HomeUne écologie politique en quête d’objet

HomeUne écologie politique en quête d’objet

Une écologie politique en quête d’objet

La biorégion : un objet à la croisée de l’art, de la politique et des sciences

*  *  *

Published on Wednesday, March 22, 2023

Abstract

Sous la direction du professeur Alain Deneault, le campus de Shippagan de l’université de Moncton propose une université d’été partant de la notion prometteuse de biorégion en tant qu'elle répond aux dérèglements écologiques, intellectuels et psychiques propres à notre siècle. À la lecture de textes exigeants à propos des bouleversements climatiques, de l’extinction massive des espèces, de la fin des énergies et richesses minières disponibles de manière abondante et abordable, nous envisagerons la contraction annoncée de la géopolitique, de son actuelle échelle mondialisée à des formes biorégionales faisant se recouper l’organisation sociale et les réalités écologiques.

Announcement

Université d'été de l'Université de Moncton campus Shippagan (20 mai-30 juin 2023)

Présentation

Sous la direction du professeur Alain Deneault, le campus de Shippagan de l'Université de Moncton propose une université d'été partant de la notion prometteuse de biorégion en tant qu'elle répond aux dérèglements écologiques, intellectuels et psychiques propre à notre siècle. À la lecture de textes exigeants à propos des bouleversements climatiques, de l’extinction massive des espèces, de la fin des énergies et richesses minières disponibles de manière abondante et abordable, nous envisagerons la contraction annoncée de la géopolitique, de son actuelle échelle mondialisée à des formes biorégionales faisant se recouper l’organisation sociale et les réalités écologiques.

Organisation pédagogique

Les cours

Les cours seront dispensés par le professeur Alain Deneault et ses invité(es).

Le cours Environnement et sociétés portera sur le changement de paradigme qui s’annonce au siècle en raison de nombreuses crises annoncées, en étudiant plus spécifiquement la notion de biorégion sur les plans politique, social, sociétal, écologique et géographique, notamment. Les étudiant.es seront respectivement invité.es à sonder un aspect particulier de l’activité biorégionale.

Le cours Lectures dirigées (complémentaire) ne comportera pas, lui, de séances d’enseignement, mais sera l’occasion de se consacrer de manière encadrée à la lecture d’une série d’articles ou d’un livre substantiel sur l’aspect qu’ils et elles auront choisi d’approfondir.

Le cours Environnement et sociétés débutera le 23 mai et se terminera le 28 juin. Les étudiant.es peuvent arriver en résidence le 20 mai et quitter le 30 juin. Le cours se donnera de manière intensive à raison de deux séances par semaine. Le cours Lectures dirigées consistera en un programme de lectures complémentaires faites en amont du cours et en parallèle; il sera ponctué de rencontres personnelles avec le professeur.

Chaque cours se verra reconnaître trois crédits de la part de l’Université de Moncton. L’étudiant(e) recevra dûment un relevé de notes de l’institution. Il appartiendra aux étudiant(e)s de faire valider, pour fins d’équivalence, leur enseignement auprès de leur université respective.

Les conférenciers invités

8 et 9 juin 2023

  • Jessica Andriamasinoro, professeure en environnement, Université de Moncton, campus de Shippagan (UMCS)
  • Martin Bureau, peintre et cinéaste
  • Geneviève Chevalier, professeure en arts visuels, Université Laval
  • Lucille Doiron, titulaire de la maitrise d'études en environnement, Université de Sherbrooke, et maraîchère, Ferme Nikal (Paquetville, Péninsule acadienne)
  • Julie Forgues, artiste visuelle et professeure en arts visuels (UMCM)
  • Emma Haché, femme de théâtre
  • Éloi Halloran, animateur, Mosus (Ripon, Québec)
  • Maxime Lachance, candidat à la maitrise en anthropologie, Université Laval
  • Roseline Mouchel-L'abbé, chargée d'études, Confédération nationale des foyers ruraux (France)
  • Jean-Philippe Raîche, écrivain
  • André Robichaud, professeur de géographie, UMCS
  • William Sacher, docteur en océanographie, Université McGill, et professeur en environnement, Universidad Andina Simón Bolívar, sed Ecuador
  • Jean-Philippe Sapinski, professeur, École des hautes études publiques (HEP), Université de Moncton, campus de Moncton (UMCM)
  • Céline Surette, professeure de chimie environnementale et directrice du Département de chimie et biochimie (UMCM)
  • Alyssa Symons-Bélanger, artiste multidisciplinaire, médiatrice culturelle et militante pour l'environnement

Les présentations des intervenant(e)s du colloque feront partie intégrante de la matière du cours, les étudiant(e)s participeront aux échanges qui compteront au titre de leur évaluation.

Modalités du séjour

L’hébergement

Les personnes choisies se feront attribuer gratuitement une chambre dans les résidences universitaires du campus de Shippagan pour la durée de leur séjour, du 20 mai au 30 juin. Ces résidences leur seront louées à un prix avantageux si elles souhaitent prolonger leur séjour avant le début ou après la fin des cours.

Le travail

Les étudiant.es engagé.es dans le programme seront dûment référé.es à une série d’entités de la région œuvrant dans les secteurs des sciences de la nature, de l’agriculture, de la pêche, de l’écotourisme et de la culture. Ils pourront ainsi négocier un emploi saisonnier durant la période estivale dans la Péninsule acadienne.

Le transport

Les personnes invitées doivent organiser par elles-mêmes leur transport. L’UMCS fournira au besoin un déplacement à celles et ceux qui voyageront par autobus, par train ou par avion, depuis les terminus (qui se trouvent dans le chef-lieu régional de Bathurst) vers Shippagan.

Les coûts

Les personnes choisies n'ont qu'à assumer les frais de transport de leur aller-retour relié à leur séjour ainsi que leurs frais de subsistance. Le logement et les cours font intégralement partie de l'offre.

Modalité de participation

L'été des humanités s'adresse aux étudiant(e)s francophones déjà candidat(e)s à un diplôme universitaire de premier cycle, ou qui le seront à partir de l'automne 2023. Il est également possible de s’inscrire à l’université d’été comme auditeur libre ou dans le cadre d’un cursus déjà entrepris à l’un des campus de l’Université de Moncton.

La cohorte est contingentée et la sélection se fera sur la base d’une lettre de présentation et de motivation et d'un CV des candidat(e)s. Le contenu en est laissé à l’initiative des candidat(e)s. Les critères de sélection reposent sur la motivation (compréhension de l'esprit de l'université d'été) et la qualification (manifestation d'un intérêt réel pour ces questions).

La sélection des candidatures sera coordonnée par le professeur Alain Denault.

La date limite pour l’inscription est le lundi 27 mars 2023.

  1. Remplir le formulaire suivant: https://forms.office.com/pages/responsepage.aspx?id=XykMgRfoTkyJlptmNpuAEowhnoKAlz1BlF8zCOOhF4hUMjlVVkYzSVlCQTFHUUlFSklOMkk1MFNPNy4u
  2. Après avoir rempli le formulaire, vous devrez soumettre votre lettre de motivation ainsi que votre CV par courriel à l'adresse : etedeshumanite@umoncton.ca

Pour toute information, écrire à etedeshumanites@umoncton.ca

Places

  • 218 Bd J. D. Gauthier
    Shippagan, Canada (E8S 1P6)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Monday, March 27, 2023

Attached files

Keywords

  • biorégion, écologie politique, anthropocène, écoanxiété

Information source

  • Andriamasinoro Jessica
    courriel : jessica [dot] andriamasinoro [at] umoncton [dot] ca

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Une écologie politique en quête d’objet », Summer School, Calenda, Published on Wednesday, March 22, 2023, https://doi.org/10.58079/1av2

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search