HomeLes théories de la reconnaissance au XXe siècle : problèmes, traditions et auteurs

HomeLes théories de la reconnaissance au XXe siècle : problèmes, traditions et auteurs

*  *  *

Published on Thursday, March 30, 2023

Abstract

Ce colloque s’inscrit dans la continuité du travail de généalogie du concept de reconnaissance entamé dans l’ouvrage La reconnaissance avant la reconnaissance. Archéologie d'une problématique moderne codirigé en 2017 par Francesco Toto, Théophile Pénigaud de Mourgues et Emmanuel Renault. Il fait également suite au colloque La reconnaissance après la reconnaissance. Origine et développement d'une problématique moderne organisé l'an passé à Nanterre et centré sur les usages de ce concept au cours du XIXe siècle.

Announcement

Suite à l'annonce de la journée de mobilisation intersyndicale prévue ce jeudi 13 avril, le colloque est reporté à une date ultérieure, encore à definir (aux alentours de novembre 2023)

Présentation

Organisé par le laboratoire SOPHIAPOL, ce colloque se situe dans la continuité de l’étude généalogique entamée il y a quelques années autour du concept de reconnaissance, notamment dans le volume La reconnaissance avant la reconnaissance. Archéologie d’une problématique moderne publié en 2017 aux Éditions de l’ENS qui explore la question de la reconnaissance à l’âge classique et dans les Lumières jusqu’à Kant, et lors du colloque de l’année dernière intitulé « La reconnaissance après la reconnaissance. Origine et développements d’une problématique moderne » dont les actes sont en cours de publication, qui portait sur la reconnaissance au XIXe siècle. Nous entendons poursuivre cette démarche à travers l’élucidation des significations multiples du concept de reconnaissance au XXe siècle jusqu’à nos jours, tant sur le plan de la philosophie (jour 1), en étudiant les principales figures qui ont développé une théorie de la reconnaissance à partir du modèle hégélien et au-delà ; que par rapport aux sciences sociales (jour 2), en étudiant les figures majeures qui ont un impact dans ce débat. En effet, s’il est possible rattacher la réactualisation du problème hégélien de la reconnaissance à Axel Honneth et à son ouvrage fondateur Kampf um Anerkennung (1992), il est possible néanmoins de repérer d’autres articulations du problème de la reconnaissance dans la pensée sociologique et philosophique du XXe siècle, qui continuent à nourrir le débat contemporain. Sans prétendre à l’exhaustivité, il s’agira de cartographier ces matrices théoriques pour pouvoir réinscrire la problématique de la reconnaissance dans une généalogie plus large, cela à partir de plusieurs axes :

1/en explicitant les multiples articulations du modèle hégélien de la reconnaissance issues de la lecture kojévienne (Lacan, Sartre, Simon de Beauvoir) et au-delà (Dewey, Taylor, Honneth, Fraser, Butler) ;

2/en étudiant la fonction de l’intersubjectivité dans la tradition phénoménologique (Husserl, Merleau-Ponty, Levinas, Ricœur) ;

3/en explorant d’autres modèles issues de la tradition sociologique (Bourdieu, Goffman, Schütz) et de la tradition anthropologique (Mauss).

L’objectif de cette « généalogie différentielle » du concept de reconnaissance est de faire ressortir d’autres jonctions problématiques, ainsi que la multiplicité des objets de la reconnaissance irréductibles à la seule liberté hégélienne, étant donné que les demandes de reconnaissance ne s’adressent pas seulement aux institutions, mais aussi aux groupes sociaux dominants, faisant de la reconnaissance un concept fondamental pour réfléchir à la nature de la conflictualité sociale au sein des sociétés démocratiques contemporaines. Une telle enquête historique sur la reconnaissance est donc indispensable pour comprendre et situer les théories contemporaines, ainsi que pour interroger le potentiel critique et émancipateur du concept de reconnaissance aujourd’hui. 

Programme

Mercredi 12 avril

Accueil et introduction - 9h00/9h30

Première section : La constellation kojévienne de la reconnaissance

9h30/11h15

  • A. Kojève, Franck Fischbach (Univ. Panthéon Sorbonne/HIPHIMO)
  • J. Lacan, Marco Ferrari (Univ. degli Studi di Padova)

11h30/13h15

  • J.-P. Sartre, Valentina Santoro (Univ. Paris Nanterre/SOPHIAPOL)
  • S. de Beauvoir, Jean-Baptiste Vuillerod (Univ. de Namur)

Deuxième section : Reconnaissance et traditions phénoménologiques

14h30/16h15

  • E. Husserl, Mariannina Failla (Univ. Roma Tre)
  • M. Merleau-Ponty, Jean-Philippe Deranty (Macquarie University)

16h30/18h15

  • E. Levinas, Cristóbal Balbontin-Gallo (Univ. Austral de Chile)
  • P. Ricœur, Ricardo Salas (Univ. Católica de Temuco)

Jeudi 13 avril

Accueil et introduction - 9h00/9h30

Troisième section : Reconnaissance et sciences sociales

9h30/11h15

  • M. Mauss, Alain Caillé (Univ. Paris Nanterre/SOPHIAPOL)
  • P. Bourdieu, Emma Barettoni (Univ. Paris Nanterre/SOPHIAPOL;Univ. degli Studi di Firenze)

11h30/13h15

  • A. SchützLaurent Perreau (Univ. de Franche-Comté)
  • E. Goffman, Sylvain Pasquier (Univ. de Caen Normandie/LASAR)

Déjeuner (salle des conseils, bât. Ricoeur, 4e étage)

Quatrième section : Approches de la reconnaissance en philosophie sociale et politique

14h30/16h15

  • Pragmatisme (J. Dewey, G. H. Mead), Emmanuel Renault (Univ. Paris Nanterre/SOPHIAPOL)
  • Politiques de la reconnaissance (C. Taylor, M. Walzer), Félix Megret (Univ. Paris Nanterre/SOPHIAPOL)

16h30/18h15

  • Théories de l'estime sociale (A. Honneth, N. Fraser), Christian Lazzeri (Univ. Paris Nanterre/SOPHIAPOL)
  • J. Butler, Emmanuel Levine (Univ. Paris Nanterre/IREPH)

Informations pratiques

Le colloque aura lieu en présentiel dans la salle des conférences du bâtiment Max Weber à Nanterre et à distance via Microsoft Teams. Il est ouvert à toutes et à tous, en entrée libre sur le site de l'université à Nanterre. Néanmoins, si vous souhaitez vous inscrire pour assister au colloque à distance ou pour recevoir des informations sur l'événement en présentiel, n'hésitez pas à remplir le formulaire prévu à cet effet !

Comité d'organisation

Emma Barettoni, Félix Megret, Christian Lazzeri, Emmanuel Renault, Valentina Santoro

Places

  • Bâtiment Max Weber, 200 avenue de la République
    Nanterre, France (92)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Wednesday, April 12, 2023
  • Thursday, April 13, 2023

Attached files

Keywords

  • théorie, reconnaissance, philosophie, sociologie, XXe siècle

Contact(s)

  • Valentina Santoro
    courriel : v [dot] santoro [at] parisnanterre [dot] fr
  • Emma Barettoni
    courriel : eb [dot] emmabarettoni [at] gmail [dot] com
  • Félix Megret
    courriel : felix [dot] megret [at] protonmail [dot] com

Reference Urls

Information source

  • Valentina Santoro
    courriel : v [dot] santoro [at] parisnanterre [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Les théories de la reconnaissance au XXe siècle : problèmes, traditions et auteurs », Conference, symposium, Calenda, Published on Thursday, March 30, 2023, https://doi.org/10.58079/1ax5

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search