HomeLa construction prédicative à l’oral et à l’écrit : maîtriser la posture de locuteur et de scripteur

HomeLa construction prédicative à l’oral et à l’écrit : maîtriser la posture de locuteur et de scripteur

*  *  *

Published on Friday, April 28, 2023

Abstract

Cette journée d’étude a pour objectif de faire le point sur les différentes possibilités d’appréhender les modes de construction prédicative à l’oral et à l’écrit. Une connaissance approfondie de ces derniers, spécifique aux langues parlée et écrite permettra aux enseignants de français - langue maternelle, seconde et étrangère - d’élaborer des activités pédagogiques pour une meilleure maîtrise des deux media (Barré-de Miniac, 2000 ; Dormoy, 2004). Il s’agira donc, lors de cette journée, de mettre de nouveau en perspective la comparaison oral/écrit du point de vue de leur construction prédicative et d’envisager de nouvelles pistes pédagogiques.

Announcement

Argumentaire

Parce qu’elle détermine l’élaboration du sens à partir des formes linguistiques, la construction des prédications met en œuvre à la fois la syntaxe, le choix du lexique, mais aussi la cohérence sémantique au sens large ainsi que les règles grammaticales d’accord. Plus ou moins complexe, elle présente des caractéristiques propres à la langue parlée et à la langue écrite. Même si la grammaire de l’oral et celle de l’écrit sont en grande partie les mêmes (Cappeau, 2018 ; Ibrahim, 2014), l’organisation prédicative qu’adopte un locuteur pour raconter une histoire se réalise différemment selon que le récit est produit à l’oral ou à l’écrit (Koch et Oesterreicher, 2001 ; Berrendonner, 2004). Cette journée scientifique a pour objectif de faire le point sur les différentes possibilités d’appréhender les modes de construction prédicative à l’oral et à l’écrit. Une connaissance approfondie de ces derniers, spécifique aux langues parlée et écrite permettra aux enseignants de français - langue maternelle, seconde et étrangère - d’élaborer des activités pédagogiques pour une meilleure maîtrise des deux media (Barré-de Miniac, 2000 ; Dormoy, 2004). 

Il s’agira donc, lors de cette journée, de mettre de nouveau en perspective la comparaison oral/écrit du point de vue de leur construction prédicative et d’envisager de nouvelles pistes pédagogiques.

L’axe 1 tentera de dégager les spécificités des constructions prédicatives relevant des modalités orale et écrite à travers différents types de corpus.

Les constructions prédicatives observées à l’oral relèvent-elles de la même complexité que celles mises en œuvre à l’écrit ? (Havu et Pierrard, 2012). Relevant du choix inconscient des apprenants et dépendant uniquement de leurs compétences langagières, leur analyse permettrait d’obtenir des informations importantes sur le degré de maîtrise de la langue parlée et écrite des locuteurs-scripteurs. Si les enfants avant 10 ans différencient peu la construction prédicative de leurs énoncés oraux et écrits (Martinot et al, 2018), il semblerait toutefois que l’organisation prédicative d’un même texte apparaît modifiée à l’oral et à l’écrit dans la majorité des cas chez le même locuteur-scripteur adulte (Martinot et Lambert, 2022). Il conviendra donc d’observer cette organisation prédicative en FLM mais aussi chez les apprenants FLE et FLS se situant dans une « interlangue » (Selinker, 1972 : 209-231 ; Perdue, 1972) afin de distinguer des caractéristiques propres aux constructions en langue maternelle et en langue étrangère. Une description précise de ces modes, appliqués en modalité orale ou écrite, permettrait de comprendre la manière dont ils élaborent leurs phrases, « d’appréhender leur conception particulière d’un fait de langue » (Doquet, 2013). Les spécificités dégagées, propres au medium, à l’âge et à la langue du locuteur-scripteur permettront ainsi de s’interroger sur les constructions prédicatives à partir d’angles nouveaux, en s’appuyant notamment sur la distinction entre information et prédication. 

L’axe 2 sera consacré aux applications didactiques.

Rendre compte de la construction prédicative à l’oral et à l’écrit chez des locuteurs-scripteurs en français langue maternelle, seconde ou étrangère permettrait la mise en place d’activités de remédiation ou de renforcement en pensant notamment l’interaction oral/écrit : dans quelle mesure l’exercice de la parole orale peut-il améliorer les productions écrites ? La question de l’utilisation d’un déjà-là (Plane & Rondelli, 2017) par les scripteurs experts (Berissi, 2012) ou non-experts n’est pas nouvelle. Cette question est abordée, le plus souvent, sous l’angle lexical (Vénérin, 2017) ou sous l’angle thématique (Similowski, 2018), mais n’a pas fait l’objet d’une comparaison oral /écrit. Par ailleurs, l’entrainement des élèves à la reformulation, sous toutes ses formes paraphrastiques, pourraient également constituer une piste à exploiter dans la pratique de l’écrit. Enfin, du point de vue de l’enseignement de la langue, il apparaît qu’un travail de l’expression orale est également nécessaire (Béguelin, 1998). Aussi pourrait-on envisager que la rédaction d’un texte écrit puisse constituer un point d’appui très bénéfique à la pratique de l’oral.

Programme

9h30 : Accueil (self du personnel de l’INSPE)

  • 10h -11h : Claire Doquet, INSPE de Bordeaux : Les constructions prédicatives dans les écrits scolaires : quelques repères
  • 11h-11h45 : Olivia Lewi, INSPE de Paris : Formulation et reformulation orale ou écrite en cours de mathématiques : quelles pratiques langagières privilégier ?
  • 11h45-12h00 : Discussion : Valérie Lambert

12h00-14h00 : Pause déjeuner

  • 14h00-14h45 : Claire Martinot, Kathy Similowski, Valérie Lambert, INSPE de Paris, INSPE de Cergy et Sorbonne Université : Organisation prédicative et procédures de reformulation en restitution orale et écrite chez des enfants de 10 ans
  • 14h45-15h30 : Valérie Lambert, Sorbonne Université : Étude comparative de l’organisation prédicative en restitution orale et écrite chez des locuteurs-scripteurs de 19 ans (FLM/FLS)
  • 15h30-16h15 : Sonia Gerolimich et Isabelle Stabarin, Universités de Udine et de Trieste : La construction prédicative en FLE, à l’oral et à l’écrit, chez des étudiants italophones.
  • 16h15-16h30 : Discussion : Claire Martinot

Informations pratiques

Contact : val.lambert2003@gmail.com

Merci d’indiquer votre présence par mail.

Suivre la journée en visio : lien Zoom

  • ID de réunion : 817 1497 0499
  • Code secret : 799986

Organisation

  • Valérie Lambert (Sorbonne Université, STIH)
  • Claire Martinot (Sorbonne Université, INSPÉ de Paris, STIH)

Références bibliographiques

BARRÉ-DE MINIAC, Christine. 2000. Le Rapport à l'écriture. Aspects théoriques et didactiques. Lille : Presses Universitaires du Septentrion.

BÉGUELIN, Marie-José. 1998. Le rapport écrit-oral. Tendances dissimilatrices, tendances assimilatrices. Cahiers de linguistique française, 20, 229-253. 

BERISSI, Marianne. 2012. Littérature sans mémoire : lecture d’enfance de Michel Leiris. Arras : Artois Presse Université.

BERRENDONNER, Alain. 2004. Grammaire de l’écrit vs grammaire de l’oral : le jeu des composantes micro- et macro-syntaxiques. Interactions orales en contexte didactique. Lyon : PUL, 249-262. 

CAPPEAU, Paul. 2018. Corpus et (ré)organisation de l’oral. Des Organisations dynamiques de l’oral. Berne : Peter Lang, 413-418. 

DOQUET, Claire. 2013. Dépasser l’impossible alliance : quelles interactions entre production écrite et maîtrise de la langue, Le français aujourd’hui, 181.

DORMOY, Denis. 2004. De la réécriture comme mode d'écriture de textes. Ou apprendre à écrire en réécrivant ». Le français aujourd’hui, 144, 53-61.

HAVU, Eva et PIERRARD, Michel. 2012. Prédication seconde et subordination : à propos du degré de complexité de la connexion de prédications. La complexité en langue et son acquisition. Lublin : KUL, 37-51.

IBRAHIM, Amr H. 2014. La langue, la voix, la parole. Paris : CRL.

KOCH, Peter et OESTERREICHER, Wulf. 2001. Langage parlé et langage écrit. Lexicon der Romanistischen Linguistik, I-2, 584-627.

LAMBERT, Valérie. 2021. Reformulations orales et écrites chez des étudiants de 18 à 20 ans en français langue maternelle, langue étrangère et langue de scolarisation : méthode d’analyse et problématique. Échange Linguistique en Sorbonne (ÉLIS), Paris, volume 7, 91-109.

LAMBERT, Valérie. 2022. Étude comparative oral/écrit des procédures de reformulation effectuées par des étudiants de 18 à 20 ans (FLM, FLS, FLE). 8e Congrès mondial de Linguistique Française, section Linguistique et didactique, Orléans, volume 138.

MARTINOT, Claire, BOSNJAK BOTICA, Tomislava, GEROLOMICH, Sonia et PAPROCKA- PIOTROWSKA, Urszula. 2018. Reformulation et acquisition de la complexité linguistique – perspective interlangue. Londres : ISTE Editions. 

MARTINOT, Claire et LAMBERT, Valérie. 2022. Comparaison oral / écrit dans des rappels de récits produits par de jeunes adultes scolarisés de 19 ans. Linguistique de l’écrit 3, Oral/écrit : quelles places dans les modèles linguistiques ?

PERDUE, Clive. (2000). Acquisition des langues secondes. L’acquisition du langage, II. Paris : PUF, 215-246.

PLANE, Sylvie et RONDELLI, Fabienne. 2017. Le déjà-là dans l’écriture. Pratiques, 173-174.SELINKER, Larry. (1972). Interlangage, International Review of Applied Linguistics (Revue internationale de linguistique appliquée dans l’enseignement des langues), 10, 209-231.


SIMILOWSKI, Kathy. 2018. Emprunts et reformulations dans les écrits créatifs d’apprenants : l’exemples des robinsonnades. Pratiques langagières, construction des savoirs et littéracies. Orléans.

VÉNÉRIN, Christine. 2017. Les choix lexicaux des élèves révélateurs d’un déjà-là. Pratiques, 173-174.

Places

  • Amphithéâtre 1 - INSPÉ de Paris, 10 rue Molitor (Métro: Michel-Ange-Molitor)
    Paris, France (75016)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Wednesday, May 24, 2023

Attached files

Keywords

  • construction, prédication, oral, écrit, procédures, reformulation

Contact(s)

  • Valérie Lambert
    courriel : val [dot] lambert2003 [at] gmail [dot] com

Information source

  • Valérie Lambert
    courriel : val [dot] lambert2003 [at] gmail [dot] com

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« La construction prédicative à l’oral et à l’écrit : maîtriser la posture de locuteur et de scripteur », Study days, Calenda, Published on Friday, April 28, 2023, https://doi.org/10.58079/1b39

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search