HomeExpressions territoriales du pouvoir de l’antiquité à l’époque moderne

HomeExpressions territoriales du pouvoir de l’antiquité à l’époque moderne

*  *  *

Published on Thursday, May 11, 2023

Abstract

Ce colloque international, transpériodique, est né d’une collaboration interinstitutionnelle qui s’est développée dans le cadre du projet « Réseaux aristocratiques et pouvoir territorial de l’Antiquité à l’époque moderne » soutenu par la MSHS-Sud-Est. Fruit d’une réflexion commune conduite par des enseignants-chercheurs et chercheurs historiens et archéologues des époques antique, médiévale et moderne de l’Université Côte d’Azur (membres du CEPAM et de l’URMIS) et de leurs partenaires (ARSCAN, CIHAM, CRH, Centre Roland Mousnier), ce projet a placé au cœur de ses préoccupations le rapport que les détenteurs du pouvoir entretiennent avec le territoire et la manière dont ce pouvoir imprime sa marque sur le territoire, voire le façonne.

Announcement

Argumentaire

Ainsi, il ne s’agit pas d’analyser la manière dont les détenteurs du pouvoir exercent celui-ci, mais plutôt d’en saisir les manifestations dans un ensemble territorial donné, à la fois dans leur dimension tangible/concrète (château, villa, lieux d’exécution, bornes etc.) et dans leur dimension immatérielle (anthroponymie, toponymie, etc.). Ces éléments permettent, en effet, d’aborder la notion de territorialisation à partir d’une réflexion sur les "marqueurs spatiaux" qui peuvent à la fois renvoyer à la question de la présence du pouvoir (les lieux de pouvoir), à la question de l’étendue du pouvoir (bornes et limites) et à la question du rapport au temps, à la dimension mémorielle du pouvoir (les monuments). La projection du pouvoir sur l’espace peut également revêtir diverses formes, que ce soit une organisation en réseaux polarisés (pouvoir central et relais locaux) ou le recours à l’itinérance comme mode de gouvernement. Ces diverses formes de projection ne sont d’ailleurs pas toujours exclusives et peuvent se juxtaposer ou se succéder selon des logiques qu’il s’agit d’éclairer. Enfin, le cadre chronologique retenu fournit un contexte homogène dans la mesure où ces périodes historiques sont marquées par une forte imbrication des pouvoirs (politique, économique, social, religieux, culturel) qui constitue un élément de complexité supplémentaire qu’il s’agira de prendre en considération.

De même qu’il est ouvert chronologiquement (de la fin  de la protohistoire à l’époque moderne), le colloque accueille tous les espaces géographiques, sans exclusive.

Quels que soient les époques et les espaces, il permettra d’aborder différentes questions (liste non exhaustive) :

  • Comment un pouvoir définit-il un territoire, comment s’exerce-t-il sur un territoire, avec quelles conséquences spatiales ? En retour, comment le territoire influe-t-il sur la manière dont le pouvoir se définit ? Dans quelle mesure et - le cas échéant - comment le ou les droits
  • traduisent-ils la dimension territoriale du pouvoir ?
  • Comment s’exprime l’ancrage territorial des aristocraties (rôle des domaines, du patrimoine etc.) ? Quelles sont les implications spatiales des trajectoires, des carrières, des alliances ? On pensera notamment à l’ouverture des horizons d’alliance en lien avec l’ascension sociale, à leur projection sur des espaces de plus en plus ouverts.
  • Quelles co-spatialités les pouvoirs produisent-ils et selon quelles modalités : coexistence, superposition, complémentarité, concurrences, voire confrontation des différents pouvoirs sur un même territoire ?

Programme

Langues de communication : français et anglais.

Mercredi 21 juin 2023

13.30 : accueil et introduction du colloque

Session - Pouvoir central et pouvoir local

  • 14.00 – 14.45 : BADEL Christophe (PR, Université de Rennes 2, France) - Les sénateurs provinciaux de l'empire romain : mythe ou réalité (Ier-IIIe siècle) ?
  • 14.45 – 15.30 : BARONI Anne-Florence (MCF, Paris 1, France) - L’expression territoriale du pouvoir dans les pagi des colonies romaines d’Afrique et de Numidie (28 av. n. è. – milieu du IIIe s. de n. è.).
  • 15.30 – 15.45 – Pause
  • 15.45 – 16.30 : COSANDEY Fanny (DE, EHESS, France) – Le domaine royal, entre assise du pouvoir et connaissance des terres.
  • 16.30 – 17.15 : CARRE Guillaume (DE, EHESS, France) - Les maîtres des provinces : les territoires des daimyô dans le Japon des Tokugawa.
  • 17.15 – 18.00 : CHRISTOL Michel (PR, Université Paris I, France), OURIACHI Marie-Jeanne (MCF, Université Côte d’Azur) et SCHNEIDER Laurent (DR-CNRS, Directeur des études cumulant EHESS, UMR 5648 CIHAM) - De la fin du IIe s. av. J.-C. au VIIIe s. apr. J.-C. : espaces de vie des communautés et centres du pouvoir dans le Bas-Languedoc méditerranéen.

Jeudi 22 juin 2023

Session - Communautés et dynamiques locales

  • 9.15 : accueil – café
  • 9.30 – 10.15 : MORET Pierre (DR, Université de Toulouse, UMR 5608 Traces, France) - Stèles, châteaux et maisons fortes : marqueurs spatiaux des aristocraties guerrières dans l’Ibérie de l’âge du Fer et du début de l’époque romaine.
  • 10.15 – 11.00 : VLAMOS Alexandre (docteur, ATER Université de Lille, France) - Territoire civique et souverainetés plurielles dans les cités grecques de la mer Égée (IIIe s. av. n.è. – Ier s. de n.è.).
  • 11.00 – 11.30 – Pause
  • 11.30 – 12.15 : VEY Pierre (Doctorant / chargé de cours Paris I, École des Chartes, EA 3624 Centre Jean Mabillon, France) - Les bornages du territorium de Marseille (1275-1294) : une territorialisation née de l’émergence d’un nouvel équilibre entre la tutelle comtale et l’autonomie municipale.
  • 12.15 – 13.00 : VIDONI Nicolas (MCF, Aix-Marseille Université, France) – La territorialisation du pouvoir en temps de crise pendant la peste de 1720-1724.

Buffet

Session - Concurrences et conflits

  • 14.00 – 14.45 : RABOT Brice (PRAG, Nantes Université, France) - Les expressions territoriales du pouvoir seigneurial en Bretagne méridionale face aux tournants des XIVe et XVe siècles.
  • 14.45 – 15.30 : CHOPIN Hervé (Chercheur associé, UMR 5138 ARAR Lyon, France) - Les limites occidentales de la Savoie au XVe siècle : l’exemple de la Saône.
  • 15.30 – 16.00 – Pause
  • 16.00 – 16.45 : MORERA Raphaël (CR-CNRS, EHESS-CRH, France) - L’eau, le roi et les seigneurs en Île-de-France à l’Époque moderne.
  • 16.45 – 17.30 : GUZZI-HEEB Sandro (Maître d’enseignement et de Recherche, Université de Lausanne, Suisse) - Pouvoirs religieux et construction de l’espace dans l’Entremont valaisans (1500-1850).

Vendredi 23 juin 2023

Session - Expressions monumentales et marquages de l'espace

  • 8.45 : accueil – café
  • 9.00 – 9.45 : DEBORDE Gwennaelle (Doctorante, Sorbonne Université, France) - Les manifestations territoriales du pouvoir judiciaire romain dans les provinces occidentales : étude des termini sous le Haut Empire (Ier- IIIe siècle).
  • 9.45 – 10.30 : POLO Coline (Chercheuse associée, UMR 5648 CIHAM, France) - Construire pour dominer. L’exemple des résidences aristocratiques du Comtat Venaissin à la fin du Moyen âge.
  • 10.30 – 11.00 – Pause
  • 11.00 – 11.45 : LAZARO Aude (Doctorante, Université de Nice, France) - Les fourches patibulaires, symboles de pouvoir et marqueurs territoriaux en Provence orientale de la fin du Moyen Âge à l’époque moderne.
  • 11.45 – 12.30 : HAMELIN Fadila (Doctorante, Rennes 2, UMR 6566 CReAAH, France) - Chapelle, manoir, prison, moulin banal et enclos : l’expression territoriale du pouvoir au sein des granges cisterciennes bretonnes du XIIe au XVIIIe siècle.

Buffet

Session - Familles aristocratiques et possessions foncières

  • 13.30 – 14.15 : HURLET Frédéric (PU Université Paris Nanterre, France) - Les sénateurs augustéens dans leurs domaines. Empreinte territoriale, richesse foncière et visibilité du pouvoir.
  • 14.15-15.00 : FULCONIS Maxime (docteur, UMR 8596 Centre R. Mousnier, France) - Principauté territoriale ou principauté familiale ? Les manifestations du pouvoir des Marchiones sur l’Italie centrale au XIe siècle.
  • 15.00 – 15.15 – Pause
  • 15.15 – 16.00 : BEZZINA Denise (Post-doctorante, Università di Padova, Italie) - Expressions du pouvoir et territorialité urbaine à travers le cas des Alberghi génois (XIIe-début XVe siècle).
  • 16.00 – 16.45 : HADDAD Elie (CR-CNRS, EHESS-CRH, France), PIETRI Valérie (MCF, Université Côte d’Azur, France) – Les familles nobles et leurs seigneuries : une transformation de la spatialisation des pouvoirs dans la France moderne.

16.45 – 17.00 : conclusion – fin du colloque

Informations pratiques

Entrée libre

Places

  • MSHS Sud-Est, Salle Plate (031) - 25, av. François Mitterrand
    Nice, France (06300)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Wednesday, June 21, 2023
  • Thursday, June 22, 2023
  • Friday, June 23, 2023

Attached files

Keywords

  • pouvoir, territoire, histoire, archéologie

Information source

  • Alessandra Della Vecchia
    courriel : alessandra [dot] della-vecchia [at] univ-cotedazur [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Expressions territoriales du pouvoir de l’antiquité à l’époque moderne », Conference, symposium, Calenda, Published on Thursday, May 11, 2023, https://doi.org/10.58079/1b4r

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search