HomeSociétés coloniales et post-indépendances : quels lieux du politique ?

HomeSociétés coloniales et post-indépendances : quels lieux du politique ?

*  *  *

Published on Tuesday, May 02, 2023

Abstract

Les particularités du politique en situation coloniale ne sont pas que de seuls états de fait, mais s’inscrivent concrètement et matériellement dans un espace généralement ségrégué. Cette journée d’étude organisée par le groupe « mondes coloniaux et post-indépendances » de la Société française d’histoire politique (SFHPo) en partenariat avec l’unité de recherche Tempora (université Rennes 2) abordera les multiples champs au sein desquels se manifestent l’inégalité et la domination en situation coloniale. Il s’agit dès lors de penser, dans une perspective dynamique, un politique localisé et spatialisé, obéissant à de nouvelles logiques de pouvoir, riche de ses dimensions matérielles et pratiques.

 

Announcement

Argumentaire

Parmi les multiples champs au sein desquels se manifestent l’inégalité et la domination en situation coloniale, le politique fait partie des plus immédiatement visibles. Détention directe ou indirecte du pouvoir par une puissance étrangère, inégale distribution des droits civiques parmi les populations, choix discrétionnaire des figures d’autorité autochtones ou encore mainmise administrative en sont quelques-unes des caractéristiques. Ces particularités du politique en situation coloniale ne sont pas que de seuls états de fait, mais s’inscrivent aussi concrètement et matériellement dans un espace généralement ségrégué. Après les indépendances, celui-ci est le plus souvent repensé et réinvesti dans le cadre de nouvelles dynamiques politiques. Il s’agit dès lors de penser, dans une perspective dynamique, un politique localisé et spatialisé, obéissant à de nouvelles logiques de pouvoir, riche de ses dimensions matérielles et pratiques, mais aussi symboliques, cadre et manifestation du pouvoir – comme des interactions auxquelles il donne lieu. Il s’agit également de le penser en tension, toujours fragile et sujet aux contestations et aux remises en question. 

Programme

9h : Accueil

9h30 : Introduction

9h45-11h15 – Lieux de mémoire et politiques post-coloniales

Discutante : Karine Ramondy (SIRICE – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

  • Alphonse Zozime Tamekamta (École normale supérieure de Yaoundé), « Toponymie et préservation de la mémoire du passé colonial dans l'Ouest-Cameroun (1955-1971) : l’exemple de l’arrondissement de Babadjou »
  • Emmanuel Alcaraz (Mesopolhis – Sciences Po Aix/IRMC – Tunis), « Des lieux de mémoire de la guerre d’indépendance algérienne aux lieux de mémoire de la guerre civile algérienne : continuité ou rupture dans les usages politiques du passé ? »
  • Margot Garcin (TELEMMe – Université Aix-Marseille), « Les cimetières européens en Algérie : un observatoire des relations franco-algériennes post-coloniales »

11h30-13h – Quelle dimension politique pour les lieux du quotidien ?

Discutant : Luc Chantre (Tempora – Université Rennes 2)

  • Magali Bigaud (Arènes – Université Rennes 2) « Singularité des lieux du politique comme symbole et légitimation de la domination en situation coloniale au Cambodge (1863-1953) »
  • Maurel Ahounou (Arènes – Université Rennes 1), « Côte d’Ivoire : un espace politique entre terre et plantation, 1893-1960 »
  • Carole Reynaud-Paligot (Centre d’histoire du XIXe siècle – Université de Dijon), « L’école aux colonies : lieu du politique ? Le cas kabyle (années 1880-1914) »

13h-15h : déjeuner

15h-16h30 – La rue et les espaces urbains : des lieux de pouvoirs

Discutant : Quentin Gasteuil (ISP – ENS Paris-Saclay)

  • Yacine Benhalima (EASTCO – Université de la Polynésie française/Victoria University of Wellington) « Papeete, les districts, les îles. Les Établissements français d'Océanie et les lieux du pouvoir, 1935-1946 : l’exemple de l’avenue Bruat »
  • Thomas Richard (docteur en sciences politiques), « Les espaces de la nation au Caire (1952-2011) »
  • Nadder Meddeb (docteur en aménagement, chercheur indépendant) « De l’avenue Jules Ferry à l’avenue Habib Bourguiba : la genèse d’une artère représentative des pouvoirs colonial et post-colonial en Tunisie, et sa portée symbolique dans l’imaginaire collectif (1881-1987) »

16h30-17h – Conclusion : Gilles Richard (Arènes – Université Rennes 2)

Participation

Pour suivre la journée en distanciel, une inscription est obligatoire à : lieuxdupolitique2022@gmail.com

Pour l’assistance en présentiel, aucune inscription n’est requise.

Places

  • Campus Villejean - Place du recteur Henri Le Moal
    Rennes, France (35)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Friday, May 12, 2023

Keywords

  • politique, lieux, colonie, empire, indépendance

Contact(s)

  • Quentin Gasteuil
    courriel : quentingasteuil [at] gmail [dot] com

Information source

  • Quentin Gasteuil
    courriel : quentingasteuil [at] gmail [dot] com

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Sociétés coloniales et post-indépendances : quels lieux du politique ? », Study days, Calenda, Published on Tuesday, May 02, 2023, https://doi.org/10.58079/1b3z

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search