HomeAller vers les personnes en grande précarité : expériences et perspectives en France et à l’étranger

HomeAller vers les personnes en grande précarité : expériences et perspectives en France et à l’étranger

*  *  *

Published on Wednesday, April 19, 2023

Abstract

Organisé dans le cadre du projet « accès aux droits et insertion des personnes éloignées des services » (Tsigane Habitat, SOLIHA-CVL), ce colloque a pour objectif de contribuer aux débats en cours sur les dispositifs et les pratiques de l’« aller-vers » dans l’intervention sociale, en favorisant, pendant deux jours, les échanges entre chercheurs en sciences sociales, acteurs de terrain de la lutte contre la pauvreté (professionnels de l’action sociale et de la santé, militants associatifs, concernés) et acteurs institutionnels.

Announcement

Présentation

Organisé dans le cadre du projet « accès aux droits et insertion des personnes éloignées des services » (Tsigane Habitat, SOLIHA -CVL), ce colloque a pour objectif de contribuer aux débats en cours sur les dispositifs et les pratiques de l’« aller-vers » dans l’intervention sociale, en favorisant, pendant deux jours, les échanges entre chercheurs en sciences sociales, acteurs de terrain de la lutte contre la pauvreté (professionnels de l’action sociale et de la santé, militants associatifs, concernés) et acteurs institutionnels. Les contributions et les résultats de ces échanges feront l’objet d’une diffusion large via, en particulier, la constitution d’un dossier sur l’aller-vers dans la Revue Projet, associée à cet événement. Ce colloque pourra aussi servir de base à d’autres temps d’échanges et de partage des savoirs et des expériences sous la forme de rencontres à l’échelle locale/régionale et/ou de webinaires pour approfondir et prolonger les réflexions sur l’aller-vers et, plus largement, sur la lutte contre la pauvreté dans un contexte de plus en plus difficile.

En France, l’« aller-vers », que l’on peut définir comme une « démarche d’approche et d’immersion auprès des populations restées à l’écart des politiques sociales et de santé publique » (Baillergeau, Grymonprez, 2020), connait, depuis quelques années déjà, un regain d’intérêt. En France, l’aller-vers figure ainsi parmi les priorités de la lutte contre la pauvreté. Il est même en passe de s’imposer parmi les paradigmes de l’action sanitaire et sociale à côté du « pouvoir d’agir » et de la « participation des usagers ». Si tout le monde s’accorde, dans un contexte marqué par les progrès du non-recours (Revil, Warin, 2019) et par la massification de la précarité (EGTS, 2015), à reconnaitre l’importance des dispositifs d’aller-vers, force est toutefois de constater que, sur le terrain, les services de droit commun ont bien du mal à pratiquer l’aller-vers, et ce quand bien même cette pratique fait partie des formes historiques de l’intervention sociale (Baillergeau, Grymonprez, 2020). C’est sans doute ce fossé entre, d’un côté, des personnes en difficulté qui, de plus en plus souvent, « ne demandent pas ou ne demandent plus leurs droits » (Avenel, 2021), et de l’autre, les acteurs publics, qui a incité de nombreux acteurs associatifs à initier ces dernières années des projets d’aller-vers volontiers qualifiés d’ « innovants » ou d’ « expérimentaux » dans le cadre notamment, mais pas seulement, du Plan de soutien aux associations de lutte contre la pauvreté, lui-même partie intégrante du Plan de relance labellisé « France Relance » mis en œuvre en 20201.

Quel bilan peut-on faire des projets en cours ? Dans quelle mesure peut-on considérer ces expériences (qu’elles soient ou non financées par France Relance) comme un tournant dans les pratiques d’aller-vers et, plus largement dans la lutte contre la pauvreté ? Quels sont les effets à court terme et dans la durée de l’aller-vers sur les personnes visées ? Qu’apporte, sur ces différents sujets, une comparaison internationale ? Car, cela va sans dire, l’aller-vers n’est pas une spécificité française, et ce d’autant plus que les normes comme les principes et les modèles d’action circulent rapidement d’un pays à l’autre.

Pour répondre à ces questions qui intéressent aussi bien les chercheurs travaillant sur la lutte contre la pauvreté que les acteurs publics, les professionnels et les acteurs associatifs en charge des politiques en question, les organisateurs de ce colloque proposent de confronter savoirs scientifiques, savoirs professionnels et savoirs d’expérience en invitant les chercheurs à échanger avec les acteurs de la société civile, les professionnels de l’action sanitaire et sociale et les concernés autour de trois thématiques : le repérage, le dénombrement et la localisation des situations de non-recours et de grande précarité ; les pratiques d’aller-vers et leurs effets sur les populations visées (retours d’expérience, évaluation « experte » et travaux scientifiques) ; les interactions entre l’aller-vers et les dispositifs de droit commun.

Programme

Journée 1 : Ateliers thématiques

  • 10h00-10h30 : accueil des intervenants
  • 10h30-10h45 : présentation de la journée par les organisateurs du colloque
  • 10h45-12h30 : travail en atelier (présentations personnelles, débats et synthèses collectives) autour de trois thématiques

Thématique 1 : Repérer, dénombrer et localiser les situations de non-recours et de grande précarité

Atelier 1 : Animation Héléna Revil, UMR PACTE-ODENORE, CNRS, U. Grenoble

Contributeurs : Josua Gräbener (Observatoire de l’alpha, CERAPS, U. Lille) ; Jeanne Martin et Seak-Hy Lo (CNAM), Morgane Canioni (CPAM 37), Amélie Desgourdes (SOLIHA 37), Emily Mugel et Lise Gaillard (GRIEF, Ecole nat. sup. d’architecture de Bretagne) et Antoine Printz (CRIDIS, Univ. Catholique de Louvain, Belgique), Claire Régnier (IRTS, Franche-Comté).

Thématique 2 : La mise en œuvre et les effets des pratiques d’aller-vers : retours d’expérience, évaluation « experte » et travaux scientifiques

Atelier 2  : Animation Alexandra Clavé-Mercier, UMR CITERES, CNRS, U. Tours

Contributeurs  : Marie-Laure Jarry (Centre social Véron/CLAAC Chinon), Pauline Pettre (APAS 82), Sylvain Asse (CURAPP-ESS, U. Picardie-Jules-Verne), Grégory Beltran et Alfonsina Faya-Robles (PACTE-ODENORE, Cerpop, IFERISS), Julie Duflos (SHERPAS, URePSSS, U. Artois), Christine Tabutaud, Vivien Delbove et Maryanick Sow (La Sauvegarde du Nord), Anne-Laure Figarol, (La Cloche 37).

Atelier 3 : Animation Nicolas Oppenchaim, UMR CITERES, CNRS, Université de Tours, Tours

Contributeurs : Aurélie David (AGEVIE), Fabien Meslet (ARENES, U. Rennes), Mathilde Sempé (PRINTEMPS, U. Versailles-Saint-Quentin), Pierre Verger et Chloé Cordogan (Observatoire régional de la santé – PACA, UMR VITROME), Lamia Bouadi et Chantal Nicole-Drancourt (LISE, CNRS, CNAM), Aurélien Martineau, Emmanuel Bioteau et Jérôme Prugneau (ESO, U. Angers), Ida Tesla, Méryl Septier et Béatrice Longathe (Pih-Poh, ATD Quart-Monde).

Thématique 3 : L’aller-vers et les dispositifs de droit commun

Atelier 4 : Animation : Cyprien Avenel, mission analyse stratégique, synthèses et prospective, DGCS

Contributeurs : Julie Vallée (FICOSIL), Sabine Rebeix et Véronique Livera (Entraides et Solidarités 37), Benjamin Girodet et Mathias Cabanes (UCSA 42), Romain Crochet, Alice Sanchez et Chloé Penha (Tsigane Habitat, SOLIHA CVL), Virginie Poujol (LERIS), Dany Enedi (LARAC, Univ. Grenoble-Alpes)

Atelier 5 : Animation Marion Lièvre, MSH SUD observatoire du sans-abrisme, u. Montpellier 3

Contributeurs : Jeanne Martin et Seak-Hy Lo (CNAM), Jérôme Guillet (Matières prises), Céline Adloff (centre formation Croix-Rouge – Ollioules), Julien Joanny (La Critic, Minea, U. Guyane), Toualy Padré Ludwine Jollen (GRESA, U. Félix Houphouët Boigny –Abidjan, Côte d’Ivoire).

  • 12h30-14h00 : Déjeuner libre pour les non intervenants
  • 14h00 : reprise des ateliers
  • 18h00-19h30 : Temps convivial

Journée 2 : Assemblée plénière

9h00-9h30 : Accueil des participants

9h30-10h00 : mot de bienvenue et introduction par les organisateurs du colloque

10h00-12h30 : Restitution des ateliers et échanges avec l’assemblée

12h30-14h00 : Déjeuner libre pour les non intervenants

14h00-15H30 : Regards croisés France/Canada

  • Robert Lafore, Professeur de Droit Public, Sciences Po Bordeaux : Aller-vers et évolutions en cours de l’action sociale en France (titre provisoire)
  • Evelyne Baillergeau, Sociologue et chercheure, Faculté des sciences sociales et comportementales, Université d’Amsterdam : Le rapport société/marge au prisme de l’aller-vers : expériences canadiennes (titre provisoire)

15h30-15h45 : pause

  • 15h45-16h45 : « Aller vers : dispositifs actuels et perspectives d’avenir »
  • Table-ronde : Acteurs institutionnels/acteurs de terrain/chercheurs et échanges avec l’assemblée (en cours de constitution)

Informations pratiques

L’accès au colloque est gratuit mais le nombre de places étant limité, l’inscription est obligatoire via sciencesconf.org

Places

  • site des 2 Lions - Université de Tours, Faculté de Droit, Economie et Sciences sociales, 50 rue Jean Portalis
    Tours, France (37)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Thursday, June 01, 2023
  • Friday, June 02, 2023

Keywords

  • sociologie sociale, lutte contre la pauvreté, inégalité, travail social, action sociale, science sociale

Contact(s)

  • Olivier Legros
    courriel : olivier [dot] legros [at] univ-tours [dot] fr

Information source

  • Muriel Hourlier
    courriel : hourlier [at] univ-tours [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Aller vers les personnes en grande précarité : expériences et perspectives en France et à l’étranger », Conference, symposium, Calenda, Published on Wednesday, April 19, 2023, https://doi.org/10.58079/1b04

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search