HomeMatériaux nobles, matériaux dépréciés

HomeMatériaux nobles, matériaux dépréciés

Matériaux nobles, matériaux dépréciés

Histoire sociale et culturelle des matériaux de construction de l’antiquité à nos jours

*  *  *

Published on Wednesday, May 17, 2023

Abstract

La longue histoire des matériaux de construction a suivi diverses perspectives : enjeux architectoniques, disponibilité et approvisionnement, coûts, qualités esthétiques… Plus récemment, elle a aussi été l’occasion d’aborder l’architecture sous un angle différent en remettant en question la longue suprématie des matériaux lithiques au profit d’autres substances, souvent considérées comme plus anecdotiques, voire dépréciées, comme le métal, la terre crue et la brique, la paille, le bois. Cette journée d’étude invite à replacer dans leur contexte social et culturel les choix faits par les bâtisseurs et les regards portés par les usagers, les visiteurs et les hommes de l’art sur les matériaux de construction.

Announcement

Argumentaire

Construire en bois ? Une preuve de la sauvagerie des Boudines selon Hérodote[1]. Transformer une ville de briques en ville de marbre ? Une marque de la grandeur et de la civilisation selon Auguste[2]. Une maison de paille ? Un grand risque pour l’espèce porcine. « La brique rouge des Minimes » ? Un puissant évocateur de souvenirs toulousains pour Claude Nougaro. Le béton ? « On [lui] reproche son aspect ingrat, mais jamais une matière ingrate n’a nui à la beauté d’une architecture », note Auguste Perret, qui ajoute « nous avons obtenu des surfaces dont la beauté fait trembler les marchands de pierres »[3]. Ce ne sont là que quelques exemples des valeurs sociales et culturelles, confinant parfois au cliché, prêtées aux matériaux de construction.

La longue histoire des matériaux de construction a suivi diverses perspectives : enjeux architectoniques, disponibilité et approvisionnement, coûts, qualités esthétiques … Plus récemment, elle a aussi été l’occasion d’aborder l’architecture sous un angle différent en remettant en question la longue suprématie des matériaux lithiques au profit d’autres substances, souvent considérées comme plus anecdotiques, voire dépréciées, comme le métal, la terre crue et la brique, la paille, le bois. Elle s’inscrit désormais dans une histoire environnementale. Sans négliger ces approches, cette journée d’étude, qui relève de l’axe Histoire visuelle, matérielle et sonore du CRHEC, invite à replacer dans leur contexte social et culturel les choix faits par les bâtisseurs et les regards portés par les usagers, les visiteurs et les hommes de l’art sur les matériaux de construction. Quelles valeurs les uns et les autres attribuent-ils aux matériaux de leur temps ou passés ? Selon quels critères ? En dressant quelle hiérarchie ? Dans quelle mesure le discours sur les matériaux s’inscrit-il dans une certaine conception des rapports socio-politiques ou des relations entre l’être humain et son environnement ?

Notes

[1] Hérodote, L’Enquête, IV, 108-109.

[2] Suétone, Vie d’Auguste, XXVIII.

[3]Manuscrit non daté, Archives Perret, 535 AP 548, publié dans K. Britton, Auguste Perret, 2003, p. 244-245.

Programme

9h15 : Accueil

  • 9h45-10h : Sylvie Rougier-Blanc (UPEC-CRHEC), Introduction

Présidence de la matinée : Robert Carvais (CNRS-CTAD)

  • 10h-10h30 : Clothilde Azzi (AOROC-CRHEC), Le roseau, de la hutte à la voûte : usages et paradoxes d’un matériau déprécié dans l’Antiquité
  • 10h30-11h : Stéphane Lamouille (CNRS-IRAA), L’usage de la pierre dans les toitures antiques : modèle ou contre-modèle ?
  • 11h-11h30 : Hélène Dessales (ENS Ulm-AOROC), Le choix des matériaux face au risque sismique : les reconstructions de Pompéi

11h30-12h : Discussion

Présidence de l’après-midi : Sylvie Rougier-Blanc

  • 13h30-14h : Maxime L’Héritier (Paris 8-ArScAn), Matériaux de pointe ou disgracieux chaînages. Réflexions sur l'usage du fer dans la construction médiévale
  • 14h-14h30 : Michela Barbot (CNRS-IDHES) Le coût des matériaux et la valeur des immeubles urbains : quelle relation ? (Milan, XVIIe-XVIIIe siècle)
  • 14h30-15h : Jérôme Bazin (UPEC-CRHEC), « Le charme du bonbon à lécher » : les surfaces des maisons rurales construites dans l'Europe communiste

15h-15h45 : Discussion et conclusion

16h45-17h30 : Visite de la matériauthèque de l’ENSA Paris Val de Seine par son responsable Jérôme Semelier (sur inscription avant le 23/05 par mail : virginie.mathe@u-pec.fr)

Informations pratiques

Pour assister à la journée à distance, contactez les organisatrices :

  • virginie.mathe@u-pec.fr
  • sylvie.rougier-blanc@u-pec.fr

Places

  • Campus Centre - Amphi 3 - 61 avenue du Général de Gaulle
    Créteil, France (94)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Tuesday, May 30, 2023

Keywords

  • histoire de la construction, histoire de l'architecture

Contact(s)

  • Virginie Mathé
    courriel : virginie [dot] mathe [at] u-pec [dot] fr

Information source

  • Virginie Mathé
    courriel : virginie [dot] mathe [at] u-pec [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Matériaux nobles, matériaux dépréciés », Study days, Calenda, Published on Wednesday, May 17, 2023, https://doi.org/10.58079/1b7c

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search