion sur les références de l’architecture gothique en France aux XIIe-XIIIe siècles
  • Carlyne HENOCQ (université de Toulouse Jean-Jaurès) et Émeric RIGAULT (université de Poitiers) — Le canon dans la création artistique romane : une notion pertinente ?

10h40 - Discussion

11h00 - Pause

11h20 : Construire l’histoire au prisme du canon ? (suite) (Auditorium Jacqueline Lichtenstein)

  • Claire DUPIN DE BEYSSAT (université François-Rabelais de Tours - université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) — Au-delà de Courbet, Manet et Monet : le XIXe siècle oublié. Raisons et corrections des angles morts du canon historiographique
  • Apolline GAY (EPHE - université libre de Bruxelles) — Quel canon après les pharaons ? Catégoriser l’art égyptien tardo-antique dans la première moitié du XXe siècle, en Europe et aux États-Unis

12h00 - Discussion

15h : (Ré)écritures du canon (Auditorium Jacqueline Lichtenstein)

Modération : Lucie PROHIN (INHA) et Raphaëlle RANNOU (INHA)

  • Manon GRÉGOIRE (université Bordeaux Montaigne) — La critique d’art au féminin : un renouvellement des références
  • Camille PHILIPPON (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) — “L’art féminin” de la critique à l’historiographie : Louis Vauxcelles et les créatrices

15h40 - Discussion

16h00 - Pause

16h20 : (Ré)écritures du canon (suite) (Auditorium Jacqueline Lichtenstein)

  • Léna LEFRANC-CERVO (université Rennes 2) — Écrire une histoire de l’architecture moderne dans l’entre-deux-guerres : les stratégies historiographiques de la Société des architectes modernes
  • William TERRIER (université Rennes 2) — Vitruve à Peterhouse : David Watkin (1941-2018) et l’enseignement de la tradition classique à Cambridge dans les années 1970

17h00 - Discussion

Vendredi 31 mars

09h30 : Itinéraires du canon (Auditorium Jacqueline Lichtenstein)

Modération : Dina EIKELAND (INHA) et Virginia GROSSI (INHA)

  • Silvia MARCHESELLI (Sorbonne Université) — Interroger un foyer artistique “aux marges” : la peinture médiévale à Pise face au “canon” historiographique florentin
  • Alicia PERTOLDI (université Bordeaux Montaigne) — Comment se forme et se diffuse un canon architectural : le cas de Bordeaux ou « une cité classique » imposée, devenue référence
  • Victoria ARZHAEVA (université Paris Sciences et Lettres) — Raphaël dans l’art russe : de l’imitation à la mise en question de la référence canonique

10h30 - Discussion

11h00 - Pause

14h30 : Entrer dans le canon ? (Auditorium Jacqueline Lichtenstein)

Modération : Euan WALL (INHA) et Ariane TEMKINE (INHA)

  • Cyprien CHEMINAT (université Clermont-Auvergne) — À la marge des canons, le canon dans la marge : la place du canon dans l’étude de la satire graphique napoléonienne
  • Anatole DIVOUX (EHESS) — Hubert Damisch gamer : histoire de l’art, canons et jeux vidéo
  • Marie BLANC (université Grenoble Alpes) — Le canon touristique dans l’œil des photographes : l’exemple de l’image de Prague

15h30 - Discussion

16h00 - Pause

16h20 : De la chair au canon. Corps, normes et (contre)-modèles (Auditorium Jacqueline Lichtenstein)

Modération : Mathilde LEÏCHLÉ (INHA) et Camille BELVÈZE (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

  • Thomas REMY (université Paul-Valéry Montpellier 3 – université de Rome La Sapienza) — La sculpture d’Hercule à la Renaissance florentine comme pérennisation du modèle du corps masculin vertueux
  • Lilith LEBOT (Nantes Université) — Décolletés et portraits au XVIIe siècle en France : interroger les normes par un détail iconographique
  • Léna LÉVY (université Rennes 2) — Entre réappropriation et refus du canon : les autopathographies des femmes artistes à partir des années 1970

17h20 – Discussion

Ateliers

Jeudi 30 mars

  • 11h : L’étude des fonds photographiques dans la recherche en histoire de l’art et archéologie Delphine COMTE (photographe - université de Lille) - Salle Nicolas-Claude Fabri de Peiresc
  • 15h : Valoriser sa recherche : présence numérique et réseaux sociaux (accès sur inscription à l’accueil du congrès) Sarah FAVRE (chargée de projets et de communication numérique indépendante) - Salle Jean-Pierre Mariette
  • 15h : Commencer à écrire. Atelier de réflexion sur l’exercice de la rédaction Victor CLAASS (INHA) - Salle Nicolas-Claude Fabri de Peiresc
  • 15h : Parole trouvée, parole créée : Entretiens d’artistes Yazan ALLOUJAMI (Sorbonne Université), Déborah LAKS (laboratoire LIR3S UB, CNRS), Louis-Antoine MEGE (Sorbonne Université), Federica MILANO (Sorbonne Université - université de Rome La Sapienza) - Salle Giorgio Vasari
  • 16h30 : Atelier d’auto-défense universitaire : valoriser les compétences acquises en thèse hors de l’université Lucie GRANDJEAN (INHA), Léna LEVY (université Rennes 2), Mylène PALLUEL (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) - Salle Jean-Pierre Mariette
  • 16h30 : Elaborer un projet de thèse Marion BÉLOUARD (INHA), Léa CHECRI (INHA) - Salle Nicolas-Claude Fabri de Peiresc

Vendredi 31 mars

  • 11h : L’odeur du carcan. Explorations olfactives et analyse d’œuvres autour des odeurs et du genre (accès sur inscription à l’accueil du congrès) Sandra BARRE (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Elia CHICHE (nez indépendant) - Salle Jean-Pierre Mariette
  • 11h : Thinking outside the hexagon : faire son post-doctorat à l’étranger Nicholas PARKINSON (université Paris-Nanterre) - Salle Nicolas-Claude Fabri de Peiresc
  • 11h : Être jeune chercheur ou chercheuse et contribuer à Wikipedia Johanna DANIEL (INHA), Vladimir NESTOROV (université de Bourgogne), Elliott SADOURNY (université Clermont-Auvergne), Barbara SEMEL (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) - Salle Walter Benjamin
  • 14h30 : Faire de la recherche en collectif, trouver des espaces alternatifs : l’exemple des Jaseuses Adèle CASSIGNEUL (chercheuse indépendante et critique, membre des Jaseuses), Caroline DEJOIE (chercheuse indépendante et artiste, membre des Jaseuses), Anna LEVY (université Bordeaux Montaigne - membre des Jaseuses). Modération : Mathilde LEÏCHLÉ (INHA) - Salle Walter Benjamin
  • 14h30 : Utiliser les SIG en histoire de l’art : l’exemple du programme Modernités Décentralisées (MoDe(s)) Noa BUFFAVAND (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) - Salle Nicolas-Claude Fabri de Peiresc
  • 16h : Maîtriser un corpus d’images et d’archives : introduction au logiciel TROPY Marie COLAS DES FRANCS (INHA), Antoine CHATELAIN (INHA) - Salle Nicolas-Claude Fabri de Peiresc
  • 16h : Financer sa recherche en histoire de l’art et archéologie Valentine BRELOUX (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Una Europa), Lucille GARNERY (INHA), Armandine MALBOIS (Ecole du Louvre - SAPRAT, EPHE - Musée des arts décoratifs), Bhagya RANA (Sorbonne Université - CREOPS) (sous réserve) - Salle Jean-Pierre Mariette
  • 16h30 : Rôles et champs d’action d’un historien de l’architecture : parcours, pratiques, compétences Justine CROUTELLE (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes), Elsa JAMET (Sorbonne Université), Julia MOTARD (musée national d’art moderne - Centre Georges- Pompidou), Arnaud SCHOONHEERE (Ville de Paris - EPHE-PSL - membre de l’Association d’histoire de l’architecture). Modération : Audrey JEANROY (université de Tours - membre de l’Association d’histoire de l’architecture) et Camille NAPOLITANO (EPHE – BnF - membre de l’Association d’histoire de l’architecture) - Salle Giorgio Vasari

Tables rondes

Jeudi 30 mars

  • 11h : L’histoire de l’art sans les œuvres (Salle Jean-Pierre Mariette)

Marie COLAS DES FRANCS (INHA), Lylian ETIENNE (université de Lorraine), Lucie GRANDJEAN (INHA)

Modération : Euan WALL (INHA)

  • 11h : Faire de l’histoire de l’art aujourd’hui. Nouveaux objets et nouvelles approches en doctorat (Salle Walter Benjamin)

Natacha APRILE (Sorbonne Université - EHESS), Clément BASSOLE (Sorbonne Université), Jean POTEL (Sorbonne Université)

Modération : Sarah Flitti (Sorbonne Université)

  • 11h : Pour une histoire matérielle de l’art : l’apport de la conservation-restauration à l’histoire de l’art et l’archéologie (Salle Giorgio Vasari)

Hélène BOUEZ (Conservatrice-restauratrice de peinture), Camille LORMAN (Château de Versailles), Julie MONIQUE (Conservatrice-restauratrice de vitraux) (sous réserve), Ève PAILLAUX (CREAM Vienne), Adèle STEUNOU (Archives nationales)

Modération : Mecthilde AIRIAU (INHA)

  • 15h : Les canons au prisme du queer (Salle Walter Benjamin)

Salomé CAUDROIT-FASTREZ (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - membre du collectif ARQ), Marion CAZAUX (université de Pau et des Pays de l’Adour - membre du collectif ARQ), Quentin PETIT DIT DUHAL (université Paris Nanterre - membre du collectif ARQ)

Vendredi 31 mars

  • 09h30 : Les faux : imitation, détournement, ou réinvention du canon ? Archéologie, beaux-arts : des cas historiques aux tabous actuels (Salle Walter Benjamin)

Ninon BOUR (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - École du Louvre), Ulysse JARDAT (musée Carnavalet)

Modération : Valentin BOYER (Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne)

  • 11h : Atlas, réseaux, constellations (Salle Giorgio Vasari)

Eva BELGHERBI (université de Poitiers - École du Louvre), Lyse VANCAMPENHOUDT (université catholique de Louvain - Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique - FNRS), Apolline VRANKEN (Faculté d’architecture La Cambre-Horta - université libre de Bruxelles - FNRS)

Modération : Marion BELOUARD (INHA) et Camille BELVEZE (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

  • 11h20 : Savant/populaire : le populaire échappe-t-il au canon ? (Auditorium Jacqueline Lichtenstein)
  • 14h30 : Institutions, curation (Intervention en français et en anglais) (Salle Giorgio Vasari)

Noam ALON (université Sorbonne-Nouvelle), Emma DISTEL (École du Louvre), Andrea VÖLKER (université Leuphana de Lüneburg - DFK)

Modération : Dina EIKELAND (INHA) et ZHENG Yongsong (INHA)

  • 16h : Trouble dans le couple. Par-delà le canon de la création à deux (Salle Walter Benjamin)

Aliénor BAUTRU-VALOIS (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Abel DELATTRE (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Informations diverses

Les jeudi 30 et vendredi 31 mars de 11h à 15h se tiendra un forum des associations dans la Galerie Colbert

Le jeudi 30 mars de 16h-17h30 : Visite de la bibliothèque de l’INHA (accès sur inscription à l’accueil du congrès)

Le vendredi 31 mars de 14h-15h30 : Visite de la bibliothèque de l’INHA (accès sur inscription à l’accueil du congrès)

Comité scientifique

Mecthilde Airiau (INHA), Camille Ambrosino (INHA), Léa Checri (INHA), Marion Bélouard (INHA), Camille Belvèze (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Aline Bontemps (INHA), Valentin Boyer (École du Louvre), Marie Colas des Francs (INHA), Johanna Daniel (INHA), Lou de Barbarin (École française de Rome), Coline Desportes (INHA), Dina Eikeland (INHA), Justine Gain (INHA), Lucille Garnery (INHA), Tania Hautin-Trémolières (critique d’art indépendante), Sarah Lakhal (Sorbonne Université), Mathilde Leïchlé (INHA), Claire Nalin (Institut national du patrimoine), Alix Peyrard (INHA), Clémence Piquet-Delabrousse (INHA), Lucie Prohin (INHA), Raphaëlle Rannou (INHA), Antoine Renard (artiste - SACRe-ENSBA), Nicolas Varaine (EPHE), Euan Wall (INHA), Yongsong ZHENG (INHA)

Places

  • Galerie Colbert - 2 rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Thursday, March 30, 2023
  • Friday, March 31, 2023

Attached files

Keywords

  • histoire de l'art, archéologie, congrès, vie de la recherche, doctorant, jeune chercheur

Information source

  • Aline Bontemps
    courriel : aline [dot] bontemps [at] inha [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« En finir avec le canon ? Formation, continuité, rupture des références en histoire de l’art et archéologie », Conference, symposium, Calenda, Published on Monday, March 20, 2023, https://doi.org/10.58079/1asm

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search