HomeSillage et empreinte d’un chercheur critique en information-communication

HomeSillage et empreinte d’un chercheur critique en information-communication

Sillage et empreinte d’un chercheur critique en information-communication

Mélanges offerts au Professeur Bertrand Cabedoche

*  *  *

Published on Monday, April 17, 2023

Abstract

De consultant à journaliste, Bertrand Cabedoche est ensuite très rapidement devenu enseignant-chercheur en sciences de l’information et de la communication. Titulaire de la chaire Unesco en Communication internationale à l’université Grenoble Alpes, président du réseau mondial Orbicom des chaires Unesco, il a ainsi fortement contribué au rayonnement de la discipline hors des frontières françaises. La masse critique de ses travaux de recherche révèle des inflexions épistémologiques, théoriques, conceptuelles et méthodologiques justificatives d’un état provisoire du monde de la recherche en la matière. Au moment où prend fin sa carrière professionnelle, les présents mélanges ont pour finalité de rendre hommage à ce penseur critique, qui aura marqué d’une empreinte indélébile le champ des sciences de l’information et de la communication, à travers le monde.

Announcement

Argumentaire

Grand de taille, toujours en costume ou en veste, plein d’humour et disponible pour ses étudiants. Aucune rencontre avec le Professeur Bertrand Cabedoche ne laissait indifférent. Il suffisait de quelques minutes d’échange avec l’intéressé pour se rendre compte que c’était non seulement un être ouvert, mais aussi un érudit. Il était prompt à vous conseiller un article scientifique, un ouvrage ou à vous renvoyer à une théorie. D’ailleurs certains étudiants le qualifiaient d’un « Google enseignant », en référence à ses connaissances encyclopédiques. Ceux qui l’ont connu à l’Institut de la communication et des médias (ICM) de l’Université Grenoble Alpes peuvent s’en souvenir. Il en est de même pour tous ceux qui ont eu l’occasion de le rencontrer lors des colloques et séminaires scientifiques qu’il a animés à l’international : Abidjan (Côte d’Ivoire), Alexandrie (Égypte), Ammân (Jordanie), Antananarivo (Madagascar), Beijing (Chine), Béjaïa (Algérie), Beyrouth (Liban), Brazzaville (Congo), Bucarest (Roumanie), Çanakkale (Turquie), Cotonou (Bénin), Curitiba (Brésil), Douala (Cameroun), Galatasaray (Turquie), Istanbul (Turquie), Kinshasa (République Démocratique du Congo), Lomé (Togo), Lund (Suède), Malaga (Espagne), Marrakech (Maroc), Mexico (Mexique), Montréal (Canada), Moscou (Russie), Ouagadougou (Burkina Faso), Québec (Canada), Rabat (Maroc), Rio de Janeiro (Brésil), Rhyad (Arabie Saoudite), Saint-Louis du Sénégal (Sénégal), Saint-Pétersbourg (Russie), Shanghaï (Chine), Tunis (Tunisie), Yaoundé (Cameroun), etc.  

Le 24 mars 2023 a donc marqué la date du dernier cours de la carrière universitaire du Professeur Bertrand Cabedoche. À l’initiative de Caroline Ange, enseignante-chercheure en sciences de l’information et de la communication à l’Université Grenoble Alpes, une partie de ses anciens doctorants, qui se sont chacun inséré dans la vie professionnelle, ont ravivé tous les souvenirs de leur collaboration illustrés par de belles anecdotes. Chacun d’eux était revenu sur ses expériences avec cet immense Professeur, en insistant notamment sur les apports bénéfiques de cette rencontre. Certains ont même trouvé une relation filiale avec l’Afrique au point de l’appeler « l’Africain ». À Grenoble notamment, il a été le directeur de plusieurs doctorants africains. Toutes ces évocations, empreintes de réminiscence aboutissent à une seule conclusion, à savoir : qu’en son temps Bertrand Cabedoche a marqué le champ des sciences de l’information et de la communication. Il laisse ainsi dans son sillage une belle empreinte à plus d’un étudiant tout comme les nombreux collaborateurs et chercheurs qui l’ont entouré.

Consultant, puis journaliste, Bertrand Cabedoche a travaillé en tant qu’expert pour de multiples organisations internationales (Unesco, Nations-Unies, OIF, Unicef, Conseil de l’Europe, etc.) tout en engageant une carrière d’enseignant-chercheur d’abord à Rennes ; puis, à Grenoble. Sans prétendre à l’exhaustivité, ses travaux touchent quasiment à tous les 10 domaines des SIC : médias et journalisme, images, cinéma, médias audiovisuels et industries culturelles, communication publique et politique, communications et organisations, médiations mémorielles, culturelles et patrimoniales, numérique : stratégies, dispositifs et usages, information, documents et écritures, design, organisation des connaissances et enfin, médiations des savoirs, éducation et formation (CPDirSIC, 2018).

Ses contributions scientifiques sont significatives dans chacun des domaines ainsi évoqués. Dans ses travaux, il a toujours développé une posture critique, se traduisant par le rejet des appellations objectivantes et limitantes telles que la communication internationale au remplacement de laquelle il propose celle de « communication-monde » (Cabedoche, 2023). Sa déconstruction s’attaque également à celle de diversité culturelle, ou encore à celle de société de l’information, dépréciée pour son soubassement techno-euphorique. L’auteur s’est encore attaqué au concept d’espace public habermassien qu’il jugeait trop ethnocentriste. À travers ce travail de « débroussaillage terminologique », il a enfin étendu le « réflexe de déconstruction » aux concepts de centre-périphérie au pluriel avant de s’engager sur la voie des systèmes-monde, ébauché par Immanuel Wallerstein. Dans certains travaux collaboratifs (Cabedoche et Ngono, 2023), il a proposé une re-lecture des modèles, à l’instar de celui technocratique, identifié autrefois par Jürgen Habermas, qui avait jusque-là imposé la légitimité écrasante du scientifique dans la société. Il a toujours soutenu l’idée selon laquelle le saisissement significatif des logiques d’action ne peut être appréhendé que sous le prisme de l’analyse des jeux croisés d’acteurs. Très présent en Afrique, en dépit de « l’africanisme hexagonal qui constitue une rente et se traduit par une stratégie de positionnement académique ou dans le marché de la consultance » (Atenga, 2019 : 200), Bertrand Cabedoche a participé à de nombreuses initiatives, projets et événements scientifiques dans cette partie du monde où une « recherche de plus en plus structurante» (Cabedoche, 2019) est encore aujourd’hui en quête d’une meilleure visibilité à l’international.

Peu avant son départ à la retraite, Bertrand Cabedoche a défendu la posture d’un humanisme communicationnel articulé autour de la « posture de décentrement ». Lequel décentrement se réfère ici à une posture d’accompagnement, qui ne renie pas les contributions hors-frontières et participe d’une remise en cause réciproque et permanente, en même temps qu’elle assume ses cheminements historiques propres. Partant de plusieurs terrains empiriques (européens, africains, américains, asiatiques, etc.), il aura contribué à actualiser certaines approches théoriques et des questionnements scientifiques relevant  jusque-là parfois de l’ordre du convenu. La masse critique de ses travaux de recherche révèlent des inflexions épistémologiques, théoriques, conceptuelles et méthodologiques justificatives d’un état, provisoire, de la recherche.

Aussi, au regard de sa riche « contribution aux avancées de la connaissance en information-communication » (Miège, 2015) à travers le monde, le présent appel à contributions prend la forme des mélanges offerts en son hommage. Les contributions attendues peuvent se situer dans le prolongement des thèmes de recherche suivants développés par le Professeur Bertrand Cabedoche :

  • Communication interculturelle
  • Communication internationale
  • Médias et journalisme
  • Communication de crise
  • Espace public et débats délibératifs
  • Communication de l’information scientifique et technique

Sont aussi les bienvenues, toutes les propositions relevant principalement du champ disciplinaire des sciences de l’information et de la communication.

Calendrier et modalités de soumission

  • 31 janvier 2024 : soumission du texte final

45.000 signes espaces et bibliographie compris en français ou en anglais, à l’adresse mail suivante : ngonosimon@yahoo.fr  

  • 29 février 2024 : notification des résultats d’acceptation ou de refus aux auteur.e.s ayant soumis un chapitre
  • 31 mars 2024 : retour des textes après corrections par leurs auteur.e.s
  • Juillet 2024 : parution de l’ouvrage collectif

Direction de l’ouvrage

  • Simon Ngono, LCF (EA, 7390) Université de La Réunion, France

Comité scientifique 

  • Atenga Thomas, Université de Douala, Cameroun
  • Bitond Adrien, Université de Maroua, Cameroun
  • Djouldé Amina Christelle, Université de Ngaoundéré, Cameroun
  • Ekambo Jean-Chrétien, Ifasic de Kinshasa, République Démocratique du Congo
  • Kahi Honoré, Université Alassane Ouattara, Côte d’Ivoire
  • Mbang Struilly Ida, Université de Limoges, France
  • Madiba Georges, Université de Douala, Cameroun 
  • Malick Ndiaye El Hadji, Université Grenoble Alpes, France
  • Ndeke Jonas Charles, Université Marien Ngouabi, Congo Brazzaville 
  • Ndiaye Marième Pollèle, Université Gaston Berger de Saint-Louis, Sénégal
  • Ovoundaga Marcy Delsione, Université Grenoble Alpes
  • Sarr Sokhna Fatou Seck, Université Gaston Berger, Sénégal 
  • Taguem Fah Gilbert, Université de Ngaoundéré, Cameroun
  • Toa Jules Évariste, Université Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire

Comité de lecture 

  • Abossolo Pierre Martial, Université de Buéa, Cameroun
  • Djimeli Alexandre, Université de Dschang, Cameroun
  • Perrine Marie-Noëlle, Directrice du Réseau de lecture publique du Port, La Réunion, France

Références bibliographiques  

Atenga Thomas (2019), « L’Africanisme dans les sciences de l’information et de la communication : de l’utopie( ?) d’une communauté épistémique », Histoire de la recherche contemporaine, Tome VIII-n° 2, pp. 200-207.

Cabedoche Bertrand (2019), « Une recherche de plus en plus structurante depuis l’Afrique sur la relation entre les technologies de l’information et de la communication et le changement social », pp. 329-399, in Thomas Atenga, Georges Madiba (dir.), Les questions de développement dans les sciences de l’information et de la communication en Afrique. Mélanges offerts au Professeur Missè Missè, Louvain-la-Neuve, Academia, 448 p.

Cabedoche Bertrand (2023), Lire la communication-monde au XXIe siècle, Ottawa, Les Presses de l’Université d’Ottawa, 730 p.

Cabedoche Bertrand et Ngono Simon (dir.) (2023), Communication et Covid-19 en Afrique : action publique, médiatisation, croyances populaires, Paris, L’Harmattan, Collection "Communication et civilisation", préface de Jules Évariste Toa, 314 p.

Cabedoche Bertrand (2019), « Une recherche de plus en plus structurante depuis l’Afrique sur la relation entre les technologies de l’information et de la communication et le changement social », pp. 329-399, in Thomas Atenga, Georges Madiba (dir.), Les questions de développement dans les sciences de l’information et de la communication en Afrique. Mélanges offerts au Professeur Missè Missè, Louvain-la-Neuve, Academia, 448 p.

Conférence permanente des directeurs.trices des unités de recherche en sciences de l’information et de la communication (CPDirSIC) (2018), Dynamiques des recherches en sciences de l’information et de la communication, Lorraine, Centre de recherche sur les médiations, 194 p.

Miège Bernard (2015), Contribution aux avancées de la connaissance en information-communication, Paris, INA éditions, 240 p.

Places

  • Saint-Denis, Réunion (97400)

Date(s)

  • Wednesday, January 31, 2024

Keywords

  • penseur critique, épistémologie, communication, Bertrand Cabedoche, hommage

Contact(s)

  • Simon Ngono
    courriel : ngonosimon [at] yahoo [dot] fr

Information source

  • Simon Ngono
    courriel : ngonosimon [at] yahoo [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Sillage et empreinte d’un chercheur critique en information-communication », Call for papers, Calenda, Published on Monday, April 17, 2023, https://doi.org/10.58079/1ayn

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search